JeuxOnLineForumsPlusCréer un compte
Forums divers
Le Bar de la Taverne
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Quelles larmes ? RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Dimithil
Roi
 

Quelles larmes ?

Avez vous souvenir de vos divers chagrins ? Pour quelles raisons avez vous pleuré ?

Pleurer est souvent symbole de faiblesse... c'est une réaction que l'on a parfois lorsque l'on se décourage, lorsque la tristesse est en nous. Mais quels sont ces instants où nous pleurons ?

Aussi loin que je cherche en mon esprit il me semble que mes larmes ne sont qu'erreurs... alors pourquoi avoir pleuré ? En est il de même pour vous ?

Il est fréquent de connaitre ces larmes face à la peur... chacun a ses peurs. Ma première fut celle de la mort, j'étais jeune.. trop jeune. Comment se doit de réagir un enfant de sept ans qui pour prolonger une vie qui n'a encore de sens va arrêter sa passion ? Notre connaissance de la vie n'est que minime en cet âge... alors pourquoi donc pleurer ? Est ce par peur de la mort ? Comment peut on la craindre alors que la vie elle même nous est inconnue ? Pourquoi coulent les larmes d'un enfant de sept ans ?

Certains poètes offrent de biens belles images à ces larmes qui sont nôtres, les paroles du coeur. Les larmes sont souvent symboles de pureté, diamants de l'innocence. Mais comment sans même connaitre peut on pleurer une perte ?

Avec l'attachement ? Sans doute... l'âge offre les sentiments, et la perte de cette innocence. Mais pourtant les larmes restent. Pourquoi attendre en ce cas pour pleurer ? Pourquoi attendre de sentir l'amie offrir son dernier souffle pour laisser couler ces larmes ? Pourquoi accepter de pleurer alors qu'avec le temps sont oubliés ces sentiments ?
Plus fragile que le précédent, c'est l'enfant de treize ans qui en moi pleure le plus souvent. Celui qui n'a su aider son amie, qui l'a regardé partir, sans pouvoir bouger. Pour qui sont ces larmes qui coulent lors d'un enterrement ? Ne seraient elles que pour nous faire pardonner ?

Pourquoi pleurer ? Pourquoi porter ces marques de tristesses que l'on ne désire pourtant ? Est ce par peur d'oublier ses sentiments ?

Il pourrait être facile d'oublier de pleurer... nombreux sont ces instants qui offrent le sourire, et pourtant. Ces larmes que chacun donnent à la tristesse ne sont elles pas celles qui viennent lorsque grande est la joie ? Pleurer est il joie finalement ? Est ce pour ces bons moments que nos yeux se voilent ?

Magnifique est le pleur du nourrisson... est il tristesse ? Il est pureté et innocence, il est joie. Pourquoi pleurer à son image ? Pourquoi les larmes coulent elles à nouveau lorsque l'image du bonheur est en notre coeur ?
Est il faible de pleurer pour celle que l'on a aimé, et qui pour vos dix neuf ans vous offre un enfant ? Pourquoi cet instant de bonheur doit il être recouvert de toutes nos peurs ?
Elle ne voulait le père, juste l'enfant... mais il est heureux maintenant. Pourquoi pleurer une vie que l'on offre ? En quoi ces larmes aident elles celui qui ne verra plus son descendant ?

Pourquoi tant de questions lorsque l'on n'a que vingt ans ? Pourquoi tant de pleurs pour celui qui n'est plus enfant ? Est ce pour se protéger ? Est ce pour oublier ?


Pourquoi pleurez vous ? Quels sont vos larmes ? Que pensez vous de celui dont les joues voient tant de perles qu'il semble être un enfant ?

Pourquoi ces larmes sont elles joies et tristesses ? Pourquoi sont elles marques de nos sentiments ?

Je vous souhaite la douce nuitée...
Lien direct vers le message - Vieux
Robin le Superbe
Bagnard
 
Ouesh la gueule du post.


Sinon, je pleure jamais (je suppose que c'est dû à une anomalie au niveau des glandes lacrymales).
Enfin si je pleure quand je baille (allez savoir pourquoi).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mardram Rakar
Mardram Rakar
Alpha & Oméga
 
Avatar de Mardram Rakar
 
Je ne pleure jamais pour des trucs sentimentaux. On dit que j'ai un coeur de pierre.


Par contre, je pleure quand je garde mes yeux ouverts trop longtemps, le toit de la voiture décapoté. Je pleure aussi quand je baille aux corneilles. Je pleure aussi quand je me fais très mal. Mais ça c'est bizarre, quand je me fais mal j'suis plutôt enragé, allez savoir pourquoi. Mais j'ai toujours des larmes aux yeux.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Telefoneur OdO
Telefoneur OdO
Roi
 
Avatar de Telefoneur OdO
 
pleurer nous lave de ce qu'on pense mauvais
pleurer c'est une preuve de plus que nous vivons bel et bien
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Brianos
Brianos
Alpha & Oméga
 
Avatar de Brianos
 
Arrow
J'ai pleuré une fois en...hmm..15 ans: lorsque celle avec qui je pensais construire ma vie m'a quitté.

Sinon, je pleure beaucoup, mais de rire!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de St SebDead
St SebDead [FED]
Alpha & Oméga
 
Avatar de St SebDead
 
La dernière fois que j'ai pleuré c'était a un enterrement, donc je ne vois pas ou est l'erreur ou la faiblesse de ma part, ou le lavage de ce que j'avais de mauvais... bref...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Telefoneur OdO
Telefoneur OdO
Roi
 
Avatar de Telefoneur OdO
 
oui mes propos étaient assez minimalistes
excuse-moi en
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de spl33n
spl33n
Alpha & Oméga
 
Avatar de spl33n
 
Ca ne peux que nous rendre plus humain.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Crabier
Crabier
Alpha & Oméga
 
Avatar de Crabier
 
Citation:
Provient du message de Telefoneur OdO
pleurer nous lave de ce qu'on pense mauvais
Et ça lave les yeux aussi, mieux qu'un simple battement de paupières.

Je pleure aussi. Je pleure quand je repense à des moments tristes de ma vie, et ça me fait beaucoup de bien. Et quand je baille aussi... ou quand j'ai trop de vent dans la figure en vélo. Il n'y a rien de minable, de rabaissant ou d'anormal là dedans. Ça fait parti de la vie, comme nombreuse autres choses qu'on aimerait ne pas connaître.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Seiyar
Seiyar
Alpha & Oméga
 
Avatar de Seiyar
 
Ca fait trois ou quatre ans que je n'ai pas pleurer autrement que par douleur. Et avrait dire, je ne me rappelles pas voir non plus recemment pleurer de douleur.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de SanGKaine100%Lombric
SanGKaine100%Lombric
Alpha & Oméga
 
Avatar de SanGKaine100%Lombric
 
moi j'ai pleuré quand j'me suis crouté au ski et que j'ai faillit devoir arréter ma semaine de ski à cause de mes poignets bien fracassés, mais je pense que c'est plus le fait de se dire qu'on à ruiné ses vacances que la douleur qui m'a fait pleurer.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Keldhra
Keldhra
Alpha & Oméga
 
Avatar de Keldhra
 
J' ai souvent eu l'impression que mes larmes oscillaient entre un trop grand plein et un trop grand vide.
Les larmes de tristesse, de rage et de dépit face à la disparition d'une personne qui comptait pour moi. Ces larmes me soulageaient, comblaient un vide, me reliaient à cette personne dans une certaine mesure. Et puis elles me permettaient de m'exprimer autrement que par des mots souvent bien vide de sens devant certains évènements.
Ces larmes naissaient aussi parfois d'un "trop plein" de joie, de bonheur, de tendresse. Elles me permettaient alors de justement faire un vide dans le plein, un petit creux dans lequel me réfugier pour que l'émotion cesse de me submerger et encore une fois elles prenaient la place des mots.
Et puis un enfant aussi jeune soit-il, sans forcément "craindre" la mort sait celle-ci sans retour, la personne disparue ne reviendra pas et c'est peut-être ce vide, ce silence, ou même cette incapacité à comprendre, non pas ressentir, la douleur des grands qui lui permettent de s'exprimer.
Un nourrisson s'il est sans mots n'est pas sans voix et il trouve et prend tous les moyens à sa portée pour se faire entendre et les larmes en font partie.
J'ai souvent le sentiment, cela est donc totalement subjectif, que les larmes, les sourires et les rires nous expriment souvent mieux que les mots que l'on aurait pu mettre à la place. Ils restent une forme de langage avec ses codes et ses interprétations mais ils sont également bien plus, un endroit où l'autre (au sens d'altérité, de fondamentalement différent) nous dévoile une partie de lui-même sans avoir besoin de l'expliquer.
Je me prends souvent à penser que les larmes, les sourires, les rires, le désir mis en acte dans les gestes d'amour sont une expression concrète et évidente de notre liberté.


BISOUS
Lien direct vers le message - Vieux
Eleanor
Reine
 
Mes larmes sont souvent dûs à une trop grande sensibilité (et une trop grande imagination..). Je pourrais penser à comment je pourrais perdre mes proches, ou comment je serais, je me sentirais sans eux et facilement les larmes me monteront aux yeux. Pour moi ces larmes servent à évacuer un trop grand plein...
Lien direct vers le message - Vieux
Compte #3072
Invité
 
Moi je pleurs régulièrement.

Il faut bien maintenir hydratée les lentilles de contacts... simple question de logique.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Tite Camy
Tite Camy
Reine
 
Avatar de Tite Camy
 
[edit : .. ]
En fait je pleure tout le temps, quand je suis énervée etc.. par contre je suis jamais malade, les larmes sont pas un moyen d'évacuer certaines maladies ou je sais pas quoi des impuretés du corps ? (question bête.. mais qui m'intéresse)
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Quelles larmes ?
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 15h00.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite