JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 630 (sites) | 1143 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Général
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > Origine des Avaloniens RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Ezoniroel
Roi / Reine
 
Vi vi ...
Pour rappel Morgane n'est pas, à l'origine "mauvaise" ... la preuve s'il en est puisqu'elle est (tjs selon les receuil des 13e et 14e s.) une des grandes prêtresses d'Avalon (hé oui !) ...
De plus (tjs même ref.) Morgane apparait "mauvaise" à partir du moment ou les chrétins (oups chrétiens) commencent à faire leur conversion de masse, elle est donc "mauvaise" au yeux des chrétiens mais on peut aisement supposé qu'elle ne cherche qu'à défendre Avalon, puisque le sieur Merlin himself aide Arthur qui se détourne des anciens cultes (encore la faute d'une femme !).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Viveigne
Viveigne [FA]
Dauphine
 
Avatar de Viveigne
 
Merlin est en effet fils du diable selon certains textes, il a été enfermé par Viviane, la femme à qui il a appris tous ses secrets par amour même s'il savait ce qui allait arriver. Elle l'a finalement enfermé dans son château de cristal des eaux du lac de Comper qd il lui eut appris le sort permettant de retenir la personne aimée auprès de soi. Viviane est avalonienne dans la plupart des oeuvres qd elle est assimilée à la Dame du Lac...

Morgane apparaît parfois comme la soeur d'Arthur avec qui elle aurait eu Mordred... C'est pour mettre son fils sur le trône qu'elle nuit à Camelot. Cependant, on trouve des textes qui la compte parmi les 9 soeurs d'Avalon.

Bref, tout ceci peut paraître étonnant mais les mythes développent tous des variantes selon les époques, les régions et les idéologies (notamment religieuses). La Petite Bretagne est la localisation des légendes arthuriennes pour la France mais la Grande Bretagne connaît ses propres versions. Tout dépend de l'auteur qu'on lit en fait, de sa religion et des messages qu'ils souhaitait faire passer car c cela la littérature, mythes compris, c'est présenter qqch selon un point de vue.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de orime
orime
 
Avatar de orime
 
pitit precision : l'ile des moines c'est glastonburry..
avalon a mis arthur au pouvoir par intrigues pour se proteger des chretiens
et enfin les brumes etc qui entourent avalon sont le fruit d'un rituel druidique destiné a proteger avalon des chrétiens.
Quand a morgane, elle est pas si mechante que ca

... rien a voir avec daoc (mais chez mythic on doit avoir l'habitude des legendes revisitees par disney donc ...)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nof Samedisþjófr
Nof Samedisþjófr [Einhs]
 
Avatar de Nof Samedisþjófr
 
Citation:
Les Avaloniens

"Les marais sont un des endroits les plus infâmes que je connaisse. Les remugles nauséabonds qui se dégagent perpétuellement de cet endroit pestilentiel soulèveraient le cœur de n'importe quel tanneur aguerri. Et pourtant croyez-moi, les tanneries, c'est quelque chose !" - Maître Hébus proférant des insanités sur le dos des Avaloniens, comme à son habitude.

Origine

Les Avaloniens sont, sans nul doute, le plus mystérieux des peuples qui peuplent le royaume d'Albion. Tout du moins jusqu'à la récente apparition des Nécrites. Originaires de la mystique île d'Avalon qui demeura longtemps inaccessible, perdue au milieu des brumes d'un marais inextricable, ils n'ont commencé à voyager dans le royaume d'Albion que sous le règne du Roy Arthur, à qui Dame Lile avait prêté allégeance. La mort de ce dernier a considérablement freiné le phénomène sans le stopper complètement. Petit à petit toutefois, le fossé s'est creusé entre ceux qui ont choisi de s'installer sur Albion et ceux qui sont demeurés au sein du sanctuaire de la Mère, l'Île des Pommes, et aujourd'hui deux cultures avaloniennes existent et cohabitent en harmonie.

Roleplay

Les Avaloniens sont réservés et dignes. Il n'est pas rare de croiser un Avalonien centenaire, ils bénéficient en effet d'une longévité légèrement supérieure à leurs alliés. La plupart d'entre eux aspirent à une vie de sérénité et de contemplation, en harmonie avec la Mère. Ils considèrent la vie comme sacrée, et répugnent à faire couler le sang, même si certains d'entre eux n'hésitent pas à déchaîner les plus terribles sortilèges sur leurs ennemis. Mystiques, les Avaloniens se passionnent pour l'étude de la Magie pour laquelle ils manifestent des capacités innées, ce qui peut amener certain d'entre eux à mépriser les autres peuples, dits inférieurs, car ne bénéficiant pas des mêmes dons.

Religion

Les Avaloniens, peuple mystique par excellence, possèdent leur propre religion. Ils adorent et vénèrent la Mère, parfois appelée la Dame, la Mère ou la Déesse. Ils voient cette entité comme un esprit plutôt bienveillant, de nature féminine, et protecteur tout à la fois de la nature, de la vie et des éléments : l'eau, l'air, la terre et le feu. Leurs prières sont simples et touchantes, leurs cérémonies religieuses se déroulent le plus souvent dans des lieux chargés de pouvoir ou de symbole, bosquets sacrés, cercles enchantés ou autels oubliés. Les Avaloniens ont un rapport très fusionnel avec leur religion. Ils sont persuadés que la Mère, la nature et la vie en général ne forment qu'un grand Tout.

Relations avec les Bretons

Les Avaloniens observent les Bretons depuis des siècles et ont appris à les respecter. Leur civilisation brillante les fascine et les rebute tout à la fois. Ils admirent leurs réalisations, leur volonté, leur ténacité, et craignent tout à la fois leurs certitudes, leurs prompts jugements et leurs croyances. Les Avaloniens ont toujours jalousement protégé leur sanctuaire de l'atteinte des Bretons, jusqu'à ce que sa survie même soit en jeu. Il est trop tard désormais, et les sages guettent l'avenir avec inquiétude.

Relations avec les Highlanders

Les Highlanders n'avaient pas grand-chose pour attirer les Avaloniens. Grossiers, brutaux, à peine civilisés, ils sont tout ce que ce peuple mystique n'est pas. Mais la longue guerre a contribué à aplanir les différences. A leurs côtés sur les remparts des citadelles albionaises ou au cœur de forêts obscures, les Avaloniens ont appris à remettre leurs vies entre les mains de ces fiers et droits guerriers. Il n'est certes pas vraiment possible d'envisager une conversation philosophique avec l'un d'entre eux, mais ils constituent des compagnons loyaux et efficaces, et après tout, que peut-on demander de plus à de fidèles alliés ? !

Relations avec les Sarrasins

Les Avaloniens respectent profondément Ceux-du-Désert. Ils aiment à converser avec eux et sont passionnés par leur culture riche et brillante. Ils aiment tout particulièrement écouter les légendes du désert que les Sarrasins content le soir à la veillée, autour de feux de bois. Ils s'intéressent pourtant plus, paradoxalement, à un jeune Sarrasin qui ne foule les vertes terres d'Albion que depuis quelques années, qui conserve encore de merveilleux et vivants souvenirs du désert, qu'à un patriarche respecté né à Humberton il y a 70 ans de cela. Plus que leur sagesse, c'est leur exotisme qui attire réellement les Avaloniens.

Relations avec les Nécrites

Les Avaloniens éprouvent une profonde reconnaissance envers les Nécrites. La plupart sont parfaitement conscients que c'est leur intervention, il y a quelques mois, qui a stabilisé le front sur l'Île d'Avalon. Sans eux, il est plus que probable qu'aujourd'hui l'île toute entière ne serait plus qu'un gigantesque brasier. Bien sûr, certains reprochent aux Nécrites leurs secrets, leur dissimulation, ou tout simplement leur différence, mais les sages comme la Mère se contentent de les remercier, savourant le simple fait d'être toujours en vie.

Ennemis ancestraux

Les Avaloniens vouent une haine farouche aux Elfes depuis toujours, une haine presque irrationnelle qu'ils n'ont qu'à peine su maîtriser durant le règne du Roy Arthur. D'aucun voit là une preuve de plus d'une origine commune des deux peuples, ce que les Avaloniens nient vigoureusement. Il est vrai aussi, bien sûr, que les Elfes sont les principaux rivaux des Avaloniens dans la course à la maîtrise de la Magie. Naturellement, et depuis peu, il convient de rajouter les féroces Drakorans à cette liste d'ennemis jurés, qui en profanant le sanctuaire de l'Île des Pommes ont commis le pire des sacrilèges qui puisse s'imaginer.
Source.
Lien direct vers le message - Vieux
Compte #41601
Invité
 
Citation:
Provient du message de Yonel
Si on se referre au cycle Pendragon de Lawhead, Avalon et surtout plus bas Lyonesse correspondrait aux lieux de débarquement des rescapés de L'Atlantide.

Avallach, un des 9 rois de l'Atlantide, après avoir fui l'ile engloutie, aurait établi son Palais sur l'Ile de Verre. Sa fille Charis aurait rencontré Taliesin, le plus grand barde de bretagne qui se convertit au Christianisme, puis aurait donné naissance à Merlin. Taliesin fut tué par une fleche guidé par la main de Morganne.

L'allié d'Avallach, le roi Belyn, autre roi de l'Atlantide, qui avait réussi lui aussi à fuir, se serait installé en Lyonnesse, mais sa force aurait été rongée peu à peu par le pouvoir de Morganne qui avait établi son repère dans une tour du Lyonesse ( coreespond à la derniere quête de l académie dans le jeu)

A noter la proximité entre Avallach et Avalonnien

copaing
(par contre jpense comme çà a été dit que c une version très romancée, l'originale étant pour moi, comme çà a été aussi dit ^^ celle de Chrétien de Troye )
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > Origine des Avaloniens
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 15h49.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite