JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 716 (sites) | 1241 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Votre approche de la mort ? RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Dwelfigor
Dwelfigor
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dwelfigor
 
Citation:
Provient du message de Lylas / Morwenn
La Mort est un mâle. Un mâle nécessaire.

(dsl ct trop tentant cette pitite citation de Terry Pratchett sur ce post )

IL N'Y A PAS DE JUSTICE IL N'Y A QUE MOI
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de kalidor
kalidor
Bagnard
 
Avatar de kalidor
 
Je n'ai jamais eu peur de la mort bizarrement , je ne suis pas croyant , donc le réconfort du paradis ou la peur de l'enfer ne sont pas pour moi un problème.

Je vois plutôt la mort comme l'arrêt de toutes fonctions organiques.

Un long sommeil sans rêve.... sans réveille.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Azhriaz
Azhriaz [LVT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Azhriaz
 
Citation:
Provient du message de Dwelfigor
IL N'Y A PAS DE JUSTICE IL N'Y A QUE MOI
"
- IL FAUT QUE TU APPRENNES LA COMPASSION PROPRE A TON METIER.
- Et c'est quoi ?
- UNE LAME BIEN AIGUISEE.
"

Terry Pratchett, Mortimer

Vive Pratchett

(citation faite de mémoire, je m'excuse des éventuelles erreur d'avance )
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dok Slayers
Dok Slayers
 
Avatar de Dok Slayers
 
Citation:
Je vois plutôt la mort comme l'arrêt de tout fonction organique.

Un long sommeil sans rêve.... sans réveille.
Pareil. Mais m'imaginer ça, ça me fait quand même peur .. rien ressentir, penser, etc .. hm, disons qu'une fois que t'y est, tu t'en moque, mais bon ..
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de PinkVador
PinkVador
Roi
 
Avatar de PinkVador
 
Citation:
Provient du message de Poolet++
pourquoi l'idée de ne plus vouloir vivre est forcément péjorative ?
Je crois que c'est considèré comme un signe de faiblesse...
On montre du doigt les pleurnichards, les peureux, ceux qui veulent échapper aux contraintes par un moyen "déloyal" ....
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Kathandro
Kathandro
Bagnard
 
Avatar de Kathandro
 
Citation:
Provient du message de Lomnad
Je crois que c'est considèré comme un signe de faiblesse...
On montre du doigt les pleurnichards, les peureux, ceux qui veulent échapper aux contraintes par un moyen "déloyal" ....
Non.
Tu ne décides pas du commencement de ta vie, tu peux par contre décider du chemin qu'elle peut prendre, par conséquent, tu peux décider du moment auquel tu veux qu'elle s'arrête.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Braddock
Braddock
Alpha & Oméga
 
Avatar de Braddock
 
personnelement , je ne craint pas vraiment la mort
j'ai quelque chose dans ma tete qui me met assé en confiance en moi
dailleur , je veu fair cascadeur , pas pour essayer de mourire dans une cascade , mais parsque fair ce que d'autre n'oserai pas , je trouve ca terrible


apres tout , la mort fait partie de la vie....
__________________
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Braddock
Braddock
Alpha & Oméga
 
Avatar de Braddock
 
Citation:
Provient du message de Kathandro
Non.
Tu ne décides pas du commencement de ta vie, tu peux par contre décider du chemin qu'elle peut prendre, par conséquent, tu peux décider du moment auquel tu veux qu'elle s'arrête.



hmm y a du vrais et du , fou !


tu decide pas le debut de ta vie , c'est tout a fait vrais ( famille , race..................ect )

mais quand tu dit que tu choisir quand elle se finit..... la c'est NON et NON

les accident arrive n'importe quand , a par les suicidaire qui se tue volontairement , personne ne choisi le jour de sa fin...

je comprend pas que tu ai pu lacher une telle phrase... reflechie nandidjiou
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Koto
Koto
Bagnard
 
Avatar de Koto
 
Platon disait :"Les vrais philosophes s'exercent à mourir, et ils sont, de tous les hommes, ceux qui ont le moins peur de la mort"

Et il n'a pas bien tord... La mort est un sujet qui m'intéresse beaucoup, enfin la mort non, mais plutôt la réflection métaphysique qui gravite autour d'elle.

Ce que je trouve dommage dans notre société, c'est la façon dont nous avons de la refouler, je m'explique:
Lorsque l'on est gosse et que votre grand père vient de mourir, on vous dit qu'il est partit faire un voyage au ciel, je me demande alors pourquoi ne pas confronter l'enfant avec la mort dés son plus jeune âge? Personellement, lorsque j'étais jeune, je suis entré dans une situation similaire et, alors que j'avais 5 ans mes parents m'ont directement confronté avec la mort et je ne m'en porte pas plus mal (ma cousine par contre, on lui a raconté que le défunt était partit au ciel, et quelques années après ne le voyant toujours pas revenir elle eut peur de prendre l'avion - c'est pas des blagues - )

Tu as raison de dire que l'on fait la publicité de la mort des autres, si on allume la TV, on voit 20 personnes mourir a la minutes et ça ne gêne pas... PAr contre lors d'une discutions autour d'une table l'on parle de sa propre mort (ou de celle d'un proche) les langues de bois s'installent.

En bref je trouve ça dommage que dans notre mentalité occidentale l'on refoule notre mort de la sorte. Je crois qu'il faut savoir vivre avec elle.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Xam
Xam
Alpha & Oméga
 
Avatar de Xam
 
La mort arrive tôt ou tard, donc faut se faire à l'idée que l'on va y passer un jour.
Je n'ai pas spécialement peur de la mort en général, si quelqu'un meurt même proche de moi, je ne vais pas être totalement triste, car c'est le destin, et maintenant que c'est fait on peut rien y changer.
Autrement la peur que j'ai moi de mourir, bah ca doit être un réflexe humain, l'instinct de survie..
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Enthoniel Ezeil
Enthoniel Ezeil
Alpha & Oméga
 
Avatar de Enthoniel Ezeil
 
Quand je lis certaines réponses, notamment celles de David j'ai l'impression d'être un monstre... y a t il une normalité dans l'approche de la mort ?

Je ne recherche pas la mort pour une fin, mais pour ce qu'elle est, la connaitre. Ce n'est pas mourir qui est chose mystérieuse, je ne pense pas qu'il existe vie après ce passage, mais l'instant en lui même est ce qui me passionne.

Je reconnais avoir déjà connu cet instant, l'avoir senti proche... il était en moi cette peur avant cela, mais je ne l'ai plus aujourd'hui. Pourquoi conserver une peur tout au long de notre vie alors qu'en cet instant il est oublié ? Je ne dis pas que je n'ai nulle peur, je puis donner l'exemple que vous ne me verrez jamais monter à une échelle voir même monter debout sur une chaise, j'ai les mêmes peurs que grand nombre de gens, mais je n'ai celle-ci.

Je ne comprend plus cette peur... cette angoisse de la mort. La crainte de la souffrance ? Qu'est ce qui est cette peur exactement ? La souffrance si elle existe est pour ceux qui restent... non pour ceux qui partent.

Pourquoi cette peur ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dwelfigor
Dwelfigor
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dwelfigor
 
On a toujours peur de l'inconnue.

Et la ... ya une chose qui est sur ... c'est personne n'en est jamais revenue ...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ni'
Ni' [WC]
Reine
 
Avatar de Ni'
 
Tout ce que je dis ici est non directif, ceci n'engage que moi.

Ici tu sembles parler de la fascination et là, je trouve qu'il n'y a rien de bien étrange à cela. Il suffit que ça ne devienne pas une manie, une idée récurrente, une obsession.
Aimer la mort, c'est aussi se l'approprier en se disant qu'on est mortel et qu'on sait qu'on va y passer. C'est aussi une manière, je pense de la désacraliser et du coup d'envoler les angoisses qui s'y rattachent. Penser à elle, écrire pour elle, s'habiller en noir, parler d'elle, etc.
Tu parles de Jeu… Tout dépend du jeu dont tu parles. Si ce jeu peut mettre en danger toi même ou autrui, oui c'est pathologique et non acceptable. Et là, je ne saurais que dire à part qu'il serrait nécessaire d'analyser cette idée récurrente qui doit avoir un début de fonctionnement dans l'enfance… Une psychanalyse peut aider à trouver les réponses, mais c'est long et difficile.

Tu parles de la société qui la diabolise. Je trouve ça "normal". Imagine un instant PPDA au JT : "20 personnes ont eu la chance de trouver la mort dans un accident d'avion au large des îles Canaries…" Ridicule…
La mort reste un mystère, on ne sait toujours pas ce qu'il y a après et c'est pour ça qu'on s'angoisse a y penser. D'où cette fascination ou cette peur. D'autres sociétés croient savoir ce qu'il y a après. Tout dépend des croyances.

Personnellement, elle ne me fais pas peur. Et j'aime l'esthétisme qui s'en dégage. J'aime l'écrire, j'aime en parler. Mais ce n'est pas une obsession et je ne pense pas la chercher.
Ces questions peuvent rejoindre le "existons nous réellement ?", ou encore "quel est le sens de la vie?".
Je reste persuadée que certaines questions doivent rester des questions parce que nos sociétés ne sont pas prêtes a accepter une autre version. Certain se réfugient dans les réponses données par les religions…
A chacun de se créer son équilibre. La mort fait partie de la vie au même titre que la naissance.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Gros BaloOr
Gros BaloOr
Alpha & Oméga
 
Avatar de Gros BaloOr
 
Quand on est jeune on ne pense pas à ce genre de sujet ou alors on a un problème...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Soroya
Soroya [FED]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Soroya
 
J'ai pas lu les autres réponses pour pas être influencé ou quoi que ce soit dans ma réponse.

A mon avis, on ne peut vraiment appréhender la mort que quand on a un proche qui mort d'une autre maniere que de vieillesse, parcequ'a partir de ce moment la, il devient beaucoup plus facile d'y reflechir autrement que " bah la mort c'est ce qui vient a la fin de la vie", parceque ce n'est pas toujours le cas...

Pour appartenir a une famille de grands suicidaires qui ont pris l'habitude de ne pas se rater, je sais a peu pres de quoi je parle.


Pour ma part, j'y ai enormement reflechi depuis quelques années, ce qui m'a ammené a une sorte de cynisme du type
"sboarf de toute facon on y passe tous, alors ca sert a rien de la chercher ou de l'attendre "
Je n'ai pas peur de la mort, simplement parceque je sais que j'y suis condamné depuis ma premiere respiration ( voir meme depuis ma premiere division cellulaire )

je suis pas specialement préssé de la retrouve, mais je ne regretterais pas grand chose si je meurs demain ( mis a part la peine infligée a quelques personnes qui me sont vraiment cheres ).

Depuis le dernier suicide familial, le premier que j'ai pris en plein face, j'applique a ma vie une devise toute bete : Carpe Diem. Je vis au jour le jour sans trop me prendre la tete pour ce que sera demain.


phantom, pour toi jeune c'est jusqu'a quel age ? j'y pense regulierment depuis que j'ai a peu pres 16/17 ans ( j'en ai 21 )
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Votre approche de la mort ?
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 15h11.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite