JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 167 (sites) | 264 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Exemple de la censure du gouvernement français RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Darth Corwin
Darth Corwin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Darth Corwin
 
Citation:
Provient du message de Ellendill Earendill
Tout cela c'est de la définition, du texte, du dictionnaire ........
De la théorie comme le dis Baai en début de post.
La prochaine fois que j'aurai une contreballe de 190 € (ça sent le vécu), je mettrai le petit papier à la poubelle en disant que ce n'est que de la théorie.
J'ai même l'impression que ça ne marchera pas
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de baai
baai
Alpha & Oméga
 
Avatar de baai
 
Citation:
Provient du message de Ellendill Earendill
Tout cela c'est de la définition, du texte, du dictionnaire ........
De la théorie comme le dis Baai en début de post.
Tu as parfaitement raison. Disons même tout simplement que c'est la loi.

Et c'est comme par exemple avec l'automobiliste qui a pris l'habitude de griller les stops. Il fait ça depuis des années, après tout il ne s'est jamais fait chopper alors les lois, l'illégalité, bof hein. C'est de la théorie.

C'est juste pour ceux qui se font chopper que ça devient plus concret
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de baai
baai
Alpha & Oméga
 
Avatar de baai
 
Citation:
Provient du message de Ellendill Earendill
Le devoir de réserve qui devrait servir à tenir les éléments les plus perturbateurs, les syndicalistes de base et les écarts de tout genre ne sert qu'à museler une arme qui a besoin de respirer.
Au lieu de fuir ou de tourner les talons quand vous croisez les gendarmes, allez les voir et discutez avec eux. Ils ne sont pas (tous) méchants et ne mordent pas (tous)......
Pour les syndicalistes, faut nuancer. D'un côté effectivement les syndicalistes de base... on pourrait imaginer un détournement des textes : le type qui ne prend sa carte que pour s'affranchir de son obligation de réserve.
Car ce n'est pas le cas, à la différence de délégués syndicaux. Eux, s'ils sont muselés au nom du devoir de réserve, c'est un abus. Dans ce cas il me semble préférable de faire appel à la justice plutôt que de dire "les règles c'est juste de la théorie".

= Depuis la jurisprudence Boddaet - 1956, Conseil d'Etat, les contraintes liées à l'obligation de réserve ne peuvent être acceptées à l'égard des personnels ayant des responsabilités syndicales (on mise justement sur leur responsabilité je pense).
Dans l'arrêt Obrego, le conseil leur reconnaît même le droit de s'exprimer "avec le mordant et la vivacité que peut justifier leur souci de bien remplir leur mission".
Ah, que demande le peuple

Mais hum, l'arrêt Boddaert concernait un délégué qui avait écrit sans mâcher ses mots au ministre... peut-être donc faut-il faire une grosse différence avec le fait de râler publiquement.


Plus généralement, de toute façon les choses évoluent, si bien que certains arrêts/textes devraient être supprimés sous peine de contradiction.

Par exemple, c'est-y pas beau si je te dis que l'art 9 de la loi du 13 juillet 72 reconnaît aux militaires le droit d'être candidats à toute fonction élective publique ? Super

Moi si je fais subjectivement une synthèse, je crois que c'est simple : sauf catégorie très particulière, l'obligation de réserve est appliquée avec mesure... sinon par la hiérarchie dont on sait bien comme les petits chefs peuvent profiter de leur pouvoir, du moins par le juge.
Et le reste est une question de mesure du fonctionnaire lui-même : s'il a des revendications légitimes, matérielles et humaines, il trouvera le moyen et la légitimité de l'exprimer.
Par contre si le fonctionnaire mélange joyeusement des revendications par ailleurs légitimes avec des complots judeo-marxistes et franc-maçons, je me dis "vive le devoir de réserve"... pourvu qu'on l'applique et le sanctionne.

Dans le temps, début de siècle disons, la réserve muselait l'opposition. Maintenant c'est pas encore tout à fait rose, mais elle concerne beaucoup moins le droit d'une position que des déballages salaces de n'importe quoi. (quoi que là à mon avis, le site donc, on tomberait plus facilement dans une histoire pénale de diffamation)

Et puis il faut aussi bien différencier l'opinion de son expression. L'obligation ne concerne (presque) que les conditions de l'expression.


Edit pour le fun : Et un ministre, c'est assujetti à l'obligation aussi voire avant tous les autres, non ? Alors si c'est oui, je crois que le plus beau manquement à la réserve que j'ai vu, c'est la remontrance ultra médiatique de fonctionnaires de police par Sarkozy soit-disant parce qu'ils n'ont pas pour mission de faire de la prévention. Il a été sanctionné Sarko ?
Lien direct vers le message - Vieux
LoneCat
Invité
 
Citation:
Provient du message de EtAprès

Je crains fort, LoneCat, Belladona et baai que vous n'obteniez pas les éclaircissements demandés.
Je ne m'intéresse absolument pas au fond des problèmes quand je demande des éclaircissements. En plus je crois justement que cela fait partie des obligations de réserve des militaires.

En revanche, je ne pense pas du tout qu'il soit interdit à quiconque, y compris les militaires, de dire ce que le devoir de réserve concerne et ce qu'il ne concerne pas.

Je n'avais pas trouvé les textes officiels lors de ma courte recherche sur le oueb, mais il me semblait bien que la notion d'obéissance (j'ai dit discipline mais je me suis mal exprimé et c'est bien à l'obéissance que je pensais) était à la base du statut particulier des militaires.

Je sais ce que je peux dire ou pas dans mon domaine d'activité. En ce qui concerne celui d'autres corps de métier, je n'ai qu'une vague idée. J'ai exprimé au mieux comment je voyais le concept de devoir de réserve pour les militaires. Qu'il soit détourné pour les empêcher de décrire leurs conditions de travail est un autre problème, soulevé à plusieurs reprises (voir certains des articles que j'ai cités).

Ciao,
LoneCat
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Exemple de la censure du gouvernement français
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 05h05.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite