JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 210 (sites) | 445 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Jonction Kattraeth
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Aracknor
Aracknor
Roi
 
Avatar de Aracknor
 
C'est juste que ça me faisait penser à "La quête de l'oiseau du temps", la bande dessinée.

Et puis pas besoin que ton texte contienne des phrases d'un autre reconnu pour qu'on l'apprécie

Bonne continuation
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Tamaya de Vistulys
Tamaya de Vistulys [rev]
Roi
 
Avatar de Tamaya de Vistulys
 
Message hors-roleplay
Pour connaître aivnar, la ldj derrière a une imagination débordante, une çapacité à inventer et vivre les histoires qu'elle raconte. ( PS: je trahis rien du fait qu'aivnar est joué par une joueuse vu qu'elle le dit elle même )

je traîne derrière elle ( loin derrière elle ) depuis maintenant plus de deux ans et je n'ai jamais vu un joueur plus RP qu'elle. Lire ses récits sont comme lire certains romans. Et je pense même qu'elle a plus de talents que bien des auteurs publiés.

J'ai la chance de faire partie de la même guilde qu'elle et même en faisant de l'xp, elle trouve le moyen d'être RP. Et en plus, ca déteint sur les autres....

Laissez vous guider par la folie de vos rêves et que s'accomplisse votre destinée! rejoignez les chasseurs de rêves! ( Alb/Broc )
__________________
"Que la folie de vos rêves guide votre destinée"
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lios
Lios
Roi
 
Avatar de Lios
 
C'est un message subliminal pour que je finisse cette histoire?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lios
Lios
Roi
 
Avatar de Lios
 
Message roleplay
Vérités
C’est par un matin froid d’automne que le jeune Maël vint voir sa mère lavant leurs vêtements à la rivière. Il était affolé, les yeux rougis par les larmes. Inquiète, Muin voulu le serrer contre lui mais son fils refusa.

"Je l’ai vu maman! Je l’ai vu! Il était tout près, j’ai eu peur… il voulait m’attraper mais j’ai couru! Mais il allait bien trop vite! <sanglots> Alors les esprits sont venus pour m’aider, je leur ai demandé de le faire fuir.. mais, mais... il a brûlé! Je l’ai fait brûler parce que je le voulais!"

Maël poursuivit un moment son charabia entre ses sanglots puis finit par se jeter dans les bras de sa mère. Muin n’y comprenait rien et tenta d’apaiser son fils. Les pleurs cessèrent finalement et Muin posa à nouveau ses questions, calmement pour ne pas qu’il s’affole. Le petit homme s’essuya les yeux d’un revers de manche et prit dans sa petite main celle de sa mère puis la mena vers un dégagement dans les arbres, non loin de leur chaumière.

Muin se mit les deux mains sur la bouche pour ne pas crier; Un homme gisait là, brûlé sévèrement… mais quelques mèches rousses avaient échappé au brasier et son œil unique ambré, fixait le vide du ciel pour l’éternité… Muin tomba à genoux, accablée de sentiments contradictoires. Son époux… son tendre mari; Yogensh, jadis dit le Divin, gisait mort devant elle et leur enfant.

"Ses visions l’ont rendu fou maman… je ne voulais pas qu’il te fasse du mal. Le feu purifie, c’est toi qui me l’as apprit."

La petite voix de son fils lui paraissait étrange à son oreille; Son état de choc? Ou bien autre chose? Muin leva la tête vers son enfant et cru, le temps d’un battement de cil, apercevoir son ombre, non elle d’un garçon de 8 ans mais celle d’une lance, la pointe enflammée. Muin osa un maigre sourire, sa vision floue de par ses larmes, et attira son garçon contre elle. C’était toi que ton père cherchait pensa t-elle. C’est toi que les esprits du feu ont choisi. Ils restèrent ainsi un long moment, jusqu'à ce que la vision du corps méconnaissable de Yogensh leur soit insupportable.

"Maël mon ange, le feu purifie. Tes amis t’écouteront-ils pour donner, à celui qui fut ton père, le repos?"

Le jeune Maël acquiesça à sa mère. Il serra ses deux mains ensemble et attendit. Quand il les sépara, une petite flamme s’en libéra, virevoltant dans l’air frais. Elle finit son parcours sur la poitrine du prophète, ce dernier s’enflamma subitement; Que son âme rejoigne ces esprits qu’il a tant chéri, qu’ils lui pardonnent sa démence…

Don ou malédiction
Muin et Maël n’avaient plus aucunes raisons de rester dans ces bois. Ils reprirent donc la longue route qui les mènerait à nouveau vers leur peuple, les Sûhaisa. L’histoire raconte qu’ils y restèrent et que le jeune Maël fut baptisé pour intégrer l’ordre de Daïshizen, dieu du cycle de la vie. Il avait un don évident ce qui lui valu une place importante dans l’ordre. Seulement, la réputation de son défunt père avait donné naissance à de nouvelles superstitions en Shezaël. Le peuple du désert eu fort à faire pour retrouver un semblant de confiance de la part de l’Empire quand la guerre Divine prit fin avec la mort de l’enfant Phoenix et son rival. Certains voyaient les cheveux roux comme une marque du démon, d’autre comme une bénédiction des esprits. Bien que la tolérance prit de l’importance avec les années passantes, certains anciens du royaume se souviennent encore… Shezaël est si superstitieux.

Vois-tu enfant, si le peuple de Shezaël pouvait raisonner et pardonner, ceux bénis des flammes ne seraient voués à un destin tragique… Je connais que trop bien un enfant, qui fut arraché à sa famille, qui vécu l’esclavage et la torture pour se retrouver à errer, 4 longues années, tentant de reconstruire cette vie qu’on lui vola sans scrupules. Un gamin comme les autres pourtant, si ce n’est ses cheveux roux…

… je ne t’ai jamais dit que cette histoire aurait une belle fin romanesque petit homme. La vie est dure et les histoires qui la construisent sont autant de peines que de bonheurs. Ne l’oubli pas enfant et chéri ce moment où tu vis dans l’insouciance.
…Tu as remarqué? Oui j’ai la chevelure rousse comme ceux de cette histoire… Ce pourquoi je suis en Albion est une autre histoire. Peut-être aurais-je le courage de te la conter un autre jour. Mon nom? Mais tu es curieux, ceci te vaudra des ennuis si tu ne sais tenir ta langue…

… … Hikage enfant. Oui… comme les Monts de ténèbres de mon récit… Tu as bien suivit, tu m’impressionne petit homme. Mais tu ferais mieux de m’oublier; Je ne sais encore si je suis maudit ou béni…

[The end]
__________________
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le panthéon des braves > DAoC - Kattraeth > DAoC - Jonction Kattraeth > [Broc] La malédiction de Yogensh...
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 08h04.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite