JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 350 (sites) | 658 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Dilemme : Reprise d'étude, fillières? RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Panda [Meute]
Panda [Meute] [MTE]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Panda [Meute]
 
Perso, j'ai passé mon DAEU y'a qques années, aperes avoir entamé une carriere de dessinateur publicitaire puis j'ai fait les beaux arts et un bts en informatique et la ben euh je suis au chomedu

Alors je sais pas trop quoi te conseiller si ce n'est que le DAEU c'est quand meme interessant dans le sens ou ca t'ouvre des portes et augmente ta palette de choix mais c'est pas assez.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Llewellen
Llewellen
Alpha & Oméga
 
Avatar de Llewellen
 
Citation:
Provient du message de Serafel

[...]
a cote de ca, qui plus est compte tenu de tes motivations, il me semble que la fac d'eco me semble bien plus indique. juste un truc : souvent les ecoles de commerces font payer assez cher leur scolarite oui, meme les ecoles publiques
Les écoles publiques font payer la même chose que l'université (une somme de l'ordre de 300€ pour la sécu et l'inscription.

Si une école publique fait payer plus, c'est qu'une partie du cursus ne se passe pas dans le cadre de l'école publique.

Il suffit de voir le prix d'inscription dans la plupart des grandes écoles d'ingénieurs (qui, il me semble, sont toutes publiques), c'est vraiment pas cher (et pour certaines, vous êtes même payé en contrepartie d'une période de travail que vous devrez à l'état à la fin des études)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Trouveur
Trouveur [[PL]]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Trouveur
 
Le problème de science po c'est qu'il faut y rentrer... Et on ne peut pas dire qu'un coup de piston ne soit pas de mise malheureusement...
Sinon moi j'ai fait un DEUG et une licence d'Histoire, puis une licence de science politique et cette année je suis en maîtrise de science politique, l'année prochaine je compte faire un master de science politique de relations internationales mention Métiers de l'Europe. Je pense que ce cursus correspond à peu près à ce que tu nous a dit aimer.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Xam
Xam
Alpha & Oméga
 
Avatar de Xam
 
Fac de Science Eco attend toi a énormément de travail , et il te faudra un niveau excellent en mathématiques.Finit l'économie de terminale ou il n'y a pas de calcul a faire.
Si tu es plus intéressé par des cours types culture général, prend plutôt la fac d'histoire.
Je parle de ce que j'ai entendu mais c'est a peu prés sur.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Gozmoth
Gozmoth
Alpha & Oméga
 
Avatar de Gozmoth
 
Dans tous les cas (je sais je me répète d'un post à l'autre), pousse au maximum tes études ... tu rameras beaucoup beaucoup moins après.
__________________
"I've seen things you people wouldn't believe. Attack ships on fire off the shoulder of Orion. I watched sea beams glitter in the darkness at Tan Hauser Gate. All those moments will be lost in time like tears in rain. Time to die."
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sakapuss Aello
Sakapuss Aello
Roi
 
Avatar de Sakapuss Aello
 
PORNO STAR ACADEMY

Conditions d'entrée :
> être bien membré
> avoir des ressources (endurance, liquide, ... )

Avantages :
> tous.


Inconvénients :
> terminer homosexuel alcoolique entouré de bimbos et godes divers.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Iminra Aï Khanoum
Iminra Aï Khanoum
Roi / Reine
 
Avatar de Iminra Aï Khanoum
 
Citation:
Provient du message de Darla Rakar

2) L'Archéologie a la faculté à une exécrable réputation dans le monde estudiantins, le monde universitaire et le monde professionel.

J'ai bossé 1 an a Paris I, les eleves en archéologie étaient pour la majorité tout ceux qui s'etaient fait recalés en histoire, mais rarement parce qu'ils souhaitaint réellement etre la :/

Que d'idées préconçues sur nos pauvres étudiants d'archéologie....

Je ne sais pas comment tout cela se passe dans les facs parisiennes, mais en tout cas à Rennes, la filière archéologie pure n'est ouverte qu'à partir du niveau Licence, après l'obtention d'un DEUG "d'Histoire de l'Art et d'archéologie" (ou éventuellement d'histoire, mais moins spécifique donc moins conseillé). Les étudiants en question font donc le choix délibéré de cette filière et ne s'y orientent pas par dépit en sortant d'etudes d'histoires loupés- et je ne vois d'ailleurs pas comment cela pourrait être le cas puisque se sont en effet des etudes choisies par vocation, pour le metier d'archéologue, qui est très difficile, ou pour le professorat dans ce domaine.

Pour ma part, je suis en licence d'histoire de l'art, ce sont des études très proches de celles d'archéologie: la différence est dans l'approche, qui est plus théorique en histoire de l'art, mais les périodes étudiées peuvent etre exactement les mêmes (suivant les choix de l'étudiant). L'archéologie prépare un peu au terrain, à la pratique, et des cours de droits sont compris dans le cursus, tandis qu'en histoire de l'art, on fait, à partir d'oeuvres données, une approche historique de la période.
C'est également la différence avec la filiere d'histoire, qui fait cette approche à partir de textes historiques et non de la production artistique d'une société.

Coté mauvaise réputation... Je suis peu etre un peu trop dans le "milieu" pour m'en apercevoir, mais je n'ai jamais eu cette impression.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Pitit Flo -TMP
Pitit Flo -TMP
Alpha & Oméga
 
Avatar de Pitit Flo -TMP
 
Alors alors...
Sciences eco, je pense pouvoir t'eclairer, je suis en plein dedans (en license de sciences eco, mention APE (analyse des politiques economiques.. maniere pedante pour dire vas y bouffe de la theorie eco qui sert a rien, on en a encore pas mal en cuisine))

Tu souhaites faire un DEUG et une license pour rentrer dans une ecole si j'ai bien compris. Deja je dirai : pourquoi une license ? Generalement les recrutements des ecoles de co, c'est surtout apres le DEUG, histoire d'integrer les etudiants de fac ET les etudiants de prepa en meme temps, les concours (me semble t il) sont plus frequents niveau DEUG que niveau license (je sais meme pas si ca existe d'ailleurs, parceque integrer une ecole de commerce en 2eme année apres une license en fac, ca doit pas etre evident)

Et la justement, le DEUG c'est "generaliste", tu as pas encore de "specialité" a choisir (généralement, les 2 les plus rependus sont soit une mention plus Compta/gestion (beurk), et l'autre plus Theorie economique (beurk aussi..me demande ce que je fous dans cette filiere moi ), meme s'il existe d'autres mentions dans certaines fac, mais dans l'ensemble, ca tourne autour de ces 2 poles je crois.

LE debat ecole ou fac, je prefere pas y rentrer. Personnellement apres le bac j'ai hesité a faire une prepa, et ma meilleure amie y est allée. J'ai attendu attendu, attendu, pis une fois mon bac en poche, je me suis dis : vas y, vas en prepa ! Mais c'etait trop tard, evidemment.. Du coup la fac m'ouvrait les bras.
Et vu que prepa c'etait comme au lycée : appel, des profs qui donnent des devoirs, plein de matieres comme la philo et le francais etc... j'ai pas regretté d'avoir filé en fac. Avec mes 22h de cours hebdomadaires, je me suis pas trop plaint.
Mais premier choc, l'economie a la fac, ca n'a rien a voir avec l'eco du lycée. Surtout dans ma fac, celle de Limoges, reputée pour son neoclassicisme exacerbé et sa passion pour des maths a foison.
Et moi, pauvre etudiant sortant de ES, les maths en eco je croyais que ca s'arretait a des stats basiques (moyennes, proba simples et allez...au pire quelques variances de temps en temps). Que nenni, mes profs etaient memes surpris de voir que la majorité de la promo venait d'ES et pas de S.
Ce n'est pas tant que l'on ai beaucoup de cours de maths et de stats, on n'en a pas vraiment plus (voire meme moins) que les autres matieres, mais plutot qu'on a mange partout, et a toutes les sauces.
A limoges, on est une des rares fac a faire des la 1ere année de la microeconomie et de la macro en tant que 2 cours separés, sans vraiment passer par une "intro" comme c'est souvent le ca ailleurs. Et donc poum, des maths dans la micro (d'ailleurs, la micro n'est ce pas que des maths avec un raisonement eco ?), dans la macro, dans les options etc...
Donc faut faire tres attention a ca.

Mais a l'inverse j'ai entendu parler de facs d'eco ou les maths etaient minimisés au maximum (je crois que l'on m'a parlé de Poitiers ou Orleans peut etre ) et ou l'enseignement etait tres different. A voir.

Sinon a part les maths, il faut bien voir que jsuqu'au DEUG du moins, ce que tu apprends se sont des choses tres abstraites. En gros tu reprends ce qui a ete fait et inventé juste apres Adam Smith (mais dns des termes frormalisés, evidemment) et simplifié au max.
Exemple : Tu vas toujours raisoner en concurrence pure et parfaite, avec des agents qui sont tous pareils, et qui ne sont contents que s'ils consomment (et ne sont jamais saturés. Si on leur donne 8000Kg de beurre a manger ils sont ravis), bref tu vas toujours raisoner dans un cadre d'analyse qui n'a rien a voir avec ce que tu vois et vis en dehors de la fac. Ca peut etre TRES destabilisant, il vaut mieux eviter de le prendre pour argent comptant, j'ai baucoup d'amis qui n'ont pas passé ou fini leur 1ere année a cause de ca.
D'ailleurs en lisant tes centres d'interet, je prefere te prevenir. Tu ne verras pas l'ombre d'un soupcon de quoi que ce soit avant la license (au moins) voire plutot maitrise.

Mais en DEUG sciences eco, il y a les options qui sont super interressantes (et la je sais pas pour les autres fac, je parle que pour limoges). On avait des options comme : economie du sport (en plus notre prof est LA reference europpeenne en la matiere), economie regionale, Banque et finance, Initiation a l'histoire de la pensée economique, Compta et gestion (bon ca, je supporte ps, mais bcp ont aimé), economie europpéenne, etc... bref plein de cours qui sont interressant, sans maths ou presque, qui sont plus proches de la realité et abordent des problemes d'actualité (j'ai par exemple suivi un cours d'un semestre sur la retraite, passionant) etc..

Pis apres, la license et au dela, c'est sensé devenir de la vraie economie, qui raisonne dans notre vrai univers et pose de vraies questions (et accessoirement y repond de temps en temps). Je dis sensé parcequ'en ce qui me concerne c'est pas encore tout a fait vrai, mais faut dire que je suis dans une des facs les plus orthodoxe (entendez par la : neoclassique) de france, alors que je suis en presque total desaccord avec, et que par consequent, je n'apprecie et ne comprends pas forcement tout ce que l'on veut me faire avaler. (J'ai recemment tenté d'expliquer a mon prof de croissance qu'effectivement les resultats qu'il trouve sont bien jolis dans son cadre d'analyse, mais que je pensais que le bien etre des gens (en tout cas du mien) n'augmentait pas qu'avec la consomation, mais aussi avec des considerations telle que vivre dans un etat juste socialement, moins inegalitaire, et qu'il fallait peut etre mieux maximiser ce bien etre plutot que le PIB (qui ne tient compte que du bien etre par la consomation), tout ca pour finir par me faire etiqueter Marxiste. C'est malheureux mais c'est vrai)

Un autre avantage de la fac de sciences eco, c'est que, meme si je viens de dire le contraire , il peut y avoir des dialogues/debats, entre prof/eleves, et meme eleves/eleves, sur des sujets qui nous concernent tous, et ceux des la premiere année (surtout dans les cours d'option), et surtout ensuite en 2eme cycle.

Si apres ton DEUG, on te refuse en ecole ou que tu ne reussis pas les concours (il faut aussi faire attention, tu ne pourras jamais avoir les meilleures ecole de commerce en passant par un DEUG, seules celles ayant des soucis de recrutement prennent par passerelles) tu peux effectivement continuer jusqu'au DESS qui devrait t'ouvrir les portes d'un MBA (mais il faut faire attention a quel DESS tu prends, et surtout si tu l'as avec brio ou pas), ou preferer un DEA pour enseigner ensuite. (faire attention la aussi, c'est tres interressant mais c'est vrai que c'est "special" comme ambiance, que c'est tres hierarchisé et piston a tout va)


Bref je me rends compte que j'ai redigé un vrai gros pavé comme j'en ai l'habitude, surtout en racontant ma vie et non pas des choses bien constructives, et qu'au final je ne t'ai peut etre pas aidé du tout.
Donc si tu as des questions, n'hesite surtout pas, les MP sont la pour ca..
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de spl33n
spl33n
Alpha & Oméga
 
Avatar de spl33n
 
Eco et langues pourrait pitetre de trouver un boulot a peu prés n'importe où je penses, genre EU. oÔ
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de chihiro
chihiro
Reine
 
Avatar de chihiro
 
C'est vrai que si l'international t'intéresse beaucoup, si tu as l' "esprit commercial " et que tu as un bon niveau dans 2 langues, il faut absolument te renseigner sur la filière LEA (langues étrangères appliquées). Je suis en 1ère année et ça me plaît énormément. C'est une filière qui est très ouverte, il y a beaucoup de matières: langue A (expression et compréhension orales, grammaire, traduction), langue B (idem), sciences économiques, gestion, droit administratif, techniques d'expression (cette matière est enseignée à la fac de Metz, là où je suis, mais je crois qu'elle n'est pas enseignée dans toutes les filières LEA), à partir du 2è semestre tu commences une langue C (là encore tout dépend de l'université où l'on va, car il n'y a pas toujours de 3è langue), et cours de civilisation pour les langues A et B (en général les cours sont en langue étrangère bien sûr, mais ça on s'y fait très vite, y a vraiment pas de quoi paniquer).

Sinon que dire d'autres...il faut être très motivé, ingurgiter du vocabulaire commercial, financier...etc. La traduction se fait sur des textes journalistiques, donc les thèmes sont en général très spécialisés avec du vocabulaire spécifique. Et là c'est vraiment très intéressant. Mais il faut aussi savoir qu'assister au cours ne suffit pas, y a un tas de travail personnel à fournir (enfin ça c'est pas une découverte, c'est pareil pour tout)

Il y a des stages en entreprise à effectuer qui sont prévus dans le cadre de la filière, à Metz il y a 2 stages, un en licence, un autre en maîtrise, dont un à faire obligatoirement à l'étranger. A la fin de la licence, on doit choisir une spécialisation, à savoir soit "affaires et commerces", soit "traduction spécialisée".

Les débouchés de LEA sont très nombreux: secteur bancaire, tourisme, transports et logistique, interprète (y a pas mal de métiers différents dans la traduction, mais je ne vais pas rentrer dans les détails), commerce, commerce international, enseignement, ...et je crois que je n'ai pas tout dit...là ça ne me vient plus.

Avec la mondialisation, la Communauté Européenne qui va encore s'agrandir et compter de nouveaux membres, il y aura de plus en plus besoin de diplômés compétents dans plusieurs langues. Si tu fais de l'espagnol, il faut aussi songer au développement des pays d'Amérique du Sud. Là encore ça risque d'être un débouché pour le commerce dans les années à venir.

Sinon j'ai entendu parler d'un BTS commerce international qui semble être bien (d'après les échos que j'en ai eu) et qui s'approcherait un peu de la filière LEA.

Si tu souhaites plus de renseignementvoilà l'adresse du site de la fac de Metz. Les enseignements y sont détaillés.

Voilà je te souhaite bon courage dans ton orientation!!
Je sais c'est dur de faire un choix....
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mécréant
Mécréant
Alpha & Oméga
 
Avatar de Mécréant
 
J'en suis à ma troisième année de fac dont une d'histoire (DEUG 1). L'histoire c'est très très intéressant, vraiment le pied (histoire du christianisme, médiéval etc..) par contre tu as un seul type d'exercice : l'apprentissage pur et dur. Tu dois lire des biographies et livres sur un maximum de personnages, et bien souvent tu as un sujet de partiel à la con du style : Le Portugal au 17 e siècle (sujet chiant, les importations/exportations du Portugal au 17 e siècle c'est pas trop excitant, le partiel portait sur 3 CM en fait, rien que ça), j'ai eu 2.

J'ai fais archéologie aussi : alors la je tire mon chapeau, franchement c'est horrible. On arrive le lundi matin à 8h, on choppe les pelles et les brouettes et hop on est partit pour 7 jours de jardinage, à remplir et vider des brouettes afin de découvrir des fondations que les étudiants de DEUG peuvent même pas toucher. Alors en licence c'est peut-être intéressant, mais avant c'est nase. Heuresement qu'il y avait les courses de brouettes pour les deux-trois blaireaux qui s'ennuyaient.

Pour terminer sur une note optimiste, les diplômes appelés chez moi "Sciences de L'Homme" (langues, lettres, éco) ont je pense, des débouchés proches du néant absolu sur le marché du travail.
Lien direct vers le message - Vieux
Elision
Reine
 
Citation:
Provient du message de Sévoth
J'en suis à ma troisième année de fac dont une d'histoire (DEUG 1). L'histoire c'est très très intéressant, vraiment le pied (histoire du christianisme, médiéval etc..) par contre tu as un seul type d'exercice : l'apprentissage pur et dur. Tu dois lire des biographies et livres sur un maximum de personnages, et bien souvent tu as un sujet de partiel à la con du style : Le Portugal au 17 e siècle (sujet chiant, les importations/exportations du Portugal au 17 e siècle c'est pas trop excitant, le partiel portait sur 3 CM en fait, rien que ça), j'ai eu 2.

J'ai fais archéologie aussi : alors la je tire mon chapeau, franchement c'est horrible. On arrive le lundi matin à 8h, on choppe les pelles et les brouettes et hop on est partit pour 7 jours de jardinage, à remplir et vider des brouettes afin de découvrir des fondations que les étudiants de DEUG peuvent même pas toucher. Alors en licence c'est peut-être intéressant, mais avant c'est nase. Heuresement qu'il y avait les courses de brouettes pour les deux-trois blaireaux qui s'ennuyaient.

Pour terminer sur une note optimiste, les diplômes appelés chez moi "Sciences de L'Homme" (langues, lettres, éco) ont je pense, des débouchés proches du néant absolu sur le marché du travail.
Le pire c'est que c'est vrai
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de spl33n
spl33n
Alpha & Oméga
 
Avatar de spl33n
 
Et les aechéologues n'ont pas de plus en plus de mal à effectuer leur recherches sur les sites en ce moment? Sans compter financiérement également..
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mécréant
Mécréant
Alpha & Oméga
 
Avatar de Mécréant
 
Je confirme ci-dessus, les archéologues ont de plus en plus de mal à trouver des fonds.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Pitit Flo -TMP
Pitit Flo -TMP
Alpha & Oméga
 
Avatar de Pitit Flo -TMP
 
Citation:
Provient du message de Sévoth
Je confirme ci-dessus, les archéologues ont de plus en plus de mal à trouver des fonds.
Plutot etrange vu que justement, ils y passent leur temps...Au fonds... des trous qu'ils creusent....

...

...

...

desole...
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Dilemme : Reprise d'étude, fillières?
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 02h07.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite