JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 764 (sites) | 1337 (forums)Créer un compte
Forums divers
Le Bar de la Taverne
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > La sagesse des fous RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Sithean
Sithean
Reine
 
Avatar de Sithean
 
Citation:
Provient du message de Myvain
La nuit dernière une voix a murmuré à mon oreille: "Une voix qui la nuit murmure à votre oreille, ça n'existe pas".

J'aime beaucoup ... le tout.

Il va falloir que je parte à la recherche de Nasreddin Hodja.
Lien direct vers le message - Vieux
Myvain
Alpha & Oméga
 
Pour changer, ni un conte, ni une fable (quoi que ça pourrait en être une sorte de fable contemporaine), ni une des idioties de Nasreddin Hodja, mais un texte du génial Georges Perec qui est à mon sens un sage à sa manière et qui possède une manière bien à lui de regarder le monde:

Interroger l'habituel

Ce texte constitue l'introduction au livre L'infra-ordinaire publié aux éditions Le Seuil.

N'hésitez pas à poster vos réactions.

A noter qu'en remontant un peu dans l'arborescence du site d'où provient le texte, vous découvrirez un très bon site dédié à la littérature. Avis aux amateurs...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Kelem Khâl La'Ri
Kelem Khâl La'Ri
Alpha & Oméga
 
Avatar de Kelem Khâl La'Ri
 
Quelques autres paroles puisées ici et là...

Dis-moi ce que tu cherches, je te dirai qui tu es :
Si tu es à la recherche de la demeure de l'âme, tu es une âme ;
Si tu es en quête d'un morceau de pain, tu es du pain.
Si tu peux saisir le secret de cette subtilité, tu comprendras :
Chaque chose que tu recherches, c'est cela que tu es.


Celaleddin Rûmi.

Chaque jour nous naissons à nouveau ; qui pourrait en avoir assez de nous.

Yunus Emre.

Avez-vous un jour, dans la docilité de l'aube et la complicité des vents, avançant sur une steppe engourdie de froid et frangée de montagnes bleutées, admiré l'extase des peupliers frissonnant dans la lumière montante ? Admiré aussi leur alignement studieux, presque révérencieux, le long du moindre filet d'eau ? Juste derrière leur fin rideau se dressent les montagnes qui bougent. Mais bougent-elles vraiment ? N'est-ce pas plutôt le tremblement de l'air, l'hésitation du jour, l'indécision des vents, n'est-ce pas le voile toujours présent, déjà fiévreux, de la poussière qui donnent cette impression de frémissement timide, de lente turbulence ? La terre, elle ne tremble ni ne frissonne. Elle reste ferme sous les pas de Yunus.

Yunus Emre.

Nasreddin est invité chez un riche. La collation qu'il fait servir est un délicieux lait de chamelle bien frais saupoudré de cannelle. L'hôte s'en sert un plein bol, mais il ne remplit qu'a demi celui de son invité. Nasreddin commence à s'agiter sur son siège cherchant partout autour de lui.
- qu'est ce que tu voudrais, Nasreddin ? une cuiller, du sucre ?
- non, une scie. J'aimerais enlever le haut de mon bol, qui ne me sert à rien.


Nasreddin Hodja.

Et d'autres paroles pour s'endormir le sourire aux lèvres...

Nasreddin aborde un jour un prêtre en ces termes:

-Pardonnes-moi saint homme mais je me suis toujours demandé pourquoi vous autres chrétiens vous vous faites des signes sur la poitrine avec la main, en haut, en bas, à droite, à gauche...
-Tu n'est pas sans savoir, mahométan, que Notre Seigneur Issa est mort crucifié. Pour commémorer son divin supplice nous faisons le signe de la croix."

En entendant cela, Nasreddin ne peut s'empêcher d'éclater de rire.

-Pourquoi ris-tu, mécréant? S'indigne le prêtre. Tu ne peux pas respecter nos croyances?
- Je les respecte, je les respecte, parvient à articuler Nasreddin, mais tout d'un coup j'ai imaginé le geste que vous feriez s'il avait été empalé!


Nasreddin Hodja.

Demain, si le courage se présente sur le pas de ma porte, je proposerais quelques mots venant d'Extrême-Orient.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rhivin
Rhivin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rhivin
 
Citation:
Nasreddin aborde un jour un prêtre en ces termes:

-Pardonnes-moi saint homme mais je me suis toujours demandé pourquoi vous autres chrétiens vous vous faites des signes sur la poitrine avec la main, en haut, en bas, à droite, à gauche...
-Tu n'est pas sans savoir, mahométan, que Notre Seigneur Issa est mort crucifié. Pour commémorer son divin supplice nous faisons le signe de la croix."

En entendant cela, Nasreddin ne peut s'empêcher d'éclater de rire.

-Pourquoi ris-tu, mécréant? S'indigne le prêtre. Tu ne peux pas respecter nos croyances?
- Je les respecte, je les respecte, parvient à articuler Nasreddin, mais tout d'un coup j'ai imaginé le geste que vous feriez s'il avait été empalé!



ahahahha heureusement qu'il na pas été emasculé leur dieu!!!!
Lien direct vers le message - Vieux
Xeen
Invité
 
Pas de déballage de carton en prévision.. mais bibliothèque demain.
J'éditerais si je trouve le livre-clef.
Lien direct vers le message - Vieux
Gross E-roar
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Kelem Khâl La'Ri
- Je les respecte, je les respecte, parvient à articuler Nasreddin, mais tout d'un coup j'ai imaginé le geste que vous feriez s'il avait été empalé!
[/i]
Comme cela ferait deux points verticaux pour représenter un pieu, j'ai un peu de mal a comprendre son hilarité.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Bardy
Bardy
Empereur
 
Avatar de Bardy
 
Hunter > hmm... Tu comprendras peut-être en essayant de t'imaginer la façon dont un homme est empalé...

J'aime beaucoup toutes ces histoires
Lien direct vers le message - Vieux
Myvain
Alpha & Oméga
 
Deux petits contes soufis tirés d'un bouquin en cours de lecture (Le Mesnévi - Djalâl al Din Rûmî) :

Cercueil
Un enfant se lamentait devant le cercueil de son père :
"Ô mon père! Désormais, ta place est sous la terre! Mon père bien-aimé! Te voici dans une demeure si étroite, si démuni de tout! Ni tapis, ni coussin, ni paillasse! Pas de bougie la nuit et pas de pain le jour! Pas de porte, pas de toit, pas de voisins secourables! Pas même l'odeur d'un repas! Rien qu'une demeure si étroite que quiconque y perdrait la couleur de son teint!"
Dans l'assistance, il y avait un enfant, nommé Djuha. Il se retourna vers son père et lui dit:
"Ô père! J'ai l'impression que cet enfant décrit notre maison!"



Le riche et le derviche
Un jour, un homme riche et généreux demanda à un derviche :
"Ô soufi! Dis moi! Préfères-tu que je te donne tout de suite une pièce d'or ou bien que je t'en donne trois, mais demain seulement?"
Le derviche répondit :
"si tu m'avais donné hier une demi-pièce d'or, j'aurais été plus satisfait que d'une pièce d'or aujourd'hui ou que cent pièces demain!"
Une gifle donnée sur l'instant vaut mieux qu'une faveur espérée. Voici mon cou: donne-moi une gifle si tu veux, mais fais-le tout de suite!



A méditer...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Elric l'aigri
Elric l'aigri
Bagnard
 
Avatar de Elric l'aigri
 
Citation:
Provient du message de Kikou d'Astria -SrN-
Ca ressemble pas mal à la philosphie tirée de Boudha non..?
J'aurai dit soufisme ; la suite du fil me donne raison.
Lien direct vers le message - Vieux
Gross E-roar
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Bardy
Hunter > hmm... Tu comprendras peut-être en essayant de t'imaginer la façon dont un homme est empalé...
J'imagine bien, et cela aurais pu donner quelques images amusante dans la représentation de JC épinglé comme une dinde dans les églises, mais quand a la façon de se signer, je persiste, cela n'aurait rien eu de drôle.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Kelem Khâl La'Ri
Kelem Khâl La'Ri
Alpha & Oméga
 
Avatar de Kelem Khâl La'Ri
 
Un garde vêtu de plumes et de feuilles demande à Petit Tang :
- Veux-tu aller tout au bout de la Grande Muraille ?
- Oui, mais elle est très longue, cette muraille. Que vais-je trouver au bout ?
- Au bout de la Grande Muraille, tu trouveras ton rêve pour toutes les nuits. Mais pour cela, tu dois apprendre les mots secrets du rêve.


Lisa Bresner, Un rêve pour toutes les nuits.
Lien direct vers le message - Vieux
Myvain
Alpha & Oméga
 
Pas une histoire de folie mais une simple histoire de sagesse, celle de Saint-Exupéry dans Le petit prince. Pas une histoire pour enfants mais une histoire d'amitié.
Nous ne sommes pas si éloigné du sujet finalement, dans chaque amitié il y a aussi une petite part de folie: celle de chaque fois donner un peu de soi.

On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux.


Xeen les cartons n'attendent que d'être ouvert désormais.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Héristophène Pillon
Héristophène Pillon
Alpha & Oméga
 
Avatar de Héristophène Pillon
 
Je tiens à remercier Myvain. J'ai acheté Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin et c'est vraiment énorme. D'ailleurs comme je suis de bonne humeur je vous mets une tite histoire


Le magicien

Pour approcher Timour Leng et tenter d'apaiser son humeur massacrante à l'égard des indigènes, !nasr Eddin imagine un moyen assez risqué : il fait répandre partout qu'il est magicien, et capable de réaliser des miracles.
La nouvelle parvient aux oreilles du Tartare, un homme qui ne croit ni en dieu ni au diable. Il décide de se faire montrer cet imposteur.
- On dit dans ce pays que tu es magicien. Est-ce vrai?
- C'est vrai seigneur.
- Donc tu fais des miracles.
- Oui seigneur.
- Alors au travail, et immédiatement. Vois cette serrure dont j'ai perdu la clé ; ouvre-la.
- Par Allah tu déprécies mon art ! Je suis magicien et non un vulgaire serrurier.
- C'est juste, admet Timour, un peu décontenancé. Qu'appelles-tu un miracle alors?
- Avec l'aide d'Allah, je ressucite les morts.
- Prends garde bonhomme, si tu m'as trompé, tu devras te ressuciter toi-même.
Et il sort un yatagan luisant comme un rayon de lune, un yatagan qui a manifestement envoyé au paradis plus d'un croyant.
- Donne moi cette lame, continue Nasr Eddin sans faiblir. Dans un premier temps, je te décapiterai et ensuite je te ressuciterai.
Timour n'était pas sot : il se rendit bien compte que le gaillard lui donnerait du fil à retordre.




Personnelement j'adore
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Inoceram
Inoceram
Roi
 
Avatar de Inoceram
 
Citation:
Provient du message de Myvain
Pas une histoire de folie mais une simple histoire de sagesse, celle de Saint-Exupéry dans Le petit prince. Pas une histoire pour enfants mais une histoire d'amitié.
Nous ne sommes pas si éloigné du sujet finalement, dans chaque amitié il y a aussi une petite part de folie: celle de chaque fois donner un peu de soi.

On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux.


Xeen les cartons n'attendent que d'être ouvert désormais.
Que de souvenirs d'enfance...
Lien direct vers le message - Vieux
Myvain
Alpha & Oméga
 
Dommage que Le petit prince ne soit pas lu par un peu plus d'adultes, ils y trouveraient quelques leçons de vie trop vite oubliées en grandissant.


A nouveau deux petits contes:

Un homme rêve qu'il est un papillon. Il voltige légèrement de fleurs en fleurs sans le plus léger souvenir de sa nature humaine.
Quand il se réveille, il s'aperçoit avec étonnement qu'il est un homme.
Mais est-il un homme qui vient de réveiller qu'il était un papillon? Ou un papillon en train de rêver qu'il est un homme?
Il ne put jamais répondre à cette question.



Une histoire coréenne:

Un vieillard aveugle vivait dans une maison sans toit. En hiver, il portait des vêtements en lin. Occupé à tasser du tabac dans une pipe sans tuyau, l'aveugle regardait le paysage. Sur la montagne d'en face, il vit des arbres sans racines et des pies sans ailes qui apportaient de la nourriture à leurs oisillons sans bec. L'aveugle vit aussi passer en courant un chevreuil sans pattes. Alors saisissant son fusil sans canon, le vieillard aveugle courut vers la montagne et tira sur le chevreuil sans pattes. Ensuite il ficela l'animal tué et regarda de nouveau la montagne dont les versant ensoleillé était couvert de neige noire. Il voulut couper de l'herbe avec sa faucille sans lame, mais surgit une vipère sans tête qui mordit la faucille. De la faucille mordue jaillit un flot de sang. Le vieillard arracha un morceau de coton à sa veste en lin, pansa la faucille, coupa des herbes et les chargea sur le dos du chevreuil mort. Suivi de l'animal, il monta sur la montagne, désireux de franchir la rivière sans eau, mais le courant de la rivière emporta le chevreuil mort et l'herbe qu'il portait.
Le vieillard s'écria:
- Au secours! Mon chevreuil mort s'est noyé dans la rivière sans eau! Mon chevreuil mort est en train de mourir!
A cet appel qu'on ne pouvait pas entendre, un sourd répondit et demanda à un cul-de-jatte de se jeter dans la rivière pour sauver le chevreuil mort qui allait mourir. Mais à ce moment précis un muet apparu et s'écria:
- Laissez! C'est très facile! J'y vais!
Le muet plongea dans la rivière et ramena le chevreuil mort. Mais à peine déposé sur la berge de la rivière sans eau, le chevreuil se dressa sur ses quatre pattes et se mit à gambader en riant:
- C'est un pur mensonge! C'est un pur mensonge!
Et les trois hommes, aveugle, sourd et muet s'aperçurent avec étonnement que tout ceci n'était en effet qu'un mensonge.



Bientôt, peut-être, d'autres histoires.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > La sagesse des fous
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 17h25.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite