JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 678 (sites) | 1341 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Loi sur la confiance dans l'économie numérique] A lire ... RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Lwevin Myan
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Calligan
Si cette loi elle passe , crois moi que la france va etre le fleuron mondial du hacktivisme.
Il se prenne pour qui a vouloir tout filtré comme ça ? l'avantage du net c'est aussi sa liberté , et je peu sans me tromper dire que si le net etait censuré dans son contenu , dans sa navigation , je pense pas que je laurai pris et de nombreuses personnes aussi...

Le csa ferai bien de s'occuper de la tv et de la radio encore un peu , parce que la on a l'impression qu'il vienne nous faire chier parce qu'il on perdu la bataille contre la radio et la tv , il se son di est si on allai casser les couilles aux internautes .

Ceux la meme qui tue leur petit camarades parce qu'il on joué a un jeux video trop violant ! ....

Tain meme quesqu'il faut pas entendre comme connerie en se moment.
Ca, comme tu dis...

Il y a très peu de pays où Internet rime avec liberté. Va en Chine, en Tunisie (ce ne sont que des exemples, il y a un pays du moyen-orient dont j'ai malheureusement oublié le nom dont le gouvernement a arrêté le responsable d'un site critiquant le gouvernement sus-cité)

Il faudrait un jour admettre qu'Internet est une zone internationale, pas une zone de non droit où on fait ce qu'on veut.
(Et le csa perdre la bataille sur la tv )
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Volgaran
Volgaran
Alpha & Oméga
 
Avatar de Volgaran
 
Il ne faut pas non plus associer le CSA à un organisme de censure primaire à la sud-américaine Il a d'ailleurs quasiment perdu son rôle de censeur.
Il veille simplement à ce que les lois soient un tant soit peu respectées (pas de pub sauvage, le temps de paroles des politiques en période de campagne,...), à codifier les choses (le système des "déconseillé au moins de 10 ans" et autres) et à ce que les délits majeurs (pédophilie, racisme, nazisme,...) ne soient pas promus sur le PAF.

On voit bien que la liberté d'expression est toujours de vigueur aussi bien à la radio qu'à la Tv. J'attends un exemple concret où il aurait muselé une expression quelconque (sans parler des extrêmes cités un peu plus haut).

Même si il reste principalement une institution plus passive qu'active, elle me semble nécessaire. Si elle venait à fourrer son nez sur le net, je ne suis pas convaincu que les choses s'en verrait énormément perturbées...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Uther
Uther
Alpha & Oméga
 
Avatar de Uther
 
A noter également qu'à l'inverse de Hervé Bourge (précédent président du CSA), Baudis (président actuel) et le rapporteur de la LEN (dont j'ai oublié le nom) sont très hostiles à cette "compétence" du CSA pour réguler Internet. Et a priori, cette compétence n'est valable que pour un an, en attendant une loi autonome en la matière.

Mais très franchement, il me semble que le CSA est peut-être l'autorité administrative la moins pire pour réguler le net. De mémoire, le choix devait se faire entre le conseil de la concurrence [], l'ART (certains se souviennent peut-être à quel point ils ont contribué au retard dans la démocratisation d'Internet en France) ou la CNIL (on peut difficilement faire plus opaque, comme organisme)... Et si le CSA l'a emporté (malgré l'hostilité de son président), c'est en partie sous la pression des artistes et producteurs voyant dans Internet un risque de diffusion gratuite de leurs oeuvres.
A mon avis, une éventuelle loi future est peut-être plus à surveiller que la LEN (qui dans ses grandes lignes reprend quand même beaucoup la jurisprudence qu'on connaît depuis quelques années)... Je ne suis pas réellement sûr qu'il faille y voir les grands bouleversements propagés par présencePC...
Lien direct vers le message - Vieux
Khal Brown
Alpha & Oméga
 
Je suppose pour les virus qu'une victime aura la possibilité de le déclarer pour ne pas être soupçonnée.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Trouveur
Trouveur [[PL]]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Trouveur
 
Je vous trouve bien naïf vis à vis de cette loi, quant au CSA, il n'a jamais cessé de censurer (exemple: les clips video de M6, Tatu a été censuré en France, la scène du baiser étant trés réduite par rapport au clip original).
Oui bien sur les pays non démocratiques sont moins libres sur le net que nous, mais il n'empeche qu'avec cette loi la France sera le premier pays démocratique ou l'internaute sera sans cesse surveiller et ne pourra pas faire ce qui est autorisé dans les autres (kazaa, emule, etc..)
Je ne parle pas de la capacité de l'organisme de contrôle à juger de ce qui est bon ou pas à voir sur le net, avec la possibilité d'empecher les internautes français dans leur totalité à certaines pages.
Sans compter qu'en donnant des pouvoirs aussi étendus aux FAI, on place les internautes français sous la coupe de ces derniers, que l'on autorise à espionner ce que ces derniers font sur internet (vous allez me dire ils doivent vérifier qu'on ne fait rien d'illégal... mais pour vérifier ça ils doivent tout surveiller, y compris les choses légales et du domaine privé....)
N'oubliez pas également qu'avec le pouvoir du CSA de censurer les pages non conformes on peut s'attendre à un risque de débordement du genre le contrôle de l'information que subit déjà les chaînes de télévision...
Dire que cette loi n'a rien d'inquiètante alors qu'elle est la première du genre dans les démocraties occidentales et qu'elle est en désaccord avec la réglementation européenne sur le respect de la vie privée, c'est se voiler la face et ouvrir la porte à d'autres réglementations plus strictes encore....
Quant à ceux qui vont me répondre que seul les méchants pirates du net vont en patir, je demanderais juste qui dans la salle n' a jamais téléchargé un fichier de musique, un film, un clip...
Parce que le vrai enjeu de cette loi, ce n'est pas les sites pédophiles ou racistes (car ceux la ont déjà migrés vers des hébergeurs étrangers) mais bel et bien faire plaisir aux industries américaines du disque et des jeux video qui veulent tenter de limiter le piratage (principalement du d'ailleurs aux prix exhorbitants qu'elles pratiquent en Europe...) et à qui on concède de façon implicite le droit d'espionner ce que font les gens sur le net. (voir le sujet sur l'ISDA et AOL...)
Curieusement d'ailleurs, l'ISDA ne s'est pas plainte dans d'autre pays, peut être parce qu'elle sait que ce qu'elle fait viole toutes les réglementations internationales sur la vie privée... (Mais comme en France on va bientot voter une loi qui autorise ça alors...)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Volgaran
Volgaran
Alpha & Oméga
 
Avatar de Volgaran
 
Les trois malheureux clips qui ont subi une intervention du CSA ces dernières années sont celui de Tatu, celui de NTM et celui d'Alain Chanfort. Aucun de ceux là n'ont été interdits, il a simplement été jugé que certaines de leurs images pouvaient perturber les enfants et on a demandé donc aux chaînes de ne les diffuser qu'à des heures tardives.

Voir Chanfort écraser des passants avec un grand sourire pouvait être vraisemblablement troublant pour un gamin de 6 ans. Même chose pour Ma Benz (ou un titre similaire, je ne suis pas spécialement fan de NTM) où l'on ne voyait pas des femmes dans des positions et des tenues très "conventionnelles", on va dire. Un gamin de 6 ans qui voit ça est en droit de se poser des questions.
Le clip de Tatu a simplement été raccourci pour les scènes où on les voyait s'embrasser de manière un peu trop insistante. Ca me surprend un peu aussi, mais en même temps ils n'ont pas banni tout l'aspect homosexuel du clip.

Enfin bon, de toute façon il y aura toujours des contestations sur le rôle du CSA, des personnes qui grossiront le trait sur leurs prétendus travers, mais on voit bien que certains évènements qui auraient pu logiquement les faire intervenir n'ont même pas été relevés par leurs soins (parmi tant d'autres, le chanteur travesti à Nulle Part Ailleurs qui s'est montré complètement nu devant la caméra à 20h30, Canal + n'a même pas été contacté par le CSA pour ce "dérapage").
Lien direct vers le message - Vieux
Lwevin Myan
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Trouveur
Je vous trouve bien naïf vis à vis de cette loi, quant au CSA, il n'a jamais cessé de censurer (exemple: les clips video de M6, Tatu a été censuré en France, la scène du baiser étant trés réduite par rapport au clip original).
Personne n'est naïf, et personne n'est pour cette loi, dans ceux qui sont intervenus, en tout cas. Mais il s'agit d'être réaliste.
Quand à la censure, elle existe dans tous les pays, mais il y a un énorme fossé entre une censure d'un état totalitaire et une censure faite pour protéger les plus jeunes. J'ai l'impression que plusieurs intervenants font le mélange, et je trouve cela quelque peu insultant pour un certain nombre de personnes. Il ne faut pas confondre démocratie avec anarchie.
Au passage, les chaînes de télévision elle mêmes censurent bien plus de leur propre chef que le CSA (par exemple, les épisodes d'Angel sur TF1 sont quasiment tous amputés d'une ou deux minutes, quand l'épisode n'est carrément pas supprimé... et le CSA n'a rien à voir là dedans).

Citation:
Oui bien sur les pays non démocratiques sont moins libres sur le net que nous, mais il n'empeche qu'avec cette loi la France sera le premier pays démocratique ou l'internaute sera sans cesse surveiller et ne pourra pas faire ce qui est autorisé dans les autres (kazaa, emule, etc..)
Mais télécharger des oeuvres sous copyright est interdit dans tous les pays ! Et contrairement aux absurdités qu'il a été dit dans un autre post, il n'est pas question de supprimer Kazaa (on s'est bien rendu compte que c'était impossible, de toute façon), mais de supprimer les contenus illégaux, il y a une subtile différence (bon, je t'accorde que pour 99% des utilisateurs, c'est pareil).
En l'état, de toute façon, la loi est inapplicable (ce qui ne veut pas dire qu'elle n'est pas dangereuse). Les FAI n'ont pas les moyens financiers et humains de surveiller le trafic de leurs clients.
Il est hors de question, dans tous les cas, de punir chaque infraction. Tout le monde commet des infractions, un jour ou l'autre, sur le net comme dans la vie réelle. Heureusement qu'on ne sanctionne pas tout, tant que cela reste dans la limite du "raisonnable". Et cette limite a clairement été franchie dans le cas du P2P. Défendre le P2P dans l'état actuel des choses revient ni plus ni moins qu'à nier la valeur artistique d'une oeuvre, du moment qu'elle existe au format numérique. Et je préfère mille fois avoir une restriction des mes libertés que voir la mort annoncée de la culture. On n'est plus tout à fait à la même échelle, là.

Citation:
Je ne parle pas de la capacité de l'organisme de contrôle à juger de ce qui est bon ou pas à voir sur le net, avec la possibilité d'empecher les internautes français dans leur totalité à certaines pages.
Ben voyons... Les sites pédophiles ou néo-nazis ont toujours été interdits sur le net, ca n'empêche pas d'en trouver un en quelques secondes si on le souhaite.
Alors, interdire en élargissant les critères, c'est totalement irréaliste.

Citation:
Sans compter qu'en donnant des pouvoirs aussi étendus aux FAI, on place les internautes français sous la coupe de ces derniers, que l'on autorise à espionner ce que ces derniers font sur internet (vous allez me dire ils doivent vérifier qu'on ne fait rien d'illégal... mais pour vérifier ça ils doivent tout surveiller, y compris les choses légales et du domaine privé....)
Faux, on ne donne pas des pouvoirs aux FAI, mais des devoirs, ce qui est bien différent. FAI qui n'ont de toute façon pas les moyens d'établir ce contrôle, je doute vraiment qu'ils aillent espionner ta vie de leur propre chef, rassures toi.

Citation:
N'oubliez pas également qu'avec le pouvoir du CSA de censurer les pages non conformes on peut s'attendre à un risque de débordement du genre le contrôle de l'information que subit déjà les chaînes de télévision...
Le CSA censure très rarement les JT, ce sont les chaînes elle mêmes qui choisissent leur programme, et à placer en ouverture de journal le match de foot du jour, ou la petite vieille qui s'est fait piquer son sac, en reléguant la Corée du Nord dans une petite case de 2mn (quand elle existe).

Citation:
Dire que cette loi n'a rien d'inquiètante alors qu'elle est la première du genre dans les démocraties occidentales et qu'elle est en désaccord avec la réglementation européenne sur le respect de la vie privée, c'est se voiler la face et ouvrir la porte à d'autres réglementations plus strictes encore....
Personne n'a dit qu'il ne fallait pas réagir.
De là à dire que c'est la mort de l'Internet, c'est se couvrir d'un ridicule achevé.

Citation:
Quant à ceux qui vont me répondre que seul les méchants pirates du net vont en patir, je demanderais juste qui dans la salle n' a jamais téléchargé un fichier de musique, un film, un clip...
Au contraire, les "méchants" pirates ne risquent rien qui trouveront toujours une astuce, c'est bien là le "problème". Au cas où tu ne saurais pas, le piratage existait bien avant le P2P, et il y survivra sans aucun doute. Le P2P a simplement érigé le délit en règle, et là, forcément, ça ne va plus.

Citation:
Parce que le vrai enjeu de cette loi, ce n'est pas les sites pédophiles ou racistes (car ceux la ont déjà migrés vers des hébergeurs étrangers) mais bel et bien faire plaisir aux industries américaines du disque et des jeux video qui veulent tenter de limiter le piratage (principalement du d'ailleurs aux prix exhorbitants qu'elles pratiquent en Europe...) et à qui on concède de façon implicite le droit d'espionner ce que font les gens sur le net. (voir le sujet sur l'ISDA et AOL...)
Curieusement d'ailleurs, l'ISDA ne s'est pas plainte dans d'autre pays, peut être parce qu'elle sait que ce qu'elle fait viole toutes les réglementations internationales sur la vie privée... (Mais comme en France on va bientot voter une loi qui autorise ça alors...)
Ben tiens, c'est le méchant éditeur qui vend trop cher le responsable, fallait bien qu'on en arrive là. C'est de la mauvaise foi pure et simple. Quand bien même les CD seraient vendus 10€ qu'il y aurait à peine plus de ventes (en tout cas, sûrement pas deux fois plus). Si tu pirates parce que tu veux faire l'économie de 20€, tu pirateras pour faire l'économie de 10€, le principe est rigoureusement le même. Le pirate, c'est loin d'être l'étudiant fauché caricatural (étudiant qui trouve par ailleurs sans problèmes l'argent pour d'autres occupations comme fumer ou faire la fête, soit dit en passant), c'est aussi (et surtout ?) la solution de facilité, qui consiste à se dire, de manière paradoxale :
1) Si tout le monde le fait, pourquoi pas moi ?
2) De toute façon, dans la masse de ce que les (méchants) majors vendent, ce n'est pas le jeu / cd que je pirate qui va changer quoique ce soit...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mothra
Mothra
 
Avatar de Mothra
 
Je viens de lire le texte officiel en entier. Il n'est nulle part fait mention d'une douane ou d'une frontiere electronique. Les contenus provenant de l'etranger ne sont donc pas illegaux a la consultation, leur recopie est interdite par contre (puisqu'alors ils sont en france, et donc sous le coup de la possession de copies llegales).

Pour ce qui est de l'obligation des FAI de fournir un outil de censure, elle concerne l'obligation aux FAI de mettre a disposition des utilisateurs un outil genre netnanny, pas de les forcer a l'utiliser. En gros le FAI doit t'offrir gratuitement un truc de censure pour que tu puisses interdire certains contenus toi meme, mais tu n'es pas obligé de l'utiliser. A voir certains posts j'ai eu l'impression que ca avait été compris de travers.

La responsabilité des hebergeurs a été largement renforcée. Si ils ne sont pas responsables des contenus qu'ils hebergent ou font transiter (pour les FAI), ils le deviennent du moment ou ils sont au courant de la nature illegale des informations transmises et n'ont pas oeuvré pour les faire cesser. On pourrait penser que c'est la porte ouverte au n'importe quoi, mais je ne pense pas. En effet, ils sont responsable lorsqu'ils ne font pas cesser le transit de contenus "illegaux" autrement dit il faut que l'autorité judiciaire declare le contenu comme illegal avant toute chose. Il ne s'agit donc pas de censure preventive ou désordonée (en tout cas pas dans le texte, meme si il n'est peut etre pas assez clair).

L'obligation legale pour les FAI et hebergeurs de pouvoir donner l'identité des utilisateurs est la mort de multimania et autres a priori si appliquée, puisque personne ne donne jamais son nom sur ces machins la et il leur faudrait fermer tout leurs comptes pour les faire reouvrir avec les vrais noms (autrement dit ils mettent la clef sous la porte si ils le font ).

On discute tres largement des outils de cryptographie, en particulier l'etat se reserve le droit de demander uune backdoor dans tout les protocoles de crypto, marrant



Je ne suis pas juriste, mais je ne vois rien de tres alarmant dans cette loi.
Lien direct vers le message - Vieux
LoneCat
Invité
 
Citation:
Provient du message de Mothra

La responsabilité des hebergeurs a été largement renforcée. Si ils ne sont pas responsables des contenus qu'ils hebergent ou font transiter (pour les FAI), ils le deviennent du moment ou ils sont au courant de la nature illegale des informations transmises et n'ont pas oeuvré pour les faire cesser. On pourrait penser que c'est la porte ouverte au n'importe quoi, mais je ne pense pas. En effet, ils sont responsable lorsqu'ils ne font pas cesser le transit de contenus "illegaux" autrement dit il faut que l'autorité judiciaire declare le contenu comme illegal avant toute chose. Il ne s'agit donc pas de censure preventive ou désordonée (en tout cas pas dans le texte, meme si il n'est peut etre pas assez clair).
Malheureusement c'est inexact, le texte dit ceci:

Citation:
« Art. 43-8. - Les personnes qui assurent, même à titre gratuit, le stockage direct et permanent pour mise à disposition du public de signaux, d’écrits, d’images, de sons ou de messages de toute nature accessibles par des services de communication publique en ligne, ne peuvent voir leur responsabilité civile engagée du fait de la diffusion de ces informations ou activités que si, dès le moment où elles ont eu la connaissance effective de leur caractère illicite, ou de faits et circonstances faisant apparaître ce caractère illicite, elles n’ont pas agi avec promptitude pour retirer ces données ou rendre l’accès à celles-ci impossible.

« Art. 43-9. - Les personnes désignées à l’article 43-8 ne peuvent voir leur responsabilité pénale engagée que si, en connaissance de cause, elles n’ont pas agi avec promptitude pour faire cesser la diffusion d’une information ou d’une activité dont elles ne pouvaient ignorer le caractère illicite
Ton interprétation correspond à la législation actuelle.

Si le texte a été modifié, c'est justement pour obliger les hébergeurs à agir sans nécessairement devoir recourir à une action en justice.

Il suffira de démontrer l'existence de faits et circonstances faisant apparaitre le caractère illicite et de mettre l'hébergeur en connaissance de cause pour que sa responsabilité civile et pénale soit engagée.

Pour les FAI, c'est moins clair (car pas concernés par ces articles), mais pour les hébergeurs c'est limpide.

Ciao,
LoneCat
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mothra
Mothra
 
Avatar de Mothra
 
Ha en effet j'avais lu incorrectement.

Mais que faire puisque par ailleurs

Citation:
« Art. 43-11. - Les prestataires techniques mentionnés aux articles 43-7 et 43-8 ne sont pas soumis à une obligation générale de surveiller les informations qu’ils transmettent ou stockent, ni à une obligation générale de rechercher des faits ou des circonstances révélant des activités illicites.
Ca parait contradictoire ici. Ou alors c'est une façon de légaliser la censure sur dénonciation ?
Lien direct vers le message - Vieux
LoneCat
Invité
 
Citation:
Provient du message de Mothra

Ca parait contradictoire ici. Ou alors c'est une façon de légaliser la censure sur dénonciation ?
Ce n'est pas contradictoire: ils ne doivent pas vérifier eux même le caractère licite, mais doivent agir sans délais si le caractère illicite leur est indiqué de manière suffisamment convaincante (au passage, ça risque de changer la modération des forums assez radicalement, dont ceux de Jol).

Le gros problème va se poser d'un point de vue contractuel, en particulier pour les hébergeurs payants: ils seront obligés de bloquer l'accès à des sites, sans que la justice ait été saisie au préalable, alors que leur client a payé pour être hébergé.

Du coup, ils vont devoir insérer des clauses particulières pas du tout évidentes à rédiger s'ils ne veulent pas se faire poursuivre par leurs clients ou les associations de consommateurs.

Je considère qu'effectivement, cela revient à imposer aux hébergeurs une censure sur dénonciation. Espérons qu'au moins des formes seront imposées en ce qui concerne la dénonciation, sinon ça pourrait devenir complètement putride (dénonciation anonyme, éventuellement au travers d'un avocat qui tairait le nom de son client, etc ...), et avec une possibilité de retour de baton en cas de dénonciation manifestement abusive.

Ciao,
LoneCat
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Trouveur
Trouveur [[PL]]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Trouveur
 
"Faux, on ne donne pas des pouvoirs aux FAI, mais des devoirs, ce qui est bien différent. FAI qui n'ont de toute façon pas les moyens d'établir ce contrôle, je doute vraiment qu'ils aillent espionner ta vie de leur propre chef, rassures toi."
Si, on leu donne la capacité de virer les clients dés qu'un organisme comme l'ISDA leur présente une soi disante preuve d'action illégale.

voila ce que la LEN propose:

La LEN qu'est-ce que c'est ? Loi pour la « confiance dans l'Economie Numérique » Responsables : Nicole Fontaine & Jean Pierre Raffarin

Objectif avoué : favoriser le e-commerce, instaurer la « République numérique » En clair, inciter l'internaute à donner son numéro de carte bleue en ligne. Objectif moins avoué : régler à la demande de certains lobbies le problème des contenus « illicites » autrement que par l'application des lois existantes

Comment ? En supprimant toute intervention d'un juge et en rendant les « prestataires techniques » - càd tous les fournisseurs d'accès, de service, hébergeurs, webmestres, responsables de forums et de listes archivées - responsables si ils refusent de COUPER, FILTRER, CENSURER, tout contenu « illicite » qui leur serait signalé par simple déclaration d'un tiers.

La LEN de Raffarin/Fontaine aboutira à la fermeture de quantités de forums, listes archivées, sites collaboratifs, webzines et de sites où s'exprime la contestation citoyenne.

Bienvenue dans la « République numérique » de la censure !

*****************

A qui profite la censure ? Quelques exemples disent plus qu'un long discours. Si les parlementaires suivent le gouvernement dans sa volonté de laisser Universal Music and Co jouer les justiciers face aux « pirates », et plus généralement de donner aux entreprises et personnes influentes les moyens d'une justice privée expéditive pour censurer tout contenu portant atteinte à leurs intérêts personnels et financiers.

Alors, vous ne découvrirez pas les sites Jeboycottedanone, ou Stop E$$o de Greenpeace, parce les multinationales auront obligé les hébergeurs et fournisseurs daccès à « cesser d'en permettre l'accès » (Art 43.12) pour dénigrement de la marque et détournement de logo.

Vous ne lirez plus les récits des clients qui se plaignent de Perenoel.fr, parce que la société, pourtant accusée d'escroquerie, aura obtenu du responsable du forum Defense-consommateur.org qu'il en « retire les données » (Art 43.8) pour diffamation.

Vous ne lirez pas dans le Courrier de Mantes que Pierre Bédier achètait des caméras de surveillance avec des crédits européens destinés à d'autres fins, car il aura convaincu le webmestre ou l'hébergeur d'en « prévenir la diffusion ». pour diffamation.

Vous ne trouverez plus les campagnes d'Act Up et de MSF contre les brevets tueurs des labos pharmaceutiques , ni celles des anti-OGMs contre Monsanto et Bayer, ni celle de Que Choisir contre Monéo, car les intéressés en auront « fait cesser leur diffusion » (Art 43.9) pour atteinte à l'image et au nom de la marque.

PS: ce n'est pas trois clips que le CSA a censuré mais des dizaines (censures plus ou moins fortes)
re PS: les jeux video a petit budget se vendent comme des petits pains, comme quoi le prix fait la différence...
et ne dit pas que c'est le piratage des albums qui a monté les prix, c'est faux, un album a toujours couté environ 130 F avant même l'apparition du net... (et quand on sait que sur ces 130 F l'artiste ne touche que 5 F...)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Vlad_F
Vlad_F
Roi
 
Avatar de Vlad_F
 
Je trouve que face à des projets de lois comme ça on nage en pleine technocratie :
Une fois de plus des têtes pensantes qui n'ont visiblement aucun pied dans la réalité ni expérience du média internet pondent des lois quasi inapplicables et qui vont pourrir encore plus le système, au détriment du seul utilisateur lambda.

Aussi légitime soit-il, quelle est la part de lobbying des majors dans ce projet de loi ?
Quels sont les moyens techniques REELS mis-en oeuvre de filtrer tout le web francophone ?
Quelles conséquences pour liberté d'expression ?
Autant d'inconnues sans réponse.

Quand je vois le même majors qui poussent vers ce genre de lois crier dans leur pubs : "Avec AOL ADSL je télécharge de la musique plus rapidement ! ", quand je vois Sony qui fait son beurre en vendant des graveurs j'ai envie de gerber.
Mais quel foutage de gueule, moi j'aimerais que puisque l'Etat (pressé par ses copains de majors) me considère par défaut comme un voleur (taxe sur les graveurs, les CD, les disques durs, interdiction du P2P) en contrepartie il me garatisse un web sans pédophilie, sans racisme, et sans spam.
Mais je me fais pas d'illusion
Tout ce qu'on veut faire c'est donner davantage d'armes aux commerciaux pour tomber sur le rable d'utilisateurs (certes parfois malhonnêtes), comme si depuis l'affaire perenoel.fr on se sentait pas passez vulnérables.
Par contre contre la vraie MERDE du web que sont la pédophilie, le racisme et le spam, on va gentillement nous annoncer qu'on ne peut (veut) rien faire...

Vive la technocratie !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Trouveur
Trouveur [[PL]]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Trouveur
 
Je ne saurais trop conseiller à tout le monde de s'équiper de programmes permettant de garder l'anonymat sur le net...
Je pense d'ailleurs que les vrais pirates sauront se dissimuler et que c'est les malheureux qui téléchargeront un fichier mp3 avant d'acheter l'album qui se feront avoir...
Qeul sens de la justice...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Trouveur
Trouveur [[PL]]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Trouveur
 
Je trouve fort qu'un appel à la résistance face à une loi scélérate promulguée pour faire plaisir aux majors du disque soit considéré comme "n'ayant rien à faire sur JOL". De quoi doit-on parler sur la Taverne alors? de la pluie et du beau temps, mais surtout pas de quelque chose qui concerne Internet directement? Oser dire que cette loi n'a rien d'inquiètant c'est se voiler la face, la loi est déja passée à l'assemblée, ce n'est pas dans six mois (quand votre FAI vous virera parce qu'il soupçonne que vous ayez fait quelque chose d'illégal) qu'il faudra réagir, il sera trop tard. Le boycott est interdit, le problème est quel autres moyens avons nous pour faire entendre notre mécontentement? Nous n'avons pas été consulté sur ce projet de loi, et les avis des professionnels du net n'ont même pas été écoutés. Donc pour vous la conception de la démocratie c'est "le gouvernement peut faire ce qu'il veut, on suit bêtement la loi". donc si demain une loi oblige à avoir un aspirateur chez vous vous en acheterez un aussi tôt sans vous poser de questions?
Si les Français en 1789 avaient réagi comme vous le faites la je me demande bien ou on en serait...
Les Français ressemblent de plus en plus à des moutons de Panurge .... (ça doit être l'effet Raffarin...ou Loft story..)
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Loi sur la confiance dans l'économie numérique] A lire ...
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 15h31.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite