JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 729 (sites) | 1383 (forums)Créer un compte
Forum jeux-vidéo>Neverwinter Nights
le Théâtre des Illusions
Fil fermé
Partager Outils Rechercher
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Face de l'Ombre qui avait fait un massacre grâce au sort de Joshua vit Fröhnir voler et s'assommer contre un arbre... Il hurla une malédiction à l'encontre de l'ogre qui eut un affreux rire...

Il ne restait plus qu'un dizaine d'ennemis éparpillés dans le bourbier qui se débattaient pour éviter les coups de Face de l'Ombre.
Joshua avait fait profité le rôdeur et lui même d'un sort de vol et il achevait les monstres prit dans la boue avec malin plaisir. Joshua avait usé de sorts mineurs pour se débarrasser des autres. ( décidément ces monstres sont si faibles face à la magie )
Face de l'Ombre se campa devant l'énorme Ogre criant à Joshua de la laisser s'en occuper...


- A nous deux sale porc !
Joshua occupe toi de Fröhnir !

Le mage s'envola et rejoignit rapidement la blessée. Il pria Corellon et une lueur bleue nimba la blessée rependant sa douce chaleur dans son corps. Le rouge revint aux joues de Fröhnir ce qui fit sourire Joshua, il était soulagé.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Fröhnir vit Joshua penché sur elle et compris ce qui s'était passé. D'un coup d'oeil elle vit Face de l'ombre combattre l'ogre et essaya de se relever, mais ses forces ne lui étaient pas encore revenues. Elle grimaça mais se mis néanmoins debout.

C'est alors qu'elle constata l'anomalie.


"- Delroth a disparu !"

Elle se remémora le combat que son ami avait mené la veille dans les bois et eut un sombre pressentiment.

"- J'espère que ses problèmes ne l'ont pas rattrapé pendant que nous nous battions..." murmura-t-elle...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Face de l'Ombre profitait du sort de Joshua et tournait autour de l'ogre pour l'épuiser... Cette brute était rapide et même ainsi, le rôdeur avait fort à faire. A force de coups rapides l'ogre fut rapidement couvert d'estafilades et la boue qui s'accrochait à ses bottes le fatiguait terriblement...

Finalement, Face de l'Ombre l'obligea à faire quelques pas et s'élança les cimeterres en avant ! L'ogre para mais ses pieds pris dans la boue, il ne put garder son équilibre et s'écroula en arrière... Le rôdeur n'hésita pas une seconde et mis fin au combat !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
Arata Matsunaga n'était pas tranquille depuis le retour de fei-Lung. Il l'avait chargés d'une mission et voila qu'il revenait en lui disant qu'il n'avait pas accomplis ce qu'on lui avait demandé.

- Ce n'est qu'une question de temps.... Finit t'il par dire
- Je n'ai pas envie que ce soit disant "Sannou" arrives à retrouver son père ! Trop de choses sont en jeux et de la plus haute importance Fei-Lung ! La prochaine fois fait ce que je te dis et tout ira bien.
- Qui est ce Sannou ?

Arata le fixa et se contenta de sourire, un sourire qui en disait long.

- Saches tout simplement que c'est un homme dangereux et que j'ai passé presque 10 ans à le rechercher...

Fei-Lung hocha la tête d'un air dubitatif, ce voleur était faible, il aurait pus le tuer et le broyer en moins de deux. Il ne comprenait pas en quoi il était dangereux. L'acharnement d'Arata était impressionnant a voir. Passer 10 ans a rechercher quelqu'un de la sorte cela relevait de l'obsession.

- J'ai pus entendre qu'ils se dirigeaient vers Misen
- C'était a prévoir, le culte doit être sauvegardé a tout prix, j'ai mis trop de temps et trop d'argent dans cette affaire pour laisser échapper a mon contrôle les dragons noirs. Ces voleurs sont quand même une bonne source d'informations malgré leur échec de ne pas avoir retrouvé ce Sannou a temps...il est revenu...mais il ne doit pas repartir vivant...
- Et...concernant son....père est il toujours en vie ?

Arata réfléchis un instant, puis parla à un des gardes qui se tenait à ses côtés.

- Envoyez un messager vers Misen, cet homme doit revenir dans les geôles du palais impérial. C'est trop dangereux de le laisser la-bas.
- Pourquoi en pas l'avoir tué avant ?
Demanda Fei-Lung
- Je voulais me servir de monnaie d'échange contre ce ..Sannou, il peut toujours servir...même s'il a passé 10 ans dans les geôles des voleurs. Ca doit être plus une loque qu'autre chose maintenant.
- ce que je ne comprends toujours pas c'est pourquoi ne pas avoir arrêté ce ..voleur lorsqu'il est venu vous rendre visite !
Le ton de ce Fei-Lung commença à irriter Matsunaga et c'est sur un ton direct qu'il lui répondit.

- Si je ne l'ai pas fait c'est parce que trop de monde les ont vus pénétrer dans le palais ne pas les voir ressortir aurait été suspect ! Contente toi, Fei-Lung de faire ce que je te dit et ne t'occupes pas de "Politique" ce n'est pas ton domaine...

Fei-Lung disparut avec ce tintement de clochette si particulier. Il devait se rendre a Misen pour...accueillir Sakura comme il se devait.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Le voyage, même à pied, était agréable. Le temps était clément, et un doux soleil réchauffait les quatre jeunes gens et le vieil homme. Naïma et Mayumi semblaient prendre un malin plaisir à perturber Sano, et Sakura, bien que réservé, parla longuement avec Mariko.

Ils laissèrent le brouhaha incessant de la ville derrière eux pour s’engager sur la route qui longeait la baie. Parfois le chemin les rapprochaient de la cote, et ils pouvaient apercevoir la mer qui étincelait de mille feux sous la lumière du jour et dont la couleur d’un bleu profond virait soudainement vers les hauts bancs de sable à un turquoise cristallin. De temps en temps, la brise marine leur apportait quelques embruns qui venaient leur fouetter le visage et les rafraîchir temporairement tandis que mouettes et goëlans, poussés par les vents se disputaient la suprématie du ciel au-dessus d’eux.

Alors que l’après-midi allait toucher à sa fin et que le ciel se teintait de pourpre et d’orange, les cinq compagnons entamèrent l’ascension des petites collines de Sakimashita (qui signifie « en fleurs »). Sakura s’extasia sur les cerisiers fleuris qui parsemaient les vertes collines de touches de blanc ou de rose. Il expliqua que Sakura signifiait justement « Cerisier » et qu’il avait toujours eu une affection particulière pour cet arbre. Mariko applaudi comme une fillette à cette évocation emprunte de poésie et rajouta que son propre nom de famille « Hanagakari » signifiait également cerisier en fleur.

La jeune Semi-Esprit raconta longuement les quelques combats auxquels elle avait participé en tant que Vierge des Batailles, et clama avec fougue que le temps où on lui dictait sa conduite était révolu et que dorénavant elle irait où bon lui semble ! Bien sur elle essuya quelques remarques sarcastiques de la part de son katana bavard, mais elle musela la lame en enfouissant le manche sous les plis de son large kimono.

Alors qu’ils commençaient la descente vers le village de Sakimashita, la nuit commença à tomber pour de bon. La lune éclairait à peine les rizières aménagées sur ce versant de la colline et les quelques villageois restant sortaient de l’eau et allumaient leur grosses lanternes en papier pour rentrer chez eux. Les compagnons profitèrent de ces lumières salvatrices pour atteindre la première maison de thé qui se présenta à eux. Ils laissèrent leurs souliers sur la petite terrasse de bois, et furent chaleureusement accueillis par une vieille femme à la peau aussi ridée qu’un vieux parchemin. Cette dernière les installa dans une petite pièce aménagée où ils purent consommer un repas frugal mais délicieux. Ensuite, les trois jeunes filles s’en furent dans la pièce qui leur servait de chambre avant que le Saké ne soit servit, laissant Sano et Sakura seuls à seuls.

Allongée sur sa natte dans la pénombre, Mariko souriait. Mais son sourire s’effaça lorsque Higesori, sa lame vampirique parla :


« - Nous nous sommes encore fourrés dans un sombre guêpier Mariko. Je peux le sentir, des forces démoniaques sont à l’œuvre et avant peu nous auront à les affronter. Ne dors que d’un œil ! »

La Semi-Esprit soupira, mais ses beaux yeux verts continuèrent à briller dans la nuit, à l’affût du moindre mouvement, à l’écoute du moindre bruit…

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Fröhnir regarda l'ogre mourir puis retourna prestement vers sa besace tombée à terre au début des combats. heureusement, le Fléau des Plans était toujours là, intact, ainsi que tout les artefacts fournis par le sorcier Drow. Elle soupira de soulagement puis, déterminée, alla récupérer "Rouge-gorge" et commença à appeller Delroth. Le poison de la veille faisait encore un peu effet lorsqu'ils avaient repris la route, et l'elfe craignait qu'à la faveur de la bataille, ses ennemis ne se soient de nouveau emparé du renégat...

Elle remercia Joshua et Face de l'Ombre pour leur aide précieuse, mais elle se sentait perdue. Devait-elle aller de l'avant et abandonner son ami, où oublier un temps sa quête et partir à sa recherche ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Llandràäd
Llandràäd
Roi
 
Avatar de Llandràäd
 
Delroth n'avait pas très bien compris ce qui s'était déroulé. Il venait de sortir ses griffes, un peu à l'écart derrière le groupe, afin de sauter sur le premier gobelin qui s'approcherait trop. Mais là, tout était devenu ténèbres autour de lui. Il entendait toujours les cris, le fracas des armes et le son d'une incantation mais il ne voyait rien, les sons devenant de plus en plus étouffés, comme si un voile d'obscurité le séparait de la réalité.

Une reflet de métal brilla à sa droite, et malgré ses mouvements ralentis par le poison soporifique, il réussi à parer la lame courbe, évitant de justesse le coup du Drow.


Sauras-tu différencier la vérité de l'illusion, traître ? Qui te frappe ? Un fantôme ? Ou un être de chair qui veux ton sang ?

Les paroles résonnaient dans la tête du serviteur d'Eilistraë. Il ne pouvait pas savoir d'où venait le son, et les illusions formaient un cercle autour de lui, l'empêchant de savoir d'où viendrait le coup réel. Les illusions attaquèrent toutes en même temps et Delroth du effectué une véritable danse pour esquiver et parer tout les coups. Il ne rencontra presque que le vide, mais une lame trouva son dos et laissa une marque sanglante de l'omoplate droite à la hanche gauche.

Il s'écroula. Son état de faiblesse ne lui permettait pas de se battre trop longtemps et déjà il perdait le contrôle des évènements.


J'aurais le plaisir de ramener ta tête Sans-nom ! Ta soeur pourra se réjouir !
- Ma soeur n'aura jamais se plaisir Sam'tesh. Je te vaincrais comme je l'ai déjà fait ... et cette fois, tu n'en réchappera pas ! Il se releva, une lueur de haine au fond des yeux. Je m'étais juré de ne plus utiliser les techniques que la confrérie m'avait enseigné, mais contre des vermines de ton espèce, je n'hésiterai plus.

L'illusion de ténèbre disparu. Delroth et son ennemi se retrouvèrent juste à côté de la clairière où se trouvaient ses amis. Ses griffes obsidiennes fûrent alors entourée d'un halo rougeâtre. Voyant l'erreur qu'il avait commis en n'achevant pas le rôdeur tout de suite, Sam'tesh le chargea, perdant ainsi sa concentration ... les images de lui disparûrent, ne laissant que la réalité.

Mais il était trop tard pour lui .. Delroth esquiva la lame dans un mouvement tel qu'il parût éthéré, se retrouvant derrière son ennemi en une fraction de seconde .... le temps parût alors se figer lorsque ses griffes se plantèrent dans le dos de l'assassin, à l'endroit où se trouve le coeur. Le mourant fût alors nimbé de la même aura que les griffes de Delroth, et le sang fût projeté en dehors du corps de la victime par le trou béant qui avait été l'emplacement de son coeur.

Quelques secondes plus tard, on entendit un rire quelque part dans les arbres au-dessus d'eux.


Tu sais ce que tu viens de faire traître ... tu as utilisé la technique que même nous ne voulons pas utiliser ... tes mouvements sont accelérés, tout tes sens sont accrus ... sauf un que tu perds à chaque fois que tu utilises la Malédiction de l'araignée ... Le rire se fît plus intense. Quel sens à tu donc perdu Traître ? Et le rire s'éloigna, sombre et sinistre.

Delroth tourna la tête dans la direction de ses amis ... ses yeux étaient fermés et des perles de sang coulaient le long de ses joues. Il ouvrit les yeux mais ce fût les ténèbres à nouveau ....

Il ne verrait peut-être plus jamais ...
__________________
Si le savoir peut créer des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui les résoudra. (Isaac Asimov)
Seth Harper - Conseiller L.O.U.P.S - Prime Administrateur Arès Corp.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Face de l'Ombre se redressa après avoir achevé l'ogre regardant tout autour le résultat de cette boucherie... Les membres déchiquetés dans gobelins gisaient un peu partout, à demi-enfoncés dans la boue.
C'est alors qu'il s'inquiéta pour Delroth !


- Delroth ! hurla-t-il... En ce moment, il se sentait responsable pour l'avoir laissé ! Jamais il n'avait abandonné un ami !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
Le saké était bon et cela faisait longtemps que Sano n'avait trempé ses lèvres dedans. L'alcool de riz le réchauffa et il refusa un deuxième verre. Son grand-père ne lésinait pas sur la boisson mais son petit-fils ne s'en inquiéta pas outre-mesure. Le vieil homme plaisantait même avec la Dame de maison et ils avaient l'air de bien s'entendre. Sano pensa qu'il était temps pour lui de rejoindre son futon. Il se leva non sans mal, l'alcool lui montait à la tête et après quelques révérences et au revoir il se dirigea vers sa chambre.

Sa chambre passait en face de celle des femmes, il remarqua que la lumière était encore allumée. Il sourit et poursuivit son chemin vers la sienne. Son regard s'attarda vers une fenêtre ou la lune brillait dans un ciel constellé d'étoiles scintillantes, les souvenirs ressurgirent en lui et il resta un moment la à contempler la voûte céleste. Des rires et des chants parvinrent aux oreilles de Sano.


- Grand-père en tient une bonne.... puis son regard retourna vers l'extérieur. Il sauta par la fenêtre d'un geste souple et se retrouva dans la cour fleuries, pavée de cerisier et de fontaines d'eau qui emplissait de sérénité cet endroit enchanteur. Les branches d'arbres se secouaient à la douce brise nuptiale.

Sano réajusta son kimono de nuit, il marcha quelques temps et s'accroupit face à une mare ou des lampions multicolores flottaient sur l'eau et se déplaçaient au gré du faible vent. Il en prit et en alluma un, le posa sur l'eau et joignit ses deux mains en fermant les yeux. Son voeux était fait. Il entendit le bruit de pas dans l'herbe et ne se retourna pas


- Tu pries pour qui ?

Sano ne répondit pas tout de suite, ce ne fut que lorsqu'il rouvrit les yeux qu'il dit

- Pour mon père...Mayumi...Je n'ai jamais prié de ma vie.
- J'espère que ca te portera chance.

Il se retourna et l'a vit, elle était si belle dans ce kimono de nuit à fleur, ses cheveux noirs était réunis en arrière en chignon par deux baguettes plantée dans sa masse de cheveux, il l'a regarda un moment et lui dit.

- Je suis désolé de t'avoir oublié Mayumi. Tant de choses se sont passée depuis mon départ.
- Je ne t'en veux pas Sano, j'ai attendu ton retour et je suis heureuse que tu sois la maintenant.

Le voleur soupira et regarda le lampions qui voguait au fil de l'eau. Il fut surprît de voir Mayumi se rapprocher et poser sa tête sur son épaule et se serrait contre lui.

- Mayumi...je....

Elle le regarda dans les yeux, ils étaient brillant, ses yeux vert semblaient deux joyaux d'une valeur inestimable, il savait ce que ces yeux voulaient dire, il avait connu beaucoup de femmes pour comprendre la signification de ceux-c.i

- Oui ?

dit elle dans un souffle. Sano se dégagea poliment et il continua

- Je ne peux pas...Mayumi...
- Pardon ?
- Je...

Il était mal a l'aise, non pas que Mayumi le rendait ainsi, mais il était bloqué...tout simplement devant un fait..il arriva quand même à bredouiller une excuse avant qu'il ne paraisse idiot.

- Depuis...depuis que j'ai quitté ombreterre...mes souvenirs me tourmentent, chaque jours, chaque secondes. Il sortit le joyaux, qu'il s'était fait faire par un Maitre-Joaillier, la copie conforme d'un des cristaux du démon, le pouvoir en moins.
- Je penses à elle...Mayumi...
- Tu m'a dit qu'elle était morte.
- Oui...mais...j'ai beau m'y résigner, je n'arrives pas à le croire et...

L'index de Mayumi se posa sur les lèvres de Sano et elle le regarda avec un petit sourire elle murmura.

- Chuuuuuuut....j'attendrai le temps qu'il faudra....Sano...

Sano regarda Mayumi sans peut-être l'apercevoir, pendant que la flamme du lampion vacilla un instant et redevint bien droite pour finalement disparaitre derrière un saule pleureur. Mayumi laissa Sano la et repartit vers la maison de thé. Le voleur regagna sa chambre peu de temps après, une larme perlait sur son visage.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Mariko qui ne dormait toujours pas avait entendu Mayumi se lever et l’avait discrètement suivie. Elle observa un instant le couple et, ne voulant pas être trop indiscrète se cacha dans un bosquet de bambous lorsque les jeunes gens rentrèrent dans la maison de thé.

Après le passage de Sano, Higesori murmura :


« - Le destin de cet homme est lié à l’un de mes semblables, je le sens… »

« - Un démon ? comment est-ce possible ? »

« - Je ne sais pas, mais la marque de ce cousin démoniaque est en lui… »

« - Je sens que j’ai bien fait de les accompagner… » souffla Mariko.

Mais alors que la jeune Semi-Esprit s’apprêtait à entrer, la lame l’arrêta de nouveau :


« - Le ninja que nous poursuivions hier vient de passer sur la route au grand galops ; et je sens également plusieurs âmes malveillantes se rapprocher de nous. »

« - Entrons prévenir nos amis… »

« - Mais Mariko, j’ai soif ! Laisse-moi boire leurs âmes tout seul ! »

Mariko fit taire la lame et pénétra dans la maison de thé.

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

A des milliers de lieues de Kara-Tur, Fröhnir hurlait le nom de Delroth dans de sombres bois humides, espérant retrouver son ami au plus vite.

« - Oh Delroth, reviens, je dois absolument détruire le Fléau avant qu’il ne retombe dans de mauvaises mains… J’ai besoin de ton aide. Je ne peux retourner en Ombre-Terre avec ce maudit artefact en ma possession ! » murmura l’elfe désemparée…
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Llandràäd
Llandràäd
Roi
 
Avatar de Llandràäd
 
Delroth se guida au son de la voix de ses amis. Tous ses sens étaient en alerte, beaucoup plus aiguisés que normalement. Mais il ne voyait plus ... drôle d'ironie pour un Drow habitué à voir le moindre cailloux dans les froides ténèbres d'Ombreterre.

Le Drow hurla le nom de Fröhnir pour lui répondre. Il n'était pas loin derrière eux peut-être cinquante mètres tout au plus .. pourtant il avait l'impression qu'un gouffre sans fin les séparaient. Il devrait s'habituer à cela ... il serait aveugle pour le restant de ses jours ....
__________________
Si le savoir peut créer des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui les résoudra. (Isaac Asimov)
Seth Harper - Conseiller L.O.U.P.S - Prime Administrateur Arès Corp.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Face de l'Ombre entendit Delroth crier et il se dirigea au son de sa voix, profitant de son sort de vol pour s'approcher plus rapidement et éviter la boue... La pluie battante réduisait le champ de vision mais il repéra des mouvements dans les bois. Et vit Delroth avancer...
Mais quelque chose clochait dans sa démarche, d'habitude si assurée. Souffrait-il de quelque blessure ?
Il acceléra et fut vite sur lui...
Ses yeux ! Ils étaient fermés ! Et des gouttes de sang perlaient sur ses joues ! Par la lumière directrice de Séluné, il avait perdu ses yeux !

Joshua les rejoignit, préparant déjà ses composantes pour soigner Delroth si il était blessé...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Fröhnir suivit ses deux compagnons et aperçut Delroth. D'abord soulagée, elle fut rapidement prise au dépourvu en constatant son handicap. Comment diantre un guerrier tel que lui pourrait à l'avenir combattre sans ses yeux ?

"- Oh non !" murmura-t-elle.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
Sakura riait et blaguait joyeusement avec la gérante de la maison de thé lorsque Mariko vint leur prévenir de ce que sa lame lui avait fait part. Le vieil homme d'un air perplexe écouta le récit de la semi-esprit, puis il fit un signe de tête à la gérante. Elle se leva aussitôt et parti en faisant une révérence et en refermant la porte derrière elle. Sakura prit un air sérieux et fit signe à Mariko de venir s'asseoir en face d'elle. Après un moment de silence il l'a regarda et commença son récit.

- Il y a de cela 23 ans, l'empereur Akahito Terazawa partait en guerre contre le Tu'Lung pour réprimer une rébellion qui commençait a poindre le bout de son nez. On se rappelle la terrible guerre d'indépendance que cet empire à vécu....et à gagné... Il soupira et continua

malgré tout, Akahito Terazawa est un homme bon, il est bon comme un empereur peut l'être disons tout simplement, il prend soin de son peuple et ses victoires se comptent par centaines. Je n'ai jamais pus le voir, mais sa simple présence mérite le respect et on ressent la sagesse en lui. L'impératrice est une femme qui contrairement à ce que tout le monde pense, gouverne l'empire Shou-lung avec son mari. C'est elle qui tint les rênes du pays pendant le départ de son mari. Elle gouverna d'un main de fer et se fit respecter même par les plus grand généraux de guerre dont un certain Arata Matsunaga que vous devez connaitre qui marchait, selon elle, un peu trop sur ses plates bandes. Les objectifs de ce Matsunaga étaient obscurs, seul quelque personnes qui vivait dans le palais impérial connaissait ses propres ambitions sauf.....l'empereur lui-même.

Il voulait tout simplement s'accaparer du pouvoir et jeter à bas Akahito Terazawa en épousant l'impératrice, un tel acte méritait la mort. L'impératrice n'avait plus confiance en personne, même en ses propres femmes de chambres, elle ne se confiait plus à personne et se renfermait sur elle même pendant que son mari guerroyer dans les terres du Sud.

Vous vous demandez comment je sais tout ca ? Et bien j'y arrives... Sakura baissa la voix en regardant les portes, il ferma les yeux, les rouvrit et poussa un soupir puis..il continua

Un homme parvint à briser la barrière que l'impératrice s'était imposée. Un capitaine de garde tout simplement, même pas un samouraï, un simple capitaine... Il sourit et son visage reprit un peu la couleur de sa jeunesse. Il devint au fur et à mesure son confident, puis...son ami...et enfin... Il s'arrêta un moment puis il lâcha....Son amant..

Cet homme de par les lois actuelles mérite la mort, mais certaines personnes mal intentionnées veulent certainement s'en servir comme porte de sortie, en le laissant en vie. La relation entre ce jeune capitaine de garde et l'impératrice alla jusqu'à un point ou la couche royale furent pour eux un passage obligés...et...un enfant naquit de cette union. Cet enfant....

Il regarda le couloir qui menait aux chambres

- Oui...Mariko cet enfant c'est Sannou...l'enfant de l'impératrice et l'homme qui a eu une relation charnelle avec elle est...Takoma...Le destin de Sannou est de se faire reconnaitre à l'empereur et..de prendre sa suite...car l'empereur ne peut plus avoir d'enfant et Sannou est le seul héritier. Si l'impératrice reconnait les droits de Sannou, il montera sur le trône impérial a la suite d'Akahito Terazawa...

Je vous raconterai la suite un peu plus tard Mariko...il est temps d'aller dormir, gardez ceci pour vous, je vous raconterai la suite..plus tard et ne vous en faites pas concernant ce Fei-Lung son destin a lui est de me battre en combat singulier...je dois bien lui accorder ceci Finit il dans un sourire...il se leva en titubant et en se rendant à sa chambre laissant Mariko seule avec ses pensées
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Mariko resta assise en tailleur dans la pénombre à méditer sur les révélations de Sakura pendant que son katana vibrait d'impatience tant il avait envie de passer à l'action.

"- Calme-toi Higesori, l'heure d'étancher ta soif d'âme viendra, mais pas ce soir, non, pas ce soir..." Fit-elle pensive...

Puis elle attendit le jour.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
Misen n'était qu'a quelques jours de marches, à la fois long et court le trajet était agrémenté de rencontres plaisantes qui venaient casser la monotonie du voyage. Venant s'ajouter à cela le paysage magnifique qui s'offrait à leurs yeux. Naïma était tout émerveillée devant tant de beautés. Elle passa le plus clair de son temps à admirer la flore qui égayait le côté de la route. Sano quant à lui, aida un vieux fermier à changer la roue de son chariot pendant que Sakura donnait les directives. Le voleur pesta une fois ou deux mais le travail fut quand même exécuté.

- Saches Jeune Sannou qu'il vaut mieux que quelqu'un surveille ce que tu fais...Imagines que la roue se détache en cours de route j'aurai honte de t’appeler mon petit-fils !

Dit Sakura avec un sourire narquois, il était assis sur le bord de la route en sentant une "pensée" qu'il avait cueilli. Mayumi et plus particulièrement Naïma rigolait de bon cœur un peu plus loin. Le vieil homme s'éloigna et rejoignit Mariko à l'écart

- Je vais continuer ce que je n'avais pas terminé il y a quelques jours Mariko...si ca vous intéresse...

- Bien plus tard, l'impératrice ne pouvait plus cacher qu'elle était enceinte malgré tous les subterfuges qu'elle employait. Elle accoucha clandestinement, à la fois heureuse et craintive de ce que les gens penseraient...Je crois qu'elle aime vraiment Takoma et il a su lui donner ce que l'empereur n'avait pas le temps de lui offrir. Takoma mit en sûreté Sannou chez moi et je l'élevais tant bien que mal jusqu’à ses dix ans a peu près, je lui appris à se battre de ses mains et de ses pieds en lui cachant bien évidement la vérité sur son passé. Mais comme toutes les histoires, la plupart finissent bien et d'autres mal. Arata Matsunaga perça je ne sais comment le secret si bien défendu entre l'impératrice et Takoma. Mon fils déserta de l'armée et fuit à l'endroit le plus sur qu'il pouvait trouver, c'est à dire la guilde du dragon noir, la guilde des voleurs. Il choisi de prendre son fils avec lui et de lui apprendre les rudiments du métier. Son acceptation au sein de cette guilde ne fut pas sans problème et il du montrer patte blanche avant de se faire accepter. Tout se passait bien pendant 5 années et aussi bien Sannou que Takoma devinrent des voleurs respectés, L'agilité de Sannou et ses talents de voleurs faisait de lui quelqu'un de très dangereux et Takoma possédait toute la technique du soldat et de son entraînement au sein de la garde impériale.

5 ans...cela à duré 5 ans puis une mission qui a mal tournée, une mission qualifiée de suicidaire pour l'entourage de Takoma. Il devait se rendre dans une auberge pour voler un joyaux très recherché par la guilde à des gens nobles de passages. L’accueil qu'on lui fit fut tout autre de ce qu'il pensait...Il se fit prendre dans un piège et ...arrêté par la garde....j’apprit bien plus tard qu'Arata Matsunaga était derrière tout ca, il avait enfin retrouvé Takoma l'homme le plus recherché par ses services. Mon Takoma fut torturé puis...relâchés.

Deux questions se posent alors...pourquoi Takoma fut relâchés ? Et pourquoi Arata Matsunaga n'a dit mot à l'empereur de la relation de l'impératrice entre mon fils. Tout simplement parce qu'il pensait que la guilde des voleurs s'occuperait facilement de Takoma de peur qu'il n'ait donné des informations vitales sur les prochaines activités de la guilde et pour l'autre question parce ce que c'était lui qui était chargés de la garde de l'impératrice pendant le départ de l'empereur...et qu'il n'avait su tenir son engagement. Il n'avait que deux solutions suite à cet échec, s'ouvrir le ventre ou....jouer à jeu plus perfide comme il le fait actuellement.

Quoiqu'il en soit, Takoma prit son fils et fuit vers les royaumes de l'ouest, vers l'Occident et je n'eut plus de nouvelles de lui...Sannou pourrait continuer l'histoire à ma place a ce moment la car il a été le seul à l'avoir vu pour la dernière fois. Tout ce que je sais, c'est que des assassins furent envoyés à leur recherche...rien d'autre.

Sakura regarda Mariko et lui offrit la pensée et soupira.

- Misen est droit devant nous, allons y je vois que notre brave Sannou a terminé son travail. Si j'avais une cinquantaine d'année de moins je fricoterai bien avec vous Jeune Mariko hé hé hé...Bah ! Allons y ne faisons pas attendre ce cher Fei-Lung...
Lien direct vers le message - Vieux
Fil fermé
Les forums JOL > Forum jeux-vidéo > Neverwinter Nights > NWN - le Théâtre des Illusions > Le Fléau des Plans
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Neverwinter Nights RSS
  • Aucune vidéo pour le moment...
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 19h29.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite