JeuxOnLineForumsPlusCréer un compte
Dark Age of Camelot
Albion
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le jeu > DAoC - Albion > L'Histoire de Kiai RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Vengeur-de-Urukai
Bagnard
 
Smile

L'Histoire de Kiai

(j ai trouvé plus approprié de transferer mon post sur le forum alb vu que l'action se situe sur ce royaume)

Les pieds enracinés sur le sol, ses jambes légèrement fléchis comme un roseau, l'homme faisait face au gigantesque glacier. Immobile et silencieux, le regard fixé droit devant lui, immuable comme les neiges éternelles.
Le vent soufflait sur Snowdonia, glacial, écumant les monts et les pics où rares étaient les hommes qui avaient foulé cette terres sauvage.
La nuit était déjà avancée et pleurait des larmes blanches sur l'étranger, seuls ses cheuveux nacrés de noir dansaient avec le vent, son corps était statique.
Un murmure de defi émanait de lui.
Le vent redoubla de puissance jusqu'à en devenir inssuportable pour le commun des mortels, des sons irréels fusaient des versants montagneux.
Les larmes devinrent une pluie de grêle qui s'abattait sur l'homme, mais seule sa robe noire et usée semblait courber l'échine.
"Unité dans le corps, unité dans l'esprit"répètait l'homme les yeux fermés.
Un véritable combat s'engagea entre l'homme et la montagne, un monstre de pierres et de glaces le dévisageait et se dressait de toute sa taille.
La lune se cacha.
"Unité dans le corps...l'esprit est l'unité!" cria l'homme.
D'une vitesse surhumaine il s'elanca sur le glacier, rammenant un grand baton de sa main droite et le saisit des deux mains en un revers. Puis poussa un cri qui perca le vent: "Ki-Ai!", le cri de l'âme, le souffle de l'interieur, puissant, se deverssait comme un raz de marée hors de l'être.
La tempête se déchaina tandis que l'homme s'approchait du géant et porta une estocade d'une puissance inouie ; le fracas du choc effaca son cri, et tout devînt silence.
Il était de nouveau immobile, le visage baissé tenant son baton fermement dans ses mains encore enfoncé dans le glacier, la tempête était terminée.
La lune regarda par dessus les nuages.
L'impact dévoilait de nombreuses fissures et un trou sombre comme l'ébène, témoin de l'extrême violence du coup porté.
Il se redressa, tournant le dos au monstre de glace et partit, la neige craquait sous ses pieds, puis il s'arreta.
Une légère brise laissait flotter sa robe, le silence fut brisé par l'éfondrement du geant qui se fendit en deux parties distinctes, entrainant un fracas qui n'avait pas été entendu depuis des âges dans cette région.
La montagne était vainque.
Il reprit sa marche le regard baissé, se laissant guider par les ténèbres, ses pensées vagabondaient...


"Voici vingt-cinq hivers que je foule cette terre, et je n'ai toujours pas maitrisé la pleinitude du "Ki".Certe j'ai beaucoup changé depuis ma fuite hors du monastère il y a déjà dix ans, mais je n'ai toujours pas de réponse.
Takuan avait raison, ce moine qui m'avait recuillis étant enfant avait vu juste, je ne jugeait les autres que par la force qui émanait d'eux et j'ai appris a mes depends qu'il y avait plus fort que moi...
J'étais plus doué pour l'enseignement martial que pour celui des lettres, et je ne me sentais pas de parenté avec mes "frères", néanmoins je ressentais un besoin de perfection, c'est d'ailleurs ce qui m'a certainement permis de rester au monastère si longtemps.
La quête de perfection est essentiel chez un moine, et Takuan jugeait que j'aspirait a la maîtrise du "Ki" mais je j'empruntait la mauvaise voie.
Malgré sa sagesse que je n'osais remettre en cause, je ne saisissait ni voulait donner crédit à son point de vue.
Pour moi, celui qui n'était pas fort n'était qu'un faible et la perfection ne laisse pas de place à la faiblesse, ce que j'ai pu être immatûre.

<flashback>

Takuan se tenait devant Kiai, ses mains derrière le dos. Le visage sévère et marqués de rides, une sérénité émanait de cet homme petit de taille mais grand par sa prestence.Sa présence était pareil au crépuscule de ce jour la, d'une indefinissable beauté, pourtant prêt à disparaître.
Le viel homme fixa Kiai un instant, impassible, ces quelques secondes parurent une éternité, le jeune homme détourna le regard.

_ "Donc tu veux partir, c"est bien cela?" dit Takuan
_"Oui" répondit le jeune homme
_"Pour quelle raison?" dit Takuan
_"Je dois trouver la réponse du Ki" dit Kiai
_"Seul un homme à part entière peut prétendre l'accepter, et tu n'es pas finis, si tu pars maintenant, tu ne suivra que ta propre vanité en ne te fiant qu'à ta force." les paroles du vieil homme résonnaient d'une force ferme mais douce.
_"Si tu pars maintenant, reprit le moine, jamais tu ne saisira la véritable essence du Ki, tu n'en comprendra que la violence car sur la sagesse, tu n'es encore que trop faible.Tu considère comme faibles ceux qui ne sont pas de taille à lutter contre toi, mais à ce jeux tu trouvera en ce monde des personnes qui te surpasseront en tout point. dit Takuan.
Kiai ne savait que répondre, les paroles de Takuan etaient sages mais ne pénétraient pas la raison du jeune homme.
_"Justement, je me dois de partir pour combattre les plus forts, afin de prouver que le Ki surpasse n'importe quel style de combats!" dit Kiai
_"Tu es stupide, crois tu réelement pouvoir maîtriser le KI par le seul art martial?"Takuan compris néanmoins que malgré ces conseils, il n'y changerai rien, et cela lui laissait présager le pire.
"Va maintenant, reprit Takuan, ton destin ne me concerne plus, fais comme tu l'entends, mais sache, que seul l'esprit est l'unité et c'est la seule réponse au secret du Ki" puis se détournant il lança un dernier regard au jeune homme, un regard de regret mais d'esperance aussi.
_"Au revoir maître" dit Kiai
Takuan se retourna sans répondre et rapartit dans le temple, les mains derrière son dos.

<fin du flashback>

"Je décidais néanmoins de partir à travers le pays, Albion etait en paix, et les guerriers ramolis, j'avais donc du mal à trouver adversaire à ma taille.Le temps passa, je devenais de plus en plus fort sans jamais trouver quelqu'un d'assez fort pour moi, je m'entrainai chaque jours.

Même les plus grands monastères reputés pour leur art du baton n'égalait pas le style de Takuan, celui , qu'il m'avait transmis.
Je pris la décision de développer mon propre style, et de rechercher le "Ki" en suivant cette voie, me contentant d'une vie rude et disciplinée.
Dix années avaient passés depuis mon départ et je n'avais toujours pas revu Takuan,
je ne pouvais revenir sans detenir le secret du "Ki", les doutes commencaient à s'insinuer en moi, avait-il raison? Etait ce une folie de choisir cette voie ? Car voici 10 années que j'ai defait les plus grands guérriers de ce royaume sans pour autant trouver une réponse.
Je décidais de retourner a Camelot, afin de trouver quelqu'un avec qui je pourrais combattre.
C'est ainsi, que aux abords de Humberton je fis une rencontre qui changea ma vie.Devant moi se tint une femme, elle portait le noir comme la nuit, à ses pieds gisait un cadavre sur lequel se refletait le clair de lune de ses lames.
Elle se tourna vers moi et me sourit, je me tint prêt au combat, apres tout, homme ou femme, une arme est une arme, et puis, cela faisait longtemps que je n'avait pas trouvé quelqu'un d'interessant...
_"Souris moi, que la mort t'embrasse" dit-elle en souriant
_"Je n'ai point de rendez vous avec la mort ce soir, prends garde!" je me mis en position prêt a recevoir son assaut, les pieds fermement encrés dans le sol.
_"Eh bien voilà qui en décidera" dit elle le sourire aux lèvres.
En un éclair elle disparue! Jamais je n'avais vu cela, comment peux t-on disparaître si aisément ? Un assassin? J'en avais entendu parlé durant mes voyages mais jamais je n'avais été confronté a un d'entre eux.
Eh bien, voici qui sera interessant.
Le silence.
L'ombre se jetta sur moi sans que je pus reagir, son gladius me transperca l'épaule gauche et en un mouvement je fus à genoux.
Que m'était-il arrivé? Quelle force, quelle technique! Le second coup ne tarda pas mais j'eus le temps de l'esquiver.
Je saisis mon baton, malgré ma blessure, et je le fis tournoyer en poussant un cris du plus profond de mon âme, Takuan avait raison...
J'étais stupide, mais je ne mourrais pas sans me battre!
De toute ma puissance je frappa avec mon arme qui fendit l'air dans un bruit sourd,je relevais les yeux pour constater que mon ennemi avait esquivé mon coup.Comment était ce possible!?
_"Souris moi je t'ai dis!" criat elle dans un rire d'enfant.
Puis elle me porta une estocade à la jambe, je faiblis avant de m'écrouler sur le sol, attendant le coup fatal.
J'avais donc tort, je n'étais donc guidé que par la simple vanité, et voilà que maintenant que je découvre mon erreure il me faille mourir?
Elle se pencha sur moi le sourire au lêvres, ses cheuveux sentaient le sang, et me dit:
_"Tu es le premier qui à su évité un de mes coups" puis elle s'en alla dans la pénombre pour disparaître, je perdis connaissance...

Je me réveillai dans un monastère, près de Camelot, les villageois m'avait trouver à demi-mort et avaient donc conclu que j'avais été attaqué comme ce malheureux qui avait succombé.
Je fus donc emmené pour y soigner mes blessure, j'y appris par un jeune moine que j'aurais du y laisser la vie, mais cela m'était égal, j'avais trouvé plus fort que moi.

Apres quelques semaines de convalescences je décidai de repartir, de trouver plus de renseignements sur cet assassin, le doute guidait mes pas.Je devais donc tout remmettre en cause, ma force, sa valeur, la voie que j'avais emprunté dans la recherche du Ki, puis je compris.
Je ne comptais que sur la force qui me permettait de vaincre, hors, le KI est l'essence de l'univers comme disais Takuan, la force n'est pas l'essence, elle est l'instrument du KI, non le KI lui meme.
Tout paraissait très clair en moi, l'esprit était la clef.
J'essayais de rassembler le plus d'information possible, concernant cette "ombre" et j'appris sans certitude (par peur ou par mythe) par les gens du peuple que les assassins servaient un ordre nommé le Conventus Occultus.
Mais cela paraissait plus une rûmeur qu'une vérité, les autorités de Camelot ne ressencait aucun ordre de ce nom.
Je décidais néanmoins, fort de ma nouvelle voie, de m'entrainer encore et encore afin de pouvoir retrouver cette femme, et de développer ma technique aupres de son ordre.
Car les techniques qu'elles utilisait m'était inconnue et j'avais soif d'apprendre, car je savais que ma voir etait maintenant la Voie.

Kiai se retourna, observa le geants de glace vainque et dit:

_"Ainsi je peux vaincre un géant et non une femme,demain je repartirai pour la retrouver, je suis pret."

Au loin, deux silouhettes se confondaient dans la nuit, et avaient été témoin de la scène depuis le commencement.
_"C'est lui Syriel?" dit l'ombre
_"Oui, il n'as pas accepté mon rendez-vous" dit la femme d'un large sourire.
_"Il était si fort que ca?"
_"Non, répondit Syriel. L'ombre resta perplexe. Tenace, oui, tenace".
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Orchall
Orchall [Spir]
Bagnard
 
Avatar de Orchall
 
arf sa a l air bien mais je suis trop mort pour lire attentivement
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dae
Dae
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dae
 
Sympa
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Wicilaf
Wicilaf [LLF]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Wicilaf
 
ouai simpa, toujours la bienvenue pour ma part.

wici elle aime bien les zistoire
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Naiko
Naiko [Typh]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Naiko
 
Oui très bien écrit..une autre personne a poste une histoire aussi..il y a qu elle que jour.. j aime bc ceux style
__________________
Naikau Merco 9LX Alb/ys (DAoC)
Naiko Savage 8LX Mid/Classe ton burberry (DAoC)
Naiko Glad Asmo/Suthran (Aion)
Naiko Barbare lvl60 Diablo 3
Naiko Witch 85 PoE
Naikau Marau HC 75 PoE
Naiko Wiz lvl 60 NeverWinter
Panthéon.
Lien direct vers le message - Vieux
Aralyon
Roi
 
j'aime bcp bcp bcp
Lien direct vers le message - Vieux
Vengeur-de-Urukai
Bagnard
 
merci et désolé pour les fautes d'orthographes ou les erreures de frappes.Si vous remarquez des incohérences ou des choses à améliorer dans la syntaxe ou le style je suis ouvert aux remarques.
cela me motivera peut être a faire une suite ^^

Lien direct vers le message - Vieux
nimperie
Bagnard
 
mdr genre t roleplay urukai !!!
Lien direct vers le message - Vieux
Vengeur-de-Urukai
Bagnard
 
m en branle ^^
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le jeu > DAoC - Albion > L'Histoire de Kiai
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 15h50.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite