JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 328 (sites) | 503 (forums)Créer un compte
Forums des temps anciens
L'âge de la Graine
Les forums JOL > Forums des temps anciens > Ryzom > Ryzom - L'âge de la Graine > Nanoko & les sentinelles d' Atys RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de nanoko
nanoko
Alpha & Oméga
 
Avatar de nanoko
 
Message roleplay

Nanoko & les sentinelles d' Atys

La nuit était tombée sur la cité Fyros,

une de ces soirées idylliques ou les vents du désert de sciure ne soufflent pas et ou la fraicheur commence à parvenir,

La plupart des guerriers fyros s'étaient assemblés comme à l'accoutumé à la taverne,

d'ou s'échappaient de la musique, des chants paillards et des rires gras,

Nanoko se dit que le moment était venu, elle quitta son hamac attaché a deux poutres du vieux comptoirs,

ordonna à son varynx de rester couché, et se dirigea vers la taverne,

elle passa devant la devanture d'un pas nonchalant, regardant d'un oeil furtif l'intérieur,

Il semblait bien que les sentinelles d'Atys étaient present, elle se décida à refaire un passage pour en etre certain,

Rassuré elle entra discrètement et se dirigea vers leur table, Khalzaam et gozmoth lui jetèrent un regard interrogatif.


- Je suis venue voir si nous n'auriez pas besoin d'une fyros marmona t'elle ?

Puis elle ajouta pour argumenter sa demande,

- J'ai un comptoir marchand à moi dit elle fièrement

Elle désigna d'un geste de main le vieux comptoir délabré et abandonné qui refusait depuis des lustres de tomber à terre.

Elle s'appréta à parler à nouveau quand une chevelure trykette lui masqua la vue,

La trykette semblait captivée par la discussion regardant Gozmoth puis nanoko puis Khalzaam,

Le rire gras du barman se fit entendre,


- vient donc ici aeya, lui presentant des baies juteuses, laisse les parler.

Nanoko était déconcertée puis tentant de reprendre en main la situation elle saisit le lance-flamme appuyé contre un table,

- je sais aussi me servir des armes dit elle,

Dirigeant ce qu'elle pensait etre le crache-flamme vers l'extérieur, et appuyant sur le contact,

Un jet de flamme mis le feu à un table, fesant bondir ses occupants,

Le barman saisissant un sceau d'eau se précipita et étouffa le feu,

- pose ce lance-flamme criait il furieux, c'est pas une arme pour les gamines,

Khalzaam poussa de la main son plat de mektoub, dépité par la scène, Gozmoth, flegmatique, pris le lance-flamme, remis la sécurité et le posa à coté d'elle.

[ nanoko va t'elle etre acceptée au sein des sentinelles d'Atys apres sa prestation ?, vous le saurez au prochain post RP des concernés ]
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de YaPaDeSouci
YaPaDeSouci
Alpha & Oméga
 
Avatar de YaPaDeSouci
 
Assassin, le fier Matis, allait s'apprête à partir lorsqu'il vu entrer la jeune Fyros. Intrigué par tant de maladresse, il décida de rester encore un petit moment dans l'ombre pour voir le déroulement de la situation.

Qui sait cela pourrait prendre une tournure comique ? se disait il.


Ps : Bonne chance pour ta candidature
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aëya
Aëya
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aëya
 
Les baies juteuses ne mirent pas longtemps à convaincre Aëya, mais le barman n'avait fait preuve que d'une générosité restreinte, et les quelques baies furent bien vite englouties.

La Trykette avalait goulûment la dernière baie quand la table des Fyros qu'elle allait voir avant que le barman ne lui offre les baie pris feu.

Il y avait dans la taverne principalement des habitués, et depuis bien longtemps déjà, Aëya connaissait toutes leurs histoires. Il y avait aussi ceux qu'elle avait appris à éviter...

Alors quand des étrangers étaient de passage, elle ne manquait pas d'aller les voir et de tenter sa chance.. Ce qu'elle aimait par dessus tout, c'était entendre les histoires des aventuriers. Elle était très curieuse d'Atys, mais pour une Trykette, s'engager seule sur les routes, c'était un peu dangereux.
Elle le savait, un jour elle partirait, et peut-être que les étrangers du jour lui fourniraient la chance qu'elle attendait.

Il y avait le Matis, arrivé un peu plus tôt, mais c'était un Matis... Et tous les Trykers connaissent bien le mal dont ceux là sont capables. En aucun cas elle ne ferait confiance à un Matis, alors écouter leurs histoires...

Par contre, elle avait éprouvé beaucoup plus d'intérêt à l'arrivée des Fyros! Les premiers arrivés semblaient un peu austères et intimidants, et elle n'avait pas osé les approcher, mais celle qui était venue après lui avait inspiré plus de confiance...

Puis le barman était arrivé.. qu'importe, les étrangers étaient toujours là, et elle avait mangé les baies après tout.

*
Mais maintenant il n'y avait plus de baies, et les Fyros avaient encore plus excité sa curiosité avec leur feu.
Elle avait quand même écouté leur conversation, et arriva vers eux avec son "plan"!

Essuyant rapidement le jus de baie sur ses lèvres, elle se dirigea vers la table et se présenta d'un air convaincu:


Coucou! Je suis Aëya, et moi aussi j'ai plein de trucs à vendre!

Joignant le geste à la parole, elle vida grossièrement un sac plein de petites babioles sans intérêt sur la table.
On pouvait y distinguer des coquillages forts jolis, des morceaux d'écorce sculptés, et un oeil averti pourrait aussi y reconnaître des objets de valeur Matis.


Attention dit-elle en poussant le lance-flamme sur les genoux de Gozmoth pour mieux étaler son bazar.

Elle se saisi d'un coquillage cristallin, et le porte à la lumière.


C'est joli, hein? Je peut en avoir d'autre...

Puis les regardant d'un air mystérieux:

Vous avez des histoires? Je vous donne un coquillage...



Aëya, pilier de bar
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Gozmoth
Gozmoth
Alpha & Oméga
 
Avatar de Gozmoth
 
La Fyros regarda tranquillement Aëya étaler tous ses trésors devant elle. Il y avait de tout sur la table : coquillages à la spirale de nacre parfaite, écorces précieuses travaillées et même quelques colifichets Matis sûrement empruntés plus ou moins définitivement à leur propriétaire.

Gozmoth se souvint de sa discussion avec elle autour d'un camp il y a peu de temps de cela. La Tryker avait cherché refuge et s'était plus ou moins invité à leur feu. C'était typique de leur peuple, toujours prêt à s'amuser et jamais personne pour les questions importantes. Heureusement que certains d'entre eux étaient plus responsables et plus droits.

Aëya les regardait, Khalzaam et elle, en faisant un grand sourire.


Ramasse donc tes affaires Trykette, fit Gozmoth d'un ton plat. Nous ne voulons pas de ces babioles.

La Tryker fit la mou et tenta de vendre son fourbis une dernière fois. Elle prit une jolie perle et l'amena tout près du visage de Khalzaam.

Une perle pour votre compagne !? Regardez comment elle est belle !

Aëya fit les yeux ronds en approchant son visage de la perle. Décidément elle savait se mettre en scène.

Aahhhahahah, Khalzaam riait de bon coeur, ma 'compagne' ! Je doute qu'elle me laisse en vie longtemps si je commence à l'appeller comme ça ?! Il tourna la tête vers Gozmoth qui lui fit comprendre d'un regard qu'elle allait lui arracher un bras. Elle ne semblait pas trouver ça drôle.

Hum oui donc ... non merci Aëya. Khalzaam tenait visiblement à ses bras. Nous avons à parler avec la Fyros.

La Tryker tira la langue à Nanoko, prit rapidement ses affaires avec elle et s'éloigna un peu ... pas assez toutefois pour ne plus pouvoir entendre ce qui se passait. Gozmoth reprit la parole.

Qui est tu fière Fyros pour enflammer le mobilier de ce pauvre aubergiste ? Peut-être ton nom porte les exploits de tes ancêtres et nous sera familier.

La Fyros se rajusta sur son siège et poursuivit.

Que veux tu exactement ? Nous offrir les services de ton comptoir ?

-hrp-
Scrmgbleu de boulot !
__________________
"I've seen things you people wouldn't believe. Attack ships on fire off the shoulder of Orion. I watched sea beams glitter in the darkness at Tan Hauser Gate. All those moments will be lost in time like tears in rain. Time to die."
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de nanoko
nanoko
Alpha & Oméga
 
Avatar de nanoko
 
Nanoko était soulagée d'avoir éveillé l'intérêt des sentinelles d'Atys, son commerce ne
pouvait que décoller à présent

Elle pris un air dégagé à la façon d'une grande oratrice, prenant soin de bien
souligner de la voie les compliments, les fyros aimaient par dessus tout leur clan comme
objet de culte et de fierté


- Une grand clan tel que la votre aura bientôt besoin du meilleur matériel d'Atys.

- Je vous propose donc de le rejoindre, de bénéficier de sa protection et de son appui
et de contribuer grâce à mon comptoir et mes relations à son prestige.

Elle espérait que les fyros ne lui poseraient pas de questions sur son commerce se
limitant pour l'instant à un comptoir en ruine.

Puis elle rajouta pour enfoncer le clou,


- ce n'est pas seulement un commence c'est des liens, des relations dans tout Atys, des
informations et tout cela pour votre plus grand bénéfice.

puis arrivant au bout de ses arguments

- je repasserai demain et vous pouvez me joindre à mon comptoir pour connaitre votre décision.

Nanoko se dit qu'il faudrait absolument faire quelque chose demain, elle appela la trykette,
qui se lamentait dans son coin avec ses coquillages


- hep aeya vient donc avec moi je t'invite ce soir.

la trykette ne se fit pas attendre et ils repartirent vers le comptoir

- Voici ma maison dit elle fièrement, tu es chez toi,

- ici personne ne viendra t'embêter,tu peux passer la nuit ici si tu le désires,

- j'ai un second lit, elle montra un hamac fait à la fois de tissu,

de lianes et de peaux posées dans un coin.

Aeya, la trykette avança rapidement mais fut retenu par l'épaule,

à ses pieds caché par la pénombre on distinguait à peine une masse de poil


- évite de lui marcher dessus, il n'aime pas ça,

puis poursuivant ...

- hier un fyros en passant a voulu récupérer une planche de mon toit dit-elle,

le toit était fait d'un amas de vieille planches dont la plupart tombaient en sciure,

par endroit on apercevait le ciel étoilé, heureusement il ne pleuvait pas souvent dans le

désert fyros


- ce n'est pas parce qu'il n'y a personne et pas de porte que l'on doit entrer

chez les gens dit-elle indignée.

- Mais lui il ne reviendra plus désignant une jambière déchiquetée déposée dans un coin.

puis s'accroupissant vers le varynx et lui tapotant la tête

- c'est un bon varynx de garde ça, c'est un bon varynx ...

un ronronnement sourd de satisfaction se fit entendre,

- Vas dormir, demain on essayera de vendre tes coquillages et ma jambière fyros.



[ avait déja préparé la motié de la réponse hiers soir ]
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aëya
Aëya
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aëya
 
Lorsque Nanoko vint la voir, la Trykette ne se fit pas prier et bondit sur ses pieds.
Tout le long du chemin menant à la cabane de la Fyros, elle ne cessa de parler, cherchant à tirer des information de sa nouvelle compagne qui visiblement semblait soucieuse:


"Tu as déjà vu l'ombre d'un Lightbird courir sur la plaine?
Et les arbres géants de Zag'del?"

Aëya ne manquait pas d'inspiration et ressortait tout ce qui l'avait faite rêver dans les histoires des aventuriers, sans se douter que certaines histoires n'étaient que des fables que des marchands avaient inventées pour lui faire plaisir.

"Un jour, je monterai au sommet de la racine de Mirion. C'est la plus haute d'Atys, et on peut voir tout Atys quand on est à son sommet."

Mais Nanoko ne semblait pas vraiment l'écouter, elle était perdu dans ses pensées à essayer de savoir quelle impression elle avait faite aux Sentinelles d'Atys. Entre pessimisme et optimisme, elle se rappelait de l'incident avec le lance flamme, et de la pauvreté de l'équipement des Sentinelles.

Les deux femmes arrivèrent devant une construction de planches que la Trykette jugea très "aventurier", et à peine la porte ouverte elle voulu se précipiter à l'intérieur pour en voir plus, mais la Fyros l'arrêta bien vite et lui montra son Varynx, qui montait la garde.

Aëya s'installa sur le hamac qui lui avait été désigné, puis regarda Nanoko. En contraste avec sa cabane, la Fyros était belle et fière.
Se sentant observée, Nanoko se tourna vers elle:


"Oui?"

"Tu as vécu des aventures? J'aimerais bien faire des aventures"

"La vie d'une marchande est faite d'aventures, chaque ville a ses coutumes, chaque régions a ses dangers... si tu les connaissais, je ne pense pas que tu voudrais vivre ces aventures", répondit la Fyros pensant ainsi mettre un terme à la discussion.

"Oh, mais je connais les danger! On me les a tous racontés. J'ai même des dessins de monstres" rétorqua la Trykette en brandissant des croquis enjolivés de Hachtaha.

Soudain la Trykette plongea la main au fond de son sac, et en sorti une coloquinte, ainsi que deux coquillages particulièrement incurvés.
Elle fit couler de la coloquinte un jus coloré et remplit les deux coquillages. Elle en tendit un à Nanoko qui lui demanda intriguée:


"Qu'est-ce que c'est?"

"Spécialité Tryker ", répondit-elle avec un clin d'oeil, "goûte et tu verras" ajouta-t-elle en portant son coquillage à ses lèvres.

La Fyros bu une petite gorgée du liquide et ses yeux s'illuminèrent:


"Serait-ce.."

"Ambroisie!', l'interrompit la Trykette, en reposant son coquillage déjà vide.

Puis replongeant sa main dans son sac, elle en sorti une flûte.
Alors qu'Aëya fouillait dans son sac, Nanoko entr'aperçu d'étranges objets que la Trykette n'avait pas exposés sur la table du bar...

Sur Atys, près de la bordure du désert Fyros, les étoiles éclairent un village.
S'echappant d'entre les planches mal clouées d'une cabane de la périphérie du village, le son d'une flûte trouble le silence du désert...




Aëya, charmeuse d'étoiles
Lien direct vers le message - Vieux
bhalou
Roi
 
Confortablement assis au fond de la taverne, les pieds reposant sur un tabouret une ombre
tout de vert profond vêtu observait le vat et viens incessant.

Son visage dissimulé sous une profonde capuche il s'intéressait tranquillement à une jeune tryker
elle même en train de tenter de vendre quelques breloques à un groupe de fyros.

Sortant de sous sa cape une vieille pipe d'écume il prit le tant de la bourrer de tabac odorant puis
passant la main sur le fourneau une étincelle jaillis et la pipe se mit à répandre une odorante fumée.

A peine sa pipe allumé qu'un jeune matis dont les vêtements n'était plus de leur première fraîcheur
vint s'asseoir devant lui.
Le personnage en vert se pencha alors vers lui et la chaude lumière éclaira un instant ce qui lui tenait
lieu de visage, un fin masque d'os.


-Alors Muraine quand est il de cette jeune personne ?
-C'est bien elle mon vieil ami. De plus elle porte l'amulette de matière morte. Je l ai vu lorsqu'elle est
allez se baigner cet après midi.
-Bien, très bien même. Voici donc pour ton travail

Le mystérieux personnage tira alors de sous sa cape une petite bourse qu'il posa sur la table, à coté
des restes de son repas.
Prestement le jeune matis s'empara de la bourse et la palpa quelques instants avant de la faire disparaître
sous sa tunique.
Il se leva alors et salua rapidement avant de quitter l'auberge et de se fondre dans la nuit.
Puis un second personnage vint s'asseoir à sa table.
Celui ci de la fière race des fyros portait une très vieille cicatrice au visage. Mais il regardait le zorais droit
dans les yeux.


-Ah Barden toujours aussi vaillant à ce que je vois.
-Oui mon ami Bhalou, mais les saisons commencent à me peser.
-Et je n'ai plus ma forme d'autre fois.
-Quand est' il de ces jeunes fyros dont tu ma tant vanter les mérites ?
-Et bien ils sont la eux aussi, désignant du regard trois fyros aux prise avec une jeune tryker.
-Hum amusant cela, les voix d'Atys sont parfois surprenantes.
Et le matis dont je t'ai parler ?
-Il est la lui aussi, d'un léger signe de main il désigne un jeune matis cacher derrière un piliers en train de surveiller
lui aussi les fyros et la tryker.
-Cela est est excellent. Mais bon les kamis m' avaient et le chemin est facile au début.

Voila tu donnera ce breuvage ce soir a ces jeunes guerriers et tu devra veiller sur leur sommeil qui risque d'être agiter.
ET en quittant l'auberge tu jettera ceci à ce jeune prétentieux. Cela je pense le fera venir.

Il tendit alors une outre au guerrier ainsi qu'un mystérieux paquet qui reposait derrière lui.
Puis souriant intérieurement il s'octroya un moment de rêverie en exhalant quelques bouffée de sa pipe.
Quelques souvenir émergèrent alors, une chasse dans la sylve profonde puis l'intervention d'un puissant kami
puis ce long voyage qui l'amena a cette construction si étrange.
Bha de toute façon cela doit être fait.

Il quitta l'auberge à la fermeture un immense rouleau de tissus jeter sur l'épaule. Puis malgré la nuit noire il se dirigea vers une pauvre huttes presque en ruine à la lisière du village.

La il huma l'air, "diantre cette petite est pleine de ressource, je ne pensais pas avoir à faire avec un varynx."
Sortant de sa poche une poignée de poudre il la jeta en l'air et souffla dessus.
La nuage de poudre dériva jusqu'à la hutte et pénétra par l'embrasure.
Quelques minutes plus tard il s'approcha de l'entrée et suspendit sur le linteau un petit morceau d'ambre fossilisé
émettant un peut de lumière.


Faites de beaux rêves demain sera un autre jour.

puis il déroula son tissus à même le sol e s'assit dessus.
Au bout de quelque secondes d'intense concentration celui ci décolla et se perdit dans la nuit étoilé.


Bien dans quelques jours il seront tous là.
Il faut donc que je prépare leur arrivée au vieux temple.
Il sera temps alors d'accomplir ce pourquoi les kami m'ont préparé.

Bhalou fusionneur de posts
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aëya
Aëya
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aëya
 
Le jour se lève et le soleil brûlant du désert Fyros passe quelque rayons entre les planches de la cabane et réveille Aëya.

La Trykette se frotte le yeux et fait le chat pour s'étirer.
Elle se redresse sur son hamac et regarde sa nouvelle copine dormir.

Sous son hamac, le varynx a senti du mouvement dans la cabane et ouvre un oeil, ce qui a pour effet de figer la Trykette.

Cinq minutes passent, et Aëya ne tient plus en place. Elle entreprend donc de réveiller la Fyros endormie, lui lançant ce qui lui passe sous la main et l'appelant:


Nanoko! hé Nanoko.. il fait jour..

La Fyros pas tellement habituée aux soirées arrosée à l'ambroisie, se réveille finalement avec un léger mal de tête, et pire, une Trykette survoltée dans sa cabane.

Le réveil de Nanoko fit disparaître la crainte du varynx, et Aëya saute près du hamac de la Fyros. Elle la secoue pour l' "aider" à se réveiller, alors que celle-ci essaie tant bien que mal de se remettre les idées en place.


Aller Nanoko, on va vendre, on va vendre, c'est l'heure, il y a du monde dehors, des clients, faut aller vendre mes coquillages et tes trucs.

Nanoko s'habille en pestant contre la Trykette et son breuvage qui donne mal à la tête. Elle se passe de l'eau sur le visage, empoigne son bahut et dit en se dirigeant vers la porte:

On y va!

Elle pousse les quelques planches qui font office de porte et embrasse la vue du regard.
Le matin est bien avancé et il y a du mouvement dans les rues, une bonne heure pour le commerce, mais il faut se dépêcher.


Des nouvelles des Sentinelles? On va vendre? On va voir les Sentinelles?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Gozmoth
Gozmoth
Alpha & Oméga
 
Avatar de Gozmoth
 
Le lendemain matin aux aurores ...

La nuit avait été fraîche et la jeune Fyros portait ce matin là un lourd manteau de fourrure épaisse. Ses camarades et elle étaient restés festoyer dans la nuit pour célébrer une autre de leur victoire, aucun des leurs n'avait même été blessés cette fois-ci. L'art de la chasse devenait de plus en plus maîtrisé de ses membres.
Elle se promenait maintenant seule sur la place du marché, divaguant dans la foule qui se pressaient entre les différents stands. Tout était fort ici, les cris des marchands, les premiers rayons du soleil qui effleuraient les toits des habitations, la difficulté de respirer à cause de la poussière soulevée, les odeurs de la foule, ... Gozmoth préférait le calme du désert à l'effervescence des villes même si elle ne rechignait à y séjourner plusieurs jours.

Elle reçu soudainement un grand coup dans le dos, la Fyros faillit s'écrouler sur un passant mais se retint de justesse. Les bousculades étaient fréquentes vu le nombre de badauds et ce malgré la taille conséquente du marché, mais là le responsable devait être particulièrement maladroit. La jeune homin se retourna sur ses deux pieds et fit face au coupable, massant son épaule endolorie.


Tu peux pas faire attention ma pauv' fille ? Non mais oh ?

Le Fyros était bien massif et portait l'extrémité d'un gros poteau en bois de ses deux mains. Il la regardait les yeux ronds de colère. A l'autre bout du poteau, un autre Fyros, qui regardait en direction de Gozmoth, l'air interrogateur. Le premier Homin poursuivit sa rengaine, accusateur :

Tu te crois où là ? Tu peux pas te pousser comme tout le monde ?

L'autre Fyros lui lança : Euh ... je veux pas avoir l'air inconvenant mais ... il jeta un coup d'oeil éclair à la Fyros qui avait l'air visiblement de mauvais poil d'un coup d'un seul ... je crois qu'on devrait pas s'énerver et continuer.

Quoi ? Pour une fois que je peux me défouler sur quelqu'un ! Ils me gavent tous ses niais qui se baladent ici sans penser que certains bossent !

La Fyros s'approcha de lui en sifflant entre ses dents. Commence pas à me chercher lourdeau, ou ta mère va devoir te refaire.

Euh patron ? si mes souvenirs sont exacts, ça doit être une sent ... il aperçut une lame sortir de la fourrure de Gozmoth alors qu’elle s’approchait du premier porteur. Il y a des gens qu’on ne doit pas brusquer, se dit-il, mais elle faisait partie qu’il ne fallait –surtout- pas brusquer.
L’homin qui sentait le couteau se glisser entre ses jambes, prit une toute petite voix et souffla tou gentillement :


Désolé-m’dame-je-suis-un-gros-maladroit-et-euuhhhh …

Ohla du calme voyons ! La voix puissante de Khalzaam tonna. Celui apparu brusquement dans la foule qui s’écartait et prit calmement Gozmoth par les épaules pour l’éloigner du Fyros. Passe ton chemin marchand et évite de croiser le sien désormais !

Gozmoth serrait des dents, la rage lui était venu de suite. Si Khalzaam n’avait pas été là, elle aurait sûrement ouvert le marchand des hanches jusqu’au menton ...
Allez viens … nous devons passer voir Nanoko. lui dit Khalzaam doucement.

Dans la foule une paire d’yeux observait attentivement ce qui s’était passé.
__________________
"I've seen things you people wouldn't believe. Attack ships on fire off the shoulder of Orion. I watched sea beams glitter in the darkness at Tan Hauser Gate. All those moments will be lost in time like tears in rain. Time to die."
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de nanoko
nanoko
Alpha & Oméga
 
Avatar de nanoko
 

La fyros tira de tout son poids sur deux lianes placées aux deux extrémités de la devanture.

Un bruit sourd se fit entendre, les planches de bois commencèrent à craquer bruyamment.

De vieux roulements firent vibrer le comptoir jusqu'au toit d'où se détachèrent un nuage de

sciures.

La trykette toussa et regarda soucieuse le toit craignant visiblement d'être ensevelie
d'un instant à l'autre.


- T'inquiète pas dit la fyros c'est du solide, s'arc-boutant de toutes ses forces contre les
lianes.

La devanture grinça de plus belle laissant apparaitre la place de la cité, le mur était devenu

un comptoir ouvert vers l'extérieure.

La place était noire de monde, les conversations allaient bon train dans un brouhaha indescriptible,
de temps à autre les cris des commerçants tentaient de se faire entendre.


- ET bien allons y dit elle.

Elle se mirent à crier chacune leur tour essayant de dépasser de la voie celles des autres
marchants


- Superbes coquillages de plages lointaines introuvable ...
- elle est belle ma jambière fyros, protection efficace contre tous prédateurs ...

Au milieu de la place un groupe de fyros était maintenant en train de se disputer.

- Ah mais tien je la connais dit aeya, c'est ton chef de clan gozmoth, elle a l'air d'avoir des
ennuies, viens on va l'aider.

Nanoko lui pris son épaule,

- Reste la lui dit elle, d'abord on commerce et les disputes c'est pas bon pour le commerce,
ensuite elle est assez grande pour se défendre toute seule et puis ils seront tombés d'accord avant que
tu arrives, tout ça c'est du vent et ça maintient les hiérarchies, ça se passe comme ça ici.

- j'ai réussi a vendre 10 coquillages dit aeya fièrement, mes premières graines, par contre dit elle
toi ca va pas fort avec ta jambiè...

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase quand un fyros tenta de saisir la jambière.

- c'est 20 graines dit nanoko la mettant hors de portée du fyros

Comment ça 20 graines dit il, elle est bien bonne celle la, elle m'appartient cette jambière,

nanoko fit le moue,

- veux pas le savoir dit elle c'est toujours 20 graines,

le fyros retint sa colère et cria en tapant du poing,

- c'est qui cette voleuse,tu vas me la rendre tout de suite,

- Elle mis les deux poings sur le comptoir, le voleur qui pénètre chez les gens c'est toi
dit elle et c'est toujours 20 graines,

- Petite dit il furieux en levant le bras tu vas ...

Il ne finit pas sa phrase, une masse imposante venait de le plaquer contre le comptoir, le varynx lui reniflait
bruyamment son dos en grognant.

Il bafouilla puis dit,


- Oh et puis les voila tes 20 graines mais laisse moi te dire que c'est du vol,

- Merci répondit nanoko l'air satisfaite, revenez quand vous voulez, le comptoir est à votre service

Le fyros reparti en grommelant bousculant Gozmoth et Khalzaam qui s'avançaient,

- Tu vois dit elle en regardant aeya, le commerce c'est pas compliqué et ça rapporte.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Gozmoth
Gozmoth
Alpha & Oméga
 
Avatar de Gozmoth
 
Khalzaam essayait de calmer la Furie. Du calme voyons, garde donc ton contrôle. Ce n'est pas si ...

Ne me donne pas de leçon, lui répondit Gozmoth, le coupant sèchement cet idiot m'a cherchée, il m'a trouvée. Quand on allume un feu, il ne faut pas s'étonner de se brûler. Elle grognait presque en disant cela.

Tiens voila le stand de Nanoko ! fit Khalzaam en désignant l'échoppe du doigt Elle commence déjà à faire des affaires, on dirait, ça discute dur.

Humm ... il y a même Aëya. J'espère qu'elle ne viendra pas -encore- une fois mettre le feu dans nos affaires. lui répliqua Gozmoth.

Tu ne l'apprécies guère ? interrogea Khalzaam Pourtant je lui trouve des bons côtés, c'est quelqu'un de frais et d'entraînant. Et puis a t'elle déjà mis à l'eau une de nos chasses ?

Tu as oublié peut-être les Mektoubs de Carath'ir ? fit-elle en grommelant C'est bien elle qui les effrayés avant que nous soyons prêts à lancer l'assaut. Une chance qu'aucun de nos braves n'est été blessé. C'est sans compter la négociation avec les Matis de ...

Ils n'étaient plus qu'à quelques mètres du stand. Un fyros qui était resté discuter avec Nanoko et Aëya partit droit dans leur direction et ne fit pas d'effort pour dévier sa route. Il les bouscula sans excuses. Gozmoth serra des dents et le prit par le col.

Toi ... fit-elle, passablement énervée.

Elle retourna d'un coup sec. Le Fyros qui ne s'attendait pas à cette réaction, ne réagit absolument pas lorsqu'il se prit un monumental crochet au visage. Il tomba directement ko par terre, serrant fermement une jambière contre lui.

Hé bé ! Il y tient à sa jambière, fit Khalzaam en rigolant.

La Fyros ne dit rien, elle se contrôlait pour ne pas se jeter sur l'homin à terre et en finir avec lui. Elle resta quelques instants le fixer, ignorant les regards de la foule, puis poursuivit son chemin avec Khalzaam.


(hop en 5 minutes sans relire, je dois partir du boulot )
__________________
"I've seen things you people wouldn't believe. Attack ships on fire off the shoulder of Orion. I watched sea beams glitter in the darkness at Tan Hauser Gate. All those moments will be lost in time like tears in rain. Time to die."
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aëya
Aëya
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aëya
 
Aëya était restée songeuse depuis la démonstration de négociation magistrale de Nanoko.
Contemplant ses 12 graines dans le creux de sa main, elle se dit que les coquillages, ce n'était pas tellement rentable.

Mais elle n'avait rien d'autre à vendre...
Repensant à la jambière, son visage se met à briller, illuminé par sa dernière idée.

Elle s'accroupi à coté du Varynx et le caresse.

-" Va chercher" dit-elle en montrant la lance dans les mains de Gozmoth.

Le varynx est bien dressé, et au bout de quelques injonctions de la Trykette, il comprend ce qu'elle veut. D'un bond souple, il saute sur le flanc de la Fyros et saisit sa lance dans sa gueule. Prise par surprise, la Fyros laisse échapper sa lance pour se mettre en garde.

Mais le varynx n'est pas une bête sauvage venu pour l'agresser, il est déjà retourné apporter la lance aux pieds d'Aëya.

Elle prend la lourd lance à deux mains et regarde la Fyros approcher avec un grand sourire.

Après quelques seconde de stupéfaction, Gozmoth comprend ce qui s'est passé et une colère sourde la gagne.


-"Mais qu'est-ce qu'ils ont tous aujourd'hui à me faire perdre mon temps?"maugrée-t-elle en se dirigeant vers Aëya d'un pas lourd.

Arrivée devant la Trykette, elle pose la main sur sa lance et lui lance sur un ton lourd de menaces:


-"Aller, fini de jouer, rend moi ma lance!"

Aëya tapote le flanc du varynx pour qu'il saute sur la Fyros et réplique avec assurance:


-"20 graines!"

Gozmoth sent son sang ne faire qu'un tour. Elle saisit la Trykette par la gorge et la soulève d'un geste énergique. Son visage collé contre le sien laisse voir sa colère danser dans ses yeux de braise.


-"Ces Trykers! Ils ne savent jamais que faire les pitres! Combien sont déjà morts à cause d'eux? Je n'ai pas le temps, ni l'envie de jouer avec toi petite!" Et elle jette la Trykette contre le comptoir, comme un simple baluchon.

Dans la chute, le sac d'Aëya s'ouvre et laisse échapper quelques coquillages.
Après quelques suffocations, Aëya porte la main à son coup et masse ses muscles meurtris.

Gozmoth lance un dernier regard consterné vers la Trykette et ses yeux s'arrêtent sur un étrange objet sortant à moitié du sac.
Fait d'un assemblage de carapaces de crustacés, l'objet à la forme d'un gant. Des pointes hérissée de la surface des morceaux de carapaces recouvrent l'extérieur du gant.

Par réflexe, la chasseuse veut examiner la pièce d'armure et se penche pour ramasser le gant.

Voyant son geste, Aëya croit qu'elle veut encore s'en prendre à elle. Précipitement, elle range les coquillages sortis du sac et d'un bond va se réfugier derrière le comptoir.

Gozmoth la regarde faire d'un oeil amusé puis soupire.
Elle s'accoude au comptoir et fixe Nanoko un moment sans rien dire.

La tension monte pour Nanoko. Visiblement, elle attend beaucoup de cet entretien.

Finallement, après cette épreuve de résistance nerveuse, la Sentinelle se décide à parler:


-"Nous avons à parler"

-"Oui" répondit Nanoko, ne sachant pas très bien par où commencer.

Elle s'apprête à se lancer quand elle sent Aëya lui tirer la manche. Elle essaye de l'ignorer, mais la Trykette insiste.
Elle se dit que le seul moyen d'avoir la paix pour poursuivre au mieux sa discussion avec les Sentinelles est de voir ce que veut la Trykette, alors elle s'excuse auprès de ses visiteurs et emmène Aëya à l'écart.


-"Qu'est-ce que tu veux encore? C'est important pour moi cette discussion! J'ai besoin de cet accord avec les Sentinelles.."

-"Je ne suis pas très bonne pour vendre..." Aëya prend son sac à bout de bras et le tend à Nanoko. "Je préfère que ce soit toi qui vende mes trucs, tu y arrives mieux.. moi je pourrais faire des trucs, et toi tu les vends, hein? Tu veux?" Les yeux d'Aëya brillent d'espoir en attendant la réponse de Nanoko.

-"On verra.. on verra.. pour l'instant je dois faire cet entretien avec les Sentinelles, alors ne me dérange plus s'il te plaît, sinon, c'est sûr, je ne pourrais pas vendre tes.. "truc" ". Elle soupire et prend le sac des mains d'Aëya.

Elle retourne auprès de ses visiteurs et reprend:


-"Oui... excusez-moi. Je pense qu'elle nous laissera tranquille maintenant... Elle n'est pas méchante, mais peu disciplinée.."
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de nanoko
nanoko
Alpha & Oméga
 
Avatar de nanoko
 

Gozmoth poussa un soupir d'exaspération,


- Alors c'est fini ce cirque on peut parler à présent dit elle sèchement

- Ce que gozmoth essaie de dire dit Khalzaam d'un ton gêné en souriant ...

- Je sais tres bien ce que je veux dire dit elle, d'abord ce varynx est mal dressé, il va falloir t'en séparer si tu veux rentrer aux sentinelles

- Pas question de m'en séparer dit elle aussi sèchement, lui et moi on ne se quitte jamais et il est bien mieux éduqué que pas mal de fyros.

Le varynx regardait fixement la lance de la fyros, attendant impatiemment que l'on recommence à jouer avec lui.

Des filaments de bave visqueuse se déposèrent sur les bottes en peau de mektoub de Gozmoth

Ceci ne la détourna pas de la discussion,


- ... et d'abord comment as tu fait pour le dresser à ton age, à moins que tu fasses partis de ces voyageurs rebelles que l'on envoi faire un tour chez les trykers pour les mater.

[ndl : voir autres récits]

- ... et tu en a profité pour nous ramener celle la dit elle en regardant aeya.

Nanoko pris un air posé puis répondit aussi sèchement,

- celle la dit elle est une opportunité d'établir un comptoir relais en territoire tryker et la création d'une cavarane marchande entre territoire fyros et trykers

Aeya semblait vivement intéressée par la discussion et se rapprocha

- Ma foi dit Khalzaam d'un air réjouit, ça me parait une excellente idée et on pourrait meme ...

- On t'a rien demandé dit gozmoth

[Khalzaam va t'il se laisser lapider dans les récits, les sentinelles d'Atys vont elles apporter leur soutien à l'établissement d'un commerce ? vous le saurez au prochain RP ]
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Gozmoth
Gozmoth
Alpha & Oméga
 
Avatar de Gozmoth
 
je prends la suite
__________________
"I've seen things you people wouldn't believe. Attack ships on fire off the shoulder of Orion. I watched sea beams glitter in the darkness at Tan Hauser Gate. All those moments will be lost in time like tears in rain. Time to die."
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Gozmoth
Gozmoth
Alpha & Oméga
 
Avatar de Gozmoth
 
Tout le monde se tut pendant quelques instants, visiblement gèné. Khalzaam regarda chacune des personnes présentes un grand sourire aux lèvres. Il éclata de rire.
Aëya et Nanoko se regardèrent, la Fyros allait-elle se jeter à la gorge de son compagnon de chasse ? Elles ignoraient beaucoup de la relation étroite que ces deux là entretenaient. Les deux Fyros étaient comme frère et soeur et apprenaient beaucoup l'un de l'autre. Gozmoth ne dit rien mais l'éclat de Khalzaam la fit se décontracter manifestement.


Rends lui sa lance Aëya, cela vaudra mieux. fit Nanoko qui ne quittait pas des yeux le regard brûlant de son interlocutrice. La trykette récupéra l'épaisse lance de la gueule du Varynx et la rendit, un peu tremblante, à Gozmoth.

Merci. fit-elle sèchement reprenant son arme. Khalzaam lui continuait de sourire de toutes ses dents.

Bien, vous avez un alors Varynx dressé pour ... la chasse donc ? demanda t'il en adressant un clin d'oeil à Nanoko.

Euh ... oui oui. répondit-elle jetant un coup d'oeil fugace à la furie. C'est cela.

Et bien c'est merveilleux n'est ce pas ? Je crois que Nanoko a toutes les qualités pour devenir une Sentinelle ! Ses talents de marchand et son compagnon de chasse seront appréciés au plus haut point par nos compagnons. Qu'en penses-tu ? dit Khalzaam en se tournant vers Gozmoth.

La Fyros ne fit que hocher de la tête en signe d'approbation. Visiblement elle n'avait pas l'air de se sentir très bien*. Elle jeta un oeil aux marchandises présentées sur le stand de Nanoko et repartit de bon pas se perdre dans la foule

Khalzaam parla avec gravité.
C'est une grande guerrière, la plus grande sûrement , juste avant de reprendre son sourire charmeur, après moi évidemment !


* : le pourquoi des nerfs sensibles de mon perso sera exposé un peu plus tard
__________________
"I've seen things you people wouldn't believe. Attack ships on fire off the shoulder of Orion. I watched sea beams glitter in the darkness at Tan Hauser Gate. All those moments will be lost in time like tears in rain. Time to die."
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums des temps anciens > Ryzom > Ryzom - L'âge de la Graine > Nanoko & les sentinelles d' Atys
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Modérateurs et équipe


Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Ryzom RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 03h26.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite