JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 170 (sites) | 370 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > La légende de la chanson culte d'une génération (vu à la télé) : Louie Louie RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Cool

La légende de la chanson culte d'une génération (vu à la télé) : Louie Louie

Quelle chanson peut se vanter d'avoir été reprise, sur disque ou sur scène, par les Beatles, Black Flag, les Pretenders, Blondie, les Stooges, Led Zeppelin, Frank Zappa, Lou Reed, les Kinks, R.E.M., Patti Smith, Bruce Springsteen, Ike & Tina Turner, les Doors, les Beach Boys et dix mille autres ? Ca court pas les rues, une chanson pareille, hein ? Mais connaissez-vous l'histoire de la chanson la plus stupide et la plus entêtante (osons le dire : la plus rock) du XXème siècle, 47 ans aux fraises et encore toutes ses petites dents pointues ?

J'ai traduit une partie de l'article que l'excellent Dave Marsh lui consacre dans "The Heart of Rock & Soul". Let's give it to 'em, right now !



Louie Louie

Vraiment stupide, vraiment grandiose. Pas vraiment salace, mais bon...

"Louie Louie" est l'expression la plus sublime et la plus profonde de la capacité du rock 'n roll a créer quelque chose à partir de rien. Basée sur un beat de code Morse et un refrain "duh duh duh", avec une partie vocale de chat écorché, un piano électrique ringard, une rythmique de guitare répétitive et une partie de batterie qui donne l'impression que le type qui en joue n'est pas très sûr de ce qu'il doit faire, Louie Louie escalade les sommets du trash rock pour y mettre au défi tous les rockers qui suivront : si vous ne l'adorez pas, vous n'avez rien compris au truc.

Naturellement, ce Parthénon du rock n'a pas jailli de l'esprit d'une muse. Une muse l'aurait probablement abattue à vue, ou se serait évanouie sous le choc de quelque chose de si cru et excellent. "Louie Louie" est née dans des circonstances plus prosaïques, en tant que face B de "You Are My Sunshine", une version R&B d'un standard country de Jimmie Davis, enregistrée par Richard Berry et les Pharoahs sur Flip records en 1956. (...)

"You Are My Sunshine" n'eut qu'un petit impact, mais quand le DJ de Los Angeles Hunter Hancock retourna le disque pour y jouer "Louie Louie", celui-ci se vendit tout de même à 130 000 exemplaires, un chiffre respectable. (...)

"Louie Louie" eut une parenté variée. Berry avait travaillé chaque samedi soir de l'année 1955 avec un groupe Latin, Ricky Rillera et les Rhythm Rockers. Ceux-ci étaient un orchestre de 12 musiciens qui jouaient une chanson nommée "El Loco Cha Cha", un hit local de Rene Touzet. Berry emprunta le riff d'ouverture "duh duh duh" à El Loco. A la même époque, Chuck Berry, qui n'a d'autre lien de parenté avec Richard Berry que spirituel, avait sorti "Havana Moon", l'histoire d'un type qui essaye de rentrer chez lui à Cuba. Richard Berry décida donc de raconter l'histoire d'un type qui se désespère de retrouver sa maison et sa copine en Jamaïque. (...)

A cette époque, la critique rock n'existait pas, et la petite bande de branchés qui suspectaient que le R&B pourrait devenir un genre musical durable n'incluait pratiquement que des gens qui connaissaient personnellement Ahmet Ertegun (note FV : co-fondateur d'Atlantic Records). Les exemplaires invendus des hits locaux étaient détruits ou bradés pour quelques pennies afin d'être revendus dans les "boîtes à solde" pour 25 cents ou une dime. En 1960, l'impétrant star Rockin' Robin Roberts trouva un exemplaire de "Louie Louie" dans une boîte à solde à Seattle.

Roberts comprit le génie de "Louie Louie" et l'adopta en guise de thème dans divers groupes. En 1961, il l'enregistra pour un label local, Etiquette, accompagné par les Wailers (note FV : rien à voir avec le groupe de Marley, bien sûr). L'Histoire, cette garce, a refusé à Roberts l'immortalité qu'il méritait pour avoir reconnu la magnificence de caniveau de la chanson, et pour avoir été le premier à brailler le croassement "Let's give it to 'em, right now !" Mais sa version fut néanmoins reprise par des groupes de tout le Nord-Ouest, et "Louie Louie" devint un standard régional pour tous les groupes à moitié talentueux de la région. (...)

En 1963, les deux groupes rivaux basés à Portland, Oregon, Paul Revere et les Raiders et les Kingsmen, jouaient "Louie Louie" et leur public le leur demandaient constamment. Un vendredi de mai, les Kingsmen cédèrent finalement à la pression et firent un concert entier avec "Louie Louie"; la chanson dura 45 minutes et devint le premier marathon Louie. Le groupe s'ennuya à mort, mais le public était complètement excité. Le lendemain, les Kingsmen rentrèrent en studio (...) et enregistrèrent leur version. le dimanche, les Raiders prirent leur place et enregistrèrent la leur.

Les deux groupes avaient basé leur version sur celle de Roberts ; ils n'avaient probablement jamais entendu celle des Pharoahs. Les Raiders ne firent quasiment que dupliquer la version de Seattle, avec juste une addition brillante au pont, quand Revere cria : "Grab your woman! It's Louie Louie time." La version des Kingsmen était un peu différente, principalement parce que le chanteur Jack Ely avait appris la chanson en écoutant le 45 tours une paire de fois, et avait chopé le beat de travers. De ce fait, les Kingsmen jouèrent 1-2-3, 1-2, 1-2-3, 1-2, au lieu du plus orthodoxe 1-2-3-4, 1-2, 1-2-3-4, 1-2 des versions précédentes (au passage, ils apportèrent ainsi leur contribution à l'invention du reggae ; il suffit d'écouter le "Louie Louie" de Toots & the Maytals au début des années 70 sur l'album Funky Kingston).

Ce qu'Ely avait bien retenu, par contre, et qu'il améliora, c'est le cri de Roberts juste avant le break de guitare : "Give it to 'em, right now !" Il y mit une telle avidité que l'on aurait cru qu'il venait de repérer la jugulaire de son pire ennemi, et d'une manière tellement crue qu'à cet instant, Ely sonne comme un Donald Duck sous hélium. Et c'est cet air vaguement ridicule qu'il prend qui fait du disque des Kingsmen un tel classique, d'autant qu'il est suivi par un solo de guitare tout aussi débile. (...)

La partie vocale d'Ely était tellement altérée (il ne connaissait pas bien les paroles, et le micro était suspendu trop haut au-dessus de sa tête pour qu'il puisse chanter en face) qu'elle approchait l'inintelligibilité. Quand les passages radio commencèrent à se multiplier, des rumeurs circulèrent qui prétendaient que les Kingsmen avaient rendu la partie vocale incompréhensible parce qu'elle était obscène. Les détails sont trop délirants pour valoir d'être cités au complet, mais d'après mes souvenirs, tout était centré sur l'interprétation de "Me think of girl constantly" en "Me fuck that girl all kind of ways", et "I smell the rose in her hair" en "I stick mah bone in her there". Ou quelque chose dans le genre. Bien entendu, ces "vraies" paroles ne pouvaient être entendues qu'en jouant le disque à une autre vitesse - 33 ou 78 ou 16.

Les rumeurs causèrent une panique moraliste en Indiana jusqu'à ce que le gouverneur bannisse "Louie Louie" des ondes de l'Etat. Très vite, la FCC et le FBI lancèrent une investigation et passèrent tant Richard Berry que Jack Ely (qui avait été viré par les Kingsmen) sur le gril. Les Feds arrivèrent à une conclusion plus proche de la vérité : "inintelligible à n'importe quelle vitesse".

Arrivé là, "Louie Louie" était déjà entrée dans la légende, devenant le plus grand exemple de la fonction du rock en tant que langage secret pour son audience. Quoi qu'Ely chanta ce dimanche après-midi, ce que son audience croyait entendre était bien plus important et puissant. Le disque resta au sommet des charts pendant 4 mois, et y retourna pour un bref instant durant l'été 1966.

A la suite des rumeurs, "Louie Louie" devint le standard des parties des sixties. Plus de 300 versions furent enregistrées, et en 1966 les Sandpipers la ramenèrent dans les charts avec une version folk-rock d'ascenseur aux paroles traduites en espagnol. En 1978, la version de John Belushi tirée de la BO du film Animal House remit encore "Louie Louie" en circulation. Enfin, au début des années 80, deux stations de radios californiennes organisèrent des marathons "Louie Louie" qui duraient plusieurs jours et permettaient d'entendre toutes sortes de version déjantées par des musiciens connus ou des losers locaux. A la fin des années 80, un DJ de Philadelphie, John DelBella, commença à organiser des parades "Louie Louie" au profit des victimes d ela leucémie, la maladie "Louie".

En 1985, l'Etat de Washington vota une résolution qui faisait de "Louie Louie" l'hymne de l'Etat, mais dans les esprits et les coeurs des vrais rock 'n' rollers, celle-ci avait déjà atteint une bien plus grande stature. Dans n'importe quelle version, des Beach Boys à Barry White en passant les punks du coin, "Louie Louie" est un authentique hymne national. Personne n'a jamais approché la grandeur de la version des Kingsmen et personne ne la dépassera jamais. Si vous ne me croyez pas...

"Let's give it to 'em, right now!"



Si ce que vous venez de lire vous a plu, et que vous lisez l'anglais, il y en a 600 pages du même tonneau dans le génial The Heart of Rock & Soul: The 1001 Greatest Singles Ever Made. Mon exemplaire (1ère édition, en 89) est tellement latté après toutes ces années de consultation et relectures fébriles et hilares que je ne vais pas tarder à m'en racheter un autre.

Un bon site sur Louie Louie. Un lien direct vers la liste assez complète des versions enregistrées de Louie Louie (officielles et bootlegs).




P.S. : Ayant passé une heure et demie à traduire ce texte en tentant d'en garder toute la saveur, je serai encore plus déplaisant que d'ordinaire avec toute personne qui me reprochera avant au moins trois mois de poster un texte en anglais sans en fournir la traduction.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Brianos
Brianos
Alpha & Oméga
 
Avatar de Brianos
 
Arrow
Intéressant tout ça. J'avais entendu parler de cette "affaire, concernant l'interprétation des Kingsmen", mais pas autant en détails.

A noter que, si beaucoup de groupes que j'adore l'ont reprise, c'est la version des Kingsmen est à mon avis la meilleure, et sans aucun doute la plus vendue (je vénère les Kinks mais je trouve leur version assez inaudible)!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Smokeur
Smokeur
Alpha & Oméga
 
Avatar de Smokeur
 
Re: La légende de la chanson culte d'une génération (vu à la télé) : Louie Louie
Citation:
Provient du message de FautVoir
En 1963, les deux groupes rivaux basés à Portland, Oregon, Paul Revere et les Raiders et les Kingsmen, jouaient "Louie Louie" et leur public le leur demandaient constamment. Un vendredi de mai, les Kingsmen cédèrent finalement à la pression et firent un concert entier avec "Louie Louie"; la chanson dura 45 minutes et devint le premier marathon Louie. Le groupe s'ennuya à mort, mais le public était complètement excité. Le lendemain, les Kingsmen rentrèrent en studio (...) et enregistrèrent leur version. le dimanche, les Raiders prirent leur place et enregistrèrent la leur.
ro les fous furieux

j imagine bien 45 minutes de cet interminable morceau musicale bien redondant...


enfin sinon pas mal tout sa ... on a du mal a s imaginer parfois comme "un rien" traverse les années sans que l on sen rende compte et avec un tel engouement!
Lien direct vers le message - Vieux
Xeen
Invité
 
Re: La légende de la chanson culte d'une génération (vu à la télé) : Louie Louie
Citation:
Provient du message de FautVoir
Les Stooges
Euh ne serais-ce pas Iggy Pop tout seul qui en a fait la reprise dans l'album "American Caesar" - si je ne m'abuse ? (prend un air pincé et prout-prout)

(et là FautVoir en voyant ma langue tirée va s'empresser de me clouer le bec gniiiiiiihhhh)
Joli sujet FautVoir. (Je n'aurais jamais imaginé que le FBI s'intéresse au rock !)
Lien direct vers le message - Vieux
B****** ****
Bagnard
 
Citation:
Quelle chanson peut se vanter d'avoir été reprise, sur disque ou sur scène, par les Beatles, Black Flag, les Pretenders, Blondie, les Stooges, Led Zeppelin, Frank Zappa, Lou Reed, les Kinks, R.E.M., Patti Smith, Bruce Springsteen, Ike & Tina Turner, les Doors, les Beach Boys et dix mille
paint it black
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Karlin Krieg
Karlin Krieg
Alpha & Oméga
 
Avatar de Karlin Krieg
 
Merci, maintenant je l'écouterai différemment
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Greumlins
Greumlins
Alpha & Oméga
 
Avatar de Greumlins
 
Enfin un sujet intéressant !
*fais chauffer WinMX*
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Landri MdS
Landri MdS
Alpha & Oméga
 
Avatar de Landri MdS
 
Citation:
Provient du message de aarmediann
paint it black
Meme pas.

PS : ma préferée , celle des Toots! Et pas loin derriere celle d'iggy sans les stooges.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Greumlins
Greumlins
Alpha & Oméga
 
Avatar de Greumlins
 
Hum.
J'ai un ptit problème.
J'ai une version de Louie Louie dont on me dit qu'elle est chantée par Chuck Berry, et une autre par les Kingsmen. Le problème, c'est que ce sont les mêmes chansons, exactement.
Quelqu'un connaitrait-il un moyen de savoir par qui cette version est interprétée ? Un signe distinctif, ou quelque chose dans le genre ?
Ou alors, peut être que Chuck Berry se fait appeler "Kingsmen", c'est vrai que je ne connais pas ce groupe.

Sinon, j'aime beaucoup le Louie Louie des Beach Boys, assez marrante
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Re: Re: La légende de la chanson culte d'une génération (vu à la télé) : Louie Louie
Citation:
Provient du message de Xeen
Euh ne serais-ce pas Iggy Pop tout seul qui en a fait la reprise dans l'album "American Caesar" - si je ne m'abuse ? (prend un air pincé et prout-prout)

(et là FautVoir en voyant ma langue tirée va s'empresser de me clouer le bec gniiiiiiihhhh)
Joli sujet FautVoir. (Je n'aurais jamais imaginé que le FBI s'intéresse au rock !)
Ah mais c'est que j'avais précisé "sur disque ou sur scène" ! Eh eh...

Pour un témoignage CD d'Iggy & the Stooges reprenant "Louie Louie", voir le live Metallic 2xK.O., leur dernier concert, à Detroit en 1974. Et toc !
Citation:
Provient du message de Greumlins
Hum.
J'ai un ptit problème.
J'ai une version de Louie Louie dont on me dit qu'elle est chantée par Chuck Berry, et une autre par les Kingsmen. Le problème, c'est que ce sont les mêmes chansons, exactement.
Quelqu'un connaitrait-il un moyen de savoir par qui cette version est interprétée ? Un signe distinctif, ou quelque chose dans le genre ?
Ou alors, peut être que Chuck Berry se fait appeler "Kingsmen", c'est vrai que je ne connais pas ce groupe.
A mon avis, ça doit plutôt être celle de Richard Berry, puisque Chuck n'a à ma connaissance jamais enregistré "Louie Louie". Pour la distinguer de celle des Kingsmen, facile : comme il est dit dans l'article, les Kingsmen sont les premiers à la jouer (par erreur) en 1-2-3, 1-2, 1-2-3, 1-2. De toute façon, pour ce que je connais du P2P, ce n'est peut-être ni Richard Berry ni les Kingsmen.

Tiens, un oubli à la fin de mon post : une liste avec 338 versions de Louie Louie sur le All Music Guide. Lien à chaque fois vers la fiche détaillée de l'album.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Greumlins
Greumlins
Alpha & Oméga
 
Avatar de Greumlins
 
1-2-3 etc, ça ne me dit rien

Bon, allez, j'ai une bonne technique, on va faire ça à la reconnaissance de voix. Quelqu'un aurait une bonne chanson de Richard Berry et une des Kingsmen à conseiller ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Citation:
Provient du message de Greumlins
1-2-3 etc, ça ne me dit rien

Bon, allez, j'ai une bonne technique, on va faire ça à la reconnaissance de voix. Quelqu'un aurait une bonne chanson de Richard Berry et une des Kingsmen à conseiller ?
Meuh si, facile ! Chante l'intro, les accords de piano. Est-ce que ça fait :

* Duh duh duh (très court silence) duh duh

ou

* Duh duh duh duh (très court silence) duh duh

Si c'est la première, c'est peut-être les Kingsmen, mais ce n'est en tout cas pas Richard Berry.

Sinon, des Kingsmen, j'aime bien leur version débile de "The Jolly Green Giant". Et "Little Latin Lupe Lu". Leur version de "Money" n'est pas mal non plus.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Greumlins
Greumlins
Alpha & Oméga
 
Avatar de Greumlins
 
Ah, ça fait Duh-duh-duh-duh (silence) duh-duh.
Je suis un peu perdu.

Encore plus de confusion !
Je viens de trouver une chanson intitulée "Richard Berry & The Pharoahs - 1956". Il s'agit encore de Louie Louie, mais l'intro fait Duh-Duh-Duh-...-Duh-Duh.
Et puis elle ressemble assez à la version des Beach Boys, avec un gars qui fait Tin-Tin avec une voix bien grave.
Lien direct vers le message - Vieux
Darkmore
Alpha & Oméga
 


J'ai bien fait d'attendre patiemment ce post
Arf un livre en plus a la longue liste pour quand j'aurais gagné au loto

Citation:
Provient du message de Greumlins
Ah, ça fait Duh-duh-duh-duh (silence) duh-duh.
Ouah quel organe
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Brianos
Brianos
Alpha & Oméga
 
Avatar de Brianos
 
Citation:
Provient du message de FautVoir
Leur version de "Money" n'est pas mal non plus.
Ma préférée est celle des Beatles: ils y montrent qu'ils savaient interpréter du vrai rock!
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > La légende de la chanson culte d'une génération (vu à la télé) : Louie Louie
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 04h54.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite