JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 752 (sites) | 1326 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Irak] Bravo les clowns... RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 

[Irak]Bravo les clowns...

Grâce aux USA, n'importe qui peut acquérir des produits radioactif en Irak...
http://www.lemonde.fr/abonnes/recher...CHIVES=773+615
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Flake
Flake
Alpha & Oméga
 
Avatar de Flake
 
J'ai vu ça sur la 1 hier. Je trouve ça affligeant.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Brynnlow Crow
Brynnlow Crow
Alpha & Oméga
 
Avatar de Brynnlow Crow
 
on peu avoir un copier coller de la page ? c'est réserver au membre
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Moine Gourmand
Moine Gourmand
Alpha & Oméga
 
Avatar de Moine Gourmand
 
Tu peut faire un copier coller de l'article ici, il faut être abonné et je le suis pas, et sûrement pas le seul
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
C'est bizarre, son statut c'est accès libre. Mais peut être libre pour les abonnés ? Bah hop :

Citation:
Des éléments radioactifs ont été volés sur un site nucléaire irakien
Le complexe atomique d'Al-Tuwaitha, situé à une vingtaine de kilomètres de Bagdad, a été, lui aussi, la proie des pillards. Certaines des matières disparues pourraient contaminer les populations locales et servir à la fabrication de "bombes sales".

Al-Tuwaitha de notre envoyé spécial
Avec des précautions de démineur, l'ingénieur irakien montre les endroits sur lesquels il ne faut surtout pas poser le pied. Ici, un petit tas de cristaux jaune : "Du "yellow cake"", à base d'uranium naturel. Là, un monticule de poudre noire : "De l'oxyde d'uranium."

Partout, des plaques de ciment ont été coulées à la va-vite pour tenter de fixer au sol les résidus de matières radioactives. "Ces produits sont très dangereux à respirer", commente l'ingénieur. On se trouve dans le complexe d'Al-Tuwaitha, le principal site nucléaire irakien, à une vingtaine de kilomètres de Bagdad.

Bien que contrôlé par les forces américaines, le centre atomique a été la proie de pillards qui n'avaient visiblement pas conscience des risques encourus. "Radioactivité. Ne pas entrer", avaient écrit des militaires anglo-saxons, dans leur langue, sur les murs de l'entrepôt pillé, dont les alentours sont parsemés de substances toxiques. Les portes du hangar sont ouvertes, laissant voir des centaines de gros fûts métalliques : "Leur contenu est très riche en particules alpha", explique l'ingénieur Hicham Abdulwalik, mardi 6 mai. Des pillards ont essayé d'ouvrir ces conteneurs, heureusement sans succès. Mais "d'autres barils, stockés après avoir été en grande partie utilisés, ont été vidés sur place et emportés", assure le fonctionnaire. C'est alors que les morceaux de yellow cake et d'oxyde d'uranium ont été répandus, affirme-t-il, à l'unisson avec ses collègues de la Commission irakienne de l'énergie atomique (CIEA) qui font visiter les lieux.

"Quand les "Ali Baba" -surnom donné aux pillards- sont venus, les soldats américains étaient postés à quelques centaines de mètres. Mais ils n'ont rien fait", témoigne un habitant du village situé de l'autre côté des barbelés qui, neutralisés en plusieurs points de passage, ne protégeaient plus le site nucléaire.

VISITE INTERDITE

"Les gens sont si pauvres... Ils se sont servis des barils pour mettre de l'eau ou des aliments", indique un autre villageois. Un drame, si l'on en croit le chef du département de physique nucléaire de la commission irakienne, le Dr Shaker Al-Jibouri : "Qu'une personne avale un seul atome d'uranium et elle développera un cancer à court terme", affirme-t-il.

Même le "saint des saints" d'Al-Tuwaitha, le centre de recherches et d'expérimentations atomiques, a été la cible des pillards, selon le Dr Ahmed Al-Bahili, un autre dirigeant du complexe. Derrière des collines artificielles, le cœur du nucléaire irakien abrite les réacteurs les plus célèbres de la région : Osiris et Osirak (construits par la France, avec une coopération italienne), le second ayant été détruit en 1981 par l'aviation d'Israël, qui soupçonnait l'Irak d'y préparer une bombe atomique ; un réacteur de fabrication russe a été bombardé, lui, par les Américains, en 1991.

"Les trois réacteurs nucléaires n'étaient plus en activité depuis 1991", assure le docteur. Ils sont flanqués de divers laboratoires - agriculture, physique ou chimie - où "les voleurs ont tout emporté", indique la même source.

Renvoyant sèchement les visiteurs, les forces américaines interdisent désormais la visite du centre de recherches au motif qu'il est contaminé. Le Dr Al-Bahili a cependant été autorisé quotidiennement à y revenir, jusqu'au lundi 5 mai. Des substances hautement toxiques - isotopes, césium, thorium et cobalt - ont été dérobées dans les laboratoires, assure le scientifique. "On les conservait dans des conteneurs de la taille d'un verre. Certains étaient vides", précise-t-il. En outre, des expériences nucléaires avaient cours sur des insectes et des animaux : "Les vitres ayant été cassées, des mouches et des souris ont pu s'échapper, ce qui constitue une autre source de danger", prévient le scientifique.

Muni de compteurs de radioactivité, le Dr Al-Bahili s'est rendu dans les villages environnants. "J'ai détecté plus de vingt maisons où les dosages d'émission étaient de 30 millirads -600 fois plus que la dose autorisée-. Et je suis certain de n'avoir visité qu'une infime partie des habitations contaminées". Il est catastrophé : "Quand les voleurs ont fini par apprendre que leur butin était dangereux, ils l'ont sans doute jeté dans l'eau de la rivière ou dans les ordures, le vent se chargeant de disperser les résidus".

LES CRAINTES DE L'AIEA

Amer, le scientifique irakien met en cause l'armée américaine, qui n'aurait rien fait pour empêcher les pillages. "Au début, ce sont les forces britanniques qui gardaient Al-Tuwaitha, avec une trentaine de chars. A partir de la seconde moitié d'avril, les Américains les ont remplacés, avec seulement trois chars".

Appelant à une "plus grande coopération de la communauté internationale", le Dr Al-Bahili ne veut pas croire que les substances dérobées puissent tomber aux mains de groupes terroristes qui fabriqueraient des "bombes sales" (radioactives). C'est pourtant l'une des craintes avancées par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), à Vienne. Une porte-parole, Melissa Fleming, redoute que des matériaux radioactifs dérobés à Al-Tuwaitha servent précisément à fabriquer des "bombes sales". A moins que les sources radioactives en question soient du type de celles qui sont utilisées dans le domaine médical.

Erich Inciyan
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Shibillin
Shibillin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Shibillin
 
Bon Dieu, c'est pas possible un truc pareil...
Lien direct vers le message - Vieux
Alain/Damax
Alpha & Oméga
 
Voilà ce qui arrive quand on veut libérer un peuple et laisser le chaos s ' installer partout dans l ' Irak et de ne s ' occuper
qu ' à sécuriser le ministère du pétrole et les champs pétrolifères.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sakapuss Aello
Sakapuss Aello
Roi
 
Avatar de Sakapuss Aello
 
Vive la démocratie.


C'est bien pour ça que les ricains sont la-bas, non ?
Lien direct vers le message - Vieux
Gross E-roar
Alpha & Oméga
 
C'est bien la preuve que le gouvernement américain avait raison.

Il y a donc bien des chance qu'il y est des armes de destruction massive en Irak sous peu.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation:
Provient du message de Hunter
C'est bien la preuve que le gouvernement américain avait raison.

Il y a donc bien des chance qu'il y est des armes de destruction massive en Irak sous peu.
Pour ça, tu peux leur faire confiance. ils ont un peu de retard, parce que W n'a pas pu s'empêcher de laisser ses empreintes et sa bave sur tous les missiles en se frottant dessus, mais ils finiront bien par avoir des preuves présentables, c'est juste une question de serpillères.
Lien direct vers le message - Vieux
Alain/Damax
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Hunter
C'est bien la preuve que le gouvernement américain avait raison.

Il y a donc bien des chance qu'il y est des armes de destruction massive en Irak sous peu.
il s ' agit d ' éléments radioactifs produit par les centrales nucléaires et laissés à l ' abandon.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Shura de Nazga
Shura de Nazga [LCPD]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Shura de Nazga
 
Citation:
Provient du message de Hunter
C'est bien la preuve que le gouvernement américain avait raison.

Il y a donc bien des chance qu'il y est des armes de destruction massive en Irak sous peu.
En effet le temps qu'ils repeignent les leurs au couleurs de l'irak.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
J'avais lu ca sur yahoo news hier, je n'osais y croire
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Garneray
Garneray
Alpha & Oméga
 
Avatar de Garneray
 
Consternant :/
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Foerdom-ex Demiosien
Foerdom-ex Demiosien
Alpha & Oméga
 
Avatar de Foerdom-ex Demiosien
 
Bravo !!!

Franchement, celle-là, dur à avaler...

Mais c'est pas permis d'être aussi niais ! Un site nucléaire, c'est pas le premier truc à sécuriser ? Flûte alors, n'importe quel joueur de Starcraft le sait, mais pas les troupes de Bush, c'est du joli...
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Irak] Bravo les clowns...
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 13h39.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite