JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 684 (sites) | 1222 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Jonction Kernyw
 
Partager Outils Rechercher
Avatar de Caméléon
Caméléon [McK]
Roi
 
Avatar de Caméléon
 
Message roleplay

Hasardeuse rencontre.

Un vent glacial soufflait sur les abords du lac de Galpen, un village rustique au charme indéniable fondé, aux temps jadis, par les robustes Trolls. La situation géographique du hameau lui avait parmi de croître rapide et de devenir un centre commercial de premier ordre en la foret de Myrkwood. Il n’avait pour rival que l’avant-poste périclitant de Gna Faste situé de l’autre coté du lac.
Une foule de gens hétéroclites vivait en une parfaite harmonie au sein du la communauté sous la vigilance infaillible des terribles membres de la Tyr-Othila : de féroces guerriers sans peur qui partaient au combat en riant.
Même les plus farouches chasseurs kobolds venaient en ce lieu afin d’y revendre leurs peaux ou de les troquer contre divers verroteries.
A quelques centaines de mètres du village une créature à l’allure simiesque, aux longs membres degingandés pataugeait sur les abords du lac. Son long corps fin était couvert de vieux cuirs rapiécés, décolorés, certainement récupérés sur le corps de malheureux aventuriers.
Sous le regard placide et froid de l’astre du jour la créature cheminait aux travers des roseaux, plongeant par moment ses interminables bras dans les profondeurs de l’onde.
Au bout de quelques tentatives la chose poussa un cri de satisfaction tout en dressant vers le ciel l’objet de sa quête : un magnifique poisson argenté sur lequel le Soleil jouait.
Tenant solidement sa pitance le hobgobelin quitta son milieu aquatique afin de retourner sur la terre ferme.
D’un geste ferme, il frappa plusieurs fois son tumultueux compagnon sur un rocher.
Avec une avidité sans nom il commença alors a dévoré goulûment sa pitance jetant de rapides coups d’oeil autour de lui craignant sans doute qu’un comparse vienne réclamer une partie de son repas.
Non loin de lui, dissimulé, derrière un chêne une créature dont le corps semblait avoir été conçue dans un roc observait la scène. Un mince filet de bave dégoulinait de sa bouche
Entrouverte tandis qu il se palpait le ventre d’un air gourmand…..
Ne pouvant plus contenir ses instincts primaires le troll s’avance lourdement en direction du Hobgobelin.
« é toa done moa la chos ki bril ! »
Le gobelin tressailli et se retourna vivement vers le nouveau venu, le poisson à la main.
D’un simple regard il jaugea son rival. Tout comme lui il était vêtu de bric et de broc, il ne devait donc pas être un redoutable combattant .En outre l’absence d’arme le confortait dans son opinion.
D’un air mauvais le hobgobelin se redressa lentement et fit face au troll, lui arrivant ainsi aux épaules.
“ allé done moa tru ki bril ! jé miam-miam !”.
“Toa vouloir ça? “ le pécheur agita alors dans les cieux les restes du poisson dévoré.
“ wé ! wé ! done moa ca !!”
“É bien vien le cherché” ricana le Hobgobelin tout en passant les reliefs de son repas en sa besace.
Le troll observa d un air ébahi le provocateur : c’était bien la première fois qu’on lui tenait tête de cette manière. D’habitude lorsqu il voulait quelque chose on le lui remettait rapidement.
Le gobelin tournait lentement autour du troll, tel le chat sauvage autour d’un jeune cerf.
« Toa é bien loin de la vil, pa de garde par ici » d’un geste ample il balaya les alentours.
Le jeune troll observait les alentours et ne vit rien d autres que quelques arbres éparses et le lac miroitant.
«Wé cé vrai moa é perdu » reconnu piteusement le troll.
«Bon je vé t’aidé alors » une idée lumineuse venait de voir le jour sous le crâne épais du hobgobelin.
__________________
"La Barbarie n'est pas la préhistoire de l'Humanité mais l'ombre fidèle qui accompagne chacun de ses pas."

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Caméléon
Caméléon [McK]
Roi
 
Avatar de Caméléon
 
Message roleplay
promenade dans myrkwood
Smog, le hobgobelin fit un signe en direction du gigantesque troll tout en s’enfonçant en l’intérieur des terres.
« Sui moa rockapat je vé te ramené ché toa » lança t-il par dessus son épaule.
« Wé merci bocoup !! » s’écria naïvement son nouvel compagnon tout en lui emboîtant le pas.
Au bout de quelques minutes la végétation jusqu ‘alors assez disparate devint plus drue, les jeunes sapins faisant place à d’imposants chênes aux lourdes branches chargées de feuilles a l’éclat mordoré. L'atmosphère se fît alors plus oppressante voir menaçante : le jeune troll ne se sentait plus trop a l’aise sous ce climat qu’il jugeait par trop déliquescent.
Il lui semblait que les arbres qui l’entourait de par et d autre étaient animés d’une volonté propre et farouchement hostile a son encontre. Les mises en gardes des anciens à l’encontre des mystérieux dangers qui planaient sur la foret de Myrkwood lui revinrent en mémoire : un frisson lui parcouru l’échine.
Un léger doute commença à germer dans l’esprit obtus du troll.
« Heu toa é sur ke cé par la ? »
Smog fît un geste rapide de la main vers le sud tout en poursuivant sa route.
« Wé fé moa confiance on arrive biento. »
Sous la voûte végétale le jeune troll perdit alors toute notion du temps, seule sa faim grandissante lui occupait l’esprit, il commença à regretter d’avoir voulu partir seul explorer les alentours de Galpen.

Thor seul savait depuis combien de temps le pauvre troll peinait à suivre son guide au travers du dédale végétal, son pauvre estomac gémissait de ne pouvoir contenter ses besoins.
Chaque pas était un supplice sans nom, jamais il n’avait fait d’effort si soutenu sans se sustenter.
Puis l’enfer forestier prit fin, les deux compères venaient de pénétrer au sein d’une clairière.
Une multitude de huttes primitives en occupé la majeure partie, le sol avait été labourée par le passage plus que quotidien des membres de la tribu de Smog.
Une odeur infecte, indéfinissable, empestée le lieu…. Entre les tentes éparses des monticules de divers débris, forts peu ragoûtants, trônaient au milieu de ce campement.
Aux alentours de ces buttes d’immondices un petit groupe de jeunes hobgobelins semblait jouer sous le regard plus ou moins attentif de plusieurs femelles gobelines.

« Mé on é pas a Galpen ! »
Smog se retourna lentement, comme pour mieux encore profiter de son plaisir. Un sourire qui se voulait amicale se dessinait sur ces lèvres charnues.
« Wé tu as réson on é pa encor arivé regard toa come tu é sal ! Toa peu pa rentré com ca ché toa non ? »
« Ben wé …. »
« Mé non tu peu pa tu doi prendre un bin avan »
Le sang du troll se glaça lorsque son minuscule cerveau enregistra le mot Bain : Bain …Bain …Bain ….le plus terrible des châtiments q un troll puisse endurer. Ses parents l’avaient menacé de cette terrible punition lorsque plus jeune il se montrait par trop turbulent.
Une seule fois sa mère l’avait baignée dans le lac glacial de Galpen….. Il en avait gardé un très mauvais souvenir et avait arrête depuis ce jour honnis de dévorer les chiens du village.
« A non pa bin ! »
« Grrr ecout moa rockapat toa prendr bin sinon pa rentré méson ! »
Smog lui désigna une énorme marmite cabossée placée non loin d’un démesuré tas de bois. Tout autour de cette dernière reposaient divers morceaux d’os rongés et autres macabres débris.
Le regard du troll se fît fixe, vitreux …..Il était en train de penser …..Du moins essayais t il.
Au bout de longues secondes il fi un geste résigné de la tête et se dirigea vers le chaudron : il était près à tout les sacrifices pour rentrer chez lui
__________________
"La Barbarie n'est pas la préhistoire de l'Humanité mais l'ombre fidèle qui accompagne chacun de ses pas."

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Caméléon
Caméléon [McK]
Roi
 
Avatar de Caméléon
 
Message roleplay
le bain...
Chaque pas en direction de l’infâme cuvette était un calvaire sans nom. Même la sensation de faim avait été balayée par ce nouvel supplice digne de Tantale.
Plusieurs fois il se retourna espérant un acte de miséricorde du Hobogelin, mais à chaque fois il le regardait fixement en tapant du pied sur le sol argileux.
Au bout d’une éternité de souffrance le candide troll était arrivé devant la gueule béante de la marmite : il aurait pût se retrouver devant le loup Hrodvitnir lui-même qu’il en aurait éprouvé plus de courage qu’en cet instant la.
Le faitout lui arrivé au niveau du bas-ventre, et il vit qu’il était déjà remplit d’une eau trouble dans laquelle baignée de petits tubercules accompagnés de lambeaux de chair faisandés.
« Ça é normal dedan ? » demanda le troll en montrant du doigt l’intérieur du chaudron.
« Wé !wé ! Cé bon pour la po ! Bon allé dedan !!!! Pa pasé journée la ! Apre on mange ! »
« É ça ? » il désigna du doigt les épaisses bûches placées sous la marmite.
« Wé toa va pa te bégné den o froide ! Cé pour chaufé l’eau après !! »
« Alé plu vite fini plus vite rentré méson ! »
La mort dans l’âme le troll se laissa glisser dans le chaudron en poussant des cris d’orfraies.
« A froi fé mourir ! Fé mourir !!! » Le pauvre troll avait de l eau jusqu aux épaules et jugeait sa position par trop inconfortable, humiliante mais grâce à Odin il n’y avait pour seuls témoins à cette pitoyable scène que les membres de la tribu de Smog.
Ce dernier fit un geste rapide de la main en direction des femelles. Ces dernières se précipitèrent alors en direction du troll en glapissant dans leur dialecte primitif.
Elles s’affairaient telle une meute de furie autour du juvénile troll : une des mégères vidaient des corbeilles de tubercules dans le chaudron, une autre s’activait a allumer un feu sous ce dernier et en à attiser les flammes naissantes. Tout ce tumulte donnait le tournis au pauvre troll qui attendait patiemment que sa persécution prenne fin.
Le crédule troll commençait a s’agiter ; l’eau commençait à bouillir et à l’incommoder : sa peau rocailleuse et terne prenait une couleur d’écrevisse.
En outre une multitude de hobgobelins avait jaillit hors de leur tanière et entourait le pauvre troll des écuelles a la main, un sourire carnassier aux lèvres.
Le troll déglutit lentement …..Il avait enfin compris le but de la manœuvre de l’odieux hobgobelin.
__________________
"La Barbarie n'est pas la préhistoire de l'Humanité mais l'ombre fidèle qui accompagne chacun de ses pas."

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Caméléon
Caméléon [McK]
Roi
 
Avatar de Caméléon
 
Message roleplay
l'appel du Valhalla
Une colère sourde commença a s’emparer du troll candide : une pulsion sanguinaire
s’accaparait peu a peu de son esprit. Il détestait se faire berner de la sorte.
Le troll, ruisselant, se redressa en hurlant sa rage naissante tout en cherchant du regard celui qui à avait osé se jouer de lui.
« Ou é … » une violente douleur lui vrilla le crâne tandis qu’il bascula lourdement sur le sol mou, emporta dans sa chute le chaudron qui déversa son contenu.
Les hobgobelins s’écartèrent de la zone sinistrée en grognant à l’égard du troll maladroit.
Ce dernier, étendu sur le sol détrempé, tentait de retrouver ses esprits au milieu des pommes de terres à moitié cuites. Du sang coulé le long de son dos, tandis qu il se massait le crâne.
Il se retourna su le dos fixant le ciel d’un regard hébété : son regard se perdit dans l’azur du ciel.
Le visage grimaçant et déformé de Smog se substitua au firmament, il léchait d un air gourmand un imposant gourdin maculée de sang frais. Puis il fit un signe de la main au troll tout en prononçant, en guise d’adieu, quelques mots dont le sens échappa au pauvre troll abasourdi.
Smog redressa lentement le casse-tête vers le ciel et s’apprêta à l’abattre sur sa proie lorsque dans un sursaut de combativité cette dernière leva ses imposantes mains vers son bourreau.
Rapide comme l’éclair il referma sa sénestre autour du frêle cou du gobelin tout en lui faisant subir une rapide et violente rotation à l’aide de sa dextre.
Un craquement de vertèbres brisées résonna au travers de l éther dans lequel était embrumé le troll tandis que Smog s’écroulait sur le sol.
Un silence de mort s’abattit sur la communauté aussitôt rompue par le son de lames jaillissantes de leur étui de cuir.
Le troll était heureux il allait terminait sa vie sous les lames de ses ennemis : les portes du Valhalla lui était désormais ouvertes.
Le fier troll se redressa lentement s’emparant à tâtons de la massue de Smog : les gobelins entourèrent ce dernier en grognant, fouettant l air de leurs épées.
Il devait occire un grand nombre d’ennemi afin d’attirer l’attention des Valkyries et devenir ainsi un Einherjar.
Il trônerait sous peu a la Table d’Odin festoyant et s’entraînant au combat : jusqu’ a Ragnarok.
Il tapa lourdement sa masse sur le sol tout en poussant un cri de joie vers le ciel : c’était un bon jour pour mourir finalement.
__________________
"La Barbarie n'est pas la préhistoire de l'Humanité mais l'ombre fidèle qui accompagne chacun de ses pas."

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Caméléon
Caméléon [McK]
Roi
 
Avatar de Caméléon
 
Message roleplay
désespoir
« QouiCaEtre ! » un long rire tonitruant résonnait au travers du ciel : c’était un rire rauque qui roulait telle le tonnerre : un rire de troll a ne pas en douter.
Le Son provenait de l’Est, en plein territoire des KasKrans une féroce tribu de Hobgobelin.
« CaAvoirProblemeCaSur ! » la Vieille kobold réfléchissait « CaJamaisRireEnDehorsDesFestivitésOuDesCombatsCaSur ! »
« CaTerminaitCeuilletteApresCaSur ! » la curiosité de la matriarche avait été titillé et aucun kobold ne pouvait résister à ce trait de caractère.
D’un pas leste et rapide la fluette créature Bleue se mit en branle vers l’Est.

Le Rockapat fouettait l’air de sa massue tout en adoptant des allures martiales, censées impressionnées voire terrorisées ses adversaires. Mais hélas ses mimes ne semblaient quère convaincre ses ennemis, Bien au contraire… l’étau mortel se resserrait…..
« Gark phank erk ! »
Un imposant hobgobelin venait de mettre un pied dans le cercle. De son visage a moitié dévoré par de purulentes cicatrices émanait une bestialité sans nom.
Son œil de braise, brûlant d’une lueur démente, était fixé sur le troll. Contrairement à ses congénères le corps de ce dernier était couvert, en partie, de fines plaques de métal entrelacé de cuir.
Il tenait fermement entre ses mains puissantes un gigantesque hachoir huilé de près.
« Toa avoir tué frère ! Toa mourir !!!! Melk va t’étriper !!! » Ce dernier leva la tête vers les cieux et poussa un hurlement des plus impitoyables.
Melk se précipita en direction de sa proie en hurlant un cri féroce.

La kobold tressaillait en entendant l’ire du Hobgobelin résonnait au travers du ciel.
« CaEtreVraimentEnColereCaSur ! »
« CaS’etreFourréDansGuepierCaSur ! »
La Skald entonna un chant en l’honneur de Fenris afin que sa marche soit des plus prompts et rapide comme le Zéphyr elle poursuivit sa course effrénée au travers des bois.
Le jeune troll rampait à même la boue, une douleur lancinante lui parcourait son bras désormais invalide. Le dernier assaut de Melk avait été des plus dévastateurs, il savait manier son arme avec une habilité qui ne faisait aucun doute.
Melk cracha en direction du Rockapat.
« Toa avoir déjà fini ? »
Le troll gémissait sous la cuisante douleur tout en essayant de se redresser, mais Melk, d’un violent coup de pied, le repoussa à même le sol.
« nan toa etr ver toa rampé den boue!”
Les autres hobgobelins se délectaient du spectacle que leur offrait leur chef, ils adoraient ce type de scène.
Des rires moqueurs fusaient de l’assistance ainsi que divers projectiles à l’ encontre du troll.
« Moa vé te demenbré ! Toa va etr biento un vré ver ! »
Le troll leva un regard terrorisé vers son bourreau tout en espérant une mort rapide : sujet auquel il émanait de fortes réserves.
__________________
"La Barbarie n'est pas la préhistoire de l'Humanité mais l'ombre fidèle qui accompagne chacun de ses pas."

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Caméléon
Caméléon [McK]
Roi
 
Avatar de Caméléon
 
Message roleplay
sauvetage
« QouiCaFaireARockapatte ! », une voie nasillarde, criarde s’éleva de l’orée de la clairière.
Melk rabattit lentement son hachoir vers le sol tout en se tournant vers l’opportun imités par ses sombres séides : le troll profita de l’occasion pour ramper en direction du chaudron.
Bondissant hors des bois une chétive créature apparue : son torse était recouvert d un léger harnois de maille fine ainsi que le reste de son corps. Une lourde cape d’hermine, marquée d’un serpent entrelacé sur fond bleu et blanc, lui dissimulé a moitié le visage.
D’un geste ample du bras la nouvelle venue se débarrassa de sa pelisse qui s’écrasa non loin sur une souche desséchée.
Sa peau, d’un bleu sombre et terne, se mariait harmonieusement avec son armure ; seul son regard, couleur noisette, rompait cette douce harmonie.
Lentement, tout en en souriant aux peaux vertes, la kobold sortit de son étui de cuir ouvragée une lame pulsante d’une éclat bleuâtre : de fines arabesques s’entremêlaient harmoniquement le long de l‘ épée.
Son avant-bras gauche était protégé par une rondache de métal peinte aux emblèmes de sa tribu. L’avantage de ce type de bouclier en était sa taille restreinte qui ne gênait en rien l’adresse au combat de son porteur.
Un sentiment de répréhension parcouru l’assistance : ce nouvelle adversaire ne semblait quère être des plus commodes. Certes elle était de petite taille et semblait bien malingre mais son assurance et son équipement prouvaient qu’elle devait être un formidable opposant.
Les hobgobelins se jetaient de rapide coup d’œil incertain, nul n’osait prendre une initiative.
Melk devinait bien que ses gars étaient emplis d’une certaine crainte quasi religieuse à l’égard de la kobolde. Il devait agir et vite sinon son autorité au sein de son clan serait remis en question et un des ses quatre matins on le retrouverait mort dans sa couche la gorge tranchée d’un bout a l’autre.
« Sorkarg kretar !!! » rugit d’une voix puissante le maître des lieux .
Sous l’injonction impérieuse les gobelins reculèrent de quelques pas laissant leur chef en tête a tête avec la nouvelle venue.
« Koi vouloir po-bleu ! »Mugit rageusement Melk.
« CaVaLibererRockapatCaSur ! »
Le visage du hobgobelin se figea tandis qu’une foule de pensée lui traversa l’esprit. Relâcher maintenant le rockapat serait pure folie : une telle action lui attirait l’inimitié de ses gaillards et donc une mort certaine.
Melk parti d’un rire sauvage et disgracieux.
« Toa vouloir rire !! Écoute po-bleu par maintenan et lése nou le rockapat….sinon…. » D’un geste abrupte et brutal il abattit sou kikoup sur une souche d’arbre qui vola en éclat sous l’impact.
La kobolde partit d’un éclat de rire aigue, son corps tout entier était secoué de spasmes des plus violents ; d’étroites larmes coulaient le long de son visage.
« CaDroleCaSur ! »
« CaCroirePouvoirBattreCa ? »
Elle s’essuya prestement le visage tachant le revers de son gantelet.
« BonCaVouloirCombat ? CaVaSatisfaireCa ! »
L’impétueuse kobolde se mit alors en position de combat.
Fonçant tel un taureau mugissant, Melk se jeta en hurlant sur la kobolde abattant violement son hachoir sur cette dernière.
La matriarche tournoyant sur elle-même esquiva gracieusement le fatal assaut qui laboura le sol marneux d’une large rigole.
Arrachant sa lame des entrailles de la terre Melk reparti de plus belle a l’assaut de l’effrontée.
Mais chaque offensive sans exception aucune ne rencontrait que l’air ou la rondache de la kobold.
La sueur perlait le long du front du Gobelin, sa respiration était plus saccadée plus sifflante. Ces congénères reculaient du mortel duel : ils devinaient l’issue de ce combat.
« CaVaTerminerCaSur ! » Siffla hargneusement la servante de Thor.
Frappant d’estoc, tel le tonnerre s’abattant sur Midgard, la kobolde inséra sa puissante épée entre deux plaques d’acier au niveau du torse de Melk.
En un bruit écœurant la lame pénétra la chair de ce dernier, perforant sans peine le poumon de l’imposant gobelin.
Un flot de sang vermillon jaillit de la bouche tordue de Melk tandis que la guerrière fit pivoter sa lame en son corps pantelant.
D’un coup de botte bien placé elle extirpa son épée de sa gaine de chair, puis un sourire aux lèvres invita le troll à la rejoindre.
« CaVenirIciCasur ! »
Les hobgobelins approuvèrent rapidement du chef en poussant le troll vers la peau bleue.
Cette dernière ramassa sa pelisse et s’enfonçant dans les bois suivit par son nouveau compagnon.
« CaMaintenantAppartenirTribuCaSur ! »
« CaEtreEsclaveDesSamedheimsCaSur ! »
« CaVaAvoirMaitreAServir ! CaVaS’occuperDeCaDesormais. »
« CaEtreBrisnukCaSur ! »
Brisnuk sourit alors son nouveau nom lui plaisait beaucoup.
__________________
"La Barbarie n'est pas la préhistoire de l'Humanité mais l'ombre fidèle qui accompagne chacun de ses pas."

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de -DeeS-
-DeeS- [WF]
Alpha & Oméga
 
Avatar de -DeeS-
 
??!?!!

ta la dalle toi =)
__________________
YiNG <Warner's Fury>
Dees <Curse>
what's else?
Lien direct vers le message - Vieux
 
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le panthéon des braves > DAoC - Jonction Kernyw > [Orcanie] Hasardeuse rencontre.
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 11h28.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite