JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 172 (sites) | 412 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Jonction Kernyw
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le panthéon des braves > DAoC - Jonction Kernyw > [Orcanie] Maelström sur Midgard II RSS
   
 
Partager Outils Rechercher
Avatar de hogar
hogar
Roi
 
Avatar de hogar
 
Message roleplay

Maelström sur Midgard II

Très vite je me trouvais à Château Sauvage, je pris à la volé un collier pour Midgard. Les mages étaient bientôt en place. Le sang sec maculé encore mais gantelé et mon plastron, je maudis encore un fois ce Kobold, quand le frère Charles, mon ami de toujours me salua.
_Te voilà bien souillé mon fils, présente-toi devant le créateur après tes ablutions matinales.
Son air goguenard avait toujours eu sur moi l’effet d’un charme d’apaisement.
_<rire> mon bon frère Charles à la besace aussi grosse que le giron et à la langue si bien pendue, où allez-vous donc ?
_ Convertire mon fils, convertire. Dur métier que la prêche à mes oilles.
_ Je pars moi aussi mais pour Midgard
_ Oula mon fils, il me faut venir avec vous alors, car ils ont la tête aussi dure que la pierre de leurs châteaux, mais je ne me défais jamais de ce magnifique bélier des âmes <tout en caressant son bâton>
Le froid polaire nous saisit jusque dans notre être intérieur. Une forte odeur de neige emplissait nos poumons, et ma respiration cristallisait dans mon heaume. Le froid mordant du blizzard couvrait les jointures de mon armure de plaque. C’est à grand peine si je pouvais encore distinguer la silhouette ventripotente de mon gros ami, blotti dans sa pèlerine il allait en sandales les pieds nus dans la neige. Son teint habituellement rougeaud était pour l’occasion écarlate.
Nous arrivismes sans plus d’encombres aux Portes d’Odin à l’emplacement de la muraille frontière.
_ Attend mon fils, attend, l’humble serviteur que je suis, dois se réchauffer un moment.
_ Ce n’est pas un lieu pour allumer du feu mon frère
_Arrogant que tu es ! fichu maître d’arme ! Au caractère de chien enragé ! Ce n’est pas de feu dont j’ai besoin.
Il prit sa calebasse et d’un grand trait se rinça le gosier. Puis me tendit la gourde.
_As-tu fait tes prières et loué la lumière ce matin ?
_Oui, oui (terrible mensonge le matin je ne pense qu’à manger le reste …)
_ Bois alors, même si je ne crois pas un traître mots de ce que tu me chantes.
_Je suis pas ménestrel.
Nous rîmes de bon cœur une fois de plus.
_ Hogar, je me fais bien du soucis pour toi mon fils. Un jour viendra où le créateur sera fatigué de savoir si peut dévot.
_ Il ne le ferra pas, puisque prit de compassion pour moi il vous a placé sur ma route.
<rires>
_Tu es ma croix, mon calvaire, mais ne compte pas sur moi pour te rappeler d’entre les morts !
<Une foi de plus nos éclats de rires partaient dans le vent glacé>
Je ne compte plus le nombre de fois où le frère Charles m’a tiré d’un mauvais pas.
Est-ce cet alcool ou bien nos sottises ou même les deux nous arrivions en vue de la muraille Frontière d’Hibernia, que nos rires ne s’étaient toujours pas calmés. Là, nous trouvions les nôtres et la Dame Sophitia en grande conversation.
_(Un Paladin) qui donc avez-vous envoyé quérir pour nous sortir du blizzard Sophitia ?
_(Sophitia) Un ami du nom d’Hogar, il est maître d’armes et connaît fort bien Midgard
_(une Sicaire) Un maître d’arme ? <rire> Un de ces hommes sans cervelle. Qui est incapable de faire la différence entre leur main droite et la gauche ?
<éclats de rire général chez les paladins mages et autres éclaireurs>
_ Très chère dame si je possédais la moindre trace de cette appendice je ne pourrai certes pas charger sous la mitraille des hordes ennemis. Mais permettez- moi de vous faire noter au passage que moi je ne suis pas perdu.
La foule se dissipa quelque peu. Et si mon verbe fut fleuri, mon esprit sans trouvait toutefois fort meurtri. Voilà donc la vérité, les Maîtres d’armes sont la risée. Cette pensé m’obsède encore parfois.
_Merci Hogar d’être venu aussi vite. Vous avez fait bon voyage ?
Me demanda la dame Sophitia
_ Le voyage fut bon, mais l’arrivée …
_(le Paladin) alors puisque tu es si grand guerrier et aussi bon éclaireur que tu le prétends
dis-moi par où conduire les hommes.
Une sentinelle sur la muraille cria à cet instant Elfes, Elfes, ils attaquent.
En un mouvement, tout le monde prit place. Pour ma part, j’attendais à droite de la porte cochère. Mon attention se tourna sur la Dame Sophitia où donc était-elle ? je n’eue pas le temps de la trouver, les portes s’ouvrirent et les troupes Hibernienne entraient en trombe. Leurs nombres devaient-être d’une trentaine ou un peu moins. Nous les contraignîmes à un repli, au prix de lourde perte. Un court moment, leurs attaques cessaient, puis animées d’une force nouvelle ils se lancèrent dans nouvelle charge, mieux organisée, et bien plus violente, leurs mages projetaient de féroce sphère bleue, qui broyait nos armures. Le chaos régnait dans nos rangs, j’engageais un fort Firblog en corps à corps, les boules de feu en furie s’écrasaient ça et là, des élémentaires d’air, de terre ou glace renforçaient nos rangs. Au plus fort de la bataille, nous n’étions plus qu’un amas de chair et de sang. Ivre de douleur je recevais des soins du frère Charles, puis il repartait prêter mains fortes plus loin. Ainsi, mortellement atteint par un sort d’une grande puissance je tombais à genoux sur le sol de neige empourpré. Le vent allait bientôt tomber et la lune pointerait son nez sur l’horizon. La seule chose qui me fit peur était d’imaginer mon corps rongé par les loups.
Tout redevint net et claire d’un coup mon corps n’avait pas encore touché le sol que je me trouvais déjà debout.
_ Maudit chien de guerre ! Hogar ! Sais-tu combien me coûte un tel soin ?
_ Moins qu’une descente dans les tavernes de Camelot, mon bon frère Charles.
Il me ficha un grand coup de son bâton sur le tête.
_ Va mon fils, je te bénis !
La bénédiction du frère m’avait un peu sonnée, mais je reparti la rage au ventre.
Je dois saluer le courage de nos sicaires qui d’un bond sautaient sur le dos des mages Elfes du haut de la muraille, une fois leurs mages tués le combat ne dura pas.
A quelques distances de là nous trouvions un petit groupe en fuite ralenti par le poids des machines de guerres qu’ils portaient. Très vite puni de ne pas avoir été plus discret, nous attendions un retour de troupes fraîches, le hasard voulut qu’une bande de Midgardien fut découvert. Une nouvelle bataille se préparait, les clercs, moines et paladins se donnaient les soins le plus vite possible, et ce fut de nouveau un choc terrible et redoutable. Des lances de feu pleuvaient sur nous, après l’épouvantable froid, la redoutable chaleur des maîtres runique, Midgard est un pays de contraste.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de piquepoc
piquepoc
Alpha & Oméga
 
Avatar de piquepoc
 
wahou, quel récit passionnant. Ton récit de bataille est formidable. Le duo avec le frère charles est très sympathique.

Le jour ou nous en arriverons à combattre, je serais fier de te battre ou d'être vaincu par un tel guerrier.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de fiin
fiin
Roi
 
Avatar de fiin
 
vraiment chouette
PFOUUUU !!!!

trop bon, des récits de batailles comme ça le pied vraiment le pied

/clap /bow etc....

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Zelo
Zelo
Roi
 
Avatar de Zelo
 
bravo cousin......très prenant.....continu
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de hogar
hogar
Roi
 
Avatar de hogar
 
Message hors-roleplay
Erratum


Il n’y a pas de S au nom de Charle.
Pardon Charle….
Lien direct vers le message - Vieux
Charle Toque
Roi
 
Message roleplay
Point d'excuse mon ami, ce nom est celui de mon aïeul et le "s" fut omis pas le scribe lors de mon baptême. Dés lors je ne fut que le pale reflet de mon ancêtre. Qu'une personne sans malice, me connaissant aussi bien que vous, me pare de cette lettre muette m'honore grandement.
Point de pardon, vous me devez une bière pour avoir exagéré mon embonpoint, le différent se réglera donc dans une auberge! Je vous propose de nous mesurer à Costwold!


(récit excellent et je ne dis pas ça uniquement parce que j'en suis un des acteurs mais il reste plein d'histoire à conter, si le rythme de ta prose se ralenti je me ferai un devoir de rafraichir ta mémoire )
Lien direct vers le message - Vieux
Lirr
Roi / Reine
 
Superbre récit, Seigneur Hogar.

Je n'ai qu'une seule chose a vous dire continuez !!!

Vos récits donnent du baume au coeur à nos compatriotes... voilà que j'entends gronder les cors du rassemblement.
Nous viendrons un jour à bouts de ces impies.



J'ai hâte de vous lire de nouveau !!!
Je suis très fière de vous et fière une fois de plus d'être Nemesis.

Lirr Menestrelle,

PS : voulez vous vous occuper de la classe de rattrapage des mauvais ménestrels à l'académie ??? dans les domaines suivants : récits et légendes, et courses d'orientations.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Blink / Morigana
Blink / Morigana [BRhum]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Blink / Morigana
 
/clap Sir Hogar

Ton récit est tres bien et donne envie d'en lire une autre

j'atend avec impatience les suivant
__________________
Daoc
Alyne Cleric 6Lx Orcanie Stop 2003
Blink Healer 10Lx Carnac Stop 2005
Venon SM 8Lx Carnac Stop 2005

DDO
Amestria Barde 16.9 srv EU
Morigana Rogue 16.9 srv EU
Amestria Rogue 18 srv US
Morigana Barde 13 srv US

Warharmmer
Amestria Furie 6x Athel
Morigna cult 5x Athel
Lien direct vers le message - Vieux
 
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le panthéon des braves > DAoC - Jonction Kernyw > [Orcanie] Maelström sur Midgard II
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 07h47.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite