JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 467 (sites) | 830 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Les retraites: préparez vos PEA, PEL et tout le tralala RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de baai
baai
Alpha & Oméga
 
Avatar de baai
 
Source suivante : Challenge Economique février 2003 :

Citation:
ce constat d’un secteur public avantagé au moment de recevoir ses pensions doit être nuancé. En fait, ainsi que le montrent les comparaisons public-privé que Challenges a établies (lire page 46), rares sont les fonctionnaires qui bénéficient d’une pension représentant 75% de leur dernière rémunération – ce qu’on appelle le taux de remplacement –, comme c’est théoriquement le cas. Pour une raison simple: les primes, partie intégrante du salaire, ne sont pas prises en compte dans le calcul de la retraite. Elles sont peu importantes s’agissant, par exemple, des professeurs des écoles (ex-instituteurs) :4% de la rémunération globale. Mais elles grimpent à 40 ou 50% pour les cadres. Selon la CFDT, ces primes représentent en moyenne 15% des rémunérations des fonctionnaires d’Etat. Du coup, leur retraite équivaut, en moyenne, à 70% de leur dernier salaire (si l’on rapporte pension et salaire, nets de cotisations). Dans le privé, ce taux est en moyenne supérieur. Pour un ouvrier ou un employé ayant touché tout au long de sa carrière le salaire moyen de sa catégorie,la retraite représentera 82% de son dernier salaire, et 73% pour un cadre (toujours net de cotisations), selon le Conseil d’orientation des retraites. Mais, d’ici à 2010, la mise en œuvre des décisions déjà prises fera baisser d’une bonne dizaine de points le taux de remplacement des salariés du privé. En effet, c’est alors que joueront à plein les mesures Balladur de 1993, tout comme celles mises en œuvre par les partenaires sociaux, s’agissant des régimes complémentaires. Les fonctionnaires seraient, pour le coup, hyper-privilégiés. Aussi doivent-ils s’attendre d’ici là à quelques restrictions

Citation:
Les hauts salaires, c’est dans le privé. S’agissant des petits salaires, les fonctionnaires du bas de l’échelle sont à coup sûr gagnants du match public-privé (voir page 50). Mais, à partir de 23000 euros par an, le constat s’inverse. En haut de la hiérarchie, pour les cadres, l’avantage à travailler dans le privé ne se discute pas. Cela explique la difficulté de l’Etat à recruter des hauts fonctionnaires de qualité, et surtout à les garder. Un jeune haut fonctionnaire vient de tripler sa rémunération en passant de Bercy (Direction de la concurrence) à un cabinet d’avocats!
Citation:
Pour les avantages non monétaires, enfin, les statuts du public et du privé tendent à se rapprocher (lire page 54). De récentes études de l’Insee montrent une tendance à l’effacement des écarts en termes de durée du travail. Le passage aux 35 heures a provoqué une baisse générale du temps de travail, plus sensible dans le privé, notamment pour les cadres. Reste un avantage exclusif des fonctionnaires, particulièrement appréciable: la sécurité de l’emploi!
Oué enfin sur ce dernier point, clore sur la sécurité de l'emploi sans évoquer le nombre massif et de plus en plus massif des "faux fonctionnaires", contractuels, vacataires, etc. qui exercent des fonctions de service publique avec un statut précaire, ça ressemble à un mensonge par omission.


Pour le reste, supprimer 500 000 fonctionnaires ? Je serais curieux de savoir quel pourcentage de la population active ça représente, mais plus encore je serais curieux de connaître le détail de chaque poste supprimé.
Parce qu'à "croiser" des fonctionnaires quotidiennement ici, j'ai plutôt l'impression qu'il en manque. Pour reprendre le sempiternel exemple du mammouth qu'il faudrait dégraisser à tout prix, cette volonté m'effraie quand sur le terrain il devient quasiment impossible de trouver un "aide éducateur" pour encadrer une activité dans un établissement, ou quand si souvent on manque de remplaçant pour les profs. Quant à la question des services publics abandonnés dans les campagnes ou fermés dans des villes de province (maternité, bureau de Poste, voix ferrée, etc.) au motif que ça coûterait trop, c'est carrément scandaleux.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sirthator
Sirthator
Alpha & Oméga
 
Avatar de Sirthator
 
Hé oui Money Rulez Da World
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de panda
panda
Bagnard
 
Avatar de panda
 
(desole pour le sujet ouvert j'avais pas vu celui la)

Le systeme de retraite semble evoluer vers plus de temps de cotisations pour une pension moins importante, mais j'ai l'impression de relever des paradoxes, actuelement sur une base de 40 annuites pour une retraite complete.


Premierement -
Ceux qui bossent tres jeunes (des 14-15 ans) n'ont pas droit a une retraite a 54 ou 55 ans mais seulement 58 ou 60 ( je sais plus exactement mais ils doivent donc faire + de 40 ans).

Deuxiement -
Notre systeme economique reclame des jeunes de plus en plus qualifies (etudes) et de preferances ayant fait bcp de stages (cf l'experience pro).
Bref bac +5 ou +8 pour une these, voir 1 ou 2 annees de plus pour un double diplome ( de plus en plus reclame, ex juriste avec un diplome en compta, en commerce, ou ecole de commerce plus MBA ), voir des stages 6 mois mais parfois qq annees ( le thesard qui doit bosser 1 ans en labo pour une "indemnite" ou on exploite ses capacites sans les reconnaitre au niveau salaire).

Bref pour ces gens la qui peuvent terminer leurs etudes a 25, 26, 27 ans avant d'etre paye a leur niveau , devraient travailler jusqu'a 65,66,67 ans. (vous allez dire pas grave ils gagnent bien leru vie: bien parfois il ne pas forcement tellement payes, puis enfin ils cotisent en rapport de leurs salaires de toute facon)

Mais ceci ne serait pas fatalement un probleme si on ne se rendais compte d'une tendance de plus en plus forte de notre secteur economique : on cherche a pousser vers la sortie les +55 ans .
Pourquoi ?
Trop vieux, un jeune sera moins paye (anciennete) et compensera tranquilement son manque d'xp par son energie. De plus il presente mieux, a moins tendance a compter ses heures etc.
En tout cas c'est une tendance, preretraites etc a 55 ans on a de plus en plus tendance etre pousse a "sortir".
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de EtAprès
EtAprès
Alpha & Oméga
 
Avatar de EtAprès
 
C'est à nous de réinventer notre rapport au monde du travail. Finis l'assistanat et les privilèges. Fini le travail pour vivre. Vive celui qui vit pour son travail !
On vit de plus en plus vieux et en bonne santé, à quoi bon continuer ce système archaïque de retraites ?
A 70 ans n'importe qui est encore en pleine capacité de travailler ! A 75 ans, aussi. Osons dire la vraie vérité !

Et puis avec seulement 35 heures par semaine, on va pas se plaindre, quand même. Pas de quoi nous fatiguer beaucoup. Rien à voir avec les 40-45 heures de papa !
Vive le travail ! Le patronat nous ouvre les bras, jetons nous-y sans complexe !
Marre de tous ses salariés qui ne pensent qu'à prendre des congés, partir en retraite, poser des JRTT ! Ce n'est pas comme cela que la France sera plus compétitive, plus riche, plus belle !

Que se taisent enfin les oiseaux de mauvaise augure qui prêchent le droit à la paresse et au temps libre ! Fini le temps des utopies ! Vivons enfin dans l'esprit de capitalisme tel qu'il est : pour que l'argent fasse encore plus d'argent et que chacun s'enrichisse ! Il y en a marre de partager la misère plutôt que la richesse, marre de ces employés aigris qui lorgnent avec jalousie le salaire du patron !

Et si les 45-50 ans sont virés par leur entreprise, quelle importance ? Ils retrouveront du travail puisque la force de l'âge se poursuit aisément jusqu'à 80 ans facile, à moins d'avoir une mauvaise hygiène de vie, mais là encore, ils n'ont qu'à s'en prendre qu'à eux-même ceux qui ne font aucun sport, se nourrissent mal, se couchent tard, etc. Bref, ceux qui ne font aucun effort pour rester productifs.

Et si ces 45-50 ans ne trouvent pas de travail, qu'ils innovent !, qu'ils deviennent leur propre patron ! Qu'ils prennent des risques, parbleu ! C'en est fini de l'assistanat permanent ! Vive la liberté !

Nous vivons dans un monde riche où celui qui veut trouver un emploi, en trouve un facilement. Encore faut-il VRAIMENT le vouloir, le chercher. C'est trop facile de toucher le RMI sans rien faire ! Le 21ème siècle est là mes amis, entreprenons ! Entreprenons ! Et que chacun se fasse sa propre retraite : marre de cotiser pour des fainéants bons à rien !

Et que l'Etat se débarrasse enfin des fonctionnaires, faisons-les bosser dans le privé, ça leur apprendra à vivre ! Marre de payer des impôts pour être mal servi, mal protégé, mal éduqué !

Que cessent ces rêves idiots de richesse sans travail. Avec cette fin des utopies qui nous caractérise si bien, revenons à une valeur saine : la productivité. Soyons productifs bon sang ! Enfin une Vraie Bonne valeur : le travail !

Vivons libres de toutes contraintes ! Finis les systèmes archaïques et inefficaces ! A nous les lendemains qui chantent et les entreprises souriantes !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de baai
baai
Alpha & Oméga
 
Avatar de baai
 
Tu devrais changer de pseudo quand tu postes ça, EtAprès. Là j'ai lu à l'envers

En résumé : nous sommes tous parfaitement d'accord.
Lien direct vers le message - Vieux
12001818
Roi
 
Unhappy
D'ici 2010 2015 la moitié des actifs partirons en retraite. C'est énorme, et le rapport actif/retraité va diminuer fortement. Il y aura donc inévitablement une augmentation du temps de cotisation, une augmentation des cotisations, et une diminution des retraites.
Il ne faut pas oublier que ce sont ceux qui travaillent qui paient les retraités.
Que vous soyez lucides, conscients, inconscients, révolutionnaires, pour ou contre n'y changera rien. Enfin bon, on peut être contre la fait de vieillir et de mourir aussi, mais c'est comme ça.
Ne veulent pas comprendre que les gens de mauvaise foi.

Dans ces conditions difficiles, je ne réclame qu'une chose c'est l'égalité devant les retraites; cotisations et pensions, excepté pour les métiers de grande pénibilité.

PS:
A oui, j'oubliais, à la SNCF et la RATP ils vont faire grève par prévention (comme les ricains font la guerre) au cas ou on se rappellerait que eux, ils ont la retraite à 50 ans, quand moi je l'aurai à 68 car j'ai eu la mauvaise idée de faire des études. Et elle sera beaucoup plus faible que la leur en plus.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Kashrag
Kashrag
Alpha & Oméga
 
Avatar de Kashrag
 
Je me demande pourquoi les compléments par capitalisation font tant peur aux gens. Si on met ces compléments sous la responsabilité de l'Etat, avec une législation très stricte (comme les PEA, ou les livrets A), je ne crois pas qu'il y ait de dérapages. On peut aussi imaginer de les indexer sur des produits très stables genre bons du trésor ou autres.
Après tout un tel système existe déjà pour les fonctionnaires, même si je ne sais pas ce qu'il donne.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de panda
panda
Bagnard
 
Avatar de panda
 
Tu parle des metiers de grande penebilite, mais force est de constater que la realite ne traduit pas cette situation.

La SNCF c'est 55 ans pour les conducteurs ? pourquoi ? qu'est ce que ce metier a de penible ? en fait c'est la survivance d'un droit ancien, on accordait la retraite a 55 ans parcequ'a l'epoque des loco a vapeur le metier etait terrible, mais maintenant c'est comparable a un emploi de bureau.

La retraite des parlementaires est egalement tres avantageuse, et ca n'est quand meme pas en raison des conditions de travail qui ruinent la sante...


Je ne crois pas que la plus part des metiers penibles (batiment etc) beneficient d'un age de la retraite avance.


J'espere que tout cela sera remis a niveau d'autant plus que si on est passe a 40 ans pour le public, je crois qu'il est prevu des 2008 de passer a 41 etc.
Bref ceux qui ont 25 ans et debutent aujourd'hui, prendront leur retraite a 70 ans probablement.


Enfin question egalite, les femmes qui vivent en moyenne 8ans de plus que les hommes, ca ne devrait pas etre pris en compte apres tout ??
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de kirk
kirk
Alpha & Oméga
 
Avatar de kirk
 
Citation:
Provient du message de Kashrag
Je me demande pourquoi les compléments par capitalisation font tant peur aux gens. Si on met ces compléments sous la responsabilité de l'Etat, avec une législation très stricte (comme les PEA, ou les livrets A), je ne crois pas qu'il y ait de dérapages. On peut aussi imaginer de les indexer sur des produits très stables genre bons du trésor ou autres.
Après tout un tel système existe déjà pour les fonctionnaires, même si je ne sais pas ce qu'il donne.
ce que les gens ne veulent pas je pense, c'est le système des fonds de pensions a l'anglo saxone.
baser sa retraite sur la bourse, c'est flippant, imagine y'a un grave crack boursier, hop tu l'a dans le cul, t'a plus de retraite...
mais sinon un système basé sur des placements surs, pourquoi pas.
d'ailleurs il me semble que l'état a parlé d'encourager la retraite privée en défiscalisant certains placements spécial retraites, enfin on verra bien quand ils nous sortiront leur réforme
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de baai
baai
Alpha & Oméga
 
Avatar de baai
 
Peut-être aussi qu'il y a des gens qui n'en veulent pas tout court, indépendamment du n'importe quoi boursier.

Il faut dire qu'entre un cadre sup. qui pourra mettre quelques petits milliers de francs par mois en épargne et un salarié entre le smic et 8kf qui pourra épargner grosso modo 100 balles par mois, ça peut se comprendre.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sirthator
Sirthator
Alpha & Oméga
 
Avatar de Sirthator
 
Citation:
Provient du message de kirk
ce que les gens ne veulent pas je pense, c'est le système des fonds de pensions a l'anglo saxone.
baser sa retraite sur la bourse, c'est flippant, imagine y'a un grave crack boursier, hop tu l'a dans le cul, t'a plus de retraite...
mais sinon un système basé sur des placements surs, pourquoi pas.
d'ailleurs il me semble que l'état a parlé d'encourager la retraite privée en défiscalisant certains placements spécial retraites, enfin on verra bien quand ils nous sortiront leur réforme
Le problème de ce système est que 80% des salariés de la classe moyenne n'auront pas les moyens de mettre de côté tous les mois. Déjà que c'est pas si facile de boucler un mois alors mettre en plus de côté va se révéler assez difficile. D'où si un système comme ca est adopté ben certaines personnes ne pourront pas se construire une retraite: alors au choix elles bossent jusqu'à 70 ans ==> augmentation du chômage ou alors elle se met en retraite sans sous ==> soit sa famille l'assume soit alors on aura une augmentation de la pauvreté comme aux EU où règne le système de capitalisation.
Bref, il faudrait trouver un compromis entre les 2: les plus aisés se construisent leurs retraites: les plus pauvres ne pouvant pas continueront à bénéficier du système de répartition.
Mais bon je suppose qu'il y aura tjs des mécontents pr critiquer tel ou tel système car on est en France
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de Kashrag
Je me demande pourquoi les compléments par capitalisation font tant peur aux gens. Si on met ces compléments sous la responsabilité de l'Etat, avec une législation très stricte (comme les PEA, ou les livrets A), je ne crois pas qu'il y ait de dérapages. On peut aussi imaginer de les indexer sur des produits très stables genre bons du trésor ou autres.
Après tout un tel système existe déjà pour les fonctionnaires, même si je ne sais pas ce qu'il donne.
Si l'on reste dans un cadre strict où ce sont des compléments, et pas le seul mode d'épargne en vue des retraites, ce système est acceptable, et faisait d'ailleurs parti des propositions lors de la dernière campagne présidentielle de Chirac et Jospin (chacun à sa sauce, mais cela restait fort semblable).
Si l'on dérape comme aux US et UK, alors là le système devient mauvais ; il suffit pour cela de voir l'extrême paupérisation des classes moyennes inférieurs et basses dans ces pays...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sirthator
Sirthator
Alpha & Oméga
 
Avatar de Sirthator
 
Les chiffres de today sur le chômage pour ceux qui me disaient que le papy boom actuel et à venir permettrait de baisser le chômage à court terme:
Citation:
Le chômage a enregistré une forte hausse en mars par rapport à février, progressant de 1 % (24 500 chômeurs supplémentaires), et atteignant 9,3 % de la population active, selon les statistiques du ministère des Affaires sociales devant être publiées mercredi.
Et ce qui reste à venir:
Citation:
Ces licenciements économiques, qui ne représentent qu'environ 5 % des entrées à l'ANPE, risquent cependant d'augmenter dans les mois qui viennent, après la faillite d'Air Lib (2 300 salariés) et avec l'annonce de plans sociaux chez Alcatel (350 emplois supprimés fin 2003), Giat (3 750 emplois supprimés d'ici 2006), à la Banque de France (2 637 en trois ans) ou Alstom, qui envisage de supprimer 600 emplois en France. Les sorties des fichiers de l'ANPE sont, elles aussi en hausse, de 3,6 %, soit 343 200 personnes. Les reprises d'emploi déclarées progressent de 2 % (85 100 personnes) et les entrées en stage diminuent de 2 %.
et pour finir la croissance du 4eme trimestre 2002 a se fendre la poire:
Citation:
En attendant, l'Insee a annoncé mardi que la croissance avait été négative au 4e trimestre 2002 (- 0,1 %), au lieu des + 0,2 % attendus. Or, estime Michel Devillers, responsable de la conjoncture à l'Insee, cela risque "d'amener à reconsidérer" le pronostic en matière d'emploi, dont l'évolution "est toujours un peu décalée par rapport à l'évolution de l'activité".
Que de bonnes nouvelles huhu



Source
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de baai
baai
Alpha & Oméga
 
Avatar de baai
 
Citation:
Si l'on reste dans un cadre strict où ce sont des compléments, et pas le seul mode d'épargne en vue des retraites, ce système est acceptable, et faisait d'ailleurs parti des propositions lors de la dernière campagne présidentielle de Chirac et Jospin
Tu as raison dans ta description, n'empêche, j'ai vaguement l'impression d'un truc absurde et qu'on nous bourre le mou pour le plaisir de causer. Je veux dire : est-ce que ça ne correspond pas déjà légèrement à la réalité ce système qu' "ils" programment ? Il y a 25 ans je voyais mes 2X2 grands-parents préparer leurs retraites : les uns, qui travaillaient dans le rail, avaient vaguement un livret A ou truc équivalent et faisaient un tiercé chaque semaine (), les autres, qui dirigeaient une entreprise de *bip*, épargnaient chaque mois ce que j'avais l'impression d'être des fortunes impossibles.
Le problème des retraites ne se posait pas comme c'est le cas aujourd'hui, la question était moins douloureuse. Pourtant les écarts induits par ceux qui pouvaient capitaliser et ceux qui ne le pouvaient pas, ça se voyait déjà comme le jaune au milieu du blanc d'oeuf.
Alors si le régime par répartition devait se casser la gueule, nul doute que la capitalisation serait une solution... pour ceux qui avaient déjà cette solution.
Lien direct vers le message - Vieux
Leufar
Alpha & Oméga
 
Sur les retraites, y a juste une phrase qui m'a marqué : "Je l'fais pour mes enfants" d'une manifestante anti-réformes...elle doit pas beaucoup les aimer ses enfants.
Sinon bah...tant que personne prendra ses responsabilités, je pense pas que ça bougera réellement...
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Les retraites: préparez vos PEA, PEL et tout le tralala
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 01h36.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite