JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 433 (sites) | 828 (forums)Créer un compte
Forums divers
Le Bar de la Taverne
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Un livre a decouvrir, et un avis sur la litterature RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Chandler
Chandler [APDW]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Chandler
 
Au niveau de l'analyse des personnes, je pense que cela tient de l'auteur et non de son sexe.

Il faut voir la sensibilité de l'auteur. Des hommes comme Proust et Balzac sont très fort dans leurs analyses des personnes.

Je trouve que quelqu'un comme Amélie Nothomb n'analyse pas fort ses personnages.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Iminra Aï Khanoum
Iminra Aï Khanoum
Roi / Reine
 
Avatar de Iminra Aï Khanoum
 
Citation:
Provient du message de Thalizat
je ne suis vraiment pas sur que la littérature ait un sexe

Joliment dit, et bien d'accord
Tout à fait, et j'ajouterais, pour Khronos, que tu cites beaucoup d'auteur "classiques" qui écrivaient à une époque ou les femmes ne pouvaient se faire aucune place dans la littérature, de par leur sexe justement. La littérature féminine, à part quelque exemples isolés, est un phénomène récent et je ne vois pas comment tu peut objectivement comparer 20 siècles de littérature pour la gente masculine, à un ou 2 siècle pour les femmes. (et d'ailleurs s'il faut citer un auteur féminin, dans un genre complètement différent, mais que j'apprécie beaucoup, je dirais Anne Rice!)


Serafel, j'ai adoré "Les mémoires d'Hadrien" que j'ai lu il y a quelques années. C'est un livre que Marguerite Yourcenar, elle même, ne veut pas qualifier de roman historique. Il se base très sérieusement, et avec un travail considérable de recherches, sur la vie de l'empereur Hadrien. Je suis mordue d'histoire antique et j'ai trouvé ce livre passionnant.

J'ai appris beaucoup de chose par cette lecture et elle a presque confirmée ma vocation... mon but alors, c'était de devenir l'archéologue qui retrouverais la tombe d'Antinous en Egypte, dont personne n'a pu retrouver la trace!
Enfin, il se trouve que maintenant, je suis un peu plus réaliste qu'il y a 4 ou 5 ans!

Voila un site génial -mais en anglais- sur le vie d'Hadrien et de son favoris: http://ladyhedgehog.hedgie.com/antinous.html
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de croute
croute
Alpha & Oméga
 
Avatar de croute
 
huk
huk moi j ai lus le guide galactique de douglas adam et c est un pur plaisir mais pas de bol le tome deux est en rupture de stok a la fnoc
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
I sniff at you, Serafel
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rakay
Rakay
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rakay
 
Comme le dit très bien Kronos, la littérature n'a pas de sexe pourtant le débat sur la forme au féminin d'un terme qui se veut neutre ne date pas d'hier, l'académie s'explique :

http://www.ciep.fr/chroniq/femi/f03.htm


Prenons des auteurs comme Maupassant, Steinbeck, un formidable auteur finnois qu'est Paassalina < la forêt des renards pendus, le lièvre de Vatanen, le fils du Dieu Orage > Hoffman qui écrit lui dans un registre fantastique mais qui s'attache de très prêt à la description de ses personnages et qui, avec une grande maîtrise, nous remet sans cesse dans l'histoire afin que nous gardions bien à l'esprit tous ses personnages tout en nous montrant la totalité sur eux, avec un art que je ne peux restituer ici avec mon maigre vocabulaire. Les romans de Gide sont des trésors de description humaine et d'émotions naturellement expliquées et même commentées par leur propre auteur de façon si humble.

Je ne remets pas en cause la sensibilité féminine et leur faculté à restituer des émotions de façon réaliste, mais en fait un/une auteur jouent à armes égales sur ce tableau, les qualités premières d'un écrivain étant à mon goût la sensibilité et le sens de l'observation < l'imagination aussi bien sûr >


J'en profite pour parler d'un livre qui n'a rien a faire avec le sujet : Tirant le Blanc, en grand le parfait manuel pour être un chevalier irréprochable, très intéressant au niveau historique et au niveau du comportementalisme de ce mouvement fabuleux qu'etait la chevalerie
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Telefoneur OdO
Telefoneur OdO
Roi
 
Avatar de Telefoneur OdO
 
Citation:
il n'y a que moi qui ne l'ai pas lu
t'inquiète moi j'ai lu qu'un extrait minuscule

Que nous soyons hommes,ou femmes c'est l'effort intellectuel que nous donnons qui donne un livre avec des personnages finement analysés .Seul un travail peut offrir une sensibilité réelle.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Eltsyr
JOL Eltsyr
Alpha & Oméga
 
Avatar de Eltsyr
 
Citation:
Tout à fait, et j'ajouterais, pour Khronos, que tu cites beaucoup d'auteur "classiques" qui écrivaient à une époque ou les femmes ne pouvaient se faire aucune place dans la littérature, de par leur sexe justement.
Tout à fait d'accord avec ça Foutue domination masculine de Bourdieu...
Ceci dit, au 19eme on commence à voir des sacrés bouts de femme écrire, les soeurs Brontë de la période victorienne par exemple (jayne eyre pour charlotte, wuthering heigts pour emilie, et des poésies pour ann...) qui se hissent allégrement entre les doigts gourds d'un Henry James ou Trollope ( Anthony, pas Joanna). Un des premiers romans sous sa forme moderne est tout de même féminin ! ( Mme de lafayette dans "la princesse de clèves" Bon ok elle devait être pétée de thunes )

Au final je suis sur que les femmes nous réservent bien des surprises, mais il me semble un peu injuste d'oublier les chef-d'oeuvres existants en se basant sur une empathie et une sensibilité qui, si elles sont effectivement l'apanage du genre féminin (habitué à capter dans le moindre mouvement de sourcil les désirs de l'homme rentrant au bercail avec une dépouille de sanglier autour des épaules ), se sont révelées très développées chez de nombreux auteurs masculins, et sur ce point je ne peux qu'approuver rakay (et Chandler à propos d'Amelie Nothomb, dont -malgré la sympathie que dégage l'auteur- les personnages simplistes voir caricaturaux d'hygiene de l'assassin m'avaient dissuadé d'aller plus loin...)

Khro
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de EtAprès
EtAprès
Alpha & Oméga
 
Avatar de EtAprès
 
«Je me suis plu à faire et à refaire le portrait de cet homme presque sage.»(1)

« Il faut s’enfoncer dans les recoins d’un sujet pour découvrir les choses les plus simples, et de l’intérêt littéraire le plus général »(1)
Non, ce n’est pas une citation d’un sujet du type «Jusqu’où vous aventurez-vous avec votre sexe » même si ça peut y ressembler.

« Plus j’essaie de faire un portrait ressemblant, plus je m’éloigne du livre et de l’homme qui pourraient plaire. Seuls, quelques amateurs de destinée humaine comprendront. »(1)

« Retrouvé dans un volume de la correspondance de Flaubert (…) la phrase inoubliable : "Les dieux n’étant plus, et le Christ n’étant pas encore, il y a eu, de Cicéron à Marc Aurèle, un moment unique où l’homme seul a été." Une grande partie de ma vie allait se passer à essayer de définir, puis à peindre, cet homme seul et d’ailleurs relié à tout. »(1)

« En tout cas j’étais trop jeune. Il est des livres qu’on ne doit pas oser avant d’avoir dépassé quarante ans. »(1)

Voilà pour planter le décor. L’œuvre vue par son auteur.

Ensuite pour le côté un peu plus polémique :
«Le roman dévore aujourd’hui toutes les formes ; on est à peu près forcé d’en passer par lui. Cette étude sur la destinée d’un homme qui s’est nommé Hadrien eût été une tragédie au XVIIe siècle ; c’eût été un essai à l’époque de la Renaissance.» (1)

C’est vrai qu’il y a quelque chose dans Mémoires… qui peut surprendre, du coup, une langueur, un désir de prendre son temps à l’heure où il s’agit de transmettre et que les amateurs de roman où l’action joue un rôle prépondérant pourraient trouver pesant, lourd, poussif, ou trop long. Ce serait dommage, presque un contresens.
Déjà il suffit de jeter un coup d’œil aux « Nouvelles orientales » de la même Marguerite pour avoir la certitude que le style de Mémoires… est voulu et réfléchi. Il a un but et s’accorde avec.

D'ailleurs je suis persuadé que si c’est un live qui mérite d’être lu, il mérite encore plus d’être relu, quelques années après. Cet ouvrage qui ressemble tant à un livre de méditations et que Yourcenar a hésité un instant à nommer « Journal d’Hadrien » a tout du livre de chevet que l’on feuille lentement, sans être pressé de le finir, sur lequel on revient, on s’acharne parfois. Il est d’une beauté et d’une richesse attachantes.

Et pour finir, évidemment, outre la beauté, le regard d’un homme sur sa vie, etc, il ne faudrait pas en oublier la dimension politique, inhérente à une vie d’Empereur :

"Je doute que toute la philosophie du monde parvienne à supprimer l’esclavage : on en changera tout au plus le nom. Je suis capable d’imaginer des formes de servitudes pires que les nôtres, parce que plus insidieuses : soit qu’on réussisse à transformer les hommes en machines stupides et satisfaites, qui se croient libres alors qu’elles sont asservies, soit qu’on développe chez eux, à l’exclusion des loisirs et des plaisirs humains, un goût du travail aussi forcené que la passion de la guerre chez les races barbares."(2)

D’actualité ?


(1) Carnets de notes de Mémoires d'Hadrien, Marguerite Yourcenar
(2)Mémoires d'Hadrien, Marguerite Yourcenar
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lilandrea
Lilandrea
Alpha & Oméga
 
Avatar de Lilandrea
 
Citation:
Provient du message de Grenouillebleue
Lis du Robert Jordan.
C'est complètement caricatural, mais toutes les filles à qui je l'ai fait lire étaient mortes de rire et retrouvaient de nombreux traits de caractère dans les chieuses qu'il décrit
Oh une lacune littéraire chez Lil'.
Je connais de nom uniquement.

Chieuse tu dis ? c'est pour moi ca

Faut que je lise ...

un titre en particulier à suggérer ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
La serie wheel of time qui commence avec "The eye of the world"
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ligeia Zenox
Ligeia Zenox
Reine
 
Avatar de Ligeia Zenox
 
Je connaissais ce livre de nom seulement et vous m'avez donné l'envie de le lire


Citation:
Provient du message de Rakay :

J'en profite pour parler d'un livre qui n'a rien a faire avec le sujet : Tiran le Blanc, en grand le parfait manuel pour être un chevalier irréprochable, très intéressant au niveau historique et au niveau du comportementalisme de ce mouvement fabuleux qu'etait la chevalerie
C'est un grand classique catalan, je suis ravie de voir que quelqu'un le connaît

Pour ce qui concerne la littérature masculine ou féminine, je crois qu'il y a parfois des différences puisque les hommes et les femmes ont selon moi une sensibilité différente. Notre façon de percevoir la réalité et de l'interpréter n'est pas tout à fait la même. Je ne dis pas qu'elle est incompatible, au contraire, pour moi c'est plutôt complémentaire.

Et c'est vrai que du point de vue historique on ne peut pas établir des comparaisons étant donné que les femmes n'avaient pas libre accès au monde de la culture (je ne parle pas déjà de publier ou d'écrire, mais même de lire certains ouvrages condamnés par la morale puritaine )

Quand j'aime un livre je ne me pose pas la question de si l'écrivain est un homme ou une femme, même si ça m'est arrivé de le deviner, mais bon finalement peu importe le sexe de la personne, ce qui compte est le plaisir de la lecture . Et en tout cas c'est un plaisir de lire vos commentaires
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rakay
Rakay
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rakay
 
Farpaitement !!!!!
Citation:
Provient du message de Ligeia Zenox
tout ce que la dame vient de dire au dessus, pas besoin de flood non plus
Cela me fait chaud au coeur de savoir que Tirant le Blanc a été lu à plus d'un exemplaire

Juste un petit désaccord : Pour ce qui concerne la littérature masculine ou féminine, je crois qu'il y a parfois des différences puisque les hommes et les femmes ont selon moi une sensibilité différente

Je suis tout à fait d'accord pour l admettre au niveau du " commun des mortels " mais pour moi un " écriveur ou une écriveuse " seront toujours du même acabit au niveau du potentiel d'écrivain bien sûr des différences existent mais je penses qu'elles sont plutôt dues à une ouverture d'esprit < là je m'égare > qu' à un sexe

Sympathiquement Jeep qui vous salue
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ligeia Zenox
Ligeia Zenox
Reine
 
Avatar de Ligeia Zenox
 
Citation:
Cela me fait chaud au coeur de savoir que Tiran le Blanc a été lu à plus d'un exemplaire
L'auteur, Joanot Martorell, est le Victor Hugo catalan On l'étudie à l'école et aussi à l'université, mais je suis surprise qu'un lecteur français le connaisse étant donné que les petits pays on a plus de mal à exporter notre littérature.

Pour ce qui concerne les hommes et les femmes je ne parlais pas seulement d'une sensibilité différente pour des raisons purement biologiques, mais aussi culturelles et sociales. Pour moi le sexe de l'artiste conditionne certains aspects de son oeuvre parce qu'il conditionne tout simplement beaucoup d'aspects de sa vie. Cépendant je suis d'accord que la sensibilité artistique est d'une certaine façon universelle (que l'on soit homme ou femme) et en même temps unique (personnelle).


Une étrangère qui aime le bon français et apprécie les commentaires de Rakay
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rakay
Rakay
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rakay
 
Citation:
Provient du message de Ligeia Zenox
L'auteur, Joanot Martorell, est le Victor Hugo catalan On l'étudie à l'école et aussi à l'université,
Cela ne m'étonne qu'a moitié, que cet ouvrage soit étudié en cours


Citation:
Provient du message de Ligeia Zenox
mais je suis surprise qu'un lecteur français le connaisse étant donné que les petits pays on a plus de mal à exporter notre littérature.

l'Espagne ou même la Catalogne, un petit pays au niveau de la littérature et surtout au niveau du roman chevaleresque ?


Citation:
Provient du message de Ligeia Zenox

Pour ce qui concerne les hommes et les femmes je ne parlais pas seulement d'une sensibilité différente pour des raisons purement biologiques, mais aussi culturelles et sociales. Pour moi le sexe de l'artiste conditionne certains aspects de son oeuvre parce qu'il conditionne tout simplement beaucoup d'aspects de sa vie. Cépendant je suis d'accord que la sensibilité artistique est d'une certaine façon universelle (que l'on soit homme ou femme) et en même temps unique (personnelle).
dans ce sens, je ne peux qu'être d'accord, je soulignais le coté extrêmement perspicace et sensible d'un/une auteur qui n est pas lié à une appartenance au genre masculin ou féminin, mais comme tu le dis, sans parler d'une différence d'époque ou de temps laissé pour étudier la littérature " féminine ", ce coté culturel ou social en tant que Homme en tant que Femme, amène à des différences de réalisation, nous ne sommes plus en train de nous interroger sur une capacité à la sensibilité chez l'homme ou la femme, mais bel et bien en train de nous demander ce qui diffère < sans perdre de vue bien sûr le coté personnel dans chaque oeuvre >


Citation:
Provient du message de Ligeia Zenox

Pour ce qui concerne la littérature masculine ou féminine, je crois qu'il y a parfois des différences puisque les hommes et les femmes ont selon moi une sensibilité différente. Notre façon de percevoir la réalité et de l'interpréter n'est pas tout à fait la même. Je ne dis pas qu'elle est incompatible, au contraire, pour moi c'est plutôt complémentaire.


Je me rends compte que vous avez déjà parfaitement dit ce que je cherches à exprimer


Au plaisir de vous lire
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Re: Un livre a decouvrir, et un avis sur la litterature
Citation:
Provient du message de Serafel
ps : Ne deplacez pas ce sujet sur la taverne, j'ai plutot envie de partager ca avec des barriens
Si tu ne viens pas à la Taverne, les taverniers iront à toi ! Non mais !

Oui, Marguerite Yourcenar est une merveille. C'est toujours fin, érudit, sensible, profond. C'est aussi toujours d'une telle clarté, d'une telle évidence, qu'elle te donne l'illusion de ne t'avoir rien appris, te fait sentir plus intelligent que tu ne l'es. Tu sors de ses livres avec la tête dans les nuages, enrichi de quelque chose que tu ne soupçonnais même pas posséder déjà.

Il faut lire ses essais, aussi, et ses traductions de poésie grecque ou de negro spirituals. Ses préfaces seules valent bien certains pavés de 500 pages.

Pour la remarque sur la féminité, par contre, c'est assez paradoxal. Car si un reproche a été fait à Marguerite Yourcenar par certains critiques ou auteurs, c'est précisément d'écrire comme un homme. En opposition au style et aux thèmes spécifiquement féminins apparus après-guerre, et dont la représentation la plus achevée (certains diront la caricature, et j'en fais partie) est l'autre Marguerite, la Duraille. On a même été jusqu'à expliquer (jalouser ?) son admission à l'Académie Française par le caractère asexué de son oeuvre.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Un livre a decouvrir, et un avis sur la litterature
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 01h31.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite