JeuxOnLineForumsPlusCréer un compte
Dark Age of Camelot
Général
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > La déclaration RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Diandra
Diandra [MTE]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Diandra
 
Message roleplay

La déclaration

Tout était fini... il était mort, elle l’avait tué.

Meriel s'effondra sur le corps sans vie du mercenaire qui gisait sur le sol froid et dur de la grotte. La lumière blafarde du petit matin éclairait l’intérieur de la grotte grâce à un trou creusé dans la paroi faisant office de fenêtre, dévoilant la scène : un homme allongé sur le sol semblant dormir, une jeune fille prostrée sur lui, le visage baigné de pleurs caché contre la poitrine de l’homme, s’accrochant désespérément à sa veste en cuir. Autour d’eux régnait un désordre sans nom, tous les meubles étaient renversés, ça et là les bris d’objet jonchaient le sol, à quelques mètres d’eux, des armes tâchés de leur sang.

De temps à autre, une plainte s’échappait des lèvres de la jeune fille entre deux sanglots étouffés pour former un nom.

"Panda..."

...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

Deux mois plus tôt.

Depuis le dernier banquet le temps avait tranquillement suivi son cours, insensible à la révélation que Meriel avait eu à cette occasion. Les relations entre elle et Panda restaient inchangées. Ils gardaient le même comportement l’un vis-à-vis de l’autre. Parfois cependant, leurs regards se croisaient et s’accrochaient. Le temps d’un instant, le monde se resserrait autour d’eux pour finalement ne contenir qu’eux deux. D’autres fois, c’était elle qui le regardait et se faisait surprendre quand il tournait la tête vers elle, ou elle sentait son regard sur sa nuque et une douce chaleur l’envahissait. Mais à part ces quelques détails, rien dans leur comportement ne trahissait le moindre sentiment plus poussé que ce que ne voulaient les convenances ni leur relation maître-élève.

Un matin plus froid qu’à l’accoutumée, Meriel fut réveillée par un mauvais pressentiment. Elle quitta sa chambre pour prendre l’air et se changer les idées. Ses pas la conduisirent tout naturellement vers l’écurie. Elle aimait cet endroit, il lui rappelait sa maison familiale, les chevaux l’aimaient et il y régnait toujours une atmosphère douce et chaleureuse. Pourtant ce matin, les chevaux semblaient nerveux. Alors qu’elle avançait, silencieuse, entre les stalles, le bruit d’un cheval qu’on harnache attira son attention. Comme une ombre, elle s’approchait lentement lorsqu’une voix s’éleva dans le silence de l’écurie.

"Heureusement que vous avez embrassé la carrière de mercenaire Meriel, car vous auriez fait une piètre sicaire."

La jeune fille, bien que furieuse d’avoir été ainsi repérée si facilement, retint la remarque peu amène qui lui montait aux lèvres, et laissa sa curiosité s’exprimer.

"Mais... Panda ? Que faites-vous donc ? Vous partez ?
- Ça ne se voit pas ?
- Où allez-vous ? Vous partez pour longtemps ?
- Cela ne vous regarde pas... vous êtes bien curieuse.
"

Alors que Panda terminait ses préparatifs de départ, Meriel l’observait et son mauvais pressentiment revint encore plus fort qu’à son réveil. Son regard fut brusquement attiré par la cape de son maître, elle était sombre, il ne portait pas l’emblème du clan. Son coeur se serra.

"Vous partez en mission pour la Confrérie n’est-ce pas ?
- Je vous ai déjà dit que vous étiez trop curieuse.
- Emmenez-moi avec vous !
"

Ce cri avait échappé à la jeune fille avant qu’elle puisse le retenir. Le mercenaire la regarda d’un air intrigué, il n’était pas habitué à l’entendre lui parler sur ce ton : elle se faisait du soucis pour lui c’était certain, mais il y avait plus qu’une simple inquiétude dans son regard, quelque chose d’autre qu’il ne voulait peut-être pas découvrir.

"Ridicule ! Je n’ai pas besoin de m’encombrer d’un fardeau !"

Sur ces mots il enfourcha son cheval et sortit sans attendre de l’écurie, le vent lui apporta l’écho d’une bordée de jurons. Avec un sourire aux lèvres il se fit la remarque qu’il y en avait qu’il ne connaissait pas. Décidément ce petit bout de femme le surprendrait toujours. Filant à toute allure, il n’entendit pas les dernières paroles murmurées par la jeune fille.

"Faites attention à vous..."
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Panda [Meute]
Panda [Meute] [MTE]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Panda [Meute]
 
Erf, j'a mouru

<part delete>


Lien direct vers le message - Vieux
Princesse
Reine
 
Message roleplay
Mes condoléances, dame Diandra. <la regarde tristement avant de rabattre son capuchon et de repartir sur les routes d'Orcanie>
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mich / Gatzu
Mich / Gatzu [Tmpst]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Mich / Gatzu
 
j aime bien
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Diandra
Diandra [MTE]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Diandra
 
Les jours passèrent inexorablement et aucune nouvelle de Panda ne parvint aux oreilles de Meriel. Plus le temps s’écoulait et plus l’inquiétude de Meriel grandissait. Sa tête lui disait qu’elle était stupide d’être inquiète de la sorte, ce n’était pas la première fois que son maître s’absentait pour une mission. Son coeur, quant à lui, ne pouvait s’empêcher de se faire du soucis. Elle tenta bien de faire part de ses craintes à d’autres membres du clan, mais ils ne lui prêtèrent pas attention.

"Bah il doit encore traîner avec une donzelle dans une des tavernes de Camelot. Allez tiens goûte moi ça tu m’en diras des nouvelles !
- Non je n’ai pas soif merci Krak !
"

...

"C’est un bon combattant, ne vous en faites pas ma fille, il ne risque rien.
- Certes Père Elamyr mais...
"

...

"Ah bon, la Merveille est partie ? Sans rire ? Naaan allez c’est une blague, j’te crois pas !
- Mais Reis puisque que je vous le dis : il est parti ! P-A-R-T-I !!
"

Devant le peu d'intérêt que ses inquiétudes soulevaient, la jeune mercenaire renonça rapidement à partager son anxiété. Personne ne prêtait plus attention depuis longtemps aux incessantes allées et venues du fils aîné du Laird, ni à ses absences plus ou moins prolongées. Plus rien n'étonnait de sa part.

Les nuits succédèrent aux jours et ainsi la fin du mois survint sans la moindre nouvelle. Par une nuit sans lune, Meriel dormait paisiblement d’un sommeil réparateur. Elle s’était épuisée en s’imposant un entraînement intensif pour être à la hauteur quand son maître reviendrait se disait-elle, mais surtout pour oublier qu’il n’était pas là. Un cri retentit dans la nuit, brisant le silence, était-ce un animal de ceux qui arpentaient sans relâche les plaines ou de ceux qui sillonnaient inlassablement le ciel azuré ? Même le meilleur des chasseurs du clan n’aurait pu le dire. La jeune fille se retourna dans sa couche et laissa échapper un petit gémissement.

...

Une brume épaisse entourait Meriel. Elle n’y voyait rien, aucun son ne perçait ce brouillard dense. Un silence oppressant planait. Le sol, sous ses pieds nus, était froid et lisse. Instinctivement la jeune fille voulut empoigner ses armes afin d’être parée à toute éventualité, mais ses mains se refermèrent sur du vide, elle était désarmée.

Elle se mit à marcher à tâtons, avançant prudemment. Tout d’un coup, devant elle, une faible lumière perça les ténèbres, une chaleur bienveillante semblait émaner de cette direction. Sans hésiter, Meriel pressa le pas pour se diriger vers ce qui lui semblait un endroit plus accueillant que la brume dans laquelle elle errait actuellement.

Brusquement une main fendit l’épais mur de brouillard devant elle, semblant sortir de la lumière. Elle était tendue vers Meriel, invitation muette à rejoindre son propriétaire sous de meilleurs cieux. La jeune fille y glissa la sienne après une courte hésitation. La paume de la main irradiait une chaleur agréable, Meriel se sentit instantanément en sécurité. Un léger frisson lui parcourut le dos, lui laissant une sensation de bien-être dans tout le corps. La main resserra son étreinte sur la sienne et attira doucement mais fermement Meriel dans la lumière.

Le brouillard se dissipa et la jeune mercenaire se retrouva dans une clairière baignée de soleil au centre de laquelle coulait un petit ruisseau dont le murmure seul troublait le silence paisible qui régnait. La lumière se voila tout d'un coup, une silhouette s'était interposée entre Meriel et le soleil éblouissant.

"
Pan... Duncan !" s’exclama Meriel

Oubliant toute retenue, la jeune fille se jeta au cou du jeune homme. Ce dernier l’attrapa au vol et l’enlaça tendrement. Meriel était aux anges, ici ses espoirs secrets se réalisaient, ici elle pouvait vivre son amour avec Panda, même si celui-ci prenait les traits de l’adolescent qu’il avait été. Ce même adolescent qu’elle avait rencontré lors d’un mystérieux voyage dans le temps, énigme qu’elle n’avait toujours pas percée à jour.

Ils restèrent un moment ainsi, l’un contre l’autre sans parler, le battement de leurs deux coeurs venant seul troubler cet instant de quiétude. Puis doucement, Duncan la reposa à terre sans pour autant relâcher son étreinte. Meriel releva la tête pour se perdre dans ses yeux et eut un brusque mouvement de recul. Elle n’était plus dans les bras du jeune braconnier mais dans ceux, plus puissants, de son maître. Elle savait bien que Duncan n’était que l’apparence plus jeune de Panda, mais c’était beaucoup plus troublant de se retrouver dans les bras d’un homme que dans ceux de l’adolescent qu’il avait été.

Panda resserra son étreinte pour empêcher la jeune fille de s’enfuir. Le mercenaire lui prit le menton et la força à relever la tête doucement mais inflexiblement afin de plonger son regard dans le sien. Dans ses yeux brûlait l’étrange lueur que Meriel avait surprise lors du banquet, mais cette fois ci, son intensité était telle que Meriel eut l’impression qu’elle allait se consumer sous ce regard. Le rouge lui monta au visage alors qu’une bouffée de chaleur se répandait dans tout son corps. Brusquement les lèvres du mercenaire descendirent sur les siennes, les forçant à se soumettre à sa volonté. Sa surprise passée, la jeune fille se rendit sans même combattre aux lèvres audacieuses et répondit à ce baiser passionné avec toute la fougue de sa jeunesse.

Le temps sembla à nouveau suspendre son cours alors que le couple échangeait ce baiser. A regret Panda libéra les lèvres de Meriel ; la jeune fille restait les yeux clos, la tête légèrement inclinée vers l’arrière, les lèvres gonflées entrouvertes, encore étourdie par l’intensité des émotions qui avaient déferlé en elle. Un petit sourire de satisfaction effleura les lèvres du mercenaire. D’une main il caressa tendrement la joue de la jeune fille, frôlant ses lèvres de son pouce. Meriel rouvrit les yeux et gratifia Panda d’un sourire rempli d’amour et de passion. Ce dernier lui prit une main, portant la paume à ses lèvres pour y déposer un baiser. Puis sans prévenir, il relâcha Meriel et fit un pas en arrière.

"
Adieu ma douce..."

La signification de ces mots frappa Meriel alors qu’elle tentait de conserver son équilibre, les jambes tremblantes, privée subitement de son soutien. Elle voulut le retenir mais il avait déjà disparu et la brume était revenue tout autour d’elle.

"
Panda !" cria-t-elle.

...

Meriel se redressa vivement sur sa couche, le nom du mercenaire sur les lèvres, la main tendue dans le vide comme pour en attraper une autre inexistante. Elle était en sueur et il lui fallut quelques minutes pour retrouver ses esprits et se rappeler où et quand elle était. Tout cela n’avait donc été qu’un rêve ou plutôt un cauchemar. Elle passa sa main sur son front brûlant pour en essuyer la sueur. Son malaise était revenu encore plus fort, semblant la narguer dans la pénombre. Maintenant l’incertitude n’avait plus lieu d’être, Meriel était persuadée au plus profond d’elle-même qu’un malheur était arrivé à Panda.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Kervy ApGuilwell
Kervy ApGuilwell [Legio]
Roi
 
Avatar de Kervy ApGuilwell
 
La suite !!!!!
__________________
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dez
Dez
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dez
 
<Attends impatiemment la suite>

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Panda [Meute]
Panda [Meute] [MTE]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Panda [Meute]
 
Ah, j'étais pas mort ?

Mais j'ai delete moi


Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Soir
Soir
 
Avatar de Soir
 
la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de !nSoMn!aK
!nSoMn!aK
Alpha & Oméga
 
Avatar de !nSoMn!aK
 
Joli texte c'est très beau
__________________
"L'intelligence c'est comme un parachute, quand on en a pas... on s'écrase"
Pierre Desproges
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Naf Somidesthjofr
Naf Somidesthjofr [Einhs]
Bagnard
 
Avatar de Naf Somidesthjofr
 
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Douze
Douze [BK]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Douze
 
Toujours aussi sympas les textes de didi

bon aller zou la suite
__________________
DAOC
Retraité Douze - Paladin Rg 7L+ - Brocéliande []
Retraité Douzee - Menestrel Rg 7L+ - Brocéliande [Black Knights]
WOW
Osef j ai tout revendu sur EBay
WAR
Roksin'mode OverDouze - Magic'Plumeau- Athel Loren[Black Knights]
BloodBowl
Coach des : Envers éKontreDouz' - Orcs qui tappent et encore et encore
Coach des : Skarogne's Twelve - Electro-Ragga-Freak N'Roll skavens
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Diandra
Diandra [MTE]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Diandra
 
Dès que l'astre du jour fit son apparition, Meriel s'habilla à la hâte et se faufila hors de sa chambre. Elle sortit discrètement de l'enceinte de la demeure du clan McKeen par une des issues secondaires peu connues du tout venant mais souvent empruntées par les membres du clan appartenant à la Fraternité de l'Ombre.

Un sentier à peine visible serpentait entre les grandes herbes. Elle le suivit et déboucha sur un espèce de potager. Accroupie au milieu de diverses plantes plus bizarres les unes que les autres aux yeux de Meriel, se trouvait une femme habillée de couleurs sombres et portant une pèlerine dont la capuche était rabattue sur sa tête malgré le beau temps. Une aura de puissance l'entourait qui ne pouvait être ignorée par les personnes qui s'approchait d'elle. C'était la personne que Meriel recherchait.

La femme était occupée à cueillir certaines plantes. Sa main semblait délicate et presque fragile, mais son geste était sûr et précis. Elle passait au-dessus des plantes qui n'étaient pas encore arrivées à maturité sans hésiter puis plongeait vivement pour couper à la base de la tige celles qui étaient prêtes. Les plantes ramassées trouvaient naturellement leur chemin vers la besace que la femme portait à l'épaule.

Meriel venait à peine d'arriver et n'osait interrompre le ballet des mains de la femme. Alors qu'elle hésitait à prendre la parole, la voix de la femme s'éleva pour la saluer.

"Bien le bonjour Damoiselle Mercenaire, vous êtes bien matinale. Je vous sens tendue, qu'est-ce qui vous pousse à venir chercher conseil auprès de moi ? Un autre membre du clan ne serait-il pas plus apte à vous aider ?
- Bonjour Dame Sheela
", répondit Meriel troublée par l'accueil de l'Avalonienne. "Les autres du clan ne s'inquiètent pas, ils n'accordent pas d'importance à ce qui me dérange. J'ai cru comprendre que vous étiez versée dans les arts occultes... J'ai fait un rêve étrange cette nuit… Vous savez interpréter les rêves m'a-t-on dit, pourriez vous m'aider ?"

La femme se leva et fit face à Meriel. On ne pouvait apercevoir que le bas de son visage et ses lèvres finement dessinées, la capuche de la pèlerine masquant son regard. Meriel se sentit scrutée des pieds à la tête et se retint de lui faire remarquer vertement que cela ne se faisait pas. Un sourire se dessina sur les lèvres de Sheela et elle fit signe à la jeune fille de la suivre.

Au lieu de retourner vers la demeure familiale du clan, Sheela entraîna Meriel vers un îlot d'arbres non loin de là. Quelques pas menèrent les promeneuses sous le couvert du feuillage et Meriel découvrit bientôt une sorte d'abri construit avec différentes branches et feuillages. Sheela l'invita à s'asseoir sous cette mince protection et lui montra l'exemple en s'y installant ôtant sa capuche dans le même mouvement.

Sous l'ombre des feuillages, le visage de Sheela semblait presque irréel. Elle avait les traits fins, un nez parfaitement droit et des yeux d'une couleur changeante. Son origine avalonienne ne faisait nul doute. Son visage était encadré de longs cheveux châtains clair retenus par une tresse qui courait autour de sa chevelure. Elle dégageait une beauté aristocratique accrue par son port de tête et son maintien. Si Meriel n'avait pas été mise au courant elle n'aurait jamais soupçonné qu'elle avait devant elle une ex-catin, repentie certes, mais fière de son état et qui ne reniait aucunement son passé tout comme elle assumait pleinement le fait d'être une cabaliste versée dans les arts occultes.

"Je vais vous faire boire une potion pour vous mettre en transe", commença Sheela. "Ne vous inquiétez pas c'est sans danger", s'empressa-t-elle de rajouter devant le coup d'oeil que lui lança Meriel. "Vous entrerez en transe et vous pourrez alors revivre votre rêve mais cette fois vous aurez le contrôle. Profitez en pour chercher les réponses à vos questions, je pense que vous en trouverez quelques unes à défaut de toutes."

Sur ces mots, la magicienne fouilla dans la besace dont elle ne se séparait jamais et en ressortit après quelques temps, une petite flasque emplie d'un liquide brunâtre. Elle la déboucha et une odeur peu engageante parvint aux narines de Meriel.

"Vous ne pensez tout de même pas que je vais avaler ça !", lança la jeune fille montrant du doigt la flasque et affichant une grimace de dégoût.

"Ce n'est pas pire que le whisky de Krak", répondit Sheela, "et pas la peine de le nier, je vous ai vu en boire en cachette !
- Mais non !
", s'exclama Meriel. "Comment osez vous insinuer...
- Il suffit
", coupa la cabaliste, "faites votre choix, voulez-vous oui ou non mon aide ? Si votre réponse est positive, alors vous devez vous en remettre entièrement à moi."

Sur ces mots, la cabaliste versa un peu de liquide dans une choppe qu'elle avait également tirée de sa besace et tendit cette dernière à Meriel, haussant un sourcil interrogateur. Avec une lueur de défi dans le regard, Meriel prit vivement la choppe des mains de Sheela, la porta à ses lèvres et en vida le contenu d'une seule traite.

Un goût amer envahit sa bouche et elle sentit son estomac se soulever en protestation. Une sensation de froid intense puis de chaud emplit son estomac. Elle lâcha la choppe qui tomba au sol avec un bruit sourd étouffé par l'herbe et se sentit tomber au ralenti. Sheela accompagna la jeune fille dans sa chute de telle sorte que sa tête repose sur ses genoux.

"Fermez les yeux, ne résistez pas", murmura-t-elle caressant le visage de la jeune fille et écartant les mèches de cheveux de son front.

La jeune mercenaire poussa un soupire et se laissa happer par les ténèbres qui la réclamaient.
Lien direct vers le message - Vieux
Irsty
Empereur / Impératrice
 
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Agahnon
Agahnon
Alpha & Oméga
 
Avatar de Agahnon
 
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > La déclaration
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 19h40.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite