JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 651 (sites) | 1076 (forums)Créer un compte
Forum jeux-vidéo>Neverwinter Nights
le Théâtre des Illusions
Fil fermé
Partager Outils Rechercher
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Face de l'Ombre rengaina sa dague après l'avoir essuyée sur l'homme apeuré.

- Sachez que je ne vous aurait jamais percé le ventre de sang froid... je ne suis pas une bête comme trop de mes pairs ! Je vous remercie d'avoir parlé...
Si vous en avez le courage rejoignez la citée d'Alven dans le royaume d'Alvencys, au delà de la mer Etincelante ! La route est longue et périlleuse mais vous pourrez couler des jours heureux en ce lieu, à l'abri des ennuis ! Mes amis y veilleront !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
Sano continua de parler avec son grand-père pendant que Naïma se dirigea vers la salle de bain. Un air grave se dessina sur le visage de Sakura puis il décida de parler.

- Je n'ai pas plus de nouvelle que toi Sanou, ton père peut-être aussi bien mort que vivant...mais ce que je ne comprend pas c'est pourquoi tu crois aux dires d'un démon ?
- Parce que le démon voit tout, il connait toutes les personnes qui sont mortes et lors de mon rêve, ce n'était pas le vrai visage de mon père, c'était le mien...ceux qui veut dire que mon père...n'est pas mort ! Il soupira Je sais que c'est un peu gros comme histoire, mais cela se tient, on ne peut pas projeter une image d'une personne que l'on a jamais vus...

Le vieil homme réfléchit un instant à l'histoire de son petit-fils puis il hocha lentement la tête et lui dit.

- Qu'elle ont été ses dernières paroles ? A ton père je veux dire.
- Il m'a dit...il..Sano réfléchit un instant et son regard se fit lointain Il m'a dit que je ne devais avoir confiance en personne...et que le destin qui m'étais promis dépendait de la foi que j'avais en mes convictions

A ses paroles, le visage de Sakura se raidit, son coeur eut un choc...il dit enfin

- Il avait raison...un destin t'attend Sanou..et...je crois qu'il est temps pour toi de le connaitre...je...je vais t'accompagner à ton voyage à Kuo Té lung. Il faudra que nous allions voir l'Hatamoto Arata Matsunaga (Hatamoto=noble au service de la garde de l'empereur)....
A ses mots, Sano fut content de voyager avec son grand père, cela faisait maintenant presque 10 ans qu'il ne l'avait pas vu et voyager avec lui serait comme rattraper le temps perdu. Mais il y a quelque chose dans la voix de son grand-père qui ne lui plaisait pas...Quelle était ce destin dont on lui parlait, quelque chose d'important pour sur. Il laissa passer cette question qui lui trotter dans la tête et sourit face à Sakura.

- Je serai content que tu...vien....
- Je pars aussi !
Les deux hommes se retournèrent vers la porte d'entrée, une femme du même age que Sano se tenait sur le pas de la porte, elle portait un kimono blanc immaculé ainsi qu'un pantalon noir bouffant, ses cheveux noirs étaient ramenés en arrière par un chignon et lui descendait dans le dos. Elle était petite, aussi petite que le voleur et dans ses yeux de la même couleur que ceux de Naïma perlait une larme. Ses sacs de victuailles tombèrent sur le sol. Sano comprit aussitôt qui elle était

- Mayumi...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Triel faisait les cent pas dans la salle d’attente de l’étude de Gromphf. L’archimage de Menzoberanzan avait été pardonné car un plan avait germé dans l’esprit tordu de sa sœur, mais cette dernière avait besoin de l’assistance de son oncle pour mener son projet à bien. Elle s’était muni de son fouet à tête de serpent pour éventuellement se montrer plus persuasive, et ces derniers s’agitaient en tout sens, sentant sourdre la colère de leur maîtresse.

Lorsque le sorcier apparu, ne l’invitant même pas à entrer dans son bureau, elle en fut encore plus courroucée.


« - Tu m’as faite attendre ! » Cracha-t-elle les sourcils froncés.

« - Que veux-tu Triel, ma charge est accablante et je ne suis pas libre de mes mouvements depuis que tu m’as fait cloîtrer ici. » Le mage soutint son regard. Malgré son grand âge, il était, grâce à la magie, aussi jeune et beau que s’il avait 300 ans. Or on murmurait un peu partout que le vieux avait largement dépassé les 4000 ans !

« - Tu n’avais qu’à pas laisser fuir ma tueuse ! »

« - Le Fléau des Plans n’était pas pour toi et tu le sais. Un jour ou l’autre, Saâd Ame Uss Ayne serait revenu des Abysses pour te demander des comptes. Il fallait le détruire ! » Argumenta Gromphf non sans une pointe d’agacement dans la voix.

« - Tu parles, c’était surtout pour épargner à Liriel, ta petite protégée de se faire tuer par les démons ! »

« - Laisse ma petite en dehors de ça veux-tu ? » Le mage sentait la colère monter en lui, mais face à la nouvelle maîtresse des drows, la prudence s’imposait…

« - Je te laisserai tranquille si tu m’aide. » Susurra mielleuse la jeune elfe noire. Depuis qu’elle avait remplacé sa Mère sur le trône, Triel, bien qu’affublée d’un physique assez ingrat avait tout de suite su imposer sa puissance et sa vision des choses. Lloth était avec elle.

« - Que veux-tu ? » Demanda le sorcier.

« - Procure-moi un globe de clairevision axé sur la fraternité du Désespoir et sur Fröhnir. Je veux pouvoir suivre leurs pérégrinations afin de prendre les devants si nécessaire. »

« - Quel est ton plan ? »

« - Les huit dagues de Lloth s’occuperont de Delroth et aideront Nando Seyflin à récupérer le Winangoroth. C’est tout simple. »

« - Non, je te connais, tu as autre chose en tête. C’est à propos de Fröhnir hein ? »

« Tu le verras bien assez tôt cher oncle ! »

Puis elle parti d’un rire sardonique qui donna même quelques frissons au sorcier drow. Lorsqu’elle quitta son étude munie d’un sac contenant la boule de cristal noir qui lui permettrai de voir les meilleurs tueurs drows ayant jamais existé ainsi que son frère et Fröhnir, les deux autres tueurs les plus talentueux, après la fraternité, un picotement de plaisir lui parcouru la nuque. Les combats allaient être de toute beauté, et les stratégies et autres manipulations allaient transformer cette aventure en un spectacle digne de Lloth !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
Le départ pour Kuo Té Lung se passa sans histoires....enfin presque, Sano avait insisté pour que Naïma reste à la maison de son grand-père en attendant son retour, laquelle s'était empressée de refuser. Sakura apprécia la timidité de la jeune femme, elle était bien élevée pensa t'il. Le voleur pensa tout autrement, l'arrivée de Mayumi pesait certainement dans son choix de les accompagner.

Sakura n'avait pris que pour voyage un bâton de bambou qu'il s'en servait pour s'appuyer dessus au fur et a mesure de sa marche, il avait le pas lent et mesuré, son autre bras, il le mettait toujours derrière son dos.

A Naïma, on lui avait donné un arc et des flèches, un arc Tuigan. Sano doutait fortement qu'elle puisse même le bander et il dut déchanter bien vite lorsqu'elle encocha un flèche et en tira une, certes pas avec une précision extrême mais l'arbre à dix pas était touchée.

Sano portait ses deux katanas offert par la dame de Sylverymoon, l'un de feux qu'il avait appelé "Hi Son'gaï" celui qui faisait des dégât au feu et l'autre de glace qu'il avait appelé "Sougaï" dégât du au froid.

Quand à Mayumi, elle portait toujours son kimono, en ce moment elle discutait a l'arrière avec Sano, elle lui avait appris qu'a la mort de ses parents, Sakura l'avait recueillit chez lui et l'avait élevé comme sa propre fille, il lui avait appris le combat à mains nue et elle était devenue moine, son ki était très fort en elle, mais elle manquait d'expérience, chaque jour, chaque gouttes de sueurs qui coulait, elle le faisait pour Sano, car elle savait qu'il reviendrait un jour. Sano lui expliqua son histoire et elle écoutait avec une avidité extrême chaque mot qu'il prononçait comme si elle buvait ses paroles, elle comptait rattraper le temps perdu maintenant qu'il était revenu à Kara-Tur....pour de bon.

Ils avaient donc pris la route menant à la capitale, de temps en temps, ils croisèrent des charrues tirés par des boeufs à longue cornes, le fermier suivait avec une grande canne de bambou et frappait sur la croupe de l'animal pour lui indiquer la direction à prendre. Les routes étaient comme à leur habitudes bien entretenues, et on voyait passer régulièrement des coureurs, des messagers qui se relayaient à des distances respectables et pouvant courir des lieux impressionnants. Sano se risqua à demander à Mayumi.


- Et...tu as trouvé un petit ami ?
Elle le regarda dans les yeux comme si ce qu'il venait de dire était une grosse absurdité
- Je t'attendais Sanou, chaque jour je rêvais de te voir franchir la porte de la maison de Sakura.

Le voleur se planqua de nouveau dans son mutisme. Il ne dit plus rien, cette nouvelle aurait du lui remonter le moral....mais ce n'était pas le cas. Mayumi était une belle femme, une très belle femme même et derrière son visage dur marqués par les années d'entrainements qu'elle avait subit se cachait une personne au coeur formidable. Elle regardait Sano ne pouvant détacher son regard de lui, de peur qu'il ne s'évapore dès qu'elle eut détournée ses yeux. Naïma se retournait toujours en murmurant toutes sortes de choses pour elle-même, elle n'était pas tranquille. Sakura rit intérieurement et regarda Naïma

- uhuh...jeune fille, la jalousie naît avec l’amour, faites attention à ca.
- Mais ! Je ne suis pas !
- Non bien sur...non héhé

La route prendrait du temps, plusieurs jours. Les chevaux avaient été laissé à la demeure de Sakura, les serviteurs s'en chargeraient avait il dit. Voyager avec des chevaux du désert était le meilleur moyen de se faire remarquer. Cela prendrait plus longtemps pensa Sano...mais qu'importe, le temps ne voulait plus rien dire pour lui maintenant qu'il était revenu....dans son pays...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
L’homme, bien que blessé mesura la chance que lui offrait Face de l’Ombre. Il s’en alla clopin-clopant, et laissa le groupe d’aventuriers reprendre sa route. Le reste de la journée se passa sans incident et chaque membre de l’expédition appréciait la beauté des paysages. Au Nord, la haute forêt fournissait un peu d’ombre et de fraîcheur, tandis que les collines vallonnées au Sud offrait une vue magnifique. Eauprofonde se trouvait encore à de nombreuses lieux plus à l’Ouest, mais parfois le vent apportait quelques effluves marines dont les senteurs se mélangeaient à l’arôme des sous-bois et rendaient ces derniers plus vivifiants.

Le soir arriva vite, et alors que le ciel pâlissait, les premières étoiles vinrent piqueter la voûte céleste d’un millier de petites lumières blanches. Le groupe s’installa à l’abris d’un bosquet de sapin dont le tapis moelleux d’aiguilles fournirait un agréable matelas pour la nuit et Fröhnir alluma un feu en se délectant de la danse hypnotique des flammes et de l’agréable odeur de résine…
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Qu'il était bon de sentir la nature monter en soit. Son doux parfum, son contact délicat et ses milles échos résonnant en une musique envoûtante... Le rôdeur se sentait vivre dans cet environnement nourricier.
Il profita du voyage et se sustenta avec avidité.

Quand il fut assis sur l'humus, humide et moelleux, il eut soudain l'envi de poser tout cet encombrant attirail pour communier plus facilement avec l'essence de la forêt...
Mais la situation lui revint bien vite en mémoire et il porta une main à son cimeterre... sa légèreté lui suggérant leur absence.

Puis voyant le regard que lui porta Delroth, il eut un sourire apaisant pour expliquer son erreur.


- Il est difficile de croire en cet heure, au danger qui nous menace. Mailikki veille sur nous et me préviendra au cas où...

Il ne finit pas sa phrase, perdu dans ses pensées. Happé par ses rêves, il avait lui aussi succombé à la danse des flammes et à son passé !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Llandràäd
Llandràäd
Roi
 
Avatar de Llandràäd
 
Delroth sourit

Bien .. je vais explorer un peu les alentours et voir si rien n'entravera notre route demain. Je serais de retour pendant la nuit ... dormez bien.

Puis il se leva, et s'engouffra dans la forêt.
__________________
Si le savoir peut créer des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui les résoudra. (Isaac Asimov)
Seth Harper - Conseiller L.O.U.P.S - Prime Administrateur Arès Corp.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Llandràäd
Llandràäd
Roi
 
Avatar de Llandràäd
 
Un étrange pressentiment parcouru l'échine de Delroth.
Quelque chose dans le vent apportait des effluves de mal ... un relent d'âme souillé, ténébreuse ... maléfique.

Il quitta le bord de la route et grimpa dans un arbre bien touffu, observant la route à la faveur de la lune. Une sorte d'ombre passa sur la route, comme un voile de ténèbres entourant un être vivant. Certains assassins de Lloth maîtrisaient les illusions afin d'effrayer leurs victimes. Un sifflement se fit entendre à sa droite ... et ce n'est qu'à la dernière fraction de seconde que Delroth évita le carreau empoisonné. Il se laissa tomber de sa branche, retombant tant bien que mal sur le sol meuble, griffes aux clairs.

Un homme se jeta sur lui ... non une illusion, elle ne fît que le traversé lorsqu'un deuxième sifflement obligea Delroth à s'aplatir, évitant le trait mortel de quelques millimètres.

Il fonça dans la direction d'où provenait le carreau ... la un Drow l'attendait, le visage recouvert d'un masque métallique en forme de tête d'araignée, rejetant son étrange arbalète et dégaînant un cimeterre et une petite dague.


Tu n'as pas eu l'honneur de me connaître dit-il sans aucune émotion dans la voix. mais tu auras l'honneur de mourir de ma main.

Le Drow exécuta alors des arabesques avec ses lames, puis il attaqua. Son masque était imbibé de magie et Delroth devait lutter pour ne pas succomber à la terreur qu'il provoquait en son coeur. Il avait jeté un sort, qui provoquait une peur sans limite envers quelque chose, une peur qui pouvait abattre le plus grand des guerriers si la cause de cette peur était ce qu'il avait toujours craint ...
L'assassin venait lui inoculer la peur de la mort ...

Delroth esquiva le cimeterre mais se fît entaillé la joue par la dague, qui était recouverte d'un puissant soporifique ...

Mais en faisant cela, son ennemi avait exposé son flanc gauche ... et les griffes de Delroth se plantèrent dans le corps du Drow, remontant jusqu'au coeur. Le masque de celui-ci toma et la surprise se lisait sur son visage. Il mourut sans même avoir le temps de souffrir.

Delroth courut pour rejoindre ses amis, s'écroulant près du feu et succombant au sommeil ... mais au fond de lui il savait ... il savait que cela n'avait été qu'un test. Un autre des assassins avait regardé le combat ...

***********

Masque de Mort sourit ... sa place de chef des dagues de Lloth le ravissait. Il avait observé le très bref combat entre son disciple et Delroth ... celui-ci était réellement un adversaire à son goût ...


Ainsi ta mort n'est pas ce que tu crains le plus, Traître ? murmura-t-il pour lui-même. Dans ce cas, nous testerons autre chose plus tard ....

Et son rire démoniaque fît écho à travers la forêt qui s'était recouverte d'un voile d'obscurité, un voile illusoire de mort et de ténèbres ...
__________________
Si le savoir peut créer des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui les résoudra. (Isaac Asimov)
Seth Harper - Conseiller L.O.U.P.S - Prime Administrateur Arès Corp.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Fröhnir nota l'estafilade qui marquait la joue de Delroth. Elle nota aussi la sueur qui inondait son front et ses habit recouverts de poussière, brindilles et autres feuilles. Il y avait eu combat c'était certain, mais le drow restait muet, il n'y avait donc pas lieu de s'inquiéter pour la nuit. En revanche il faudrait qu'il fournisse des explications au matin.

La nuit était calme et douce, une brise tiède soufflait du Sud, avivant par instant les braises du feu de camp qui se mettaient alors à rougeoyer plus vivement, transformant les visages reposés des campeurs en masques démoniaques.

Fröhnir s'allongea sur sa couverture et plongea son regard doré dans l'abîme argenté des étoiles, laissant vagabonder son esprit sur l'écume des rêves, se berçant au gré des vagues de l'océan de ses souvenirs, et calmant la tempête qui ravageait son esprit...

Qu'il était bon d'être vivant. Mais que la mort pouvait sembler douce et attirante parfois !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
- Ne voyez-vous pas qu'il a été attaqué ? s'écria Face de l'Ombre sautant sur ses jambes, cimeterres en main ! Il ne comprenait pas le calme de Fröhnir alors que son ami venait de tomber, sûrement sous l'effet des somnifères drows !

- Les autres sont peut-être tout proches ! Je sens la haine sourdre non loin... Quelqu'un nous épie avec notre mort en tête !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Fröhnir se débarrassa de son envie de rêver et regarda Face de l'Ombre attentivement, un léger sourire se dessinant sur son visage doré.

"- Croyez-vous qu'il serait revenu directement ici pour s'allonger et faire une sieste si le danger qui nous menace était immédiat ?
L'effet des somnifères drow n'a qu'une durée limité, vous êtes bien placé pour le savoir non ? Nous ne subirons pas d'autre attaque cette nuit, vous pouvez en être sûr."

L'elfe fit mine de se "rendormir" puis se redressa sur ses coudes et regarda de nouveau son compagnon de voyage :

"- Moi aussi je sent le mal qui rôde, plusieurs sources en fait, mais qui que se soit, ils savent que nous ne sommes pas des adversaires à prendre à la légère. Ils nous testent. Les drows, les mercenaires, et ceux de ce soir, tout cela n'est qu'un début. Rassurez-vous. Reposez-vous. Nous interrogerons Delroth demain."

Cette fois, Fröhnir ferma les yeux et se laissa aller au flux de ses souvenirs et à la chaleur bienfaisante de ses aspirations les plus secrètes...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Face de l'Ombre rengaina ses lames et s'assit sur sa couche, ne sachant plus vraiment à quoi s'en tenir... Être traqué comme çà ne lui était pas arrivé depuis sa fuite d'Ombre-Terre !
Des mauvais souvenirs revenaient le hanter et il ne ferma pas les yeux... Il restait le regard droit ; perdu dans ses pensées il était prêt à bondir au moindre signe !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Mais la nuit se passa sans le moindre incident. Peu à peu les étoiles s'éteignirent pour céder la place à la chaude lumière du soleil. Alors que Fröhnir essayait de rallumer le feu pour réchauffer un peu de bouillon histoire de faire glisser quelques morceaux de pain elfique qu'elle avait acheté avant de partir, Delroth s'agita dans son sommeil. L'elfe jeta un oeil à Face de L'ombre qui semblait épuisé :

"- Je vous avais bien dit que tout se passerai bien cette nuit, regardez-le, le soleil aura vite fait d'effacer les dernières traces de poison".

Puis elle se leva et parti en direction des fourrés. En passant elle donna un léger coup de pied à Joshua qui ne semblait pas vouloir sortir de ces rêves. ( )
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
L'arrivée à Kuo tè Lung ravit Naïma, elle n'avait jamais vu de cité aussi grande. L'activité au sein de cette immense ville lui donnait le tournis. De nombreuses routes parcouraient l'empire et toutes se rejoignaient ici. Les plus chauvins de l'empire disaient que tous les chemins mènent à Kuo tè Lung.

Des caravanes entières chargés de produits de luxes patientaient aux portes de la cité, certaines sur les ponts dont les fleuves Hung-tsè et Chan-Lu entouraient la puissante capitale. les routes n'étaient pas le seul réseau de transport de marchandises, des barges parcouraient les fleuves dont certaines étaient pleines a craquer. Seul un homme munies de sa perche poussait la barque bien petite selon Naïma. Elle se demandait comment un bateau de cette taille pouvait transporter autant de marchandises, cela la laissa perplexe.

Tout était batit autour de la cité interdite. Ce n'était pas un palais, mais une succession de palais qui se suivaient, cela démontrait la puissance et la représentation du pouvoir en place. Un portait du souverain actuel trônait sur la porte Nord et saluait les nouveaux arrivants. On raconte que cette cité comportait 100 000 pièces, et que des milliers de scribes et autres fonctionnaires régissaient tout ce beau monde selon un hiérarchie bien définie. Sakura expliqua l'ordre social de l'empire a Naïma, laquelle écouta avec intérêt.


- Tout d'abord il y a l'empereur, il est le grand ordonnateur de tout l'empire et décide des taxes a appliquer au royaume, Toute personne vivant sur ses terres est assujettis à une taxe, pour le droit de cultiver.
Ensuite viennent les Kuges, ce sont les membres de la famille impériales et les hauts fonctionnaires, les ministres si vous préférez...puis viennent les Daïmyos, ou les seigneurs de guerres qui contrôlent chacun une province de l'empire sous l'égide de l'empereur, il y en a 14 comme le nombre de provinces hé hé hé...
Les hatamotos viennent ensuite, ce sont des nobles au service de la garde de l'empereur, puis les samouraïs et enfin les ronins...

La liste pourrait s'allonger encore chére demoiselle, mais vous n'y comprendrait plus rien.

- Et la personne que nous allons voir est un....Hatamoto ?
- Oui c'est bien ca, un des gardes personnel de l'empereur.

La discussion dura encore quelques temps entre Sakura et Naïma, tout en marchant, ils parcouraient les lieux et c'est en fin d'après midi qu'ils arrivèrent à l'endroit souhaité. Des étendards sur d'imposants mâts claquaient au vents, le petit groupe dut répondre a plusieurs questions de la part de gardes Samouraïs, et ils pénétrèrent dans le vestibule qui faisait office de salle d'attente. Le garde, dans une voix sèche et rude annonça.

- Patientez ici ! Notre Grand maitre Arata Matsunaga va vous recevoir.

Puis l'homme repartit vers la place qui était la sienne, c'est à dire à l'entrée. Naïma grimaça à son adresse en constatant qu'il n'était pas commode, et ils s'accroupirent à quatre sur le tatamis qui leur était réservés. Quelques heures passèrent et Sano commença a trouver le temps long tout comme Naïma qui ne tenait plus en place, Mayumi resta tant bien que mal tranquille, Sakura était imperturbable, fermant les yeux et méditant sur le temps qui passe lorsqu'un homme au crane rasé portant le Daïsho vient leur parler.... Un Samouraïs pensa Sano.

- Veuillez me suivre...

Ils rentrèrent dans une vaste salle très bien gardées, 5 statues humaines se tenaient à diverses endroit de la pièce. Un homme en tenue de cérémonie était assis à l'occidental sur un trône, il devait avoir la quarantaine et ses traits étaient durs, ses cheveux noirs étaient plaqués sur son front, sa posture et sa droiture démontrait chez Sano une grande maitrise de lui même. Il invita le groupe a s'asseoir en face de lui d'un geste souple de la main.

Sano se débarrassa de ses armes et les posa à coté de lui, poignée tournée vers l'homme, lequel inclina la tête en signe de bienvenue.


- Que me vaut l'honneur de votre visite jeune gens ?
C'est Sakura qui répondit
- Puissant seigneurs, nous venons vous demander une requête, nous recherchons un dénommé Takoma Rong qui fut au service de la guilde des dragons noirs il y a de cela une dizaines d'années...avant qu'il ne disparaisse de la circulation.
- Qui le demande ?
- Son...fils, Sanou Rong qui est ici.

L'Hatamoto regarda Sano et son regard cilla face au voleur. Il fit un signe de la main et aussitôt un garde quitta la pièce et se précipita dehors.

- Mes services de renseignement viendront me faire part de leur découverte à propos de ce....Takoma...autre chose ?
- Non...puissant seigneur...
- Avez vous un endroit ou loger ?
- Nous comptions résider en ville quelques temps, en attendant les renseignements...
- Bien repassez me voir demain.

Sakura posa sa tête sur le tatamis et ils se levèrent ensemble, quittèrent la pièce.

- C'est tout ?? Naïma regardait avec incompréhension le vieux Sakura Je veux dire ca ne dure pas plus longtemps que ca ? une demande ?
- Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Dit Sakura avec un petit rire

------------------------------------------------------------------------------------
Arata Matsunaga tapotait sur le dossier de son siège en se mordillant un ongle
- Feï- Lung !!
- Oui maitre ?
Un homme en kimono noir sortit de l'ombre pour se retrouver derrière le trône, son crane était rasé a part une natte qui lui sortait du haut de son crane et qui pendait derrière son dos

- Ces gens ne doivent pas quitter la cité vivant ! Fais en sorte que ca soit discret. Et utilise les moyens qui sont nécessaires.
Le dénomé Fei-Lung repartit comme il était venu, par le chemin des ombres et s'évapora dans un tintement de clochette sans dire un mot
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Face de l'Ombre avait passé une nuit blanche... mais il ne s'en faisait pas pour ses réflexes, il avait fait bien pire. Il se leva, fit quelques étirements puis quelques passes, cimeterres en main.

- Dans deux jours, si je n'ai pas dormit jusque là, mes mouvements s'en resentiront... fit-il adressant un clin d'oeil à Fröhnir.
Lien direct vers le message - Vieux
Fil fermé
Les forums JOL > Forum jeux-vidéo > Neverwinter Nights > NWN - le Théâtre des Illusions > Le Fléau des Plans
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Neverwinter Nights RSS
  • Aucune vidéo pour le moment...
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 10h53.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite