JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 771 (sites) | 1442 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Les grèves de la faim... ? RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de EtAprès
EtAprès
Alpha & Oméga
 
Avatar de EtAprès
 
Au fait, pour la deuxième dont tu ne te souviens plus, c'est peut être celle-là :
Citation:
Trois ans après que les policiers français lui eurent retiré sa fille pour la remettre à son père égyptien, Sérénade Shafik a engagé une grève de la faim. Elle demande l'application d'une décision de la justice française lui permettant de la voir. Allongée dans son appartement de Rezé, au sud de l'agglomération nantaise, la jeune femme commençait, lundi 10 mars, son dix-huitième jour sans nourriture. 22 associations, syndicats et partis politiques, la soutiennent, des milliers de signatures ont été recueillies au fil des actions.

Sérénade Shafik n'a pas revu sa fille, Laïla, aujourd'hui de 12 ans, depuis août 2000. Elle avait alors pu la voir trois fois une demi-heure en Egypte, en présence de membres de la famille du père de l'enfant, Amr Khalil, et d'un représentant de l'ambassade de France. Le père a ensuite ignoré le jugement du tribunal de grande instance de Nantes qui, en octobre 1998, avait assorti sa décision de lui confier la garde de Laïla d'un droit d'hébergement chez la mère pendant les vacances d'été. Mais, indique le ministère de la justice français, cette décision pour être appliquée en Egypte nécessite que les juridictions égyptienne en ordonnent l'exequatur ; cela n'a encore été fait.

Deux mois plus tôt, en juin 2000 à Paris, Mme Shafik n'avait donc pas voulu rendre l'enfant à son père, craignant l'excision de Laïla à son retour en Egypte. Elle s'était alors cachée chez une amie avec sa fille, mais les autorités françaises étaient rapidement intervenues. "Laïla m'avait parlé d'une opération que voulait lui faire subir sa grand-mère paternelle. En Egypte, la majorité des femmes sont excisées", clame Mme Shafik, qui a opté pour la nationalité française en 1995.

Elevée à Paris, fille d'un réalisateur et journaliste égyptien, militante à 15 ans au sein du parti communiste égyptien, Sérénade Shafik, jeune étudiante, avait gardé foi en les idées progressistes lorsqu'elle a épousé le père de Laïla. Mais elle a perdu la garde de sa fille lorsqu'elle s'est remariée avec un Français, un an après son divorce avec Amr Khalil. Aujourd'hui, c'est à nouveau la coutume égyptienne et la loi islamique qui lui sont opposées : "En janvier, le juge égyptien a refusé l'application de la convention franco-égyptienne. Il a affirmé que la charia prévaut dans mon cas et m'a accordé un droit de visite d'un mois, dont les modalités sont décidées par le père. Autant dire qu'il fait ce qu'il veut. Je demande maintenant à Jacques Chirac de faire appliquer la convention franco-égyptienne", explique Sérénade Shafik.

Bernard Boucault, préfet de Loire-Atlantique et de région, suit cette affaire "de très près" en relation avec le procureur de la République. Il s'en est ouvert encore récemment, dit-il, au cabinet de Jacques Chirac et rappelle que la décision de justice française doit s'appliquer en Egypte conformément aux termes de la convention qui lie les deux pays. Cette grève de la faim, Mme Shafik l'a décidée pour que son cas soit pris en compte sur le plan national, au-delà du soutien local : "Je demande simplement aux diplomates de faire leur boulot. Ma vie n'est plus une vie, c'est une guerre. Je la subie, je n'ai pas le choix."
source

Mais non, cela ne peut pas être ça, tu n'aurais pas osé amalgamer des grèves de la faim qui n'ont aucun point commun dans leurs motivations, n'est-ce pas ?
Lien direct vers le message - Vieux
LoneCat
Invité
 
Citation:
Provient du message de Grenouillebleue

Les cas que tu cites, Lonecat, sont certes intéressants. Mais ils ne le sont certainement pas plus que des centaines d'autres (grosse extrapolation, puisque je suis un troll) qui, eux aussi, ont vu leur famille éclater, leurs droits se faire piétiner...

En faisant une grève de la faim, tu déplaces le projecteur sur toi, au détriment d'autres qui, potentiellement, ont tout autant de problèmes que toi.

Les grèves de la faim dont j'avais jusque là entendu parler (à commencer par les actions du Mahatmah Gandhi) avaient toutes un but qui dépassait de loin les simples aspirations de la personne. En clair, la personne mettait sa vie dans la balance pour une cause qui lui tenait à coeur.

Les grèves de la faim que tu cites toi-même sont des grèves à intérêt personnel (= "je fais la grève pour obtenir que ma condition s'améliore"). Je ne dis pas que je les condamne (trouve un seul mot de mes posts qui dise cela), mais simplement qu'il s'agit d'un moyen de pression que je trouve très discutable.
Ce que je trouve discutable c'est qu'il faille en arriver là pour faire respecter ses droits. Et je trouve particulièrement facile de trouver discutable de telles actions lorsqu'on est le cul sur son fauteuil devant son PC.

De plus je ne vois pas en quoi le fait de faire respecter ses droits serait au détriments des autres (on a pas la même conception du droit des individus apparemment), et le plus souvent au contraire cela permet de mettre en lumière des dysfonctionnements graves dont le traitement bénéficiera à la communauté.

Pour les deux fouines, vos comparaisons sont putrides, mais étaient recherchées par le message initial (c'est bien pour cela que je le qualifie de message à Trolls). Faites donc vos grèves de la faim pour avoir la dernière console de jeu, qu'on rigole

Je vous laisse à vos sujets brulants, personnellement j'en ai d'autres

Ciao,
LoneCat
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aden
Aden
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aden
 
Re: Les grèves de la faim... ?
Citation:
Provient du message de Grenouillebleue
Il est évident qu'on ne peut laisser des gens mourir ainsi.

Pourquoi ça ? c'est leur choix.
Lien direct vers le message - Vieux
TMQT
 
Re: Re: Les grèves de la faim... ?
Citation:
Provient du message de Aden
Pourquoi ça ? c'est leur choix.
Non, c'est une dernière extrémité.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aden
Aden
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aden
 
Re: Re: Re: Les grèves de la faim... ?
Citation:
Provient du message de tamamanquitaime
Non, c'est une dernière extrémité.
C'est serte une dernière extrémité mais c'est eux qui décident de le faire, on ne les y oblige pas !

Je ne vois pas pourquoi il faudrait céder à leur volonté sous prétexte qu'ils risquent leur vie.
Lien direct vers le message - Vieux
Gen
Alpha & Oméga
 
En France, ce ne sont pas des grèves de la faim mais des jeun, les grévistes boivent de l’eau sucrée et un médecin est pratiquement toujours présents.
De plus, contrairement à la Grande Bretagne et sans doute la Turquie, les services hospitaliers peuvent te nourrir par force par intra-veineuse.

On te vois sur quel jeu prochainement Grenouille ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Tiens, salut ma Gen

Actuellement DaoC, prochainement SB
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Muska
Muska
Alpha & Oméga
 
Avatar de Muska
 
Citation:
Provient du message de LoneCat
Plutôt qu'une alternative au débat, cela me semble être l'ultime recours lorsque justement il n'y a pas de débat.
A l'origine c'est l'ultime recours oui, mais il y en a de plus en plus, et quelques-fois elles ne sont pas vraiment justifiées (enfin c'est discutable) et prennent ainsi une autre valeur, celle d'une alternative.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mothra
Mothra
 
Avatar de Mothra
 
Re: Les grèves de la faim... ?
Citation:
Provient du message de Grenouillebleue
Cependant, il s'agit bien réellement d'une forme de chantage. Les gens qui entament ainsi une grève de la faim entendent forcer leur point de vue (qui peut par ailleurs être tout à fait louable) au-delà d'un débat d'idée logique (qui peut par ailleurs ne pas avoir eu lieu).
[...]
Ne s'agit-il pas d'une certaine forme de terrorisme intellectuel (l'opinion publique n'accepterait pas qu'on laisse mourir des gens pour leurs idées, sans même parler de morale) ? Qu'en pensez-vous ? Et que peut-on y faire ?
J'ai reflechit de nouveau, et j'ai legerement changé d'avis (et malheureusement pour toi je m'eloigne encore du tiens ).

Je ne pense pas qu'il faut y voir une forme de chantage pour forcer a adopter quelque chose. Au contraire je vois la demarche (et l'utilisation qui en est faite aussi) comme un cri visant a dire "hey, j'ai raison mais comme vous ne prennez pas le temps de regarder mon cas vous ne vous en rendez pas compte". Autrement dit, dans une greve de la faim, le greviste a toujours (a tort ou a raison) l'impression qu'il est dans son droit legitime, mais que l'administration reste sourde a ses appels par sa nature meme d'admnistration aveugle et sourde. Je n'ai pas vu de cas ou le greviste de la faim avait clairement tort, parfois c'est discutable, mais jamais si tranché que ca en soit ridicule. Dans tout les cas, le but est plus d'attirer l'attention plutot que de forcer la main. Un appel a reflechir plutot qu'un ultimatum.

Reste ton argument sur la multiplication (je n'ai pas senti de multiplication des greves de la faim moi mais bon admetons). En effet si elles se multiplient a l'infini, l'argument principal de la greve de la faim qui est qu'elle est exceptionelle et attire l'attention ne serait plus (et par consequent il y en aurait moins puisqu'elles deviendraient inutiles).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Moutton
Moutton
Alpha & Oméga
 
Avatar de Moutton
 
S'ils choisissent de mourir par la faim , c'est leur choix, je vois pas en quoi on devrait les stopper.

Si c'est pour faire valoir leurs revendications, je trouve ca ridicule car ca sous-entend que par d'autres moyens conventionnels ils n'obtiendraient pas cause.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Davesweb
Davesweb
Alpha & Oméga
 
Avatar de Davesweb
 
Re: Les grèves de la faim... ?
Citation:
Provient du message de Grenouillebleue
Ne s'agit-il pas d'une certaine forme de terrorisme intellectuel (l'opinion publique n'accepterait pas qu'on laisse mourir des gens pour leurs idées, sans même parler de morale) ? Qu'en pensez-vous ? Et que peut-on y faire ?
je trouve que ce n'est pas le bon moyen de faire entendre son opinion et que c'est absolument du CHANTAGE .....
de plus très odieux ...

de là à parler de terrorisme intellectuel
je sais que le mot terrorisme est à la mode mais bon (terroristes des mers pour le prestige et quoi d'autre ...)
Lien direct vers le message - Vieux
LoneCat
Invité
 
Citation:
Provient du message de Moutton

S'ils choisissent de mourir par la faim , c'est leur choix, je vois pas en quoi on devrait les stopper.

Si c'est pour faire valoir leurs revendications, je trouve ca ridicule car ca sous-entend que par d'autres moyens conventionnels ils n'obtiendraient pas cause.
1) Le suicide n'est pas autorisé en France.

2) Je ne vois pas trop ce qui est ridicule: c'est effectivement le cas. En général il ne s'agit même pas d'obtenir gain de cause, mais de sortir d'une situation impossible.

Imagine qu'un jour par décret, on te retire ta nationalité, on t'interdise de travailler et on t'ôte tous les droits. A chaque fois que tu essaies de faire valoir tes droits, on te rembarre en disant "Désolé, mais vous n'êtes pas Français et vous êtes en situation irrégulière. Estimez vous heureux: on ne peut pas vous expulser". Combien de temps va tu tenir ?

Ciao,
LoneCat
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Valldieu LaFouine
Valldieu LaFouine
Alpha & Oméga
 
Avatar de Valldieu LaFouine
 
Citation:
Provient du message de LoneCat
Pour les deux fouines, vos comparaisons sont putrides, mais étaient recherchées par le message initial (c'est bien pour cela que je le qualifie de message à Trolls). Faites donc vos grèves de la faim pour avoir la dernière console de jeu, qu'on rigole
Ciao,
LoneCat
Puisque tu trouves mes exemples putrides, alors que les tiens sont sans doutes de dramatiques histoires, je t expliques.
Mes exemples étaient là pour illustrer que ce principe de chantage, parce qu e c'est du chantage, deborde facilement vers des demande infondées, voir ridicules

exemple putride 1 :
J ai trouvé, une grève de la faim contre l implantation d une usine en Islande. Que faire, pas d usine ou on la laisse mourrir ?

exemple putride 2 :
Cuba, 26 prisonniers font grève de la faim contre une incarceration et une détention arbitraire. Que faire, libérer tous les prisonniers qui feront grève ou les laisser mourir ?

exemple putride 3 :
Limoges, Didier Rose joueur de basket placé en détention pour non payement de caution, entame une grève de la faim parce que étant donné sons controle judiciaire, il ne peut pas payer vu que son travail est limité. QUe faire encore une fois ..... ?

Bon en cherchant un peu tu trouveras d autres exemples

Sinon, je crois que tu n as pas compris que le but du post n'était pas de contester la validité de certaines grèves de la faim mais bien qu'elles se généralisent et se banalisent (cfr mes exemples putrides).

PS: je prends le termes putride comme péjoratif et suis un peu déçu que ce soit la seule remarque que tu faites à propos de mes exemples qui sont, somme toute, vraisemblables.

PS 2: pour ton exemple sur la perte de nationalité, regarde un peu autour de toi. Tu verras que des choses dans ce genre arrivent tous les jours. Des gens qui se retrouvent sans rien, seul et sans aucun recours. Mais bon tu es peut etre toi aussi dans un fauteuil devant ton pc
__________________
A fast word about oral contraception. I asked a girl to go to bed with me and she said 'no'.W.Allen

Yes, madam, I am drunk. But in the morning I will be sober and you will still be ugly. W. Churchill
Lien direct vers le message - Vieux
B****** ****
Bagnard
 
c'est tres tendance la greve de la faim et ajoutons le squat d'eglise (pas de mosqué,synaguogue ou autres hein )
enfin c'est surtout les organisations derrieres ces gens qui sont les vrais responsables
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Citation:
Article publié le 10 Mars 2003
Une mère se bat pour revoir sa fille, en Egypte
Taille de l'article : 505 mots
Nantes de notre correspondant Trois ans après que les policiers français lui eurent retiré sa fille pour la remettre à son père égyptien, Sérénade Shafik a engagé une grève de la faim.
Citation:
Article publié le 5 Novembre 2002
Le marathon judiciaire d'Alain Malardé, trublion breton
par BENOIT HOPQUIN

Extrait : Entartrage, actions contre TotalFinaElf, grève de la faim... Il se voit en José Bové de l'Ouest . ALAIN MALARDÉ aime la lumière et les ennuis. « La notoriété personnelle que me valent mes démêlés judiciaires ne fait que rendre plus populaire mon combat », explique ce Breton qui doit comparaître, en moins d'un mois, dans trois procès. Attaque au tractopelle des bureaux d'indemnisation des victimes de l' Erika, entartrage d'un élu, grève de la faim en prison ou en pleine rue, occupations de locaux...
Citation:
Article publié le 15 Janvier 2003
Les demandeurs d'asile kurdes de Bordeaux sont en grève de la faim depuis plus d'un mois
par Claudia Courtois
Taille de l'article : 515 mots

Extrait : . Depuis le 21 octobre 2002, date à laquelle des dizaines de sans-papiers ont occupé le local du noviciat de l'église Sainte-Croix à Bordeaux ( Le Monde du 26 novembre 2002), l'ambiance a changé. Le type de lutte aussi : 26 Turcs d'origine kurde, de 18 à 40 ans, ont commencé, le 9 décembre, une grève de la faim dans l'espoir de faire fléchir la préfecture qui refuse d'accéder à leur revendication de régulariser collectivement leur situation. A leur requête se joint la femme d'un gréviste, qui demande aussi un titre de séjour.
Citation:
Les faux espoirs d'un Turc touché par la double peine
par JEAN-PIERRE BUISSON

Extrait : Ilhan Uysal, un Turc de 27 ans, croyait avoir compris que Nicolas Sarkozy allait se montrer plus souple en matière de double peine ; il découvre, à ses dépens, qu'il n'en est rien. Arrivé en France à 5 ans, le jeune homme s'est installé dans le Cotentin avec sa famille. Adolescent turbulent, il s'est frotté à la justice dès 1992, qui lui a infligé une première peine de trois mois de prison avec sursis pour outrages à représentant de l'ordre. Quelques mois plus tard, il était condamné pour une rixe avec des militants d'extrême droite.

Citation:
Article publié le 30 Août 2002
Une famille kurde pourrait obtenir le droit d'asile au terme d'une grève de la faim
par JOSE LENZINI

Extrait : M. Sarkozy a accordé une autorisation à résidence . Yusuf Askoy, un Kurde d'origine turque et quatre membres de sa famille, dont deux femmes enceintes de huit mois, pourraient obtenir le droit d'asile au terme d'une grève de la faim de 43 jours. Le ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy, a accordé l'autorisation à résidence du chef de famille, « afin de lui permettre de faire valoir les éléments complémentaires » en vue du réexamen de sa demande d'asile par l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra).

Citation:
Article publié le 28 Avril 2002
Moussa Sissoko, le dernier gréviste de la faim de Saint-Bernard, encore clandestin.
par SYLVIA ZAPPI


Extrait : MOUSSA SISSOKO a gardé les traces physiques de sa longue bataille pour obtenir des papiers. Des 52 jours de grève de la faim qu'il a menée avec neuf autres sans-papiers dans l'église Saint-Bernard, à l'été 1996, il a gardé une silhouette fragile, une démarche hésitante, des douleurs aux articulations et des problèmes de digestion. Six ans plus tard, ce Malien de 38 ans demeure le seul du « groupe des dix » à attendre sa régularisation. Toujours dans la clandestinité, comme le dénonce son avocate, Anne Brémaud
Citation:
Article publié le 20 Février 2003
Onze magistrats décident de parrainer onze sans-papiers en grève de la faim à Lyon
par Sophie Landrin

Extrait : Ils évoquent la dette de la France envers l'Algérie . Le teint gris, un jeune homme marche difficilement, soutenu par deux membres du collectif des sans-papiers, pour rejoindre son matelas et se recroqueviller sous plusieurs couvertures. A côté de lui, un autre se plaint de douleurs au foie. Jacqueline Bosle, médecin du Secours populaire, est inquiète à son sujet et explique qu'elle cherche un lit pour l'hospitaliser au plus vite.
Citation:
Article publié le 1 Mars 2003
IMMIGRATION : cinq étrangers sans-papiers ont entamé une grève de la faim à Saint-Denis.

Cinq étrangers sans-papiers ont entamé, vendredi 28 février, une grève de la faim dans le local de la Coordination 93 des sans-papiers à Saint-Denis. Présents sur le territoire depuis plus de huit ans, ces cinq Algériens, qui ont tous de la famille en France, demandent la « régularisation de tous les sans-papiers ». Ils avaient participé à l'occupation de la basilique de Saint-Denis en juillet 2002.
Citation:
IMMIGRATION : Younis Trabelsi, ressortissant libyen en grève de la faim, a été hospitalisé.


Un ressortissant libyen en grève de la faim depuis cinquante-neuf jours pour obtenir sa régularisation a été hospitalisé, dimanche 10 mars, à l'hôpital de Rouen. Younis Trabelsi, 41 ans, en France depuis 1980 après avoir déserté l'armée libyenne, avait été condamné en 1987 dans une affaire de stupéfiants...
Citation:
Article publié le 12 Novembre 2002
La préfecture propose aux migrants en errance à Calais d'être dirigés vers des centres d'accueil.
par JEAN-PAUL DUFOUR

Extrait : Près de 90 réfugiés ont refusé de quitter l'église Saint-Pierre-Saint-Paul de la ville et se disent prêts à entamer une grève de la faim. Le préfet espère les convaincre, « ethnie par ethnie » .
Citation:
Article publié le 4 Juillet 2002
SANS-PAPIERS : manifestation en faveur de six immigrés sans-papiers.
Taille de l'article : 38 mots
Une centaine de personnes ont manifesté, mardi 2 juillet à Rouen, à l'appel du collectif des sans-papiers en faveur de six immigrés sans-papiers qui observent une grève de la faim depuis 41 jours pour obtenir leur régularisation.

Vous en voulez d'autres ? J'ai pris les premières réponses données par le moteur de recherche du Monde, sachant que n'étant pas abonné, je n'ai pu ressortir que les références où l'expression "grève de la faim" apparaît dans l'extrait gratuit. On peut donc tranquillement doubler, voire tripler ce nombre de cas.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Les grèves de la faim... ?
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 22h58.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite