JeuxOnLineForumsPlusCréer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > La Turquie et l'Union européenne RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Shay Le Saligo [ZT]
Shay Le Saligo [ZT]
Bagnard
 
Avatar de Shay Le Saligo [ZT]
 
Citation:
Provient du message de Vitriol
Mais ce n'est déjà pas le cas, les cultures anglo-saxonnes, françaises, latines, scandinaves ou slaves sont déjà très différentes!

Justement , autant limiter les degats quand aune entrée dans l'europe d'un pays Islamique


J'en profiterais pour rappeler que cette chere Turquie soutient les US .... hannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn ....
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Gros BaloOr
Gros BaloOr
Alpha & Oméga
 
Avatar de Gros BaloOr
 
Citation:
Provient du message de Shay Le Saligo

J'en profiterais pour rappeler que cette chere Turquie soutient les US .... hannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn ....
tout comme L'Angleterre
Enfin le gouvernement soutient les USA, pas le peuple
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Shay Le Saligo [ZT]
Shay Le Saligo [ZT]
Bagnard
 
Avatar de Shay Le Saligo [ZT]
 
Citation:
Provient du message de Ulgrim
Soyons honnêtes et objectifs..... Ca va être dur ...

En ce qui concerne le danger que pourrait représenter d'intégrer la Turquie, en raison de ses frontières communes avec l'Irak et la Syrie, notamment. L'argument est spécieux, à mon sens. Entre l'Italie et la Grèce, nous avons une région hautement instable, encore sous contrôle de l'ONU, j'ai cité la tristement célèbre ex-Yougoslavie. Croyez-vous que lors de l'intégration de la Grèce, et ce malgré la guerre froide, nous ne nous doutions pas des risques géopolitiques, que ce soit vis-à-vis de l'ex-Yougoslavie ou de la Turquie ? Bref, les risques de guerre sont en général bien vite effacés par l'attrait économique, sauf que .... sauf que entre en compte les conflits ethniques et religieux.

Le religieux. La Turquie, comme l'on se complait à le dire et à le lire, n'est pas un pays d'arriérés religieux. La Turquie possède une élite éclairée nombreuse et compétente. Le problème, que j'ai déjà cité, vient essentiellement de la progression de l'islamisme radical ( et par extension à tendance terroriste ) via les couches socio-professionnelles basses du pays, surtout les paysans qui viennent travailler dans les villes. Le mécanisme est assez simple. Les paysans arrivent en ville, en masse. Les imams fondamentalistes suivent le mouvement, et imposent aux quartier pauvres et populaires des grands centre urbains les coutumes et modes de vie des campagnes. Par le biais de l'ignorance du peuple, du taux d'alphabétisation assez faible, analphabétisation qui touche aussi les imams ( apprendre le Coran par coeur à la sauce wahabbite n'a jamais appris à lire et écrire ), de la pauvreté, de la manipulation des foules par le biais des mosquées, la tendance républicaine laïque s'est très vite retrouvée en minorité aux élections, d'où l'émergence de l'APK.
La Turquie, par essence, est musulmane, certes, mais n'était pas fondamentaliste, voire extrémiste. Or les temps changent, aussi vite que la circulation des flux de capitaux provenant des pétro-dollars saoudiens.... Vous voyez ce que je veux dire...

Quelqu'un a posé une question fort intéressante : Admettre que l'intégration de la Turquie dans l'UE soit la dernière solution contre l'obscurantisme et le fondamentalisme, n'est-ce pas avouer à demi-mot que les Nations à dominante musulmane sont incapables d'atteindre la démocratie et la prospérité ?
Je réponds évidemment non. Je l'ai déjà dit dans un autre post à propos de la condition de la femme musulmane. Il faut considérer ces pays non pas en fonction de la religion dominante, mais en fonction de leur histoire géo-politique et du contexte international. Et alors il apparait que la réponse est NON, car les problèmes que peuvent poser un peuple ( en dehors de cas rares, exemple l'Iran, et encore ), ne vient pas d'une croyance particulière, mais des gens qui gouvernent, de leur façon de gouverner, et du contexte international. Je le répète : éduquons, formons, pacifions, évinçons les dictatures, et ces pays seront en bonne voie.

La culture européenne. Vaste sujet. Quel rapport entre un pêcheur irlandais, et un arboriculteur cultivant les oliviers dans le fin fond du Péloponèse ? Aucun. Culture différente, religion différente, pays différent, bref, ces deux personnes n'ont strictement RIEN à voir. Et pourtant elles sont européennes. Alors pourquoi pas un musulman stanbouliote ?
La géographie me direz-vous. Mais prenons le même exemple, combien de milliers de kilomètres séparent un irlandais d'un grec ? Combien de kilomètres séparent un grec d'un turc ........... C'est tellement facile de manipuler la géographie, aussi simplement qu'un imam le ferait avec un paysan pauvre et ignare.....

Je continuerai à répondre, mais je vous demande de bien apprécier ces points. Aucun pays n'est ni noir, ni blanc.
Terminons sur le respect des libertés individuelles. Coryez-vous qu'en vivant dans un petit village polonais type, composé essentiellement de catholique " de base ", il soit bien vu d'être musulman ? Quelle liberté aurait un musulman dans l'un de ces villages ? Qui irait lui parler ? Aurait-il droit à une ratonnade ? Surement. Je vous rappelle aussi une chose : l'année dernière en Espagne, dans plusieurs villages, les habitants se sont livrés à une chasse aux musulmans, et aux immigrés travaillant dans la bâtiment. Ils les ont pourchassé et battu, je crois même qu'il y a eu des morts ... L'Espagne, aussi intolérante que les fondamentalistes musulmans en Turquie ? Et pourquoi pas .....
Les lois sont une chose, les moeurs une autre.

Pour la plupart, vous êtes tous assez jeunes sur ce forum, mais essayez de pousser vos réflexions plus loin que vos livres d'histoire et vos dictionnaires. Essayez de voir le monde avec VOS yeux, plutôt qu'avec nos loupes culturelles. Je sais, c'est dur,mais essayez. Ouvrez-vous, essayez de comprendre, et vous finirez peut-être par aimer, plutôt que de vous enfermer.

Point 1: Risque de guerre, je suis d'accord c'est pas un bon argument .


Point 2 : Pas un pays d'arrieré religieux ? LOL permet moi de rire
Un pays qui a autant d'influence de tout les pays Islamiques radicalistes integristes terroristes est justement une EXELLENTE raison pour que la turquie ne rentre jamais dans l'Europe, elle devra rester a sa botte, et lecher celles des US pour se sentir vivre, c'est pour moi un Pays sous developpé tout juste bon pour y creer des entreprises fantomes et delocaliser une production qui est trop couteuse en France, voila a quoi est bonne la Turquie pour moi ... ah oui on peut aussi rajouter qu'on peut aller y bronzer .....

Point 3 ; Integrer un paus Islamique en Europe ....? Waaaaw qui a eu cette idée superbe digne d'arlette laguiller ?
Vous n'avez donc meme pas compris que dans votre propre pays les Conflit avec la religion musulmane sont legions ...? Et vous voulez mettre sa au plan Europeen ? Mais c'est une guerre civil que vous cherchez la mes amis ... soyons serieux quelques minutes voulez vous ....


Point 4 : Oui, c'est vrai, la culture Europeenne n'existe pas encore ... pas encore l'ami ... Nous n'en sommes qu'au debut de l'Europe, certes, l'acte fondateur remonte a il y a pas mal d'années deja ... mais il fut sur une note d'espoir ... Tu te souviens alors surment de la CECA , Comunauté Economique du Charbon et de l'Acier entre l'Allemagne et la France ...
Si l'Europe a commencer par une Paix durable entre deux pays qui se haissaient jadis ... Les espoirs les plus grands sont permis quand a l'avenir de l'Europe ....


Point 5: je ne crois pas que la raison qui dit que l'Europe est en majorité composée de Pays de culture judeo-chretienne puisse etre retenue comme raison d'une non entrée dans l'europe de la turquie ..., c'est un faux probleme ...
voila que la France se bat depuis 1905 pour la laicité , pour le libre arbitre et la liberté d'expression des religions ... Il ne faudrait pas retomber dans un piege sans fin, je tiens tout de meme a rappeler que si la Loi de 1905 sur la laicité a eu lieu en France c'est dans le sang qu'elle a eu lieu ... (Facon de parler ... quoi que ...)

Point 6 : C'est avec les livres, avec mes dicos et avec mes deductions personnelles que je vois le monde, ne resort pas l'excuse de la jeunesse pour montrer un certain recul face a tout cela , Tout est dans les livre mon ami, tout, et le dico peut se reveler etre d'une aide serieuse quand on a des trous, alors oui, regardons le monde celon que nous le voyons et non pas celon qu'on voudrait nous le faire voir ... Tout n'est pas gris, tout n'est pas rose, il existe certes de nombreux points noir, de nombreuse (de trop nombreuses) bavures, taches, mais .. Mais si l'on prend ceci comme verité alors tout ceci ne sert a rien ...


Je prefere me dire que ce sont les passions des hommes qui les menent parfois aussi loin dans leur exces, non pas leur betise, mais leur passions, on se bat pour ce que l'on croit juste



Faisons simplement une petite comparaison :

Vous avez d'un coté un jeune Francais par exemple ...
De l'autre, un jeune Iranien ...

Le francais lui, passe ses journées au college et il s'emmerde un peut, alors il joue a CS (lol)

L'Iranien lui, est souvent poussé a apprendre le Coran par coeur , et ensuite il ira sans doute se battre pour la premiere cause qui passe par la , Palestine, Irak, Afghanistan ... ext ext ..

Voyons maintenant ... lequel se bat pour ce qu'il croit juste ? Lequel prend des dangers pour ce qu'il aime ?

Ce qui peut paraitre bon pour quelqu'un ne l'est pas forcement pour l'autre , l'Iranien lui, se bat pour ce qu'il aime pour ce qu'il croit juste et bon (Enfin peut etre ...?)


Et comme le disais Nietzsche ... : Ce qui est fait par amour est par dela le bien et le mal ...


Aller j'arrete le Hors sujet ;p
Lien direct vers le message - Vieux
Caepolla
Invité
 
Cool
Citation:
Provient du message de Islandia
Je considère que l'Union Européenne doit garder les frontières que l'histoire lui a donné depuis la nuit des temps (Cf guerre de Troie).
Je prends ce message en particulier, parce qu'il me semble très révélateur.
Ce qu'on appelle aujourd'hui Europe est un vaste ensemble qui n'a pas été fixé par l'histoire, mais par les géographes selon leurs critères, c'est-à-dire selon celui des plaques et de la tectonique.
Après, il n'y a aucune unité culturelle qui différencie en propre les européens de la population des autres continents. Au contraire même. Les anglais sont plus proches culturellement des habitants des USA, du Canada anglophone ou de l'Australie que des hongrois. La Bosnie (en Europe) est plus proche culturellement de la Turquie (majoritairement en Asie selon la division des plaques) que l'Angleterre. Etc.
Il n'y a aucun lien entre les peuples et la tectonique des plaques.

Sinon l'Union européenne n'existe que depuis quelques années. Elle n'a pas été crée lors de la guerre de Troie.

Et quant à l'Europe à l'époque de la guerre de Troie, c'est tout autre chose. Ce que les grecs nomment Europe (lire par exemple les textes du plus fameux de leurs géographes, Hérodote) c'est un ensemble de territoires qu'ils considèrent comme géographiquement et culturellement le leur. Ca comprend : la Grèce continentale, les colonies grecques d'Asie mineure (ce que les géographes actuels placent en Asie sur la base de la division en plaques tectoniques), le sud de l'Italie et la Sicile, la Mer Egée. Et de plus, quand tu regardes leurs cartes, ils se représentent cette Europe comme étant une péninsule de l'Asie. Le reste, c'est plus l'Europe, c'est la terre des barbares, de tout ceux qui ne parlent pas comme nous, que ce soit à l'ouest, à l'est ou au nord. Pour un grec, les territoires des actuels France, Angleterre ou Allemagne ne sont pas en Europe.
Le plus drôle d'ailleurs est que les Grecs ont pris un nom le nom d'une personne (Europe) qui n'a jamais mis les pieds dans l'Europe actuelle. Dans leur mythologie, Europe est une phénicienne (de Tyr) séduite par Zeus sous la forme d'un taureau.

Maintenant, il y a des liens très forts et étroits avec nos voisins immédiats comme l'Italie, le Bénélux ou l'Allemagne. Mais ça relève vraiment de l'illusion d'affirmer un "nous" européen qui inclurait jusqu'à la Finlande ou à la Bulgarie à l'exclusion de tous les autres peuples de la terre.
Il n'y a aucune unité en Europe, que ce soit d'ethnie (la couleur de peau n'est pas vraiment un critère, et de plus les européens ne sont pas tous blancs comme des cachets d'aspirine), de langue (la plupart sont de langues indo-européennes, mais pas tous, et toutes les langues indo-européennes ne sont pas que dans l'actuelle Europe), d'histoire (si certains territoires ont eu des histoires communes dans des empires plus grands, que ce soit l'Empire romain, le Saint Empire germanique, l'empire byzantin, l'empire napoléonien ou d'autres : d'une part il n'y a pas d'histoire globale européenne et ces empires s'étendaient parfois en dehors de l'Europe actuelle), ni de religion (le christinanisme s'est certes étendu à plus ou moins toute l'Europe, mais la christianisation s'est fait de manière très différente et pas de manière toujours aussi importante. Et là encore, les liens et ressemblances ne suivent pas la géographie : un chrétien grec orthodoxe est plus proche d'un égyptien copte que d'un protestant anglais ou d'un catholique espagnol. Ne mentionnons même pas que le fait religieux est en très net recul de par chez nous).

Après, je comprends qu'un parisien blanc comme un cachet d'aspirine et un peu coincé puisse se sentir plus près des nordiques ou des pays de l'est (2nd degré inside). Mais étant du sud, j'ai pour ma part plus d'affinités avec les pays du bassin méditerranéen : et j'ai plus l'habitude de cotoyer (et de me fondre), en plus des français, avec des italiens, des espagnols, des grecs, des juifs, des turcs ou des arabes.

Citation:
J'ajouterais, étant d'origine grecque, que non seulement je suis contre l'adhésion d'un tel pays dans l'Union Européenne, mais qu'en plus je me pense capable d'aller prendre un fusil et combattre dans le maquis épirote si une guerre greco-turque se déclarait à l'occasion de ce "débat".
C'est l'argument de la haine et de la vendetta perpétuelle. Tu m'as fait ça, donc je te fais ça, et tout le monde continue sans plus savoir les raisons exactes du pourquoi du comment du début. Les israéliens et palestiniens n'ont pas le monopole de la guerre aveugle et stupide malheureusement.
Tu es né grec donc tu penses comme ça ? Et alors, tu aurais aussi bien pu naître turc. Tu aurais alors combattu de l'autre côté ? Il n'y a pas quelque chose de pourri dans le raisonnement ?
Allemands et français se sont entretués et saignés à blanc durant deux guerres mondiales. Et très peu de temps après, ils ont été capables de se réconcilier et de s'unir. La menace soviétique de l'époque explique l'OTAN mais pas la CECA. Il y a une part de maturité également.

//edit : avant que tu me réponds "bla bla c'est facile pour toi de dire ça quand ta famille a pas connu...". Un partie de ma famille est arménienne et chrétienne, ayant vécu en Anatolie (la Turquie actuelle quoi, où ils étaient avant l'arrivée des romains, ne parlont même pas des turcs) jusque vers 1915-1917. Je ne développerai pas au-delà, je pense que tu comprendras, la date étant assez éloquente en elle-même. Et le souvenir n'est pas éteint, car certains membres de la famille ayant connu cette époque sont encore de ce monde.

Citation:
Provient du message de Shay Le Saligo

J'en profiterais pour rappeler que cette chere Turquie soutient les US .... hannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn ....
Le gouvernement, pas la population. Comme l'Espagne ou l'Angleterre. On les vire de l'UE ?

Citation:
Provient du message de Shay Le Saligo
Le francais lui, passe ses journées au college et il s'emmerde un peut, alors il joue a CS (lol)

L'Iranien lui, est souvent poussé a apprendre le Coran par coeur , et ensuite il ira sans doute se battre pour la premiere cause qui passe par la , Palestine, Irak, Afghanistan ... ext ext ..
Je rectifie : ce n'est pas le français que tu décris, mais toi. Et ce n'est pas l'iranien que tu décris, mais une carte postale.
Mon conseil : arrête de passer tes journées sur CS et sors un peu.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation:
Provient du message de Shay Le Saligo

L'Iranien lui, est souvent poussé a apprendre le Coran par coeur , et ensuite il ira sans doute se battre pour la premiere cause qui passe par la , Palestine, Irak, Afghanistan ... ext ext ..

Tu devrais te demander pourquoi les cybercafés sont aussi populaire en Iran. Et pourquoi les islamistes conservateurs ont reçus des roustes électorales. Et pourquoi les taxi iraniens font des détour pour ne pas prendre les mollahs.

L'occidentalisation, en bien ou en mal, ça existe, même si beaucoup de dinosaures s'y oppose de toute leur forces.
Quand à ta vision de la Turquie... Elle a a peu près autant de profondeur que celle d'un mangeur de bretzel bien connu.
Lien direct vers le message - Vieux
Kantziko
 
Citation:
Provient du message de Cæpolla
C'est l'argument de la haine et de la vendetta perpétuelle. Tu m'as fait ça, donc je te fais ça, et tout le monde continue sans plus savoir les raisons exactes du pourquoi du comment du début. Les israéliens et palestiniens n'ont pas le monopole de la guerre aveugle et stupide malheureusement.
Tu es né grec donc tu penses comme ça ? Et alors, tu aurais aussi bien pu naître turc. Tu aurais alors combattu de l'autre côté ? Il n'y a pas quelque chose de pourri dans le raisonnement ?
Faisant partie d'une ethnie ayant subit différents massacres, exodes forcées, invasions, occupations et humiliations de la part des turcs, je ne me considère pas comme un "gamin qui tape son voisin pour un chocolat volé".
Si tu te replonges dans l'histoire grecque, antique comme contemporaine, tu pourrais voir que les grecs ont presque toujours subit les attaques des turcs ( ou perses avant eux ). Et non pas l'inverse.

D'ailleurs, j'aurais du préciser que "prendre le fusil et combattre dans le maquis épirote" sous entendait que c'était la Turquie l'agresseur. Je ne "prendrais pas le fusil" pour envahir la Turquie.

Enfin bon, je savais que ma position ne serait pas comprise de toute façon.

Alexandros, né français, vivant en France, mais grec de coeur et à moitié de sang.
Lien direct vers le message - Vieux
Caepolla
Invité
 
Dienekès : j'ai édité mon message pendant que tu écrivais le tien pour ajouter quelques précisions, lis-le avant de penser que je suis loin de comprendre. Je comprends on ne peut mieux, mais je n'approuve pas.
Le fait est que l'histoire a mélangé des populations sur des mêmes territoires, et qu'après de longues coexistences, chacun cherche à virer l'autre par la force. Pour ma part, je ne sais pas plus à qui est l'Epire que l'Anatolie.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation:
Provient du message de Dienekès


Si tu te replonges dans l'histoire grecque, antique comme contemporaine, tu pourrais voir que les grecs ont presque toujours subit les attaques des turcs ( ou perses avant eux ). Et non pas l'inverse.
Les turcs sont pas présents dans la zone avant le 9e siècle, et en petit nombre.
Avant, les conflits sont avec les arabes, avant avec les barbares germaniques, avant c'est la conquête romaine. Les guerres médiques(contre les perses), c'est le 5e siècle avant JC. Et tiens, si tu leur en veux encore, aux iraniens, sache que c'est eux qui ont combattu les turcs sur leur flanc est pendant 6 siècles au moins.

Citation:

Enfin bon, je savais que ma position ne serait pas comprise de toute façon.
Si.
Lien direct vers le message - Vieux
Kantziko
 
Citation:
Provient du message de Cæpolla
Dienekès : j'ai édité mon message pendant que tu écrivais le tien pour ajouter quelques précisions, lis-le avant de penser que je suis loin de comprendre. Je comprends on ne peut mieux, mais je n'approuve pas.
Le fait est que l'histoire a mélangé des populations sur des mêmes territoires, et qu'après de longues coexistences, chacun cherche à virer l'autre par la force. Pour ma part, je ne sais pas plus à qui est l'Epire que l'Anatolie.
Je ne veux pas faire passer les grecs pour des martyrs, non plus. Mais après en avoir tellement bavé ( pour rester poli ) face aux perses ET aux ottomans ( turcs ), je tenais à faire remarquer que la cohabitation risque de ne pas être possible avant un moment.
Et puis, tendre l'autre joue ne fait pas tellement partie de mes qualités ( si tant est que j'en ai ).

Sinon, pour l'anecdote, c'est marrant que tu parles de l'Anatolie. Dans le cas très précis de ma famille ou plutôt "tribu" disons, ce sont d'anciens émigrés d'Anatolie. Enfin, ça remonte à loin ... Au moment où les premiers perses sont arrivés, ces grecs ont été contraints de fuir, mais n'ayant pas de place pour eux dans la Grèce d'alors, ils ont du se "contenter" de l'Epire où ils vivent toujours. Voilà, c'était www.myprivatestory.com ... désolé ...

Pour Aloïsius, je sais bien que turcs et perses ne sont pas les mêmes, mais bon, pour le cas des Turcs c'est encore bien présent dans la conscience collective grecque ...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation:
Provient du message de Dienekès
Pour Aloïsius, je sais bien que turcs et perses ne sont pas les mêmes, mais bon, pour le cas des Turcs c'est encore bien présent dans la conscience collective grecque ...
Oui, et puis Marathon et les autres, les perses ont pas arrété de se faire battre par les grecs. A tel point que leur empire a été détruit pendant plusieurs siècles après qu'Alexandre les ait envahi.
En, fait, sans les conquêts arabes puis turques, les perses seraient encore très proche des grecs, sans doute, en terme de civilisation.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Oracle
Oracle
Alpha & Oméga
 
Avatar de Oracle
 
Vivement que l'albanie se propose
Lien direct vers le message - Vieux
Kantziko
 
Citation:
Provient du message de Aloïsius
Oui, et puis Marathon et les autres, les perses ont pas arrété de se faire battre par les grecs.
Il ne fallait pas venir chez les Grecs. Je veux dire, les grandes batailles dont on parle servent plus mon discours que le tien : ce sont des batailles sur le sol grec pour défendre la nation grecque.

Citation:
A tel point que leur empire a été détruit pendant plusieurs siècles après qu'Alexandre les ait envahi.
Ca fait partie des exceptions. Mais entre nous, Alexandre le Grand était si ... à part que ça s'inscrit dans un autre débat.

Citation:
En, fait, sans les conquêts arabes puis turques, les perses seraient encore très proche des grecs, sans doute, en terme de civilisation.
Mais bien sûr ... elles ont été très différentes ... de tout temps ...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation:
Provient du message de Dienekès
Il ne fallait pas venir chez les Grecs. Je veux dire, les grandes batailles dont on parle servent plus mon discours que le tien : ce sont des batailles sur le sol grec pour défendre la nation grecque.



Ca fait partie des exceptions. Mais entre nous, Alexandre le Grand était si ... à part que ça s'inscrit dans un autre débat.



Mais bien sûr ... elles ont été très différentes ... de tout temps ...
sauf après la conquête d'Alexandre : on retrouve des influences hélenistique jusqu'en Chine occdentale.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Cocyte
Cocyte
Alpha & Oméga
 
Avatar de Cocyte
 
Contre. La Turquie n'est pas en Europe. Si la Turquie est integrée, pourquoi pas le Maroc, l'Algerie, la Tunisie, etc...
On sait ou ca commence, mais pas ou cela finiera.

Sur le meme principe, pourquoi est ce que la Fance ne demanderait pas d'adherer au Mercosur (traité commercial d'amerique latine) en se basant sur la position geographique de la Guyane?
parce que c'est proprement ridicule!

Citation:
Provient du message de Cæpolla
75% même selon CNN (il faut dire que les USA soutiennent l'entrée de la Turquie dans l'UE).
Raison de plus pour etre contre! Comme si les USA allait soutenir quelque chose qui renforcerait l'UE!

De toute facon, la Grece mettra son veto

Enfin, actuellement, il ne faut PAS que l'UE continue a s'etendre, mais elle doit se renforcer et integrer tout les pays deja present!
c'est deja le boxon, pas la peine de rajouter les turcs et les grecs se tappant dessus!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Volgaran
Volgaran
Alpha & Oméga
 
Avatar de Volgaran
 
Pas spécialement pour, mais pas spécialement contre non plus.

La Turquie a encore un bon chemin à faire, son adhésion n'est même pas encore d'actualité aux yeux de l'U.E., son dossier ayant fait un joli aller-retour à l'envoyeur. Certains des points avancés ici en sont la cause (j'ai dit certains, pas tous, vu les critères fantaisistes que certains trouvent pour exprimer leur refus), notamment l'aspect démocratique qui n'est pas encore pleinement exploité ou les conflits diplomatiques qu'elle entretient avec ses voisins et rivaux.

D'un point de vue concret, on a déjà vu que l'U.E. était un moteur à la pacification et à l'apaisement des pays en conflit : l'Allemagne et la France n'ont jamais été aussi proches que maintenant, l'Irlande apprend à vivre avec la Grande Bretagne depuis peu. Les pays les plus en difficulté ont tendance à être tirés vers le haut (l'Espagne, l'Irlande, le Portugal et la Grèce dans une moindre mesure), ce qui ne conduit pas les pays "dominants" à décliner, au contraire.

On voit déjà que la Turquie a le syndrome de l'âne et la carotte qui avait affecté les pays d'Europe de l'Est ces dernières années. Elle fait en sorte de bien se faire voir par divers moyens pour espérer gagner des partisans au sein de l'Europe : elle a renoué le dialogue avec la Grèce, a accepté des concessions pour la réunification de Chypre, a fait trainer en longueur les discussions avec les Etats-Unis pour ne froisser personne dans l'U.E. aussi bien chez les Alliés (Espagne, Grande-Bretagne, Italie) que chez les Opposants (France, Allemagne, Belgique),...

Si la Turquie venait à s'intégrer au bloc européen, cela aurait peut-être pour conséquence d'améliorer les choses dans ce pays. Il ne faut pas oublier que plus des états s'entremêlent, plus le principe de transparence s'applique. En rentrant dans l'Europe, la Turquie aurait beaucoup à gagner d'un point de vue économique, mais en contre-partie elle serait tenue de respecter les lois européennes sur les droits de l'homme. Tout manquement autoriserait les pays membres à mettre leur nez dans la gestion du pays et à éventuellement expédier devant la Cours Pénale Européenne, voir Internationale les fautifs.

Par extension, on peut se demander si la pseudo tentative par les Etat-Unis de "démocratiser" par la force le Moyen-Orient ne serait pas concurrencée indirectement par un modèle d'intégration à un bloc européen obligeant ses membres à un respect des droits de l'homme. Les pays voyant à leur porte une Turquie en plein essor économique et social grâce à sa place dans l'U.E. pourraient être tentés d'aller frapper à la porte de Bruxelles en s'engageant sur des efforts de pacification, de modernisation et de démocratisation de leurs états.

PS : Pour ceux tenant l'argument qu'un pays islamiste ou plutôt musulman n'est pas apte à s'intégrer à l'Europe, considèrent-ils les Français musulmans comme n'étant pas des Européens du fait de leur religion ou du mélange de leurs origines culturelles?
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > La Turquie et l'Union européenne
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 23h10.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite