JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 861 (sites) | 1549 (forums)Créer un compte
Forum jeux-vidéo>Neverwinter Nights
le Théâtre des Illusions
Fil fermé
Partager Outils Rechercher
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Mariko gloussa à la remarque osée de Sakura mais ne s’en offusqua point. Les Semi-Esprit étaient souvent courtisés par les humains. De cela elle avait l’habitude. Mais pour devenir une vierge des Batailles, il lui fallait conserver sa virginité et combattre certains désirs. Les siens, mais aussi et surtout ceux des mâles !

Mizen se trouvait en bord de mer, à l’extrémité sud-Est de la baie. Depuis le sommet des hautes collines où ils se trouvaient, les cinq compagnons pouvaient apercevoir la ville loin en contrebas. La population étant relativement importante, les habitations, de petites huttes avaient commencé à s’étendre sur la mer sur de frêles pontons de bois bâtis à la hâte. Tout devait être reconstruit à chaque typhon, mais les autochtones étaient du genre patients et fatalistes…

La ville n’avait rien de commun avec la capitale, là, pas de grandes avenues propres et fleuries, pas d’arbre en fleur ni de jardins soigneusement entretenus, juste de petites maisons sales et de sombres ruelles. Un repaire parfait pour les guildes de voleurs ou d’assassins qui régentaient la citée.

Alors que le groupe s’engageait dans la descente, Mariko s’approcha de Sano et lui demanda humblement si il accepterait de lui conter ses aventures depuis son départ de Kara-Tur :


« - Excusez-moi Sano, j’ai grande envie de connaître les lieux et les gens que vous avez rencontré dans l’Ouest, j’aimerai également savoir ce qui vous a obligé à fuir et de quelle manière cela s’est déroulé. »

Puis, les joues légèrement rosies par l’embarras elle ajouta :

« - Mais si vous me trouvez trop indiscrète, je n’insisterai pas… »

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Fröhnir regarda Joshua préparer ses composants dans l’espoir qu’il pourrait rendre la vue à Delroth, mais bien que n’étant pas née Drow, elle savait pertinemment que Lloth devait y être pour quelque chose et que son ami risquait de ne plus jamais voir…

« - Delroth, racontes-moi ce qu’il s’est passé. Tu veux ? »
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Llandràäd
Llandràäd
Roi
 
Avatar de Llandràäd
 
La confrérie du désespoir ... cette organisation dont je faisais parti maîtrise certaines techniques magiques qui peuvent créer un sanctuaire rendant tout être vivant de l'intérieur, invisible. Des illusions de ténèbres ...

Il s'arrêta quelques secondes, écoutant les gestes de ses amis ... il ne voyait plus mais tout ses autres sens étaient beaucoup plus développés. Il ressentait la peur et l'incompréhension de ses amis ..

Pour survivre j'ai été obligé d'utiliser une technique secrète que l'on m'avait appris lorsque j'étais encore l'un des assassins de cette confrérie ... celle que l'on nomme couramment la Malédiction de l'araignée. Notre corps atteint une vitesse impressionnante pendant quelques secondes et tout nos sens sont aiguisés pour de bon ... mais on perd aussi l'usage d'un de ces sens aléatoirement à chaque utilisation .. il faut croire que j'ai perdu la vue fit-il en se forçant à sourire.

Il savait très bien que ses talents de guerriers ne seraient en rien diminuer car même sans la vue, il ressentirait les vibrations de l'air provoquer par une lame ou entendrait les froissements des habits lorsque son adversaire effectuerait une attaque ... mais perdre la vue alors que seuls deux membres de la fraternité étaient mort laissait de mauvais présages pour la suite des évènements.


Mon seul regret est de ne plus pouvoir voir ton si beau décolleté, Fröhnir ... essaya-t-il de plaisanter. Vous n'êtes pas blesser au moins ?

La fatigue se faisait ressentir, mais il n'avait pas envie de rester là ... tout ce qu'il voulait pour le moment, s'était laisser le plus d'espace entre lui et cette maudite clairière.

Hâtons nous de partir d'ici ... et rejoignons Fëriany. Si messire Joshua pouvait soigner les quelques blessures qui enlaidissent mon dos je lui en serait gré ... quand à mes yeux ... il n'y a plus rien à faire, ne gâchez donc pas vos sorts pour rien..... en route
__________________
Si le savoir peut créer des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui les résoudra. (Isaac Asimov)
Seth Harper - Conseiller L.O.U.P.S - Prime Administrateur Arès Corp.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
Sano s'étirait les bras et le cou et faisait craquer ses articulations, réparer ce chariot était une chose éprouvante. Il fut surpris de voir Mariko s'approcher et lui parler, à vrai dire c'était la première fois qu'ils s'adressaient la parole, ce qu'il ne fut pas surpris, ce fut Mayumi et Naïma s'approcher subrepticement pour écouter la conversation.

- euh...éh bien non en fait vous n'êtes pas indiscrète, si je vous ai parut un peu abrupt sur le départ c'est que je méfie de tout le monde...

Il réfléchit

- Vraiment tout ??

Elle acquiesça

- Bien...lorsque mon père et moi quittâmes kara-tur ce ne fut pas de gaieté de cœur, mais nous étions obligés car notre métier nous avait joué un vilain tour...la confiance entre voleur peut-être si frêle....vous ne pouvez pas savoir. Quoiqu'il en soit nous avions la guilde des dragons noirs à nos trousses. Mon père ne souhaitait qu'une chose. Me mettre en sécurité, lorsqu'il s'agissait de ma vie, Père pouvait se montrer très protecteur.

Nous marchâmes pendant plusieurs jours sous le soleil, et au fur et a mesure que le temps avançait, il se retournait de plus en plus. Nous parlions peu et les seules choses que nous nous disions étaient des mises en gardes sur nos poursuivants...Des assassins. J'avais alors une quinzaine d'année environ. Puis par une matinée, nous étions aux abords du désert d'Anauroch, il se retourna et resta la, à fixer l'horizon. Je me souvins de lui avoir demandé d'arrêter de regarder en arrière comme si cela pouvait être fatal. Mais il ne m'écoutait déjà plus du tout.

Sano sourit à ses pensées et à ses souvenirs puis il continua

Il me prit par les épaules et me dit ceci :"Sano, n'ai confiance en personne et fait ce qui te semble être juste dans la vie car le destin qui t'est promis dépend de la foi que tu as en tes convictions...maintenant...files ! Continue toujours vers l'Ouest et ne te retournes pas !" Je ne voulais pas le quitter, c'était impossible à penser, mais il prit un air de défi et me rejeta presque. Il me donna son épée courte et une dague pour me défendre de mes éventuels agresseurs et je le quittai de cette façon. Après avoir fait quelques centaines de pas, je me retournai et je vis apparaître 5 formes encapuchonnées et mon père qui dansait au milieu d'un tourbillon de lames. Je pleurai, toutes les larmes de mon corps et je fuis comme...un lâche !

Il s'arrêta un moment, et son récit continua.

- Durant mon voyages vers l'occident, je parvins à me faire des petits boulots par-ci par la mais...mes véritables aventures commencèrent à un endroit que l'on appelle le théâtre des illusions sur la côtes des épées, avec des aventuriers nous défîmes un terrible démon du nom de Saad Ame Uss Ayne et je parvins à utiliser une technique dont j'ignores comment elle m'est parvenus et à renvoyer le démon dans son plan d'origine...pendant un certain temps du moins...

Sur le chemin du retour, je ramassais un cristal Il sortit le cristal qu'il s'était fait faire un cristal comme ceci en un peu plus grand et d'une couleur rouge sang...oh par Mask que j'aurai voulu ne jamais ramasser ce cristal ! Il s'avérait qu'il y en avait plusieurs sur Féérune, tous réunis, ils pouvaient ouvrir un plan sur le monde actuel et déverser une armée de démon prêt à ravager Féérune. Le destin voulait que ces cristaux se recherchent entre eux et qu'une force incroyable les poussait les uns vers les autres, cette force c'était Saad Ame Uss Ayne. C'est la que je fis connaissances de...Il marqua une courte pause Frohnïr, une elfe des plus magnifiques avec un tempérament à faire pâlir les hommes les plus hardis. Il sourit Je peux dire qu'elle a su toucher mon cœur à un endroit que je croyais inaccessible tellement que j'étais volage et que je ne pensais pas qu'une telle chose pouvait m'arriver.

Bref, Frohnir possédait en son corps un cristal et par son pouvoir la rendait extrêmement vulnérable a tous les actes maléfiques, elle en souffrit énormément je me jurai de la protéger au péril de ma vie et de la sauver de ce terrible fardeau. Je rencontrai les plus grand mages de Féérune, les plus grandes personnalités et les...plus grands amis que je ne pouvais espérer. Notre périple nous amena à trouver un moyen de libérer Frohnir de ce cristal, par un katana magique qui devait renvoyer définitivement le démon dans son plan d'origine, si nous échouions, Frohnir aurait été transformée en véritable catalyseur, en portail sur le monde des abysses.

Cela ne se passa pas comme prévus, lors de mon deuxième combat contre le démon, Frohnir et les cristaux furent enlevés, mais le démon fut terrassé...bien piètre victoire...sa voix flancha un moment


J'appris plus tard qu'elle n'était pas morte, seulement détenue par les elfes noirs à ombreterre, un peuple cruel et sanguinaire, seuls quelques-uns uns vivent à la lumière et fuient leur cité de souffrance. Je me lancai de nouveau à l'aventure accompagné d'amis pour essayer de la sortir de ce pétrin...je m'étais juré de la protéger....j'échouais lamentablement. Mes amis m'apprirent qu'elle ne voulait pas nous suivre, qu'elle voulait rester à ombreterre....le cristal avait il eu raison d'elle ? Ses pouvoirs maléfiques avaient t'ils pris le dessus ? Elle n'était plus la même d'après ce qu'ils disaient, qu'elle....avait changée...et peut être qu'elle m'avait oubliée... Qu'importese reprit il dans un sourire forcé. C'est son choix et je ne peux plus le refuser. Maintenant, ma quête et de retrouver mon père s'il est toujours en vie.

- Voila plus ou moins ce qu'il s'est passé.
- woaw quelle belle aventure ! Je me demandes si tu racontes pas des sornettes par moment, après tout un voleur ment comme il respire
C'était Naïma qui continuait à charrier Sano
- Ce n'est pas des sornettes, c'est la vérité.
- oui oui bien sur. On va te croire....ah ah ah !

Une odeur de souffre flottait dans l'air, la montagne volcanique non loin expliquait cela et Sano croyait que des éruptions éclataient de temps à autres. Il repéra déjà les endroits ou il pouvait se renseigner sur une possible activité du culte. Mayumi et Sakura étaient en grande discussion.

- Bien commençons nos recherches.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Joshua invoqua de nouveau la puissance de Corellon et les blessures cicatrisèrent en quelques instants...

- Etes-vous sûr que çà ira ? demanda Face de l'Ombre, qui s'inquiétait pour le drow...

Joshua se posait la même question mais n'osa mettre en avant ses craintes. Même les meilleurs guerriers perdaient avec la vue une grande partie de leurs talents !

Face de l'Ombre remis sa capuche pour se protéger de la pluie qui tombait encore à verse et fit un signe à Fröhnir...


- On vous suit !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Fröhnir coupa plein Nord à travers les bois, choisissant soigneusement son itinéraire pour gagner le plus de temps possible. En même temps elle évitait les portions de terrain trop accidentées pour faciliter la progression de Delroth, mais elle devinait que les sens exacerbés de son ami l’aidaient à se mouvoir presque normalement.

Valdrimaë, le petit havre elfique de son amie Gally se trouvait à plusieurs lieues encore lorsqu’elle décida de faire une halte pour que tous puissent souffler un peu.


« - Nous atteindrons bientôt le village d’elfe où je comptais acquérir le premier ingrédient pour la cérémonie de destruction du Fléau des Plans. Sous mon apparence normale ils me feront bon accueil, mais j’ignore si leurs préjugés sur les drows sont aussi vivaces que chez tous les autres elfes, aussi je vous demanderais de bien vouloir garder vos mains loin de vos armes et de rester calme quoi qu’il arrive. D’ailleurs, je ne serais pas surprise d’apprendre qu’ils nous attendaient lorsque nous arriverons… » dit-elle en observant les arbres autour d’elle.

Les compagnons reprirent leur route à travers bois et buissons, cheminant avec toujours plus de difficultés. Finalement, alors qu’ils s’apprêtaient à traverser une clairière dégagée à travers laquelle coulait un petit ruisseau bordé de joncs, une voix mélodieuse interrompit leur progression :


« - Bienvenue Fröhnir Edeldaë, cela fait longtemps que tu n’es pas venue t’approvisionner en produits elfiques pour ta boutique d’Eauforte… Mais te voilà en bien étrange compagnie… hélas je ne puis vous laisser aller plus avant, de puissants ennemis sont sur vos talons et l’emplacement de notre havre doit rester secret. »

« - Mais j’ai besoin de votre aide, j’ai besoin de… »

la voix la coupa.

« - De cela aussi nous sommes au courant. Tu trouveras la fiole de sang sur la pierre plate au centre de la clairière. Nous sommes désolés de ne pouvoir faire plus pour toi Fröhnir, mais ce fardeau est le tiens, c’est ton héritage en quelque sorte, toi seule peux en venir à bout… au revoir. »

Un léger bruissement de feuilles se fit entendre au-dessus d’eux, puis plus rien. Fröhnir s’avança jusqu’à la pierre, et s’empara du paquet laissé à son intention. Elle sourit en découvrant plusieurs rations de provisions, quelques potions de guérison et une grande bouteille d’élixir de Valdrimaë, un puissant hydromel au goût inimitable… Elle se retourna vers ses compagnons qui n’avaient pas bougé un cil, et, illuminée par les rayons de soleil qui perçaient les frondaisons de la clairière, elle dit :

« - Reposons-nous un instant, ensuite nous couperons plein Ouest en direction d’Eauprofonde. Nos poursuivants, quels qu’ils soient, ne devraient pas nous rejoindre avant quelques heures… même si c’est peu, c’est mieux que rien… »
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Joshua avait paru amusé du petit manège qui s'était déroulé.
Il avait facilement repéré les elfes qui les entourait grâce à ses sorts de détections, lancé un peu plus tôt !
Il connaissait bien les tactiques de ses pairs pour avoir longtemps étudier parmi eux... Mais aurait-il bougé un pouce qu'une pluie de flèches se serait abattu sur lui, il n'en doutais pas.
Il avait pu compter une quinzaine d'archers dissimulés alentour !

Mais c'est la bonté de son peuple qui l'émerveillait toujours autant. Il avait passé de longues années dans les citées humaines pour étancher sa soif de connaissances et il avait fini par s'habituer à leur brutalité.

A l'invitation de Fröhnir il fut le premier à s'installer et invita Face de l'Ombre à s'asseoir... Celui-ci fixait les sous-bois.


- Ils sont déjà loin, le rassura Joshua avec un large sourire. Il m'étonnes que tu en doute !

- Ce n'est pas les elfes de Valdrimaë qui m'inquiètent...

- As-tu vu quelque chose ?

- Non ! Pas encore... Bien !

Il s'assit aux côtés de son ami et s'ébouriffa ses cheveux poivre et sel avant de s'étendre sur le tapis d'herbe fraîche poussant un long soupir...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
Sakura s'approcha d'un vieux pécheur et lui demanda des informations sur l'emplacement d'une guilde des voleurs du nom du dragon noir. L'homme au dos recourbé tissait un filet avec une pipe dans la bouche et tirait de temps en temps une bouffée.

- Facile vous prenez la rue principale et c'est la ruelle du fonds à gauche. Mais à votre place je n'irai pas !
- Ah bon ? Et pourquoi ?
- Des bruits circulent sur cet endroit, on dit que les tunnels de cette guilde mènent sous la montagne et que des choses étranges se déroulent !
- Quel genre de choses ?
- Naruto le vendeur de légume dit qu'il y est allé une fois pour une livraison et qu'il n'y retournera plus. Des psalmodies et des plaintes, des bruits de tambours s'échappent d'une porte menant aux sous-sols. Tout ceci n'est pas clair...mais bon c'est leur affaire !
- Bien merci du renseignement. Sakura donna une pièce impériale dans la main du vieux pécheur et s'en retourna expliquer la situation à ses amis

- Le mieux de tout est de pénétrer dans l'enceinte du bâtiment pendant la tombée de la nuit Risqua Sano de ce fait, nous pourrons passer plus ou moins inaperçus.

Personne ne dit aucun mot sur cette affaire mais tous se demandaient ce qui se tramait dans cette guilde qui se disait "Culte"

****************************************************

Le bruit nocturne d'une ville portuaire dominait l'endroit, la mer qui venait se jeter sur les récifs de la jetée. Les chats courraient sur les docks chassant les rongeurs. Mais à part la vie animale, c'était le calme plat. 5 formes se glissaient dans les ruelles sombres de la ville de Misen. Le voleur en tête, il s’arrêta face à la porte de la guilde. Sano murmura.

- Restez bien en arrière, j'ouvre !

Dans un cliquetis imperceptible, la porte s'ouvrit et ils pénétrèrent à l'intérieur de la bâtisse. Sano scruta les environs, c'était un hall d'entrée des plus communs, un peu trop occidentalisé au goût de Sakura. Ce qui frappa le voleur c'est que personne n'était visible, pas une âme qui vive, c'était le calme plat.

- Peut-être qu'ils dorment ? Soupira Naïma
- Non je ne pense pas, Je flaire le piège. souffla Sano
- Soyez prudent les enfants ! Dit Sakura

Les couloirs qu'ils empruntaient se firent de plus en plus espacés et ils aboutirent à deux portes, une grande et une autre ouvragée. Sano entrouvrit la plus grande et un escalier menait vers l'obscurité, il semblait se perdre dans les profondeurs abyssales

- Passez les premiers je vais voir l'autre porte. Puis comme personne ne lui obéit, il crocheta la deuxième porte. C'était un bureau spacieux, sûrement celui du chef de la guilde. Sano fouilla les tiroirs après avoir regardé si aucun piège n'était apparent et en tira un document cacheté du sceau impérial. Il cassa la cire et l'ouvrit.


Les plans se déroulent comme prévus, Tuiyringarlynshyysaak est il bientôt prêt ? Le globe d'esprit doit renfermer son âme et ainsi nous pourrons le contrôler. N'oubliez pas d'utiliser tous les moyens nécessaires pour cela je vous paie assez cher !

J'attends avec impatience ce jour depuis longtemps, La cité impériale ne survivra pas à une attaque de cette puissance. Je vous envoie Fei-Lung pour qu'il voie si tout se passe bien, de votre côté, renvoyez le prisonnier directement à Kuo-tè-Lung dans les plus brefs délais, je m'occuperai de son cas, cette affaire trop durée et bientôt la vérité éclatera. Je deviendrai empereur et vous promet un bel avenir a vous ainsi qu'a votre guilde.

Signée Arata Matsunaga.

Sano prit ce document, l’enfouis dans son surcot et fit signe à ses amis de descendre dans les tunnels. Des questions, toujours des questions qui était ce type Tuiyringarlynshyysaak ? Et ce prisonnier se pouvait il que ce soit son père ?

Une forte odeur de souffre leur prit les sinus. Et une musique douce et lancinante leur parvint aux oreilles qui se répercutait en échos contre les parois rocheuses. Ils marchèrent pendant un certain temps dans ces tunnels et déjà plusieurs intersections se croisaient et s'entrecroisaient. Sano choisi la logique la plus profonde et prenant toujours le chemin qui s’enfonçait le plus profondément au centre de la terre.

Bientôt, une lueur rougeâtre se distinguait dans le fond du tunnel. Une chaleur intense commençait à les faire suffoquer. Ils débouchèrent sur une plate forme d'où les musiques et les tambours étaient à leurs apogées. L'immense caverne s'étendait sous leurs yeux et la scène qui se découvrit leurs glaça le sang.

Des centaines de prêtres en robe noires avec une torche a la main chantonnaient autour d'une forme noire gigantesque, une mélopée a la fois douce et entraînante qui suivait le rythme de la musique et du tambour, elle était endormie et son souffle rauque faisait trembler les parois de la caverne. Un globe luminescent posé sur un piédestal se trouvait en face de la bête et Sano déglutit devant ce spectacle...il souffla


- Un dragon noir,....femelle... Il justifia ses dires en pointant du doigts les œufs dans un coin de la caverne et tous regardèrent la bête avec crainte. Sakura avait la tête ailleurs il fixait une forme qui se tenait au milieu de la scène. Fei-Lung !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
- As tu une idée Sannou ? Parce que je doutes qu'a 5 contre 100 on arrives à s'en sortir.Dit Sakura sans lacher des yeux Fei-Lung qui se tenait en bas. Le voleur pour sa part réfléchit un instant en se grattant le menton, puis il pointa du doigt le globe de cristal.

- Naïma ? Saurais tu toucher ce globe ?
- Hein ? Mais tu est fou Sannou ? Dit Sakura Le fait de briser ce globe peut réveiller le dragon ! En plus c'est un dragon femelle encore plus dangereux qui a ses oeufs a côtés, elle sera doublement furieuse !
- c'est un risque a prendre ! Il faudra profiter de la confusion pour prendre ce Fei-Lung et le chef de la guilde pour savoir ce qu'ils ont fait de mon père !

Naïma regarda le globe et fit une grimace

- C'est trop loin, il faut que je me rapproche au maximum
- Je vous y emmenerai, bien Mariko et Mayumi vous vous chargez du maitre de la guilde et vous le capturez vivant si possible pour savoir ou est mon pére. Grand-père tu t'occupes de...Fei-Lung et moi je vais avec Naïma pour la rapprocher le plus possible du globe... Faites très attention tous

ils hochérent la tête en signe de compréhension et se séparérent chacun de leur côté, la musique s'amplifiait et retombait parfois dans une douce mélopée, le rythme du tambour faisait chavirer le coeur de Naïma et résonnait dans son petit corps, a moins que ce ne soit que les battements de son coeur. Bientôt, Sano ne vit plus ses compagnons et un terrible sentiment de malaise s'empara de lui, était-ce Mayumi qui lui manquait ? Mariko ? non....ce sentiment de malaise venait de son grand-père...il avait peur pour lui. Il se concentra à la tache et continua la descente. Il fut à une trentaine de pas du globe, le dragon était impressionnant a voir, même endormi. Sano aurait pus servir de cure-dent pour lui, il se ressaisit et vit Naïma trembler de tout ses membres. Il posa sa main sur son épaule et lui sourit.

- Tu peux y arriver ! Lui chuchotta t'il à l'oreille
- Ca fait....ca fait trois fois plus de distance que sur l'arbre que j'ai tirée !
- J'ai deviné tes origines Naïma....tu est...une Tuiganne, tu as ca dans le sang !
Elle le regarda en ouvrant de grand yeux et rougit légérement, puis elle sourit a son tour.
- Je peux le faire...oui !

La main de Sano laissé sur son épaule la réconforta et elle banda son arc court en tirant la corde jusqu'a son oreille. Sano remarqua qu'elle ne tremblait plus et la musique continua sa douce mélodie et les tambours résonnait dans le corps de chacun. Puis, la corde fut lachée et la fléche fila droit devant elle et brisa le globe qui retenait l'äme du dragon. Les acolytes arrêterent la musique et leurs chants, un instant, leur souffle s'arrêtérent et....Celui du dragon aussi.

Un oeil rouge sang cligna sur le faciè du monstre et il respira profondément, la poussière vola et elle fut projetée contre la robe des prêtres. Le dragon leva sa tête et rugit faisant trembler la caverne de son cri strident. Ses immenses ailes se déployérent, fracassant au passage des stalagtites qui obstruait ses mouvements. Les immenses blocs de pierre s'écrasérent sur le sol et dans un mouvement de panique, les prêtres hurlèrent et s'enfuirent dans tous les sens en cherchant un abris. Sano serra l'épaule de la jeune femme et lui dit...


- On remonte se mettre à l'abris !

tout en montant Sano rechercha ses compagnons du regard, il ne les voyaient pas....
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Mariko emboîta le pas à Mayumi, et les deux jeunes femmes contournèrent la masse grouillantes des prêtres pour s’approcher le plus possible du groupe un peu en retrait où devait se trouver le maître de la guilde.

Au moment précis où le globe explosait et qu’une acclamation s’élevait de l’assemblée, Mayumi passa à l’action. Hélas, le réveil du dragon provoqua une telle panique dans les rangs du culte, qu’elle fut vite noyée dans la masse déferlante des fuyards.


« - Je t’avais bien dis que tu t’étais encore fourré dans le pétrin ! » Couina Higesori qui brillait maintenant d’une inquiétante lueur rouge…

« - La ferme ! » hurla Mariko qui maniait le katana avec difficulté, essayant de retenir la lame pour qu’elle ne plonge pas dans le cœur des prêtres innocents. Quelques secondes plus tard, qui parurent une éternité, un énorme gaillard se plaça devant la Semi-Esprit, les bras nonchalamment croisés sur son imposante poitrine. Deux sabres pendaient à sa ceinture, et un rictus imbécile ornait son visage rond. Mariko leva les yeux et lui demanda l’air innocent :

« - Vous êtes le maître de la guilde ? »

Le géant fit « non » de la tête et tourna son regard vers le fond de la caverne où se dirigeait un homme petit et musclé avec une longue moustache fine qui lui descendait jusqu’au menton. Mariko aperçut Mayumi qui suivait l’homme en question et décida de s’occuper de l’obstacle qui venait de dégainer ses sabres et qui lui obstruait le passage.

A ce moment, le rugissement assourdissant du dragon fit trembler la voûte de la caverne, faisant craindre le pire. Le géant leva les yeux et les reposa sur Mariko, une lueur d’étonnement fixé à jamais dans ses pupilles noires. La jeune femme retira Higesori du torse de son adversaire qui s’écroula à ses pieds, son visage toujours déformé par un sourire niais.

Mayumi et le maître de guilde étaient désormais hors de vue, et le dragon déchaînait son souffle mortel sur les prêtres qui couraient en tous sens ; Mariko ne voyait ni Sano ni Sakura, mais elle voyait parfaitement les quatre hommes qui se précipitaient vers elle l’arme à la main. La semi esprit écarta les pans de son kimono, plaça sa jambe gauche en avant et leva son katana loin au-dessus de sa tête, prête à frapper.

Ce qu’elle fit.

Lorsque les quatre voleurs furent sur elle, elle fit trois pas en avant, donnant deux coup rapides de haut en bas sur sa droite, et un coup de droite à gauche, balayant l’espace devant elle, puis, tournant le dos à ses adversaires, fit passer sa lame sous son bras gauche.

Elle dégagea l’arme du dos de son dernier adversaire, se retourna et regarda tomber les trois autres. Les deux premiers avaient le crâne proprement tranché jusqu’aux yeux, tandis que le troisième avait été presque coupé en deux au niveau de la taille.

Les quatre hommes s’écroulèrent ensembles dans une mare de sang pendant qu’Higesori hurlait sa joie au travers d’une chanson paillarde typiquement démoniaque…

« - Et la succube se retourna,
Offrant son joli postérieur,
Au grand Démon qui jubila,
Tant pour lui c’était du beur.. ! »


Ses deux combats n’avaient duré qu’une fraction de seconde.

Mariko hocha la tête imperceptiblement et tenta de contourner le dragon qui faisait un massacre parmi l’assemblée.

Elle espérait que Mayumi avait rattrapé le maître de la guilde, que Sano et Naïma avaient pu regagner l’entrée sans mal et que Sakura avait stoppé le ninja sans trop de mal, mais un mauvais pressentiment s’était emparé d’elle et elle se hâta de rejoindre le point de rendez-vous…
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
Sakura descendait sur ses petites jambes l'escalier naturel de pierre vers une autre plate forme, un hurlement et un brouhaha terrible s'éleva de la place principale de la caverne. S'aidant de sont bâton avec sa main habituelle derrière son dos il regarda par dessus bord pour constater l'étendue des dégâts que le dragon faisait. Et un sourire se dessina sur son visage. Le dragon leva son énorme tête, elle arrivait pratiquement à la hauteur ou Sakura se tenait et elle faisait des ravages.

- hum..mon petit fils n'a pas eu une si mauvaise idée que ca...Dit il dans un petit sourire en tout cas je me demandais quand tu allais arriver.......Fei-Lung Il ne détachait pas ses yeux du spectacle d'en bas et un forme derrière lui sortit de l'ombre dans un tintement de clochette. Sakura se retourna le sourire aux lèvres et regarda son ancien apprenti.

- Vieillard très réussi comme entrée !
- Ce n'est pas moi qu'il faut féliciter c'est mon petit fils hé hé hé.
- Les paroles ne sont rien vieillard ! Il est temps d'en finir et de te donner une leçon...En garde !

Fei-Lung se campa sur ses jambes, ses deux bras levé au niveau de la tête, Sakura raffermit sa prise sur son bâton de bambou et se campa également sur ses jambes. Les deux maitres en arts martiaux tournaient l'un autour de l'autre et surplombait la scène pendant qu'en bas le combat faisait rage

- Ta position est parfaite Fei-Lung ! Félicitation
- La tienne également vieil homme.

Les deux hommes avancèrent l'un vers l'autre et accélérèrent pour finalement courir ensemble. Le choc du bras contre le bâton fut terrible, les deux hommes crièrent et lâchèrent leur Ki. Fei-Lung riposta par un coup de pied fouetté, immédiatement bloqué par l'avant bras de Sakura qui imita le geste de Fei-Lung et leva la jambe aussi haut que son ancien apprenti. La tresse du ninja flottait dans les airs et épousait parfaitement les mouvements de l'homme. Les combattants s'écartèrent un moment. La respiration de Fei-Lung était régulière et il ne manifestait aucun signe de fatigue...on ne pouvait pas en dire autant de Sakura.

- tu fatigues vieil homme ! Tu n'a plus ta jeunesse d'avant ah ah ah !
- Tais-toi Démon Saches que si je perd le combat, mon petit fils te vaincra !
- Ce jeune morveux ? Laisse moi rire grand père ses coups sont dignes d'un enfant de six ans Il imprima une secousse a sa tête et sa tresse passa au dessus de son épaule
- Il sera peut être futur empereur et tu lui devras le respect !
- Alors c'était donc ca ! hin hin hin ce fou est le bâtard de l'impératrice...je vais lui régler son compte après t'avoir tué !!!

Les coups redoublèrent de violence et le combat sur cette plate forme attirait l'attention de certains prêtres qui se trouvaient en bas.

------------------------------------------------------------------------------------

Mayumi arriva vers le petit homme et le rattrapa par le col.

- Halte la !
- o...oui...pitié !! ce dragon va tous nous tuer il faut fuir !!
L'homme grelottait de tout ses membres et faisait des révérences rapide en face de mayumi
- Dis moi ou se trouve le prisonnier du nom de Takoma Rong ?
- P...parti mademoiselle...parti vers le palais impérial, les geôles...ce matin même....Arata..Arata Matsunaga l'a demandé..Pitiè..c'est tout ce que je sais !!!
Mayumi mit ses deux mains sur ses hanches et regarda la pauvre loque humaine en train de pleurer comme un enfant. Elle regarda en arrière pour voir ou se trouvait Mariko. Ce qui laissa le temps au chef de la guilde de sortir une dague et de tenter de la rentrer dans les reins de la jeune femme. Elle fut plus rapide. Bloqua le bras de l'homme sous le sien, elle le tordit et envoya son coude dans ses gencives qui s'écroula inconscient sur le sol.

- Pff ! rien de bon dans le ventre ce type

son regard fut attirés par un cri qu'elle connaissait plus que tout au monde, cela venait de.......SANO !!!! il hurlait "Grand père"

------------------------------------------------------------------------------------


Sano emmena Naïma vers les hauteurs, il jetait des coups d'oeil de temps a autres pour voir la situation en bas...c'était une belle pagaille, il vit que Naïma ne trainait pas dans les escaliers et elle était presque arrivée au point de rendez vous. Une curieuse sensation s'empara de Sano et il leva la tête vers une plate forme qui se situait derrière le théâtre du combat entre le dragon et les acolytes. Il vit son grand père se battre contre Fei-Lung et de la ou il se tenait il pouvait distinguer chaque mouvement et chaque coups donnés. La tournure du combat ne lui disait rien qui vaille, Sakura reculait petit à petit et ses coups faiblissaient.

- Sano tu viens nous y sommes presque !! Dit Naïma
- Oui oui j'arri...Les yeux de Sano ne quittaient pas la scène du combat de la plate-forme Quand tout à coup son grand père perdit pied et tomba a la renverse hors de vue de Sano, on vit Fei-Lung frappait une fois deux fois, trois fois Sakura à terre de son poing rageur et il riait à gorge déployée !

- GRAAAAAAND PEEEEEEEERE !!!
- SANOOOO REVIENT !!!Hurla Naïma

- Sano ne réfléchit qu'un instant et redescendit les escaliers quatre marches à la fois et se trouva dans le centre du combat avec le dragon se démenant et arrachant les hommes à terre, parfois les déchiquetant , parfois les écrasant. La queue du dragon femelle fouettait l'air et Sano évita d'un roulé boulé la puissante queue qui fila et prit un homme au passage l'écrabouillant contre une paroi. Le membre du monstre revint et Sano l'attrapa au vol. Son souffle fut coupé et il se cramponnait du mieux qu'il pouvait. Le dragon ne se souciait pas du microbe qui s'accrochait à elle et continuait d'hurler sa rage sur les prêtres du bas. Le voleur grimpa le long du dos du reptile et sauta sur un rocher et d'un rétablissement se retrouva sur la corniche avant que le rocher ne se détache et s'écrase quelque vingt mètres plus bas. Fei-Lung était la, tout souriant tenant à bout de bras le cou Sakura.
Son grand-père respirait difficilement et son visage était fortement contusionné, du sang perlait par son nez et par sa bouche. Un oeil restait ouvert et il fixait son petit-fils.


- Lache le ! Les yeux de Sano était d'un noir profond et il avait dégainé ses deux katanas. Il s'avançait petit à petit et se trouvait à une dizaines de mètres de ce Fei-Lung qui continuait à sourire
- Dis-moi Sano ! Ca te fait quoi de voir quelqu'un auxquels tu tiens entre la vie et la mort ?
- J'ai déjà vécu ca...Laches le !!
- Et si on jouait à un jeu...tu connais les échecs ?
- J'ai pas envie de jouer...je te dis le lâcher !
Sano se retrouvait à cinq mètres de son grand-père et il articula difficilement
- San...Sannou va t'en !
Un flot de sang s'échappa de la bouche de Sakura
- Tu veux pas jouer ?? Bien...alors à ta guise je le laches....ECHEC !
Les doigts de Fei-Lung se crispèrent, le cou de Sakura se rompit d'un craquement sec. La forme du vieil homme tomba mollement sur le sol et Fei-Lung s'évapora dans un tintement de clochette, le bruit de son rire glacial fut couvert par le hurlement de Sano

- NONNNNNNNNN !!!!

Sano se précipita vers l'endroit ou Fei-Lung avait disparu. Il se jeta à terre et prit la forme inerte de son grand-père dans ses bras...
- Répond moi ! répond moi !
Mais déjà, le vieil homme avait poussé son dernier soupir. Le masque sur le visage, Sano ré engaina ses katanas, prit Sakura dans ses bras ainsi que son bâton de bambou et remonta par le chemin que son grand-père avait emprunté. En bas, le combat ne se contentait plus qu'a de faibles escarmouches, le dragon était repus et ses oeufs intacts. Sano ne regarda pas en arrière et grimpa les marches solennellement vers le point de rendez-vous en tenant son grand-père dans ses bras.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Une fois leur pause terminée, Fröhnir emmena ses compagnons à travers les bois pour rattraper la route d'Eauprofonde. Il restait beaucoup de chemin pour trouver un peu de civilisation et l'elfe avait un peu peur que leurs poursuivants ne les rattrapent avant, aussi elle pressa un peu le pas, espérant que Delroth suivrait le rythme.

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

Mariko gravit les marches qui la séparaient du lieu de rendez-vous aussi vite que son kimono le lui permettait, mais, malgré les hurlements du dragon et les cris de ses victimes, quelque chose clochait. Elle se rendit compte alors qu'Higesori s'était tu. Pourtant, après chaque meurtre, la lame ensorcelée chantait pendant une bonne heure !

"- Higesori, pourquoi ne chantes-tu plus ?" demanda-t-elle.

"- Une grande âme s'est éteinte à l'instant, je sens le chagrin et la haine s'emparer du jeune voleur, fait attention Mariko qu'il ne t'entraîne pas avec lui dans l'abîme."

Mariko compris immédiatement qu'il était arrivé malheur à Sakura. Elle aussi fut submergée par le chagrin. Le vieil homme était d'une trempe exceptionnelle, peu pouvaient se targuer d'être aussi sage que lui. Lorsqu'elle rejoint finalement la plate-forme, elle y trouva Naïma à genoux qui fixait un point en contre-bas...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Joshua et Face de l'Ombre suivait Fröhnir sans broncher. Mais ils devaient avouer qu'il y avait longtemps qu'ils n'avait pas marché aussi longtemps.
A Alvencys, ils utilisaient le plus souvent le réseau de Pentacle et les chevaux quand cela était impossible. Ainsi n'importe quel point du royaume qui s'étendait sur plus de 500 kilomètres du nord au sud et 700 de l'est à l'ouest pouvait être atteint en moins de deux jours et plus généralement en quelques heures !

Joshua pouvait tout autant que le rôdeur utiliser la téléportation pour se rendre à EauProfonde, chacun pouvant emporter une autre personne avec lui, mais il y avait un risque et ils ne voulaient pas le prendre si une autre vie était en jeu !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sano Rong
Sano Rong
Impératrice
 
Avatar de Sano Rong
 
Le corps de Sakura dans les bras, Sano arriva à la plate forme du rendez-vous. Mayumi les avait rejoins et c'est les yeux remplis de larmes qu'elle vit arriver le voleur et l'homme qui était son maître. Elle tomba à genoux et s'enfouie le visage dans les mains. Naïma, quand à elle, regarda Sano passer, elle ne voyait aucune larmes dans les yeux du voleur ni aucune tristesse, ou alors contenait il son chagrin ? Elle le regarda compatissant en prenant Mayumi dans ses bras et en essayant de la consoler.

Quand au voleur, il ne regarda pas en arrière pour voir si ses amis le suivait, continuant sa lente marche vers la surface.


- Viens Mayumi...viens s'il te plait. Dit Naïma en soulevant la jeune femme inconsolable, ne quittant pas des yeux le voleur.

Sano après avoir marché pendant presque une heure dans les sombres galeries qui serpentaient sous la ville, arriva à l'air libre. Les habitants de la ville ne s'était pas rendu compte du terrible combat qui s'était déroulé sous leurs pieds et tout semblait çalme à la surface. Les amis suivirent Sano jusqu'a la sortie de la ville. Mayumi qui avait séché ses larmes, les yeux rougis par la tristesse se rapprocha du voleur.


- On...on va t'aider Sano à faire le bûcher funéraire de Sakura...

le voleur ne répondit pas, continua à marcher, il fixait une colline ou un arbre majestueux trônait au sommet de cette bute. Ils dressèrent un amas de pierre recouvert de bois mort, le travail se fit en silence et personne n'avait envie de parler. Lorsqu'il fut terminé, Mayumi demanda d'un signe de tête à Naïma et Mariko de la suivre en bas de la colline laissant Sano seul à seul avec son grand-père une dernière fois. Les étoiles brillaient dans le ciel et un légér vent marin soufflait à travers les branches de l'arbre qui dominait la colline.

Le voleur déposa le corps de Sakura sur le bûcher, croisa les bras autour du bâton de bambou qu'il prenait tout le temps. Il alluma une torche et fit le tour du lit de mort, les yeux impassibles. Seul par moment ses mâchoires se crispaient. Que pensait il ? Il plaça la torche sous le lit de bois mort, déposa ses deux katanas à côté de lui et s'assit sur ses talons, les mains posée sur ses genoux. Il regarda les flammes prendre et venir lécher le corps de Sakura pour finalement l'embraser. Les lumières dansèrent sur le visage de Sano qui fixait le feu, il n'entendait peut être pas les crépitement du bois qui se cassait sous l'effet de la chaleur. Les flammes devinrent gigantesques et les amis plus en contrebas regardèrent, impuissant face à la mort.


- Il...il faut aller lui parler Dit Naïma Je crains qu'il ne fasse des bêtises.Mayumi, ne détacha pas son regard de la scène et répondit
- Je crains que son choix ne soit déjà fait...Naïma, il n'aura aucun pardon pour ceux qui ont fait ca...même si cette personne est protégée par l'empereur lui-même...

Au matin, une épaisse fumée montait encore vers le ciel et Sano n'avait pas bouger de place, il était toujours dans la même position que la veille et c'est Mayumi qui monta le voir, il frissonna au contact de la main qu'elle posa sur son épaule

- Il faut partir...

Sans un mot, il se leva et reprit ses deux katanas qu'il rentra d'un coup sec dans ses fourreaux et descendit d'un pas décidé la colline pour se diriger vers la route de...Kuo-tè-Lung
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
"- anata ni dou sayonara wo ieba ii nodeshou ka" Murmura Mariko l'esprit confus. Les humains étaient si fragiles, et pouvaient pourtant être si puissants... Un paradoxe pour une semi-esprit à la vie si longue.

Elle fit taire une remarque de sa lame, respectant par son silence le souvenir du vieil homme sage qu'était Sakura ; puis, fronçant les sourcils, décida d'accompagner le jeune voleur partout où sa quête le mènerait.


"- Je te suivrai Sano Rong, je te protégerai... de tes ennemis, mais aussi de toi-même. En mémoire de ton grand-père."

oOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOo

La nuit était tombée depuis bien longtemps, et Fröhnir était épuisée. Elle se laissa tomber sur l'épais tapis de mousse qui recouvrait la roche et se félicita d'avoir trouvé cette caverne au bord d'un ruisseau. Leurs empreintes avaient été dissimulées par l'eau, et leurs poursuivants ne pourraient pas les retrouver avant longtemps. Ainsi ils auraient le temps de se reposer et de parler un peu.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Joshua profita de ce moment pour se délasser. Il mis ses affaire à terre et se massa les tempes.

- Cette course poursuite m'épuise. Si je pouvais utiliser mes sorts de téléportation...
Lien direct vers le message - Vieux
Fil fermé
Les forums JOL > Forum jeux-vidéo > Neverwinter Nights > NWN - le Théâtre des Illusions > Le Fléau des Plans
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Neverwinter Nights RSS
  • Aucune vidéo pour le moment...
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 21h04.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite