JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 238 (sites) | 399 (forums)Créer un compte
Forums divers
Le Bar de la Taverne
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Humoir noir et meme tres noir RSS
   
Fil fermé
Partager Outils Rechercher
Avatar de Alleria la bannie
Alleria la bannie
Bagnard
 
Avatar de Alleria la bannie
 
Re: Re: ..........
Citation:
Provient du message de Saif Bateman

Comment on nomme une personne qui connaît trois langues?
- Un trilingue
Comment on nomme une personne qui connaît deux langues?
- Un bilingue
Et comment on nomme une personne qui ne connaît qu'une langue?
- Un français

[/B] [/i]
J'aime bien tes blagues sur les français, sauf celle, je la trouve plutôt moyenne ^^
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Xam
Xam
Alpha & Oméga
 
Avatar de Xam
 
Je trouve les blagues infectes sur les maladies...surtout la leucémie..
Pour les blagues a tendance raciste, un peu moins si on le prend bien au second degré.
Autrement j'ai beaucoup rit en lisant ce post, je n'y participerais pas car moi je sors des blagues plutôt au tac au tac dans une conversation, je suis pas trop fan des longues blagues préparés.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de John Petrucci
John Petrucci
Bagnard
 
Avatar de John Petrucci
 
Citation:
Provient du message de Xam
Je trouve les blagues infectes sur les maladies...surtout la leucémie..
Pour les blagues a tendance raciste, un peu moins si on le prend bien au second degré.
Moi c'est le contraire en fait.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Kritchek
Kritchek
Bagnard
 
Avatar de Kritchek
 
Un homme est chez son docteur. Ce dernier lui dit:
-Ecoutez monsieur Dupond, je ne vous cacherais pas que vous avez une maladie très grave.
-Quoi?, dit l'homme, effondré, Quelle maladie?
-Le scanner montre que vous avez un cancer généralisé. J'ai bien peur qu'il ne vous reste que peu de temps à vivre.
-Oh mon Dieu! Et combien de temps me reste-t-il?
-Boaf, je dirais environ dix...
-Dix quoi? Dix ans? Dix mois? Dix jours?
-Dix. Neuf. Huit. Sept...



*oui, je sais, elle est nulle*
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Louloune
Louloune
Alpha & Oméga
 
Avatar de Louloune
 
Nos obséques organisées nous profitons mieux de la vie



J'ai trouvé que ca faisait assez humour noir
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de brebiou
brebiou
Alpha & Oméga
 
Avatar de brebiou
 
- papa lai quelle heure ?

- tai toi

- pourquoi

- FERME TA GUEULE

-
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Wolfeyes
Wolfeyes
Alpha & Oméga
 
Avatar de Wolfeyes
 
Ce post étais très drôles au début mais avec l'intervention de quelques puriste qui ne connaissent pas le second degrés qui doivent descendre dans les rues manifester contre south park pour se sentir utile.

l'horreur fait partie de notre monde on à le choix d'en rire ou d'en pleurer.Quand on en rit ca ne veut en aucun cas dire quel ne nous touche pas.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Horatio
Horatio
Alpha & Oméga
 
Avatar de Horatio
 
Citation:
Provient du message de Wolfeyes
Ce post étais très drôles au début mais avec l'intervention de quelques puriste qui ne connaissent pas le second degrés qui doivent descendre dans les rues manifester contre south park pour se sentir utile.

l'horreur fait partie de notre monde on à le choix d'en rire ou d'en pleurer.Quand on en rit ca ne veut en aucun cas dire quel ne nous touche pas.
C'est pas du second degré... C'est de l'acharnement thérapeutique.
Arf, merde, j'avais dit que je fermerais ma gueule, mais c'est trop fort, là...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Bardiel Wyld
JOL Bardiel Wyld
Alpha & Oméga
 
Avatar de Bardiel Wyld
 
Citation:
Provient du message de Wolfeyes
Ce post étais très drôles au début mais avec l'intervention de quelques puriste qui ne connaissent pas le second degrés qui doivent descendre dans les rues manifester contre south park pour se sentir utile.

l'horreur fait partie de notre monde on à le choix d'en rire ou d'en pleurer.Quand on en rit ca ne veut en aucun cas dire quel ne nous touche pas.
J'espère que je ne suis pas visé là-dedans
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Alleria la bannie
Alleria la bannie
Bagnard
 
Avatar de Alleria la bannie
 
Re: Re: Re: .........
Citation:
Provient du message de Saif Bateman
Tout humour implique une prise de conscience d’un décalage, d’une contradiction manifeste dans notre existence d’humain, mais pourquoi spécifiquement l’humour noir ? Ce qualificatif souligne le rapport de l’humoriste à l’essentiel, au grave, à ça qui fait problème dans notre existence. Et celui-ci refuse catégoriquement de s’en tenir au divertissement pascalien pour l’oublier. L’humoriste, comme le philosophe une fois sorti de la caverne, ne peut tomber dans l’amnésie. Il ne peut ni ne veut voir les choses telles qu’elles apparaissent à l’opinion commune qui voile l’essentiel mais telles qu’elles sont c’est-à-dire tragiques et dépourvues de sens. La mort, l’abîme de sens que constitue notre surgissement dans le monde, la mort de Dieu, l’injustice, la violence, la guerre, l’hypocrisie, l’oppression sont alors ses thèmes de prédilection. Ce n’est pas l’humour qui est noir, c’est la condition humaine qui l’est. Il ne s’agit pas de pessimisme, il s’agit de lucidité car, au final le choix de l’humoriste est celui de l’existence plutôt que du suicide. L’homme est seul dans l’existence devant la mort, la maladie, son existence, qu’il soit César ou un quidam aura la même valeur du point de vue individuel de l’existant. Mais malgré cela, l’humoriste choisit la vie en toute conscience et en toute lucidité, en l’acceptant telle qu’elle est, en maintenant présent le paradoxe qu’elle représente. Vivre ne peut pas être sérieux. L’humour permet de savoir que toute conscience doit construire une vie qui sera vouée aux « asticots » pour tous au final comme ne cesse de le rappeler Desproges et en même temps de maintenir cette tache comme l’essentiel. L’humour permet la lucidité en maintenant assez de distance pour ne pas sombrer dans le désespoir ou le suicide. En cela, il est doublement salutaire. L’humoriste est parfaitement conscient du gouffre au bord duquel il marche mais il choisit de marcher tout de même. Il faut rire de tout pour être lucide et continuer à marcher? Rappelons que Desproges est mort en 1986 d’une « Schwartzenbergite » c’est-à-dire du cancer dont il parle très souvent dans ses chroniques. Il avait lui-même rédigé le communiqué pour la presse, très sobre et terminant par un « étonnant, non ? », expression récurrente de l’émission télévisée « la minute de monsieur Cyclopède ».
Alors que le philosophe est en quête de sens, l’humour noir marque l’absence de sens dans l’existence et dans le « sens commun » qui vit dans l’ignorance au fond de la caverne, s’occupant du défilé des ombres comme s’il s’agissait d’une chose fort importante. C’est pourquoi l’humour noir peut constituer une excellente propédeutique à la réflexion philosophique.

"Soixante-quinzième jour avant Noël et dernier jour des soldes fantastiques à Mondial-Moquettes. La pensée de Dieu ne doit pas nous quitter."

"Entre autres sujets de raillerie – où je me suis plu à montrer mon ignominie congénitale – le cancer, les cancéreux, les cancérologues et les gaîtés de l’escadron métastatique viennent bien sûr en bonne position. Sans doute parce que la mort est quelquefois au bout, et que la mort est la chose la plus extraordinairement amusante du monde, puisqu’elle atteint dans l’absurde des sommets inaccessibles à tous les autres avatars de la condition humaine."

"Certes, elle est cruelle l’heure où l’adolescente ou l’adolescent voit son corps lui échapper et se métamorphoser en un corps étranger, velu, acnéen, plein de fesses et de seins et de poils partout, alors que s’estompe l’enfance et que déjà la mort…"

"Pourquoi ai-je investi dans le rire ? Pour le pognon. Pour nourrir ma famille. Malgré une recherche poussée des causes et des effets du rire, Bergson qui a oublié d’être c…sinon il ne serait avant Berlioz dans le Larousse, en a malheureusement oublié la plus noble conquête : le pognon. En effet, le rire n’est jamais gratuit : l’homme donne à pleurer mais il prête à rire."


>>>ca c'est de l'humour noir!!!!
Religion des juifs, fondée sur la croyance en un Dieu unique, ce qui la distingue de la religion chrétienne, qui s'appuie sur la foi en un seul Dieu, et plus encore de la religion musulmane, résolument monothéiste.

Alunissage
Du latin luna, la lune, et du préfixe a, très joli également. Procédé technique consistant à déposer des imbéciles sur un rêve enfantin. Les accessoires utiles à l'alunissage, outre les imbéciles, sont :
1. La fusée, sorte de véhicule autopropulsé comportant de nombreux aménagements sophistiqués.
2. La terre, pour partir.
3. La lune, pour témoin.
Fin 1984, on évaluait à un, environ, le nombre des alunissages. L'Union Soviétique, pourtant surdéveloppée techniquement puisqu'on y produit en moyenne chaque année une chaussure de pointure 42 et une bombe thermonucléaire par habitant, n'a jamais procédé au moindre alunissage. Il faut voir, dans cette attitude antiscientifique de l'URSS, une volonté de respecter les rêves des enfants, qui ne manquera pas de surprendre, venant d'un pays dont le but idéologique avoué est d'établir une société comprenant plus de censeurs que de censurés, sans brûler les juifs.


-Ah la la, Montand, qu'est-ce qu'il est resté simple, pour quelqu'un qui a serré la main de Khrouchtchev!» Et alors? Moi, mon oncle Gaspard, il a serré la main de Goering, il le crie pas sur tous les toits! Y s'écrase!
Hop, me revoilou. Dans mon mess précédent, j'ai dit que je trouvais tes blagues sur les Français très drôle.
Mais le problème, c'est les blagues que je viens de mettre en citation. Tandis que je lisais les blagues ci dessus, je dit à mon père qui était à côté de moi que je ne comprend pas... Celui ci me dit "dommage, ce sont vraiment les plus drôles"... Mon niveau intellectuel n'étant pas assez élevé pour capter la subtilités de ces blagues, je demande (j'exige? ) Leur réécriture en mots simples, en phrases simples, et si possibles, simplement... Je comprendrai vite, mais faudra expliquer longtemps.
Merci d'avance
(Si j'ai la réponse je met ma signature ^^ )
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Alleria la bannie
Alleria la bannie
Bagnard
 
Avatar de Alleria la bannie
 
Pour la peine j'ai une blague :

C'est un petit garçon qui pleure au bord d'une route au bord d'une falaise. Un vieux monsieur passe :
"-Eh bien mon petit, qui y a-t-il?
-C'est mon papa et ma maman, ils sont tombés dans le ravin", dit il en sanglotant.
"-C'est vraiment pas ton jour de chance petit"
Ziiiip

Et voilà. Nul non? Pas grave, j'en ai plein des comme ça, suffit juste que je me les rappel
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Saif/Tork
Saif/Tork
Alpha & Oméga
 
Avatar de Saif/Tork
 
Re: Re: Re: Re: .........
Citation:
Provient du message de Alleria Elven Ranger
Hop, me revoilou. Dans mon mess précédent, j'ai dit que je trouvais tes blagues sur les Français très drôle.
Mais le problème, c'est les blagues que je viens de mettre en citation. Tandis que je lisais les blagues ci dessus, je dit à mon père qui était à côté de moi que je ne comprend pas... Celui ci me dit "dommage, ce sont vraiment les plus drôles"... Mon niveau intellectuel n'étant pas assez élevé pour capter la subtilités de ces blagues, je demande (j'exige? ) Leur réécriture en mots simples, en phrases simples, et si possibles, simplement... Je comprendrai vite, mais faudra expliquer longtemps.
Merci d'avance
(Si j'ai la réponse je met ma signature ^^ )
ben ca risque d'être compliqué de retranscrire c'est phrase en mots simple
Bon pour la peine je t'en fou une autre

Schwarzenberg est pour l'euthanasie parce que c'est plus facile pour avoir sa photo dans France-Dimanche que quand on est contre.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Arsenick
Arsenick
Alpha & Oméga
 
Avatar de Arsenick
 
c'est un couple de personne agée qui vont voir le docteur et l'homme fait
- docteur quand je fait l'amour a ma femme un fois juste apres je meurs de froid et la fois apres je meurt de chaud
le doc est tres etonner et veux lui prescrire des examens lorsque sa femme interviens
- il faut dire docteur que nous avons un rapport en janvier et l'autre en aout



Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Eltsyr
JOL Eltsyr
Alpha & Oméga
 
Avatar de Eltsyr
 
Copie d'un post de la taverne qui concerne accessoirement ce thread
La problématique

Bon allez hop, j'ouvre un sujet à la suite des réflexions qui me sont venues à la lecture de ce thread, et dont on appréciera particulièrement les interventions d'Arsenick, Noenga (page 1 pour les blagues racistes), byron 6, le cuistot (page 3, idem), Fein (page 5), et je m'arrête là dans ce décompte gerbant, entrecoupé d'autres posteurs cautionnant parfois avec virulence cette catégorie d'humour sous pretexte "qu'on peut dire n'importe quoi parce que c'est de l'humour".

Malheureusement, malgré une notif aux modos hier soir en début de soirée les blagues incriminées sont toujours présentes. Les modos n'étaient pourtant pas à une pyjama party parce que Hoogan a modéré une blague à caractère pornographique en page 2.

Ce n'est bien entendu pas le premier thread ni la première manifestation ouverte ou insidieuse de racisme sur ce forum, sur un autre, ou dans la vraie vie. Seulement ce matin j'ai du temps, alors on va un peu s'attarder sur les effets cachés de ce genre de blagues.

Je restreins volontairement ce post aux blagues racistes, antisémites et négationnistes mais on pourra sans peine appliquer la plupart de ses arguments aux blagues sexistes ou aux insultes à caractère raciste homophobe (qui font régulièrement l'objets de débats engueulades passionnées sur les forums de jeux online) qui fonctionnent selon les mêmes principes, selon lequel on pourrait tout se permettre sous couvert de l'humour, du 2nd degré, ou du roleplay.


Le sacro-saint 2nd degré brandi comme ultime justification

J'étais tout de même un peu soulagé de voir qques personnes réagir à l'avalanche des blagues concernées. Mais encore une fois (et c'est l'unique raison pour laquelle je participe encore à des sujets pourtant rebattus, polémiques, et enclins à la flame) leur rareté et la violence des commentaires qu'ils se prennent en retour me fait honte.
Quels sont les 'arguments' invoqués ?

Les arguments bateaux :
- c'est de l'humour (noir) ("on peut rire de n'importe quoi mais pas avec n'importe qui" est bien entendu cité partout)
- je suis arabe et pourtant ça me fait rire d'entendre une blague qui assimile tous les arabes à des voleurs (dans la même catégorie que "je ne suis pas raciste j'ai un ami qui est noir"). L'imbécilité n'a pas de frontière, ouf.
- c'est du 2nd voire du 36eme degré
- on ne le pense pas (mais on l'écrit)
- Il faut prendre du recul, prendre tout à la dérision

Et puis un argument spécifique à la forme forum:
- C'était un thread dédié "humour noir" alors vous étiez prévenu. Fallait pas cliquer.
- les blagues sont "légales" sur ce forum

Bien entendu les rares personnes que ça gratte se verront affublées de noms d'oiseaux et des sobriquets "trolleurs", "moralisateurs", "gens à l'esprit étroit", le tout sous un ton allant du condescendant ("mais le truc tu vois c'est qu'on blague là") à l'attaque personnelle, mais je vous laisse lire le thread, il y a trop de merveilles pour tout résumer.


Qu'y a t'il de caché derrière des blagues racistes/antisémites ?

* Un vecteur de préjugés grossiers:
Les blagues sont un des vecteurs principaux des préjugés sous leur forme la plus brute de décoffrage. Je ne parle pas des préjugés qu'on est tous amenés à avoir sur un sujet qu'on ne connait pas, mais bel et bien de ceux qui sont épais comme une couenne de porc, tels "les noirs courent plus vite" (pour échapper aux lions dans la savane, ce qui leur permet de rafler la mise en athlétisme), ou encore "les juifs ont un gros nez" (pour sentir l'argent), ou "les gitans/arabes sont tous des voleurs" (c'est dans leur culture). Qd ces ignominies ne sont pas exprimées en toutes lettres, elles sont les échafaudages sur lesquels se construisent les blagues, on encore le "contexte" sur lesquels elles s'appuient pour faire rire (le préjugé est suggéré par omission, et necessaire à la compréhension de la blague). La blague est par essence lapidaire et ne s'embarrasse pas de précautions oratoires d'usages, elle n'hésite d'ailleurs pas à abuser des généralités. Et c'est pour ça que les blagues forment un tissu culturel pour la population et qu'elles sont pratiquées par le plus grand nombre.

* Les blagues sur les camps de la mort:
Sous couvert d'un humour macabre, une blague utilisant comme ressort humoristique les atrocités commises dans les camps avec le même vocabulaire qu'un cuisinier qui ferait cuire un bateau, fait rire (enfin certains) d'un sujet pourtant grave, voire existentialiste, d'une humanité n'ayant pas encore surmonté le traumatisme de la Shoah.

Ces blagues tendent donc à minimiser la portée de cet évenement historique par des comparaisons hasardeuses et une intention délibérée de faire rire avec un décor de génocide .

Maintenant la définition du révisionnisme selon le Robert est "Position idéologique tendant à minimiser le génocide des Juifs par les nazis".

Je ne doute pas que les personnes ayant fait ces blagues sur ce thread n'entendaient pas véhiculer une idéologie négationniste. Mais pourtant quelqu'un qui le voudrait vraiment utiliserait sans doute les mêmes blagues, et c'est là ou le bas blesse...

*L'humour comme arme
L'humour a toujours été employé comme une arme pour tourner en dérision une autorité
de manière voilée, pour caricaturer, ou pour reprocher qque chose à qqun tout en se ménageant une porte de sortie. Nous utilisons tous ces petites pointes humoristiques comme des signaux lacunaires de désapprobation, pour finir par s'esclaffer "roh l'autre c'est de l'humour prend pas ça mal". Bien souvent la personne en face rit assez moyennement. Le bouffon était autrefois le seul à pouvoir se moquer ouvertement du roi. Le pamphlet est depuis longtemps une arme utilisée par des antisémites célèbres (Céline, Cioran), et pour qui ne maitrise pas les subtilités de la langue, les blagues sont disponibles, et sans nul doute utilisée sur des sites aux idéologies douteuses. Je ne sais pas pour les autres mais moi ça me révulserait d'écrire un même output qu'un néonazi, j'aurai trop peur, en l'absence de contexte & de position claire vis à vis de mes interlocuteurs, qu'on me confonde. qu'on se méprenne sur mon compte. Et dans le thread sur l'humour noir je suis loin de pouvoir affirmer de chacun qu'il est clair dans sa tête, surtout au vu de l'historique de certains sur ce forum.

*les insultes affectueuses homophobes (un peu HS)
Je rappelle tout de même que la substitution repétée d'un mot insultant (y compris dans un contexte affectueux, du genre "lol on est pas des tapettes") par un autre mot désignant une communauté creuse des marques durables dans le vocabulaire d'une langue. Je pense notamment à l'appellation "gayzor" ou aux "on est pas des tapettes" martelés par les guignols depuis qques semaines. Psychologiquement ça s'appelle des ancres, et la permutation à la longue indifférente du mot "homo" avec le syntagme "poule mouillée" ou son utilisation dans un contexte ordurier a des effets durables sur l'inconscient et faciliteront les violences verbales voire des comportements spontanés de défiance vis à vis de telle ou telle communauté.


On peut rire de tout mais pas avec tout le monde

Curieusement, cette phrase a été employée autant pour la défense de ces blagues (la partie "on peut rire de tout") et pour sa désapprobation (la partie "mais pas avec tout le monde").

Le fait est que sur un forum, on ne sait pas qui va lire ce qu'on écrit, ni qui va le reprendre à son compte ou le quoter. N'ayant pas gardé les cochons avec nos co-forumeux, on ne sait pas non plus comment va être prise la blague. 1er degré ? 2nd degré ? 3eme degré ? (je m'arrête la après ça n'a plus aucun sens). Il est probable que chaque personne prendra la blague en fonction de son histoire.

Appartenir à une communauté visée par une blague raciste et en rire c'est très bien, mais ce n'est en aucun cas un justificatif pour la blague ni une preuve qu'elle n'affectera personne. Voila un contre-exemple parmi tant d'autres. J'avais un ami homosexuel que j'ai souvent vu soupirer après des échanges verbaux anodins et indirectement dégradants sa préférence sexuelle. On ne peut pas savoir, et l'argument "le titre du thread était explicite fallait pas lire" est d'une mauvaise foi sans nom, tout comme "si vous aimez pas les blagues racistes alors postez pas". Je pense ne pas être le seul à zoner sur un forum généraliste comme on laisse ses yeux vagabonder sur les affiches le long des rues. Et parfois on tombe (et nos enfants avec) sur un poster "36 15 nichons de téflon". Ou sur de telles blagues.

Comme je le précisais auparavant, je ne reprocherai a personne de faire de telles blagues en privé. Sur un forum public, la portée est tout autre. A titre de comparaison, la calomnie (il y a qques siècles c'était le blasphème) est autorisée en privé (autorisée parce qu'impossible à surveiller) mais en public elle fait souvent l'objet de poursuites (voir l'affaire pere-noel).

J'ajouterai que si le dixieme d'entre elles m'avaient fait rire je n'aurai pas hésité -sur le principe- à faire part de ces mêmes blagues (qu'en pratique j'abhorre et ne répète jamais) à mes proches dont je connais clairement la position. C'est du 3eme degré maitrisé, les longues discussions au coin du feu avec ma femme, son sujet de thèse, ses lectures sur le sujet, ses implications dans des oeuvres caritatives & son opinion limpide comme du cristal nous permettent d'évoquer le sujet du racisme sous n'importe quel degré sans aucun malentendu. Je doute qu'une telle limpidité de point de vue existe entre la plupart des membres de ce forum, car le sujet est vaste, complexe, touche à l'existentialisme et a l'affect. Preuve en est les débats sur le sujets qui ne sont jamais clos et quasiment toujours enclins à se terminer en eau de boudin. Alors se permettre des blagues...


Que risque t'on à écrire des blagues racistes ?
Tout d'abord, c'est ce qu'il ressort du thread "humour noir" du bar (qui décidemment ne me réussit pas), on ne risque pas la modération.

Ensuite vis à vis de la loi, la position française est claire

Citation:
L'auteur de paroles, écrits ou images à caractère raciste est punissable lorsque les attaques incriminées s'adressent par tout moyen de communication au public, y compris par internet, quand bien même le site serait basé à l'étranger, à condition que le propos litigieux soit diffusé en France.
source
La position européenne est claire aussi (texte en cours d'approbation par le conseil de l'europe)

Citation:
Enfin, le texte criminalise toute expression qui nie, minimise de manière grossière, approuve ou justifie des actes constitutifs de génocide ou de crime contre l’humanité qu’ils aient été commis durant la seconde guerre mondiale ou à l’occasion des conflits internationaux postérieurs (Rwanda, Yougoslavie, etc…).
source
Mais on s'aperçoit qu'en pratique de tels écrits racistes ne sont pas sanctionnés par la loi. (la situation en Belgique : "Difficile d’être exhaustif, mais on peut encore citer la loi Moureaux visant la répression des actes inspirés par le racisme et la xénophobie (raconter une blague raciste dans un lieu public est répréhensible, mais rarement réprimé dans les faits")
Pourquoi ? car ils sont trop nombreux (juste pour le thread cité on en était à 6 personnes dans les 5 premieres pages...). La blague raciste, comme le raccourci fallacieux ou l'utilisation du mot race pour l'espèce humaine font partie de ce qu'on appelle communément le racisme ordinaire, quotidien, dont les utilisateurs se défendent en disant qu'il est inoffensif parce que blablabla.

La loi est certe un référentiel important, mais son impuissance à lutter contre le racisme au quotidien ne doit pas nous empêcher de réagir personellement à de tels propos, et dieu sait que ce n'est pas facile qd je vois les réactions de ceux qui ont écrit de telles blagues et qui se sentent agressés/traités de racistes/à l'esprit tellement plus ouvert (au point qu'il y soit traversé de part en part par des courants d'air...). Je cite un extrait du Petit dictionnaire pour lutter contre l'extrême-droite (M.Aubry & Duhamel)

Citation:
Qui n'a pas été confronté ainsi au racisme ordinaire ? Qui n'est jamais resté silencieux ? Apprendre à réagir, à objecter, toujours, à un chauffeur de taxi graveleux qui cherche la complicité lepéniste, au vieux copain retraité qui ne peut pas s'empêcher de râler contre les étrangers, à un flic énervé et agressif qui opère irrespectueusement un contrôle d'identité sous nos yeux, à un immigré d'hier qui se plaint de l'immigré d'aujourd'hui, au cousin qui glisse la blague raciste, à l'électeur qui sollicite l'approbation, et, parfois, à soi-même.
Le devoir est moral, et nous incombe à tous. ça me rappelle ce poème écrit à Dachau ("qd ils sont venus chercher les juifs je n'ai rien dit je n'étais pas juif (...)puis ils sont venus me chercher et il ne restait plus personne pour protester").

Si les poursuites pour blagues racistes sont rares , de nombreux sites, forums de blagues, ou chartres informatiques de sociétés pallient les insuffisances structurelles de la loi.

Je cite une FAQ d'un forum de blagues sur Usenet

Citation:
(extrait de FAQ) http://www.usenet-fr.net/fur/loisirs/humour.html

11 bis Qu'est-ce que je risque à poster une blague raciste?

Des problèmes, exemple:

Résumé d'un article écrit par Laurent Chemla en 1995
(http://www.freenix.fr/reseau/humeur/num5-lc.html)

Durant l'été 95, certains groupes de discussion d'Usenet (fr.soc.divers
et soc.culture.french surtout) ont été perturbés pas l'arrivée d'articles
racistes, anti-sémites et révisionnistes.

Des plaintes ont été envoyées au fournisseur d'accès, et l'auteur a
rapidement perdu son compte.

Quelques jours plus tard, une autre personne (M. X) a posté des « blagues »
à caractère raciste sur fr.rec.humour. Cette personne s'identifiant
clairement dans sa signature comme un étudiant du Conservatoire Royal de
Liège, des plaintes sont arrivée sur le bureau du directeur de ce dernier.
Lors de la rentrée, l'admission de M.X fut refusée au motif qu'il était un
raciste notoire.

M. X explique qu'il ne pensait pas à mal en postant ses « blagues ».
Pourtant, le fait qu'elles aient été postées quelques jours après les
articles racistes de l'affaire précédente a joué en sa défaveur.

Conclusion

Bien sur je n'ai pas la prétention d'avoir fait changer d'avis quiconque sur un forum. Les avis sont d'autant plus tranchés que le débat s'envenime, fait percevoir les reproches comme des attaques, et depuis quasiment 10 ans que je fréquente les forums les threads du genre se sont toujours invariablement terminés par un campage de position (au mieux) qd ce n'est pas par une bordée d'insultes sur fond de goodwin. J'ai juste tenté de faire comprendre que ces blagues sont la partie emergée d'un iceberg culturel, l'expression politiquement correcte d'un racisme au quotidien. Que même en ne pensant pas à mal et en n'étant pas raciste, on commet une faute morale en écrivant de telles blagues ou en proférant de telles insultes même d'un ton affectueux à partir du moment ou on l'écrit sur un forum public. Il me serait difficile de démontrer les conséquences indirecte de ce pan de la culture populaire, mais j'ai quotidiennement des exemples des souffrances morales -même légères- que le racisme ordinaire peut infliger. Une remarque acerbe ou ces petites blagues qui provoquent un regard fuyant et une rougeur dans les joues, expression d'un bouillonnement intérieur et d'un sentiment quotidiennement renouvelé d'intégration ou de tolérance qui reste un rêve pour la plupart. Je pense pas que la société actuelle ai suffisament clarifié sa situation vis à vis du problème du racisme, de l'homophobie, ou de l'antisémitisme, pour que l'on puisse de permettre ouvertement et sous couvert du 2nd degré de tels "histoires drôles".

(Et franchement, vu la puissance humoristique ( ) de ces blagues, est ce que ça en valait vraiment la peine ?)

Je remercie franchement Maximilian et qques autres posteurs qui ont encore la force de protester contre ce genre de blague.

Que les personnes qui se sentent 'visées' par les pbs soulevés dans ce post n'hésitent pas à dire que j'ai un balai dans le cul, l'esprit étroit et le 2nd degré absent

Khronos, les yeux écorchés hier et le poignet douloureux ce matin.
Nb: Pour ceux qui n'auraient pas remarqué c'est légèrement hors sujet comme blague, et la chute est pas super drôle. (elle se distingue cependant par ce dernier trait assez peu des nombreuses histoires 'drôles' lues sur cette poubelle thread.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Leonarth Cloud
Leonarth Cloud
Bagnard
 
Avatar de Leonarth Cloud
 
Tu sors de ce topic Khronos et tout de suite.

Tu nous gâche le plaisir d'être ptdr
Lien direct vers le message - Vieux
Fil fermé
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Humoir noir et meme tres noir
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 07h02.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite