JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 219 (sites) | 385 (forums)Créer un compte
Forum jeux-vidéo>Neverwinter Nights
le Théâtre des Illusions
Fil fermé
Partager Outils Rechercher
Avatar de Llandràäd
Llandràäd
Roi
 
Avatar de Llandràäd
 
La première attaque que Delroth subit fut rapide. Il bougea comme s'il voyait les lames fondre sur lui et s'abaissa lorsque la dernière lame passa au-dessus de sa tête, sortant la dague qui se trouvait dans ses chausses et frappant de toute ses forces derrière lui, atteignant le bras de l'un des agresseurs.

Il ressentit alors leurs présences ... les cinq derniers assassins de Lloth. Tous ce mirent en face de lui.
Delroth resserra l'étreinte sur la dague d'améthyste ... la dague d'En'dariell. L'assassin touché s'effondra alors dans de terribles tremblements, sa peau se dessécha, puis ses muscles. Quelques secondes plus tard, il ne restait plus qu'un squelette sur un tas de cendre. Les assassins furent légèrement décontenancé face à se spectacle.


- Qu'est-ce que .. ? murmura l'un d'eux.
- La dague d'améthyste. annonça le renégat
Elle absorbe la vie de ceux qu'elle touche, réduisant les corps en tas de poussière. En'Dariell avait reçu cette dague en cadeau lorsqu'elle était encore prêtresse de Lloth, peu de temps avant de rejoindre Eilistraë.

Il ne leur dit pas que la lame n'avait que trois charges. La peur était un grand ennemi, et Delroth devait jouer avec tous les alliés qu'il pourrait avoir dans ce combat. D'un geste vif et inattendu, il jeta la dague sur le Drow le plus proche et se jeta sur le suivant, ses griffes d'obsidiennes dégainées.
Les lames noires transpercèrent l'armure aussi facilement que la chaire et s'est un troisième Drow qui s'effondra, son sang se vidant par trois trous au niveau de son coeur.


Est-ce cela que tu appelles la puissance de Lloth, Masque de Mort ? Des disciples à peines formés, incapables de faire face à un aveugle ?
J'avais oublié qui tu étais, Sans-nom. répliqua l'intéressé, le son de sa voix légèrement étouffé par le Masque en forme de crâne grimaçant qu'il portait.
Mais ceci n'a plus d'importance, puisque tu va mourir de mes propres mains. Je vengerais tout ce que tu m'a fait, toi qui m'a volé ma place de leader de la Confrérie du Desespoir ... toi qui m'a volé mon si beau visage. La haine était de plus en plus forte dans ses paroles ... une haine presque palpable.

L'autre assassin encore présent attaqua Delroth par derrière, forçant se dernier à se retourner pour parer les lames dont il avait ressenti les vibrations maléfiques. Un poison virulent devait se trouver dessus.
Puis Masque de Mort passa lui aussi à l'attaque.
Le rôdeur fût alors obligé de battre en retraite. Ses deux adversaires cumulés étaient trop fort pour lui ... il allait falloir rusé s'il voulait rejoindre ses compagnons qui se trouvaient un peu plus haut ...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
Le démon ouvrit la porte en grand, une aura de malfaisance irradiait du corps du voleur. Sans un mot il dégaina "Hi Son'gaï" et "Sougaï" . Les deux armes crépitaient comme si elle rejetait le fait d'être maintenue par un force étrangère. des gouttelettes de glaces et de feu perlèrent sur le sol. Sous la capuche deux orbites rouges fixaient tour à tour chaque compagnons et puis ils s'arrêtèrent sur la liche qui se tenait derrière, le livre entre les mains. Le démon ne tenta même pas de lancer un contre sort sur ceux lancés par Sérena et Joshua. Il se permit même d'éclater de rire.

- Ainsi donc vous voulez en finir avec moi ?? Mais je vous en prie, Faites-donc...faites moi disparaitre....ET VOUS TUEREZ VOTRE AMI...a moins que...qu'il soit déjà mort, c'est marrant je ne ressens plus une once de vie dans ce corps.

Le corps de Sano était effectivement paralysés, Il attendait la réaction du groupe d'aventurier. Son calme était impressionnant, il cachait quelque chose.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Fröhnir aussi avait dégainé ses deux dagues enchantées, ridicule reflet miniature des armes de Sano. Elle toisa le démon et s’avança d’un pas en biais de manière à se placer presque devant Mariko, puis, sans cesser de fixer le voleur, rejeta légèrement la tête sur le côté pour parler doucement à la semi-esprit :

« - Dame Mariko, votre lame bois des âmes n’est-ce pas, peut-elle les « rendre » à son propriétaire si le corps de ce dernier est ressuscité ? »

Higesori répondit à la place de sa maîtresse :

« - Oui, je le peux, excellent plan ma mignonne ! »

Fröhnir reprit sa voix normal et s’adressa au démon :

« - Tu vois mon vieux, ton plan a échoué. Ta voix est emplie de fiel et de mensonges, je suis certaine que Sano est encore là, quelque part. Et même s’il est mort, j’ai là le moyen de le sauver, si ce n’est son corps, au moins son âme. Rends-toi et retourne dans les abysses qui t’ont vomi sinon la Liche ici présente s’en chargera et je doute que tu apprécies le traitement ! »

Sur ces paroles, l’elfe reprit sa place initiale et sussura de nouveaux quelques mots à Mariko :

« - Au moindre geste, n’ayez aucune hésitation… »
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
- Je n'ai que faire de tes mises en gardes jolie elfe ! Tentes donc de m'extraire de ce corps et nous verrons qui aura gagné !

Les yeux rouges du démon dardaient sur le groupe d'aventurier un air de défi. Le corps de Sano était immobilisé par les sorts lancés sur lui et il parvenait a garder le sourire malgré tout.

Je te donnes une dernière chance ! Donnes moi les artefacts et je partirai de ce.... corps, je te le....

Le démon s'arrêta brusquement de parler, ses yeux rouges devinrent pâles et ses jambes fléchirent, le corps de Sano chancela. "Hi Son'gaï" et "Sougaï" tombèrent sur le sol dans un tintement mat et aussitôt la surprise se dessina sur le visage du démon. Il claqua sa bouche comme pour essayer de parler puis enfin un son sorti de sa bouche.

- Il ....il résiste ! Il... ARRRRRGHHH !!

Puis aussitôt, le visage du jeune homme se releva, rempli de sueur, ses yeux plus noir que la nuit étaient d'un doux profond. Ils inspiraient la sérénité et la joie de se retrouver face à face avec celle qu'il aimait. Sa main tremblante se leva doucement vers le visage de Frohnir et il s'arrêta à mi chemin. Ses lèvres bougèrent.

- Je n'ai...plus beaucoup de temps Frohnir...Je le...le contient difficilement, mais ...trop ...pour moi...

Sano se retourna vers la liche.

accomplis ton...devoir..Liche...Banni le de mon corps...Danger.....ensuite..

Son sourire revint sur le visage de l'elfe

- Je..t'a..

Sa lèvre inférieure tressaillit et un hurlement de rage fit trembler le sol autour de lui, Le sol se craquela et la tête du voleur se rejeta en arrière pour revenir en avant. Létabli en face de la liche lévita et fonça directement sur la créature qu'elle esquiva. Naïma ne fut pas aussi rapide, d'abord prise au dépourvu en voyant Sano revenir et reprendre le dessus, elle avait gardée ses yeux sur le démon, apeurée de ce tremblement et incapable de bouger. Elle prit l'établi dans le ventre et fut emportée contre le mur plusieurs mètres plus loin. Dans un craquement terrible elle s'écrasa contre le mur et s'écroula inconsciente sur le sol. Tout ce qu'elle entendit c'était le rire sinistre du démon qui avait réussi à toucher un adversaire.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
- Non ! hurlèrent Séréna et Joshua en coeur.

La magicienne attendit que Sano batte des paupières et les immobilisèrent à leur tour. Le démon était privé de sa vue.

Pendant se temps, Joshua s'était précipité vers Naïma pour lui porter secours. Au besoin, il la ramènerai d'entre les morts !
En attendant ils lança un puissant sort de soin pour ressouder les fractures.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Néfir Herr’Oben n’avait jamais cessé de préparer son sortilège. Dès que le Démon eut reprit son emprise sur Sano, il lança l’ultime mot de pouvoir qui achevait le processus. Une puissante vague d’énergie vint frapper le Démon qui fut soulevé de terre, hurlant et vociférant. Un vent de fureur soufflait dans la pièce, faisant voler en tout sens parchemins, composants et débris dans un incroyable malstrom. Tous furent déstabilisés par le sort, aveuglés par la poussière et jetés au sol. Fröhnir rengaina ses dagues et se jeta sur les jambes du voleur qui lévitait à un mètre du plancher. Elle le plaqua au sol et tenta de l’y maintenir, mais la lutte du Démon contre le sort d’exorcisme était rude et provoquait une débauche d’énergies magiques. Mariko vint à sa rescousse, et toutes deux s’empilèrent sur le voleur dans une vaine tentative de le protéger des soubresauts démoniaques qui le secouaient.

Du coin de l’œil, l’elfe vit Naïma effondrée dans un coin de la pièce, du sang coulant abondamment d’une large plaie au thorax, elle vit aussi Joshua qui avait tenté de la soigner s'envoler littéralement dans la pièce, côtoyant de très près l’ouverture de la fenêtre, mais la poussière et les éclairs l’empêchèrent de voir ses autres compagnons.

Elle hurla. Et son cri comme le sortilège semblèrent durer une éternité...

Puis la tempête se calma. Alors que des objets tombaient tout autour d’eux, Fröhnir regarda Sano dans les yeux. La lueur rouge qui les animait était en train de faiblir. Saâd Ame Uss Ayne eut un dernier rictus et dit :


« - Mon… portail… ma… destinée…Tu ne gagnes… qu’un court répit… stupide elfe… Je suis immortel… je reviendrai… mais là… j’emporte ton voleur avec moi ! »

« - NON ! Tu ne l’emporteras pas Démon ! Mariko, prend son âme ! »

La semi-esprit parut hésiter à planter sa lame enchantée dans le torse de Sano, mais quelque part au fond de son esprit, le souvenir de Sakura se fit soudain plus fort, et l’impérieux besoin de sauver l’âme de son ami se fit jour en elle. D’un mouvement rapide et précis elle dégaina Higesori et l’enfonça de deux centimètres dans le ventre du voleur, laissant son katana faire son œuvre. Une nouvelle lueur rougeâtre nimba la lame, et s’éteignit…

La lumière qui embrasait les yeux de Sano s’éteignit aussi. La forme gigantesque et menaçante du Démon sembla se découper au-dessus des compagnons, puis elle commença à onduler et à perdre de sa consistance pour finalement disparaître dans un hurlement déchirant.

Le visage de Fröhnir était baigné de larmes, ainsi que celui de Mariko. L’elfe cacha ses pleures dans le cou de celui qu’elle avait aimé et sanglota de plus belle. La semi-esprit se releva et s’adressa à Joshua et à Séréna :


« - Il faut vite retourner soigner Naïma s’il n’est pas trop tard, et Sano aussi, ensuite Higesori lui rendra son âme… cela devrait marcher… Avez-vous suffisamment de sorts de guérison ? »

Dans un coin de la pièce, le ricanement de la liche se fit entendre…

« - Hin hin hin, trop tard pour eux il est… »

Mariko toisa le mort-vivant et répliqua l’air déterminée :

« - C’est ce que nous allons voir ! »
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Joshua se précipita vers Naïma et vérifia son pouls. Il eut un soupir de soulagement et reprit ses prières. La lueur azur entoura de nouveau sa patiente et elle reprit rapidement des couleurs. Au bout d'une ou deux minutes elle ouvrit les yeux.
La confiant aux bons soins de Séréna le prêtre alla voir le corps de Sano. Il leva la tête vers le visage embué de larmes de Fröhnir :


- Ce corps n'a plus aucune âme en lui. Il se détériorera vite même si je le soigne et...

Soudain une terrible explosion ébranla la tour. Puis plusieurs autres firent s'écrouler plusieurs pierres du plafond.

Réagissant en quelques secondes Séréna, coincée de l'autre côté de la salle, prit Naïma dans ses bras et prononça un mot de pouvoir. Elle disparu juste à temps. Alors le mur s'écroula emportant l'établit qui avait blessé Naïma...

* * * * *

Joshua compris que Séréna s'était téléporté non loin avec une variante limité de la téléportation. Il pouvait aussi le faire mais une seule fois et avec une seule personne. Il réagit sans réfléchir et prenant le corps de Sano il prononça le mot de pouvoir. Il se retrouva dehors, devant la tour qui tremblait comme sous l'effet d'un tremblement de terre. D'autres explosions se succédaient à une vitesse folle.

Il repéra Séréna qui posait Naïma sur l'herbe humide.


- Vite ! S'écria Joshua !

Séréna lui sourit et prononça les mots de pouvoir. Elle réaparu dans la salle...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Llandràäd
Llandràäd
Roi
 
Avatar de Llandràäd
 
Le cadavre décapité du Drow s'écroula au pieds de Delroth. La déflagration avait surpris tout le monde, et Delroth, plus vif, en avait profiter pour passer à l'attaque.

Masque de Mort contra-attaqua avec une puissance décuplée par la haine et l'envie d'en finir au plus vite.
Delroth ne pouvait que paré les coups, qui devenaient de plus en plus rapide. Une pulsation maléfique se ressentait plus forte à chaque coup .... la Malédiction de l'Araignée ... Masque de Mort venait de faire appel à la technique mortelle.

Maintenant Delroth n'avait plus le choix ... faire appel à la Malédiction et mourir à petit feu quand ses effets s'estomperaient ... ou bien laisser Masque de Mort gagné, sans pouvoir terminé la tâche de vaincre ce fléau qu'est la Confrérie du Désespoir.


La capitulation ou la mort ... murmura-t-il.

Il mis alors toutes ses forces en jeu et évita de justesse le coup qui visait son coeur. Mais même aidé par la Malédiction, son adversaire conservait l'avantage de la vue, et déjà plusieurs blessures s'ouvraient sur le torse et les bras du rôdeur. Delroth reculait et reculait encore ... allait-il perdre la vie si bêtement ?

Son adversaire se jeta alors sur lui tel un fauve, et ils basculèrent tous deux sur le sol dans une étreinte mortelle. Les griffes de Delroth lui échappèrent des mains et la lame de Masque de mort n'était qu'à quelques millimètres de sa gorge.


C'est la fin pour toi Traître. Le Sans-nom va enfin trouvé sa place ... torturé à jamais par les servants de Lloth dans les Abysses !!

La main libre de Delroth rencontra un objet métallique sur un squelette ... la dague d'améthyste ...
Il repoussa Masque de mort, se saisissant du cadeau d'En'Dariell et, plus rapide que lui, enfonça la lame dans le coeur du Drow maléfique.
Dans un dernier élan, l'assassin frappa de sa lame, qui traversa l'épaule gauche de Delroth, quelques centimètres au-dessus du coeur. Delroth hurla de douleur pendant que Masque de Mort se transformait en poussière.


Rejoins tes frères, Masque de Mort ... et dit à Lloth de ma part que vous avez lamentablement échoué.

Delroth haletait, il n'en pouvait plus. Très difficilement, il se releva, tenant ses griffes dans une main et la dague dans l'autre. Chancelant, à bout de force, il se dirigea vers le sommet de la tour pour rejoindre ses amis, en espérant qu'il empruntait le bon chemin.
Il avait du perdre le sens du goût, car il entendait et pouvait encore parler. La douleur était bien présente et l'odeur de la mort et de la poussière le suivait.
Lentement, il gravit les marches qui, selon ses souvenirs, devraient le mener aux étages supérieurs. Il trébucha de nombreuses fois ... mais il vivrait .. au moins jusqu'à ce que Fröhnir soit libérée de son destin ...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Néfir Herr’Oben assista une deuxième fois à la destruction de sa tour. Sa colère était si intense qu’il était aisé de déchiffrer toute l’amertume et la haine qui l’habitaient sur son hideux faciès décharné.

Fröhnir et Mariko ne trouvèrent aucune trace de Face de l’Ombre et, ignorant si les mages seraient en mesure de revenir les aider, les deux jeunes femmes se mirent à courir dans le corridor vers les escaliers menant à la sortie. L’elfe devinait que le drow devait être en sécurité quelque part, mais elle songeait aussi à secourir Delroth qui menait son propre combat quelque part sous ses pieds.

De nouvelles explosions ébranlèrent les fondations de la tour, faisant trembler les murs et le sol.

Alors que Fröhnir s’engageait dans la descente, elle aperçut soudain Delroth qui venait de surgir à quelques marches d’elle comme par enchantement. Son cœur bondit dans sa poitrine et alors qu’elle s’apprêtait à le rejoindre l’escalier céda sous ses pieds dans un assourdissant fracas. Mariko la retint in extremis et Fröhnir agrippa désespérément la tunique de son ami. Les deux femmes hissèrent Delroth sur leur palier, des tonnes de pierres s’écroulant tout autour d’elles. De larges traînées noirâtres maculaient leurs visages là où elles avaient pleuré, et mis à part leur couleur de cheveux on aurait pu les prendre pour des sœurs. C’est sans doute ce qu’aurait pu constater l’elfe noir s’il avait encore pu voir…

D’un simple regard elle comprirent que tout était fini et que la tour allait les engloutir ; d’un commun accord elle regagnèrent la pièce où Sano était mort en tenant Delroth par la main. Là, évitant l’abyme qui c’était ouvert dans le mur, Mariko ramassa les armes de Sano et les passa dans son obi. Fröhnir de son côté avait constaté la disparition de la Liche et se tenait au bord du précipice, serrant la main de Delroth et fixant l’aube naissante dont les premiers feux faisaient rougeoyer l’Est lointain.

L’elfe regarda le visage d’obsidienne de son ami et retint de nouvelles larmes à grand peine, alors qu’un nouveau mur s’écroulait à quelques pas derrière elle, Mariko les rejoint et se plaça à leurs côtés.


« - Delroth, si tu meures, alors le pouvoir d’Ombre-Terre aura de nouveau remporté une victoire. Et toi Mariko, si tu meures, Higesori ne pourra rendre la vie à Sano, et si je meure, alors le Fléau des Plans ne sera pas détruit et le Démon ressurgira un jour pour accomplir son œuvre de destruction. Nous serons tous morts en vain ! »

La jeune semi-esprit posa un doigt sur les lèvres de l’elfe pour la faire taire et dit :

« - je suis issue d’un esprit de la rivière et je ne crains pas la mort, mais ce que je sais, c’est qu’aucune bonne action, même inachevée, n’a jamais été vaine. Si nous disparaissons, nos amis encore vivants termineront cette quête, sois-en persuadée ! »

Et là, dans le soleil levant, alors que la tour s’affaissait pour de bon, trois frêles silhouettes se rapprochèrent et attendirent la mort avec la sérénité des justes…

Puis l’enchanteresse reparue.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
Naïma releva péniblement sa tête, le monde autour d'elle tourbillonnait, des voix indistinctes et lointaines résonnèrent dans son esprit embrumés. Une violente douleur parcourut tout son corps et elle dut ravaler plusieurs fois sa salive pour ne pas vomir ses intestins. Elle sentait sur sa chevelure couleur ébène l'humidité de la rosée qui lui léchait le cou. Cette fraicheur et cette douceur n'était que futile comparé à la douleur lancinantes qui lui lacérait les côtes.

Elle remarqua Joshua penché sur le corps d'une personne, mais rapidement, sa tête retomba mollement sur l'herbe épaisse. Elle serrait dans sa main son arc Tuigan que Sano lui avait offert, son regard se posa sur le carquois qui reposait à coté d'elle. Jamais elle n'aurait du suivre ce voleur dans les dunes du désert de l'Anauroch, elle aurait du rester esclave au lieu de courir les routes et les plaines en quêtes d'aventures...Pourquoi faisait elle ca ? Parce qu'elle n'avait nulle part ou aller bien sur.

Elle réfléchit un moment les yeux fermés, des bruits de pierres qui s'écroulaient et des explosions lui fit rouvrir les yeux...Le démon oui...Sano..la liche...Elle regarda rapidement l'endroit ou Joshua se trouvait au dessus la forme inerte le visage d'une blancheur extrême de l'homme qui l'avait sauvé des griffes d'Azim. Ses yeux s'agrandirent d'horreurs. Elle articula difficilement ces quelques mots.


- Jos...joshua....Sano..est mort ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ilinwë Celarn
Ilinwë Celarn
Roi
 
Avatar de Ilinwë Celarn
 
Essayant de rassurer Naïma:

- Reposez-vous.. après ce qui vous est arrivé vous en avez besoin... et ne vous inquiétez pas pour Sano... nous trouverons un moyen de le ramener.. Dés Mariko reviendra, elle lui rendra son âme je pourrais le ramener à la vie... Après ça il aura besoin d'un long repos avant qu'on reprenne la route...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Séréna trouva ses amis au bord du désespoir et leur sourit !
Mais Face de l'Ombre manquait !


- Où est l'Ombre ? cria-t-elle pour couvrir une nouvelle explosion.

Autour d'eux la poussières s'accumulait.


- Ici ! fit une voix connue mais à peine audible.

Séréna le repéra à l'étage d'en dessous, par une large fissure dans le sol.


- Tu peux sortir tout seul ? lui demanda la magicienne...

Une explosion d'une force incroyable les projetèrent tous à terre... Séréna prononça quelques mots de pouvoir.


- Donnez-vous la main ! ordonna-t-elle alors qu'elle prenait celle de Fröhnir.

Elle n'eut pas le temps de vérifier s'ils lui avait obéi. Elle incanta et transporta tous le monde à l'extérieur.
Lorsqu'ils distinguèrent de nouveau quelque chose, il ne restait que des ruines de l'ancienne tour !


- Non ! hurla Séréna, ne retenant plus ses larmes.[...] l'Ombre...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Fröhnir ne lâcha pas la main de Séréna et la força à la regarder dans les yeux :

"- Je suis certaine qu'il a trouvé un moyen de s'en sortir, peut-être a-t-il suivi la liche par quelque passage secret, nous partirons à sa recherche lorsqu'il n'y aura plus aucun risque d'éboulement."

Puis, encore chancelante, elle rejoignit Mariko et Joshua, tous deux penchés sur la dépouille de Sano. La semi-esprit enfonça Higesori au même endroit que précédemment, et la même lumière rouge chemina le long de la lame, mais en sens inverse, semblant réintégrer l'enveloppe charnelle dont elle avait été ôté.

Alors Mariko rengaina sa lame devenue terne et silencieuse, et d'un signe de tête fit signe à Joshua qu'il pouvait tenter de ramener la vie dans le corps du voleur.

Fröhnir, les poings serrés observait celui qu'elle avait aimé. Sa conscience lui murmurait qu'il n'y avait plus de place en son coeur pour l'amour, que tant que sa quête ne serait pas achevée, son destin serait de souffrir et d'endurer.

Elle se remémora le chemin parcouru, puis pensa à l'avenir. Elle avait en sa possession tous les ingrédients nécessaire à la destruction du terrible artefact, tous sauf le sacrifice... "si nécessaire, je donnerai ma propre vie..." songea-t-elle.

S'ils retrouvaient Face de l'Ombre, elle demanderai à Naïma de les guider dans le désert, jusqu'au temple oublié où elle pourrait avec l'aide de Séréna procéder au rituel de destruction du Fléau.

Si son destin était de survivre à cette ultime aventure et de pourfendre cette malédiction, Fröhnir se promis de s'installer définitivement à Eauforte et de devenir une commerçante rangée et sage... Après avoir retrouvé et sauvé Mëryl...

Elle regarda Joshua opérer et se dit qu'il avait bien de la chance d'aimer sa soeur. Si Sano survivait, accepterait-il ses choix ? Elle l'ignorait, mais resta planté là, à guetter le moindre souffle de vie pouvant émaner de son ancien amour.

Le temps avait suspendu son vol, et malgré leur victoire, le prix à payer était lourd... très lourd...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ilinwë Celarn
Ilinwë Celarn
Roi
 
Avatar de Ilinwë Celarn
 
Joshua demanda du silence et commença un long préparatif. Au bout d'un moment:

- Priez pour que ça marche...

Il pointa son doigt vers Sano et prononça des mots de pouvoir.

[hrp] Rappel a la vie [/hrp]
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
L'ame de Sano côtoyait toute sorte de choses, elle voyageait dans un univers sans consistance, Une force supérieure gouvernait cet endroit mais Sano ne pouvait savoir, ne pouvait comprendre. Il se savait mort mais la ou il se trouvait, la vie et la mort n'existait pas. La force supérieure le....protégeait, qu'était il ? Un être sans corps et sans défense. Etait il condamné a errer dans ce paysage fantomatique peuplé de pensées et d'âme perdue ? Un appel très fort l'appela à "l'extérieur" de cet endroit. La force supérieure l'incita à quitter ce lieu....Mais...il était bien...Il ne voulait plus revivre ce qu'il avait vu, ce qu'il avait vécu. Qu'avait il vu ? Et vécu ? Il ne s'en souvenait pas...et qu'était le souvenir ? Des bribes d'images et de paroles s'insinuait et apparaissait subrepticement devant lui. Etait-ce sa mémoire ? Une voix se détacha de tout ce maëlstrom d'idées, un conseil plutôt.

- Sannou....Sannou..On t'appelle...pourquoi ne veux tu pas retourner dans le monde des vivants ?
- Grand père ? Ou suis je ?
- Tu es mort sans l'être, tu es coincés entre deux plans, un esprit gardien veille sur toi, et on t'appelles dehors..
- Non pourquoi devrais je retourner ? Je veux rester avec toi Grand-père..
- Mais...Sannou...tu n'es pas avec moi ! Je suis de l'autre côté de la barrière, on m'a permit de te parler, de t'empêcher de faire encore une bêtise. Il y a des gens qui attendent ton retour dehors. Aurais tu déjà oublié les gens que tu aimes ? La personne que tu aimes ?
- Frohnir...Elle est en ombreterre...Dit il d'un air las.
- Peut-être, Il ne tient qu'a toi de la retrouver si tu as foi en tes convictions tout est possible Sannou. Et puis serais je mort pour rien ? Si tu abandonnes alors j'aurai échoué, Je suis venus avec toi pour te protéger dans cette mission, n'oublies pas et fait moi honneur Sannou.

L'âme de Sano "réfléchit" un instant aux paroles du vieil homme, qui était il déjà ? Avec l'aide de la force supérieure des lieux qui le guida, il décida rapidement de se retourner et se diriger vers l'endroit ou l'appel se faisait sentir, avec la peur et la crainte, chose étrange...qu'était la peur et la crainte ?

------------------------------------------------------------------------------------

Le corps de Sano se cambra, un terrible soubresaut, ses yeux se révulsèrent et se refermèrent immédiatement comme s'il voyait pour la première fois la lumière de l'aube. Son souffle vint du plus profond de lui-même et il sentit en lui la chaleur qui irradiait de nouveau son corps. Il toussa, sa respiration se fit haletante comme s'il étouffait. Sa main posée sur ses yeux il rouvrit légèrement les paupières et se calma...des gens autour de lui, et d'autres qu'il connaissait déjà..Delroth et Frohnir...

Il se retourna vers Frohnir et lui dit la première phrase qui lui vint à l'esprit. C'était lors de sa première rencontre au Théatre des illusions. Son nez frétilla.


- Je pourrai vous accompagner dans votre quête...jolie elfe...mais...mes tarifs sont équivalents à la mission que vous me proposerez, et la moitié est payable de suite...

Finit il dans un sourire désarmant
Lien direct vers le message - Vieux
Fil fermé
Les forums JOL > Forum jeux-vidéo > Neverwinter Nights > NWN - le Théâtre des Illusions > Le Fléau des Plans
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Neverwinter Nights RSS
  • Aucune vidéo pour le moment...
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 06h59.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite