JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 702 (sites) | 1239 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Général
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > La déclaration RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Soir
Soir
 
Avatar de Soir
 
Bien écrit
Je veux lire la suite
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Selicia
Selicia [Rôd]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Selicia
 
Mort, il était mort ... les tavernes de Tir Na nOg bruissaient autour de cette nouvelle depuis plusieurs jours. La brute séduisante était morte. Pourtant, pas une version ne semblait concorder. Pour certains, il aurait affronté un dragon seul, pour d'autres, c'est un amant jaloux qui aurait eu le dessus, pour d'autres encore, sa femme aurait été lasse de ses incartades et recourut au poison, pour un vieil alcoolique, ce serait Sdol qui l'aurait tué suite à une ultime remarque sarcastique. L'elfe ne comptait plus les histoires qui courraient sur la mort du mercenaire albionais.

Elle réfléchissait encore sur ce qui avait pu terrasser l'animal quand Glasny ouvrit le portail vers les terres verdoyantes albionaises. Si cela était vrai, si le mercenaire n'était plus, se débarrasser du reste du Clan ne serait que l'affaire de quelques mois et Albion perdrait bien plus que quelques barbares avinés.

Ses premières rencontres furent décevantes, même sous la torture, il n'était guère possible de trouver plus que des racontars, des histoires d'ivrognes ou pire encore. Essuyant sa lame, elle soupira à l'idée de devoir pénétrer dans la cité humaine. Les hautes portes, les armures rutilantes, les symboles religieux, la lumière malsaine qui en émanait mettait à mal son coeur de siabra et pourtant, elle devait savoir. La nuit serait son alliée, une fois de plus.

Les tavernes de Camelot ne furent guère plus utiles que celles de Tir Na nOg, si ce n'est qu'elle appris quelques nouvelles histoires farfelues. Le mendiant qui avait conté l'une d'entre elles prétendaient que Panda serait tombé sous le charme d'une trollesse et qu'il aurait quitté Albion pour les neiges éternelles. Le rire de l'elfe résonnait encore dans les ruelles étroites alors qu'elle cheminait vers les portes de la ville.

L'énigme restait entière personne ne savait vraiment ce qui était arrivé et surtout, personne n'avait vu le cadavre. Si cadavre, il y avait, un tertre devait avoir été élevé, quelque part dans les hautes terres. Elle poussa le même soupir que quelques heures auparavant et s'étira un instant en gémissant. Ses bras ne retombèrent que pour laisser une vilaine estafilade sur le visage d'un jeune voleur.

En glapissant, celui-ci recula, tenant entre ses mains son visage mutilé. Elle hésita un instant à mettre un terme à cette vie inutile, mais préféra laisser le moins de traces possible et laissa l'enfant derrière elle. Les gardes firent à peine attention à la forme sombre vêtue de rouge qui se glissait entre les files de personne entrant dans la ville. Selicia retrouva bien vite le cheval qu'elle avait abandonné dans un village proche, paya le palefrenier et pris la direction des hautes terres.


Le vieux manoir n'avait guère changé depuis la dernière fois qu'elle s'y était glissé, imposant, un rien crasseux, typiquement humain. Les tertres n'avaient rien donné, si ce n'est qu'aucun ne semblait récent donc soit le cadavre pourrissait ailleurs, soit le corps n'avait pas été retrouvé, soit ... et bien soit il n'était pas mort.

Un bruit arracha l'elfe à ses pensées alors qu'une forme féminine s'esquivait de la demeure. La curiosité l'emporta sur la sagesse et elle se glissa à la suite de la forme, qui en rejoignit une autre, nimbée d'une aura malfaisante.
Reconnaissant la magie quand elle en voyait Selicia se tint prudemment à distance et préféra pister les deux formes. Ce qui fut chose facile, la voix d'une des formes portant remarquablement bien.
"...entrerez en transe et vous pourrez alors revivre votre rêve mais cette fois vous aurez le contrôle. Profitez en pour chercher les réponses à vos questions, je pense que vous en trouverez quelques unes à défaut de toutes."

Perchée dans un arbre, elle avançait avec toute la discrétion dont elle était capable.

"...faites votre choix, voulez-vous oui ou non mon aide ? Si votre réponse est positive, alors vous devez vous en remettre entièrement à moi."

Ecartant doucement les quelques feuilles qui masquaient sa vue, elle vit les deux formes, deux femmes qui discutaient. L'une d'entre elles tendait à l'autre une petite fiole, que la seconde semblait refuser de boire. Selicia n'entendit pas les mots prononcés par la magicienne, mais la vit tendre à l'autre jeune femme une choppe dans laquelle elle versa le contenu de la fiole.

Elle la vit prendre la choppe, hésiter un bref instant et avaler avec une grimace. Elle la vit pâlir instantanément et tomber dans les bras de la sorcière. Une fois encore, les mots prononcées ne parvinrent pas jusqu'à elle ... mais elle avait un peu de temps devant elle, et cette femme répondrait à ses questions.

Sa lame glissa hors de son fourreau dans un sinistre chuintement ...
__________________
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Diandra
Diandra [MTE]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Diandra
 
La brume entourait à nouveau Meriel mais celle-ci n'avait plus peur. Rapidement elle regarda autour d'elle, cherchant la source de lumière et de chaleur qu'elle savait trouver là. L'attente fut de courte durée, une raie de lumière transperça le brouillard et Meriel se précipita vers elle. Arrivée à l'entrée, elle attendit sans bouger, quelque chose en elle lui disait qu'il ne fallait pas essayer de pénétrer sans y être invité. De tout son coeur elle appela intérieurement Duncan. La réponse ne tarda point, une main apparut et se tendit vers elle, elle l'attrapa et d'un bond passa le portail de lumière pour se retrouver dans les bras du jeune homme.

Le couple resta quelques instants sans bouger, savourant ce moment dans les bras l'un de l'autre, la jeune fille le visage enfoui dans le cou du jeune homme tandis que ce dernier lui caressait les cheveux. Rompant ce moment de tendresse, la voix de Sheela, murmure à peine audible, ramena Meriel à l'urgence de la situation.

"Dépêche toi il ne te reste pas beaucoup de temps."

A regret, Meriel se dégagea de l'étreinte. Elle prit la main de Duncan et le regardant droit dans les yeux ouvrit la bouche pour lui poser la question qui lui brûlait les lèvres. Mais aucun son ne parvint à franchir ses lèvres. Le regard de Duncan sondait le sien, il sembla hésiter puis céda.

"Suis moi je vais te montrer."

Il emmena Meriel près du ruisseau au centre de la clairière et la fit asseoir au bord de la marre dans laquelle venait mourir le cours d'eau. Il s'assit derrière elle et lui montra la marre du doigt. Le regard de la jeune fille se concentra sur la surface de l'eau qui frémit puis se troubla avant de redevenir limpide. Au centre, un paysage inconnu de Meriel apparut.

Au loin un cavalier approchait rapidement, chevauchant à vive allure. Meriel le reconnut, c'était Panda. Son visage laissait transparaître sa fatigue, ses vêtements étaient déchirés par endroits avec quelques taches de sang séché ici et là. Pourtant, Meriel ne s'y trompa nullement, malgré son apparence, il arborait l'air particulier comme à son habitude, quand sa mission avait été couronnée de succès.

L'eau se troubla et une nouvelle scène se dessina. Le mercenaire entrait dans un défilé bordé de rochers. Il avait ralenti l'allure de sa monture car la pente était raide et il lui fallait chercher son chemin prudemment. Soudain, l'oeil de Meriel fut attirer par une ombre mouvante derrière un amas de pierres.

Le paysage peu avant si paisible, se transforma brusquement en champ de bataille en un instant. Des ombres avaient jailli de partout derrière chaque rocher et avaient fondu sur l'homme seul. Au début celui-ci se défendit du haut de sa monture, mais face au nombre sans cesse grandissant de ses assaillants, il fut mis à bas de son cheval. Pourtant il continua vaillamment la lutte. Mais au fur et à mesure qu'il en tuait, d'autres apparaissaient. Bientôt sous les yeux horrifiés de Meriel, il succomba sous les assauts répétés de ses ennemis.

La jeune fille se crispa et se tourna vers Duncan pour demander des explications mais ses yeux se posèrent sur Panda. Son visage ne laissait transparaître aucune émotion, d'un signe du menton, il l'enjoignit à reporter son attention sur l'eau. Elle obtempéra, prenant le temps de se caler contre le torse du Highlander pour profiter de sa chaleur et pour se rassurer.

Une nouvelle scène se déroulait. A la faible lueur d'une chandelle, Meriel découvrit Panda, allongé sur un matelas à même le sol, sans connaissance. Il était torse nu et elle pouvait voir les traces laissées par ses récents combats, égratignures, estafilades et quelques plaies plus profondes à peine refermées. Le mercenaire était en sueur et dormait d'un sommeil agité. A son chevet se tenait une jeune fille blonde comme les près. Elle tenait sur ses genoux un récipient rempli d'eau dans lequel elle trempait de temps à autre un linge tâché de sang. Puis délicatement, avec des gestes emprunts de douceur, elle épongeait le front du blessé et entreprenait de nettoyer ses blessures.

A cette vue, la jeune mercenaire sentit son coeur se serrer. Une bouffée de jalousie l'envahit. D'un geste rageur elle arracha quelques brins d'herbe. Derrière elle, l'homme qui ne perdait rien de ses réactions esquissa un sourire qui bien trop vite s'effaça.

"Je vous présente Lorianne", murmura-t-il de sa voix grave dans l'oreille de Meriel.

La jeune fille sursauta, surprise tant par cette voix si proche que par le souffle chaud du mercenaire dans son cou. Son coeur manqua un battement puis battit double pour se rattraper alors que sa respiration s'accélérait. Son regard revint vers la mare dans laquelle se reflétait l'image de l'autre jeune fille soignant le blessé.

"C'était ma seule alliée en ce lieu, elle est digne de confiance", termina Panda dans son cou.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Soir
Soir
 
Avatar de Soir
 
pff même dans les rêves il drague, Panda !

La suiiiiiiiiiiiiiit !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Diandra
Diandra [MTE]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Diandra
 
(Merci pour vos encouragements ça donne envie d'écrire la suite )
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Douze
Douze [BK]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Douze
 
Citation:
Provient du message de Diandra
(Merci pour vos encouragements ça donne envie d'écrire la suite )
Bin allez zou
__________________
DAOC
Retraité Douze - Paladin Rg 7L+ - Brocéliande []
Retraité Douzee - Menestrel Rg 7L+ - Brocéliande [Black Knights]
WOW
Osef j ai tout revendu sur EBay
WAR
Roksin'mode OverDouze - Magic'Plumeau- Athel Loren[Black Knights]
BloodBowl
Coach des : Envers éKontreDouz' - Orcs qui tappent et encore et encore
Coach des : Skarogne's Twelve - Electro-Ragga-Freak N'Roll skavens
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Diandra
Diandra [MTE]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Diandra
 
La surface de l'eau frémit à nouveau et la vision se brouilla. Lorsque celle-ci redevint nette, Meriel discerna la forme d'une femme, d'un âge avancé, courbée sur un chaudron suspendu au-dessus d'un feu nourri. Une mixture d'une couleur peu engageante y mijotait. La vieille femme s'activait autour du foyer, rajoutant quelques herbes, un doigt d'un liquide verdâtre, deux doigts d'un autre rougeâtre et aussi certains ingrédients que Meriel ne put identifier. Après avoir remué la mixture quelques minutes, la vieille femme plongea une louche dans le chaudron et remplit un bol de cette mystérieuse boisson.

L'image devint floue et un nouveau tableau s'offrit aux yeux attentifs de la jeune mercenaire. Elle poussa une exclamation en apercevant Panda, conscient cette fois-ci, mais à genoux, les mains liées derrière le dos. Il se trouvait aux pieds d'un homme portant une armure étrange que Meriel n'avait jamais vu.

Cet homme était immense, sa stature et sa musculature étaient impressionnantes. Tout dans son maintien laissait transpirer l'homme de guerre aguerri. A sa taille pendait une hache imposante dont le manche en bois était gravé de signes étranges s'enroulant de la poignée jusqu'à l'endroit où la lame traversait le bois. Les bras nus de l'homme arboraient des tatouages représentant des bêtes immondes. Son visage n'était pas en reste, les tatouages l'envahissaient et auraient empêché l'observateur le plus assidu de le décrire précisément. C'était peut-être le but d'ailleurs songea Meriel.

On ne pouvait entendre la conversation des deux protagonistes mais visiblement l'ambiance était tendue et pleine d'agressivité. Meriel vit son maître partir d'un éclat de rire sarcastique, celui qu'il réservait habituellement à ses ennemis pour les narguer. Cela sembla ne pas être du goût de son interlocuteur qui s'approcha vivement et lui écrasa son poing sur la joue. Panda encaissa le coup du mieux qu'il put étant donnée sa position. Il redressa la tête fièrement, défiant son adversaire du regard, une flamme sauvage brûlant au fond de ses pupilles. L'autre fit un geste sec de la main, un sourire n'augurant rien de bon aux lèvres, puis retourna s'asseoir, observant Panda d'un oeil méprisant.

Suite à son geste, deux hommes se apparurent aux côtés du mercenaire, l'immobilisant. De l'ombre surgit la vieille femme au chaudron, le bol à la main. Elle s'avança lentement vers les trois hommes. Malgré la résistance acharnée de Panda, elle réussit, aidée des deux gardes, à lui faire avaler la totalité du breuvage douteux. Aussitôt cela terminé, les trois sbires s'écartèrent rapidement du mercenaire.

Dans l'instant qui suivit ce dernier s'écroula par terre, son visage n'était plus qu'un masque de souffrances, il semblait en proie à une douleur incommensurable. Sa lutte dura peu de temps, bientôt ses yeux se révulsèrent et il perdit connaissance. L'homme à la hache éclata de rire et quitta la salle, non sans avoir, au passage, envoyé un bon coup de pieds dans le corps inerte du mercenaire terrassé.

"Non !"

Ce cri surprit Meriel. Elle mit quelques instants à se rendre compte que c'était sa voix, et qu'elle avait les larmes aux yeux. L'image se brouilla mais était-ce la surface de l'eau ou les larmes dans ses yeux ? La jeune fille n'y fit pas attention.

Panda réapparut soudain et elle poussa un soupir de soulagement, il était vivant. Mais son soulagement fut de courte durée. Autour de lui planait une aura étrange, il s'en dégageait une impression de froideur, de peur, de dégoût, de putrescence. Comme si la mort s'était incarnée sur terre. Maintenant les images se succédaient de plus en plus vite, sans lien les unes avec les autres.

Meriel, horrifiée, spectatrice impuissante, découvrit un Panda qu'elle ne reconnaissait pas ; elle le vit commettre des atrocités sans nom sans la moindre hésitation, plus aucune lumière n'animait ses yeux et elle sentit qu'il n'avait plus d'âme, c'était un corps inhabité qui se mouvait sous ses yeux, un pantin sans vie. Ses gestes n'étaient plus empreints de la grâce qu'il possédait habituellement, il ne se mouvait plus tel un loup chassant sa proie, l'oeil vif toujours aux aguets, l'âme du chasseur l'avait quitté.

C'était pire que le peu qu'il lui avait raconté concernant son séjour en Orient. Et toujours il revenait dès que l'homme aux tatouages le rappelait, un zombie obéissant à son maître, la volonté brisée, il n'était plus que l'ombre de lui-même...

"Adieu ma douce..."

Ce murmure tira Meriel de sa fascination morbide pour l'action qui se déroulait dans le reflet de l'eau. Elle se retourna précipitamment mais il n'y avait plus personne derrière elle, pas même une trace qui aurait pu laisser deviner que, peu de temps avant, s'était tenu à cet endroit l'homme qui avait capturé son coeur.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de iodian
iodian
Roi
 
Avatar de iodian
 



c beau ! encore !!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de !nSoMn!aK
!nSoMn!aK
Alpha & Oméga
 
Avatar de !nSoMn!aK
 
j'adore ton style, c vraiement bien continue comme ca
__________________
"L'intelligence c'est comme un parachute, quand on en a pas... on s'écrase"
Pierre Desproges
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Soir
Soir
 
Avatar de Soir
 
alllllllllllllez viiiiiiiiiiiiite la suite !!!!!!!!!!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Paice
Paice [SVPPB]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Paice
 
Sur l'air des lampions :

La suite, la suite, la suite, la suite...
__________________
Nouveau: sur le blog technique de Paice: http://paice.info: Un article sur Sophos Secure Email Gateway
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Diandra
Diandra [MTE]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Diandra
 
"Meriel, Meriel, réveillez-vous !"

La voix de Sheela lui parvenait difficilement, on la secouait avec détermination. Elle tenta d'ouvrir les yeux mais ses paupières lui semblaient formées de plomb.

"Par la magie d'Avalon, mais revenez donc à vous mercenaire !"

Décidément, l'idée qu'on lui en voulait fit son chemin dans son cerveau embrumé. Soudain, un liquide glacé entra en contact avec son visage, Meriel se redressa d'un bond avec un cri rauque, le visage dégoulinant d'eau que la cabaliste lui avait lancée à la figure.

"Voilà qui est mieux, j'ai cru que je n'arriverai pas à vous faire revenir..."

Sa tête lui faisait un mal de chien et le sol tournait et tanguait dangereusement. Elle ouvrit les yeux et fut aveuglée par le soleil de midi à son zénith qui pénétrait le feuillage des arbres sous le couvert desquels elle se tenait. Sans prévenir, son estomac se tordit violemment et elle n'eut que le temps de se pencher sur le côté avant de rendre le peu qu'elle avait grignoté à la va-vite ce matin avant de partir à la recherche de Sheela.

"Vous avez de la chance que votre maudite potion m'ai rendue malade", gronda Meriel à travers ses mâchoires crispées, "sinon l'eau m'aurait à peine touchée que vous auriez goûté à mes lames...
- Mais bien sûr
", rétorqua Sheela éclatant d'un rire cristallin. "Tenez, buvez donc cette eau fraîche pour vous remettre, il en reste encore au fond de la gourde", ajouta-t-elle malicieusement.

Meriel lança un regard noir en direction de la magicienne mais attrapa la gourde et prit une longue gorgée d'eau. Elle se sentit de suite revigorée, son mal de tête et ses maux d'estomac s'atténuant rapidement. Alors que la jeune fille se remettait de la transe, Sheela lui adressa la parole d'une voix douce.

"Il faut que je connaisse le contenu de votre rêve pour l'interpréter correctement. Mais pour cela je dois pénétrer votre esprit et votre coeur. Non, si vous me le racontiez ce ne serait pas suffisant", rajouta-t-elle prévenant la remarque de Meriel. "Vous devez me donner votre permission de sonder votre âme, mais je vous préviens, si tel est votre choix, je serais à même de connaître tout ce que vous ressentez, tout ce que vous cachez, même au plus profond de votre coeur. Acceptez-vous ?"

Meriel hésita longuement. D'un côté elle souhaitait comprendre ce qui lui arrivait, d'un autre se livrer toute entière sans exception la rebutait. Toutefois il n'y avait pas qu'elle qui était concernée, une autre vie, si on pouvait toujours parler de vie, était en jeu. Poussant un soupire, la jeune fille acquiesça.

L'Avalonnienne pris la main de Meriel dans la sienne et porta l'autre à son cou. Elle dégrafa le haut de sa robe, laissant apparaître un collier façonné dans un métal inconnu, orné d'une pierre d'une couleur indéfinissable qui changeait sans cesse, rappelant étrangement la couleur de ses yeux. Elle ferma les yeux tout en portant à la main au collier. Pendant de longues minutes, la cabaliste resta immobile, seul le léger bruit de sa respiration indiquait qu'elle était bien un être vivant et non une statue. Finalement, elle rouvrit les yeux et lâcha Meriel qui lui lança un regard interrogateur. Sheela regarda tristement la jeune fille à l'air anxieux et sa voix douce brisa le silence.

"Il n'est plus", murmura-t-elle.
"Il est...
- En quelques sortes oui, peut-être pas physiquement, mais son âme a presque complètement quitté notre monde. Voyez-vous, la potion qu'a concoctée cette sorcière est un charme très puissant. Elle sépare l'âme de l'enveloppe corporelle de la victime à qui on l'administre. La victime devient un zombie qui obéit aux ordres de son maître sans réfléchir. Visiblement, d'après ce que j'ai vu, votre Maître est devenu une machine à tuer pour le compte de l'homme aux tatouages.
- Mais c'est vraiment la réalité ? je n'arrive pas à croire que cela se soit réellement passé...
- Je pense que vous faites ces rêves à cause du lien qui vous unit.
- Quel lien ? Il n'y a aucun lien entre nous !
", s'exclama Meriel, secouant vigoureusement la tête de droite à gauche.

"Bien sûr qu'il y a un lien, sinon son âme et son coeur ne seraient pas restés sur cette terre pour vous prévenir de sa mort et vous dire adieu. Parce que ce rêve c'est un adieu, je parle du premier rêve bien sûr.
- Mais... je ne vous ai pas raconté mon premier rêve
", rétorqua Meriel.

La véritable signification de la phrase d'avertissement de Sheela prit enfin tout son sens dans l'esprit de Meriel et elle s'empourpra. Ainsi donc la cabaliste connaissait tous ses secrets même les mieux dissimulés.

"Mais pourquoi moi ? Il a un lien avec d'autres personnes au sein du clan, qui lui sont plus proches...
- Ça vous le savez mieux que moi
", lui répondit Sheela avec un air malicieux.

La jeune mercenaire devint encore plus rouge. Mais bientôt sa gêne fut supplantée par l'inquiétude.

"Ne peut-on rien faire pour lui ? C'est affreux de le voir ainsi, je suis persuadée qu'il préférerait qu'on le tue plutôt que de vivre de cette façon. Et moi aussi je le préférerais..."

La cabaliste ne répondit pas tout de suite à Meriel, elle semblait plongée dans ses pensées. Au bout d'un moment, le front soucieux, elle attrapa sa besace et l'ouvrit. Elle en tira un vieux grimoire dont la couverture en cuir témoignait de son âge. Elle se mit à le feuilleter avec application, s'arrêtant à certaines pages, continuant sa lecture après un hochement de tête. Elle en était arrivée à la moitié du livre quand elle redressa la tête d'un geste brusque, une étincelle au fond des yeux.

"C'est bien ce que je pensais !", s'exclama-t-elle triomphalement. "Il existe une potion inversant les effets de celle utilisée par la sorcière !"

Sous le couvert du bois, alors que la tranquillité de l'endroit n'était troublée que par le chant des oiseaux et le murmure de la brise dans les feuilles, Meriel apprit de la bouche de Sheela qu'il existait une sorte de contre-poison. Le seul problème était qu'il s'agissait d'une potion très puissante qui n'était pas sans danger. Avec de la chance la personne redevenait ce qu'elle avait été avec tous ses souvenirs, mais il arrivait que les effets escomptés ne se produisent pas et que la potion tue la personne. Le choix de tenter d'utiliser ou non la potion appartenait à Meriel.

Sheela lui expliqua aussi qu'il fallait aller vite pour administrer le contre-poison, car si plus de deux mois s'étaient écoulés depuis l'absorption de la première potion, ses effets devenaient irréversibles. La jeune fille remercia la cabaliste et lui demanda un délai pour lui apporter sa réponse, elle avait besoin de temps pour réfléchir mais elle viendrait voir Sheela pour lui annoncer sa décision avant la fin de la journée.
Lien direct vers le message - Vieux
Curare
Alpha & Oméga
 
tu devrais te faire éditer !



c très beau ! bravo !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Panda [Meute]
Panda [Meute] [MTE]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Panda [Meute]
 
<attends fébrilement la suite pour savoir s'il doit reroll sur mid>


Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Soir
Soir
 
Avatar de Soir
 
bien ecrit Je suggère... que tu postes la suite !
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > La déclaration
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 18h46.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite