JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 621 (sites) | 1250 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Jonction Kernyw
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le panthéon des braves > DAoC - Jonction Kernyw > [Orcanie] Histoire d'un jeune Firbolg ( ep XXI ) RSS
   
 
Partager Outils Rechercher
Avatar de piquepoc
piquepoc
Alpha & Oméga
 
Avatar de piquepoc
 
Message roleplay

Histoire d'un jeune Firbolg ( ep XXI )

épisode I
épisode II
épisode III
épisode IV
épisode V
épisode VI
épisode VII
épisode VIII
épisode IX
épisode X
épisode XI
épisode XII
épisode XIII
épisode XIV
épisode XV
épisode XVI
épisode XVII
épisode XVIII
épisode XIX
épisode XX


Mes amis

Vous savez, certains disent qu’on choisit ses amis mais pas sa famille. Ben moi je m’en moque. Mes Amis sont gentils et ma famille adorable. Avoir une mère si douce et un père digne de figurer dans les légendes n’est pas rien. Pour mes amis, ils sont forts et puissants. Mais ils savent rester humble et modeste. Jamais il ne se vente d’avoir exterminer une armée Albionaise ou un groupe Midgardien. Ils défendent notre royaume mais n’en tire pas de prétention au prés de moi. C’est pour ça que ce sont mes amis.

Justement, je sortais de ma forêt pour aller les rejoindre. Avec eux, je savais que j’allais devenir le soigneur de royaume.
Avant tout je vais les présenter.
Il y a cette belle elfe, puissante enchanteresse, celle qui m’a invitée dans sa guilde. Elle a un cousin ranger avec qui je m’entraîne parfois.
Ensuite, un sentinelle comme moi, mais lui c’est un celte. Je sais, ça doit être dur pour lui, mais moi je l’aime bien. Quelque part il est devenu un exemple pour moi, même s’il est celte. Il a un petit frère, ranger efficace avec qui je m’entraîne aussi. Le petit frère et le cousin de l’enchanteresse sont mes compagnons d’entraînement. Je teste mes capacités de soin sur eux. Ils sont gentils, ils se laissent soigner et meurent souvent pour que je puisse essayer mes sorts. Mais parfois je me demande si ils le font pas exprès. Je commence à les soigner et ils meurent avant. Je pense que c’est un test.
Ensuite, il y a ce grand combattant Firbolg, très puissant. Il me fait penser à ma mère parfois. Il tape fort.
Enfin, notre champion, c’est un celte très efficace. Parfois je me demande comment font ces celtes pour être aussi fort. Mais après je me dis qu’ils ont réussi à faire fuir les géants, alors ils doivent être forts eux. Il a un cousin éloigné lui aussi, mais je ne le vois que très peu.
J’ai bien d’autres amis bien sur, dont une charmante jeune celte, mais je ne peux les citer tous. Je pense qu’ils me pardonneront. Je les aime bien, mais je ne les vois pas souvent.
Puis il y a mon elfe, mon ami bien particulier. Celui qui guide mes pas et me conseille pour devenir Le soigneur de royaume. Mais nous ne pouvons nous entraîner ensemble. Il devient de plus en plus fort mais passe de l’autre coté du voile quand j’arrive. Moi je cherche encore ce voile, mais je le trouve pas. Sinon j’irais le voir, parce que un voile c’est mieux qu’un puits pour discuter.

Donc voilà, maintenant que vous les connaissez un peu, je peux vous raconter nos aventures.

J’arrivais parmis eux pour discuter un peu. Il n’y avait que les puissants. Moi je me sentais protégé au milieu d’eux.

« Salut Pique notre soigneur de royaume. »
« Bonjour les amis. »
« Soigneur de quoi ? » Ben oui, ils savaient pas tous que j’allais devenir soigneur de royaume.
« Soigneur de royaume. Il est de notre devoir de l’aider. » C’est la chef qui parlait.
« Pique, tu peux compter sur moi. » Notre grand champion venait de parler.
« Mais il soigne quoi ? » C’est mon ami le Celte sentinelle qui parlait, lui il soignait déjà pas mal de monde.
« Pique est destiné à devenir soigneur du royaume d’hibernia. C’est son destin. » Le grand Firbolg très fort prenait la parole.
« Ah c’est pour ça, mon frère m’en a parlé un peu. Il disait que Pique ne frappait pas très fort mais soignait pas mal quand il voulait. » Il était gentil le frérot.
« Ben oui, ton frérot est ma base d’entraînement. »
« C’est pour ça qu’il s’est mis au jogging il m’a dit. » J’ai pas compris la blague. Tout le monde rigolait, alors j’ai ri moi aussi.
« Recentrons-nous. » C’est l’enchanteresse qui reprenait la parole.
« Je l’aide à courir plus vite, j’ai une méthode de groupe pas mal. » C’est vrai, j’ai une crème qui aide à courir vite, je la donne à mes amis de groupe.
« Oui pique, on a compris. » Ben moi toujours pas.
« Donc, il y a parmis nous des artisans. Aidons Pique à avoir une belle armure. Il pourra ainsi nous soigner plus longtemps lorsqu’on ira en guerre. »
« Quelle guerre ? Je veux juste soigner le royaume moi. »
« On t’expliquera Pique. »
« Ok, je lui ferai une belle armure. Mais il veut soigner quoi au juste ? » Le Celte ne devait pas avoir envie de comprendre. Mais il était sympa, il me proposait ses services.
« C’est bon, retournons à nos moutons. Pique, tu ne dois pas visiter de taverne, n’oublis pas. » Je savais pas qu’on avait des moutons. Moi j’aime bien les moutons bien cuits et salés. Ils sont bien mes amis.

Et nous nous séparions sur ces belles paroles. Mais l’enchanteresse m’interpellait.

« Pique, nos cousins rangers veulent venir avec toi. » Cool, mon entraînement allait reprendre. Après quelques temps dans ma famille c’était bien utile.
« Je les attends, ils sont où ? »
« Ils arrivent. » Et dans le même temps, je vis l’enchanteresse et le Celte sentinelle disparaître.

Mes amis rangers arrivaient peu de temps après. Non, ils ne s ‘appellent pas Walker et Trivet. Mais pour simplifier les dialogues je les nommerai ainsi.

« Salut Pique. »
« Salut Walker, Trivet arrive ? »
« Je suis là Pique. » Quels blagueurs ces deux là, ils s’amusent à disparaître partout où je regarde pas.

Je sais pas pour vous, mais moi j’aime bien les rangers. Ils sont toujours là où on ne les cherche pas. On joue pas souvent à cache-cache ensemble, mais ça pourrait être marrant.

« Alors Trivet, tu t’entraîne toujours au sprint ? » Moi je lui demandais gentiment, mais Walker il explosait de rire.
« Oui, dés que je sais que tu es là. » Sympa, moi je l’aide à courir vite, lui il m’aide à soigner.
« Si tu veux, je peux chercher des méthodes pour courir plus longtemps. »
« En le soignant plus vite. » Walker pouffait de rire en disant ça.
« Moi je fais pas de dopage, c’est mal. » C’est vrai, c’est pas des soins ça.
« T’inquiètes Pique, continue comme ça. N’écoute pas Walker. » Ben si je l’écoute, mais je comprends pas tout.
« Bon Trivet, prêt pour le jogging ? » Walker il riait de bon cœur.
« Attendez, je vous mets la pommade. » Elle aide à courir vite, mais c’est pas du dopage.
« Pique, tu veux soigner quoi au juste ? Mon grand frère m’en a parlé mais j’ai pas tout compris. »
« Ben le royaume ! »
« Ah ! D’accord. C’est plus prudent oui. » Walker il tenait plus debout. Ca fait plaisir à voir quelqu’un d’aussi joyeux.

Après quelques minutes à essayer de respirer, Walker repris ses esprits et Trivet prépara son arc.

« Pique, tu es grand maintenant ? » J’ai jamais été très grand moi pour un Firbolg.
« Ma mère est plus grande. Mes frérots vont être plus grand que moi aussi. Mais par rapport à vous, oui je suis grand. » Trivet me regardait d’un air bizarre. Walker repartait dans un fou rire.
« Bon, tu es prêt à défendre notre royaume non ? »Trivet reprenait la parole, parce que Walker avait un peu de mal.
« A soigner oui, défendre c’est autre chose. » Ben oui, je suis soigneur de royaume moi, pas défenseur.
« Ok, alors on va tester tes soins auprès des défenseurs du royaume. »
« Ah, vous pensez ? » Walker ne pouvait plus parler. Mais Trivet gardait un calme impassible.
« Oui, il est temps de te tester en zone de combat. »
« Oui, allons-y. » Ah ! Walker s’était relevé.

Tout d’un coup je sentis le sérieux revenir sur les deux rangers. Il semblait que l’heure était grave. Ils m’expliquèrent le val de Quartz. Les attaquent incessantes du fort. Le point stratégique que c’était pour nous. Que nous devions soit le prendre, soit le défendre. Que les trois royaumes se retrouvaient dans ce val ou le retour est synonyme de mort la plupart du temps. Ils m’expliquèrent que des soigneurs de royaume comme moi étaient indispensables pour pouvoir tenir ou attaquer cette position. Que si je voulais soigner Hibernia il fallait passer par ce val.

« Je suis prêt. »

Mais ce sera pour la suite de mes histoires.


PS : J'ai post cette histoire aujourd'hui pour ne pas vous faire attendre plus longtemps. Mais je dois vous avouer que malgrés l'envie, les histoires d'un jeune Firbolg vont se faire rare. Comme mes posts sur JOL.
La vie IRL reprend le dessus et je ne sais comment elle va se passer. Donc j'écrirai rapidement l'épisode XXII mais je ne préfère pas promettre de suite.
Donc je tenais a remercier tous ceux qui ont lu mes histoires. Ceux qui m'ont contacté IG et par MP. J'essayerai de trouver une fin sympa pour citer les nouveaux amis de Piquepoc.
C'est un peu le coeur sérré que j'écris ce PS car j'avoue que j'ai pris beaucoup de plaisir à écrire ces histoires. Et encore plus à lire vos encouragements.

Certe Piquepoc et son elfe resteront présent IG, avec en plus Mamapoque qui essayera de prendre le relais de sont fils au val de quartz, mais bon ... Voilà quoi ...
Lien direct vers le message - Vieux
azuar
Roi
 
Arf quel delice de te lire, ba on se retrouveras sur les champs de bataille, ben sinon ca va me manquer cette aventure de pique, c devenu une habitude c ma petite pause du matin au boulot.

@+ mon cousin firbolg

Laboudus
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Kalliopê
Kalliopê [FdA]
Reine
 
Avatar de Kalliopê
 
J'espère lire de tes histoires de temps en temps, même si c'est moins souvent... Ca a toujours été un plaisir de parcourir tes aventures.
Dommage, je ne pourrai pas profiter de ta compagnie IG
Lien direct vers le message - Vieux
karanis
Roi
 
Pourquoi une fin ?
Pourquoi une fin ??? tu vas continuer à vivre tes aventures non ?
Disons que se sera juste un peu plus espacé c'est tout ... mais ne nous prive pas de notre moment de détente tant attendu :'(
Et puis ça te fais plaisir (si si tu l'as dit)
Citation:
C'est un peu le coeur sérré que j'écris ce PS car j'avoue que j'ai pris beaucoup de plaisir à écrire ces histoires. Et encore plus à lire vos encouragements.
pour ce qui est des encouragements, on s'en charge pour le reste te bile pas
fais le a ton rythme
(disons un par mois)

Voilà voilà
En attendant à bientôt IG

Karanis
Fan de Piquepoc (chuuuuuuuuut faut pas lui dire)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de hogar
hogar
Roi
 
Avatar de hogar
 
Toujours aussi bon pique, et comme toujours un réel plaisir de lires tes aventures.

Cela dit bonne IRL, car bien sur nous avons des priorités dans la vie…
/militaire
et un gros /hug
Lien direct vers le message - Vieux
stricker
Roi
 
J'adores j'aime bref je suis fan, encore encore Monsieur Piq
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de piquepoc
piquepoc
Alpha & Oméga
 
Avatar de piquepoc
 
la suite est là, merci encore pour tout.

épisode XXII
Lien direct vers le message - Vieux
 
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le panthéon des braves > DAoC - Jonction Kernyw > [Orcanie] Histoire d'un jeune Firbolg ( ep XXI )
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 23h42.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite