JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 442 (sites) | 965 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Hibernia
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le jeu > DAoC - Hibernia > Le Mythe de la Fondation de Tir Na Nog RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Enthy
Enthy
 
Avatar de Enthy
 
Message roleplay

Le Mythe de la Fondation de Tir Na Nog

A la lisière de Connacht et de Lough Derg se dressait une colline imposante, coiffée d’une couronne de pierres dressées, blanches et scintillantes. C’était alors dans les temps les plus reculés, temps où les peuples d’Erin s’opposaient, se défiant avec une violence passionnée.

Le Sang de chaque Peuple avait assez coulé, estimèrent les derniers des Thuatá De Dannan. Repliés sur eux-mêmes depuis la défaite contre les Milésians, ils avaient acquis une profonde sagesse, mais leur nombre avait décru et seuls restait quelques-uns d’entre eux et leurs descendants, les elfes avec lesquels ils entretenaient peu de rapports. Ces quelques-uns se réunirent sur la Colline Couronnée. Il y avait là Dagda, Lamfhota, Lug, Oghma, mais aussi Cuchulainn, Kernunnos sous la forme d’un être à tête de cerf, Diancecht et quelques autres figures obscures que les Traditions les plus anciennes ont oubliées hélas. Désireux de rétablir l’harmonie, la discussion n’en était pas moins âpre, jusqu’au moment où Dagda se leva. Il fit un pas en avant et tomba en arrière, se heurtant aux Quatre Pierres dressées. Sous le choc du géant, elles chancelèrent, puis basculèrent et roulèrent sur le flanc de la colline. Elles s’immobilisèrent en bas.

Cuchulainn aida Dagda à se relever. Les autres Thuatá le regardaient d’un air réprobateur, presque coléreux, bien qu’habitués à sa légendaire maladresse. Lug fut le premier à rompre le silence en faisant remarquer que la colline n’avait plus sa Couronne. Et Dagda murmura que de la maladresse pouvait en ressortir de grandes choses. Il promit alors aux autres dieux, oubliant le sujet de la réunion, que dans un an, il aurait réparé sa bévue : les Quatre Pierres seraient à nouveau dressées. Sur cette promesse, ils convinrent de se retrouver à Beltaine, c’est à dire dans un an jour pour jour.

___

Dagda se mit à l’œuvre sans tarder. Il se changea en un imposant Firbolg et alla voir le plus prétentieux et dédaigneux, en même temps que chef, des lurikeens, Eirdal Duil Neimhe, descendant de Lykanan. Dagda fit preuve d’arrogance et provoqua le chef en ces termes :

« - Salut à toi, Eirdal Duil Neimhe. Mon peuple te défie, mais aucune bataille nous opposera autre que celle de l’ingéniosité, de l’intelligence. Voici ce que je te propose : nous autres, Firbolgs, te défions de construire un tunnel, un souterrain à travers la Colline Découronnée, du Nord vers le Levant. Si tu réussis, nous nous engagerons à accomplir un des défis que tu choisiras ! »

Eirdal Duil Neimhe releva le défi. Trois mois lui étaient impartis pour faire un tunnel plus haut que trois firbolgs et plus large que trois de ces géants allongés. Il mobilisa son peuple et un travail minutieux de fourmi commença. Ils percèrent au nord de la Colline et grâce à la Magie, à des machines étranges –désormais oubliées- un tunnel immense. Puis ils obliquèrent vers l’Est, et percèrent la sortie. Ils placèrent des dalles, illuminèrent la vaste galerie.

Dagda constata la fin des travaux et se changea en un vénérable Lurikeen et rencontra Eirdal qui fêtait avec opulence la réussite. Il prononça alors ces mots :

« - Ô chef Eirdal, il vous faut réfléchir au défi que vous lancerez aux Firbolgs, puisque nous avons accompli le nôtre » Dagda, grimé, marqua une pause puis reprit : »J’aurais bien une idée, qu’ils seront incapables de réaliser… » Le Chef Lurikeen le regarda et l’écouta, sous l’emprise du pouvoir de persuasion du Thuatá. « Demandez aux Firbolgs de creuser un trou immense dans la colline, de telle sorte que tous les gens de notre glorieux Peuple y puissent tenir ». Eirdal approuva et chargea le vénérable de rencontrer le peuple Firbolg.

___

Dagda prit donc la route pour Connacht, à la recherche du chef Llywan Chlaiomh More, descendant de Sreng. Il prit la précaution de paraître devant Llywan sous la forme d’un elfe austère et aux traits empreints d’orgueil, et s’adressa à lui avec ces dures paroles :

« Salut à toi, Llywan Chlaiomh More, je viens te lancer un défi. Pas une bataille, mais un défi de l’esprit conjuguée à la force. Je pense ton peuple incapable de creuser un immense trou au centre la Colline Découronnée en trois mois. Si toi et les tiens tenez ce défi, mon peuple acceptera de réaliser le défi que tu nous lanceras ! »

Le Chef Llywan, aussi orgueilleux qu’Eirdal, se mit à l’œuvre avec son peuple. La taille imposante des Firbolgs et leurs connaissances profondes de la Nature leur permit d’accomplir cette tâche dans le délai. Désormais, la Colline Découronnée s’ornait d’un immense cratère, accessible par les deux entrées percées par les Lurikeens.

Dagda, satisfait, prit la forme d’un vieux Firbolg, desséché par les ans, et rencontra Llywan qui faisait bombance. Le Chef Firbolg, confiant dans la Sagesse des Aînés, demanda au vieux Druide quel défi lancer à ces elfes prétentieux. Dagda métamorphosé répondit : « Les Elfes sont, dit-on, passés maîtres dans l’art de concevoir les plus belles choses qui soient en Terre d’Hibernia, mais aussi qu’ils sont avares de leur art. Faisons leur construire ce qu’ils seront incapable de construire, un immense palais richement décoré, alliant Nature et Magie, et quatre temples, qu’ils pareront des plus somptueuses richesses. Ils échoueront, c’est certain. » Llywan acquiesça et envoya le vieux druide porter le défi.

___

Dagda prit donc la route jusqu’à la Demeure des Elfes, voir la Sidhe Ellyrys Chinn Oir, descendante de Nuada et apparentée aux Thuatá, et se présenta sous l’aspect d’un celte vigoureux et puissant. Il s’adressa avec arrogance à la Sidhe :
« Salut à toi, Ellyrys Chinn Oir, je viens te lancer un défi. Cette fois, le sang ne coulera pas encore, comme toujours depuis la bataille de Mag Tured. Il s’agit de faire preuve de détachement des choses mais aussi d’esprit. Ton peuple doit concevoir un immense palais dans la face du Couchant du cratère qui allie Nature et Magie, et quatre temples que vous parerez des plus beaux ornements. Si toi et les tiens accomplissez ce défi, mon peuple acceptera le défi que tu nous lanceras ! »

La Sidhe accepta le défi la tête haute. La science infuse des elfes et leur nature semi-divine leur permit d’allier Nature et Magie, de créer une douce atmosphère dans un palais somptueux, tel qu’on n’en avait jamais vu en Hibernia. Les Quatre Temples s’encastraient dans les parois du cratère, respirant la puissance mais aussi la beauté des elfes. En moins de trois mois, leur œuvre fut terminée.

Dagda, heureux, prit la forme d’un sage Sidhe et demanda audience à Ellyrys. Elle accepta et écouta les paroles de Dagda déguisé : « Nous avons accompli notre défi, avec la facilité qui nous est coutumière. La Magie et la Nature s’allient dans la grâce des bâtiments que nous avons construits. Nous avons fait preuve d’une immense générosité en abandonnant de nos biens les plus précieux. Mais nous pouvons faire payer cela cher aux celtes. Je suis certain qu’ils sont incapables de construire de belles demeures de pierre. Proposons-leur comme défi, de construire des demeures, des terrassements, et aussi deux et belles magnifiques portes, car j’ai vu deux entrées que main civilisée a faite au Nord et à l’Est de la Colline Découronnée » Sous l’emprise de la persuasion, la Sidhe Ellyrys Chinn Oir envoya le faux elfe chez le chef des Celtes.

___

Le Thuatá, passant à la Colline Découronnée, dissimula les œuvres des elfes par un ingénieux artifice de camouflage : les Temples et les Palais se fondirent dans la paroi du cratère, devenant invisibles à l’œil le plus aiguisé.

Dagda reprit la route et c’est sous la forme d’un Lurikeen hardi et hargneux qu’il rencontra le Toiseach Connor Caorthan Aruin, descendant d’Amargin. Et il lui parla sur un ton aigu et présomptueux :

« Salut à toi, Connor Caorthan Aruin, je viens te lancer un défi. Mon peuple et le tien, nous ne nous battrons pas par les armes, mais par le savoir et la faculté de s’adapter. Tu as trois mois pour construire des demeures de pierre, plus belle que celles de vos Searsanach dans le cratère, et aussi deux belles portes qui encadreront les deux entrées de la Colline Découronnée. Si vous réussissez, le peuple lurikeen vous considérera comme de vaillants adversaires et remplira un défi, dont vous aurez décidé la nature ! »

Piqué au vif, Connor et son peuple se mirent à l’œuvre. Ils construisirent de grandes maisons et d’autres plus petites, mais tout aussi splendides, des tavernes spacieuses et accueillantes, des étables pour les plus grand des destriers. Mais le chef-d’œuvre fut sans doute les deux portes. Les Celtes n’hésitèrent pas à utiliser les immenses pierres blanches allongées sur le flanc de la Colline, et qui, jadis, la couronnaient. Ils ne les débitèrent pas, mais utilisèrent leur art pour construire de grands Cairns pour qu’elles flanquent les vantaux des portes. Ils les coiffèrent de dômes dorés. A flancs de la Colline, elles brillaient dans le lointain, et le Toiseach Connor en fut grandement satisfait, et de manière plus discrète, Dagda aussi. Le malicieux géant ferma les portes de la Colline Découronnée.

Le Thuatá prit la forme d’un barde celte, le crwth sous le bras, et alla voir Connor Caorthan Aruin et lui parla en ces termes : « Nous avons accompli notre défi et avons démontré que notre savoir était aussi grand et puissant que celui des autres Peuples. » Connor répondit : « Oui, c’est désormais à nous de réfléchir à un défi » et Dagda changé rétorqua avec diplomatie : « Je ne crois pas qu’il soit bon d’en lancer un maintenant. Demain, rencontrez les Lurikeens dans la Colline Découronnée et vous le lancerez, cela donnera plus de poids à vos paroles. » Connor trouva l’avis fort juste et approuva.

___

Dagda envoya plusieurs missives aux différents Peuples, leur donnant rendez-vous la veille de Beltaine, sans qu’ils sachent pour autant qu’il y aurait là leurs ennemis exécrés. C’est ainsi avec stupéfaction qu’Eirdal Duil Neimhe rencontra à la porte Nord la Sidhe Ellyrys Chinn Oir et que Llywan Chlaiomh More arriva en compagnie du Toiseach Connor Caorthan Aruin à la porte du Levant. Les portes s’ouvrirent devant eux et ils montèrent jusqu’au Palais, découvrant la ville déserte et somptueuse, ainsi que la supercherie. Le Celte et le Firbolg rencontrèrent l’Elfe et le Lurikeen dans la plus grande salle du palais, où se trouvaient quatre tabourets de bois.

Là se tenait un étrange personnage, laid de visage, gros et bouffi, aux yeux malicieux, mais à la voix si persuasive qu’ils obéirent à ses ordres. Ils s’assirent sur les tabourets. Dagda –car c’était lui- changea de forme, prenant tour à tour l’apparence d’un Firbolg imposant, d’un vieux lurikeen sage, d’un Sidhe à la fière stature, d’un barde celte. Les Chefs en furent abasourdis, découvrant qu’ils avaient été manipulés de bout en bout. Un grand silence régna, et ensemble, ils éclatèrent de rire, car ils avaient été abusés de manière égale.

Et une fois que leurs rires cessèrent de résonner, Dagda leur parla de paix, d’harmonie, du futur, mais aussi de la ville qu’il baptiserait Tir Na Nog, pays de la jeunesse, car symbole d’une Réconciliation nouvelle et jeune. La ville n’appartenait à personne d’autre qu’aux quatre peuples réunis, car c’est eux qui l’avaient construite de leurs mains et de leur esprit, et que les quatre peuples vivraient dans celle-ci. Puis Dagda disparut, laissant les Chefs entre eux. L’histoire ne dit pas ce qu’ils se racontèrent, mais dès ce moment les tensions furent bien moindres et une forme d’harmonie s’instaura.

Beltaine arriva. Les Thuatá de Dannan se réunirent en contrebas de la Colline, et ils regardèrent arriver Dagda, boitant.
« - Alors, Dagda, tu n’as toujours pas réparé ton erreur. Où sont donc les pierres qui couronnaient la Colline ? » demanda Oghma. Dagda montra les portes. « J’ai tenu ma promesse, elles sont dressées et embellies en leur sommet par une coiffe d’or. Je n’avais jamais promis qu’elles se dresseraient au sommet, mais qu’elles se dresseraient. Mais, venez, mes amis, venez à Tir Na Nog. » Et les Thuatá furent étonnés de voir ce qui avait été construit en une année : une cité magnifique grouillant de Lurikeens, de Celtes, d’Elfes et de Firbolg. Ils pensèrent tous qu’aujourd’hui s’ouvrait une nouvelle Ere, et c’était le cas.

[note aux modos : le texte se trouve sur les chroniques hiberniennes (lien dans ma signature), mais je le poste ici... Désolé si c'est du cross posting, je ne le referais plus ]
__________________

Merci à Yshusnir pour la signature et à Shalke pour le dessin !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Macaque
Macaque [adv]
Reine
 
Avatar de Macaque
 
Cool
vive le background
Kikoo, merci beaucoup d'avoir remis cette histoire et ce lien !!!

/clap et /reclap

Violà pourquoi DAoC est aussi un jeu intéressant, on y découvre des histoires tout au long du jeu (y a pas que des mobs à massacrer...).

C'est pour ça aussi que chaque race a des habilités et des classes précises (il faut donc garder ces spécificités).

Bref ça fait 2 mois que je joue et je me régale en découvrant le monde d'hybernia et son histoire


Merci et bisous à tous


Umah, tite ombre lvl 33
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dez
Dez
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dez
 


Superbe histoire !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Silas Folland
Silas Folland [BE]
Roi
 
Avatar de Silas Folland
 
Magnifique merci
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Agahnon
Agahnon
Alpha & Oméga
 
Avatar de Agahnon
 
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le jeu > DAoC - Hibernia > Le Mythe de la Fondation de Tir Na Nog
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 09h51.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite