JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 433 (sites) | 927 (forums)Créer un compte
Forums divers
Le Bar de la Taverne
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Mettez ici..... RSS
   
Fil fermé
Partager Outils Rechercher
Avatar de Xheno
Xheno [RdN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Xheno
 
Alain Bashung - Fantaisie Militaire

La nuit je mens....(parce que c'est moi.... )


On m'a vu dans le Vercors
Sauter à l'élastique
Voleur d'amphores
Au fond des criques
J'ai fait la cour a des murènes
J'ai fais l'amour
J'ai fait le mort
T'etais pas née
A la station balnéaire
tu t'es pas fait prier
J'etais gant de crin, geyser
Pour un peu, je trempais
Histoire d'eau

La nuit je mens
Je prends des trains
a travers la plaine
La nuit je mens
Je m'en lave les mains.

J'ai dans les bottes
des montagnes de questions
Ou subsiste encore ton écho
Ou subsiste encore ton écho.
J'ai fait la saison
dans cette boite crânienne
Tes pensées, je les faisais miennes
T'accaparer, seulement t'accaparer
d'estrade en estrade
J'ai fait danser tant de malentendus
Des kilomètres de vie en rose
Un jour au cirque
Un autre a chercher a te plaire
dresseur de loulous
Dynamiteur d'aqueducs

La nuit je mens
Je prends des trains a travers la plaine
La nuit je mens
effrontément

J'ai dans les bottes
des montagnes de questions
Ou subsiste encore ton écho
Ou subsiste encore ton écho.
On m'a vu dans le Vercors
Sauter à l'élastique
Voleur d'amphores
Au fond des criques
J'ai fait la cour a des murènes
J'ai fais l'amour
J'ai fait le mort
T'etais pas née
La nuit je mens
Je prends des trains a travers la plaine
La nuit je mens Je m'en lave les mains.
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Ou subsiste encore ton écho
Ou subsiste encore ton écho.

la nuit je mens...
__________________
Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.
(Mahmud de Kachgar - Pensées XIe s.)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Pandaren
Pandaren
Alpha & Oméga
 
Avatar de Pandaren
 
Marilyn Manson

Mechanical Animals

Citation:
We were neurophobic
And perfect
The day that we lost our souls
Maybe we weren't so human
If we cry we will rust
And I was a hand grenade
That never stopped exploding
You were automatic and
As hollow as the "o" in god

Chorus:
I am never gonna be the one for you
I am never gonna save the world from you
But they'll never be good to you
Or bad to you
They'll never be anything
Anything at all

You were my mechanical bride
You were phenobarbidoll
A manniqueen of depression
With the face of a dead star
And I was a hand grenade
That never stopped exploding
You were automatic and
As hollow as the "o" in god

(chorus)

This isn't me I'm not mechanical
I'm just a boy
Playing the suicide king
Marilyn Manson

Cryptorchid

Citation:
Each time I make my mother cry an
Angel dies and falls from heaven
When the boy is still a worm it's hard to
Learn the number seven
But when they get to you
It's the first thing that they do

Each time I look outside
My mother dies, I feel my back is changing shape
When the worm consumes the boy it's never ever
Considered rape
(I wish I had balls)
When they get to you

Prick your finger it is done...
The moon has now eclipsed the sun...
The angel has spread its wings...
The time has come for bitter things...
Lien direct vers le message - Vieux
Azhélia
Alpha & Oméga
 
Citation:
Moi j'les aime plutot mince
Avec une bonne paire de insse
Réservées mais pas coincées
Surtout faut qu'son plumard grince
J'aime les meufs avec des formes
J'aime les meufs bonnes, qui bougent bien au pieu
J'aime celles qui se l'adonnent
J'aime celles qui en ont dans le crâne
Et si tu te sapes à St Germain des Près
Bah t'es p'tete ma came
J'aime les brunes, non les rousses, chatains clairs
J'aime celles qui portent des strings mais pas des culottes de grand mère
J'aime les meufs qui glandent pas
J'aime les meufs qui trompent pas même si j'sais pertinemment qu'une meuf comme ça n'existe pas
J'les entends qui commencent à gueuler mais c'était pour la rime Mesdames faut pas vous affoler
et apres j'me demande pk j'm po le rap
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de 100-8 ZoO
100-8 ZoO [Péons]
Bagnard
 
Avatar de 100-8 ZoO
 
Mc Jean Gab1 J't'emmerde

Certains m'appellent le nettoyeur, mais j'opterais pour le fossoyeur, car j'aime remuer la merde.
J'ai collé mes frolos avant de rentrer dans ce biz - go, alors pas besoin de potos :
"J't'emmerde, j't'emmerde, et j't'emmerde".
Et pour commencer, égratigner ceux qui soit- disant font danser ; c'est tas d'cloches, ou bien "X" sans nous pourraient pas becter.
Te glisseraient leur langue dans ta fente pour faire des mix top made in France.
Et quand tu vas guincher, remuer tes guiboles rasées ; eh, y'a plus rien de Français.
Alors monsieur l'dj à la "one again" change de skeud.
Et pialles pas q'tu connais l'underground, car t'es plutot fashion, alors action.
"J't'emmerde et j't'emmerde".
J'ai marqué avec frelo, et pas en mono, mais en bikini avec Solo.
Ton "pater", un tas de fric, c'qui t'évite de repiquer avec les "schmits".
Les "Squats", t'en as que l'odeur, t' es rien d'un assassin.
Enfance dorée, c'est l'hôpital qui se moque de la charité, "shoot" toi, "shoot" toi dans une glace, car c'que tu vois c'est dégeulasse.
Eh "re-noi" ?, oups !, t'as rasé tes tifs ; Ba-by-lon.
"J't'emmerde, j't'emmerde et j't'emmerde".
Quant aux "narvalos" de la nation, leader qu'sur haut-parleur ; sachez que le Hip-Hop, c'est pas seulement faire des gribouillis sur un muret.
Et s'faire tâlter par les "kakous" d'la ferro comme un furet.
F.M.P. : "Fanfaron Mal habillé par une Pute".
Encore un coup foireux comme le B.O.S.S. : "Boulot Organisé qui Suçe et Sniffe".
Authentique sur papelar, alors qu'ces deux là voulaient se rentrer dans le lard.
Hé, tout n'est pas si facile, et qu'est ce t'attends pour le foutre au feu et t'foutre au feu.
Critique la Soul, et fout les croûtons qui vont avec ; eh, et même si y'en à qu'un qui sort des briques.
Et l'autre "Tos" y glandait 30 piges pour vendre du "shit" ; c'est arrivé près de chez toi, ouais ma gueule, carrément sous ton nez.
L'argent pourri les gens, c'est plus un sentiment.
Hep, bien sûr j'vous emmerde.
"J't'emmerde, j't'emmerde, et j't'emmerde".
Refrain x2 :
Joue les cakes, joue les "one again", joue les cons, j'reste concret, direct c'est la guerre.
Joue les braves, joue celui qui sait, hein, mais t'ommets la vérité sur toi, moi, j'la connais.
"Ko-ssi-ty, good bye, faut qu'il prenne une balle pour qu'il comprenne. Pop pop this is it, this is it."
Grande saucisse, parle si bien de ses sosies dans ses chansons, "zgueg", "sseuf".
Et pourtant il prend du côté pile, y'en a qui ont l'emballage mais pas le contenu.
Et ce qui gigote dans ton calcife, aussi chétif que chez "Garbitt".
"J't'emmerde, j't'emmerde, et j't'emmerde".
Honneur aux dindes, la migale ? Non la tronchonneuse ; avant de donner des leçons,
regarde avec qui t'as fais un rej'ton.
"Mais si ?" Et si seulement t'avais pas baissé ton froc pour en arriver là.
Eh ouais, c'est vrai, ce jour là t'en avais pas. "Et si ?" Avec des scies, malheureusement j'coupe du bois.
"J't'emmerde", douze, et pas un cerveau.
Fallait qu'on revienne, quitte à collabo avec l'autre facho, j'en place une spéciale pour toi, Pierpoljako !
"J'sais pas chanter mais j'sais bien ratonner."
Car tatoué tu l'es encore, et v'là l'envers du décor. Et l'comble du racisme, c'est le "train-guiz" qui reboute.
"J't'emmerde, j't'encule et j't'emmerde".
"Rappelles-toi le mélancolique", qui fais dans la purée "Mousline".
Car pour un muslum, t'aurais dû déjà changer de blaze.
Ça sent le gaz, "Allah Ouakbar", et la première qualité d'un muslum c'est d'être humble, et tu l'es pas.
Et saches que la religion n'est pas un sprint, mais une course de fond.
Alors pense à ceux qui pratiquent depuis 20 ou 40 ans, et qui n'en font pas tout un boucan.
Remarque, ils l'ont r'marqué, tu s'ras pas une icône, et si seul, l'être suprême juge ; alors la Sky - roulette, sacrilège, "Bismillah".
"J't'emmerde, j't'emmerde et j't'emmerde".
Refrain x2 :
Joue les cakes, joue les "one again", joue les cons, j'reste concret, direct c'est la guerre.
Joue les braves, joue celui qui sait, hein mais t'ommets la vérité sur toi, moi, j'la connais.
"Booba, Booba, mon petit ourson".
"Et nique sa mère la réinsertion ; même pas "re-noi" même pas "rabza".
Juste une jaune d'oeuf mal ssé-ca.
Terrain miné, [???] à coup de pop-gun, Paris c'est pas top gun.
[???], moi aussi j'écoute Polnareff.
Dans mes chiottes, j'ai "pé-cho" ton pote.
Et j'baise sur du Gilbert Bécaud.
P'tain quel rime de bâtard", mais, c'est qui qui jappe comme ça ?
Eh, plutôt timide pour un pitt, un epagneul sorti tout droit de la S.P.A. .
Eh, t'aurais blazé Mick Macardi, ça t'aurais pas "titi" ; il tape une coup à gauche, il tape un coup à droite.
"Ça y est, v'la le super crew, bam bam mouglia tchikitchik, on y comprend q'dalle".
Quant aux crocos, qui m'ont pompé "j't'emmerde", sachez que j'me souviens du 1er et pas du 2eme,
"J't'emmerde".
La syphilis dans le rap ça fait bizarre.
Et pour bronzer je crois que t'as besoin d'une passoire.
Vu que je m'arrête pas là, repètes apres moi :
"Ambiance scandale, danse de pédales, sentez bien la chaleur, DANS TON CUL".
Marseille, ça pue ; c'est sale, pas vrai ? et ton art de rue est bien propre.
Ils brûlent au soleil, les 306 cab à paname sont obsolètes.
"Street life", eh, c'est ça ma couille ; balance ta cendrillon du ghetto sur l'trottoir.
"La Fonky Family c'est fini".
Et pour les pseudo indépendants, tous signés en maison de skeud, "S.H.E.R.Y.O", rap d'immigrés à bon dos.
Tu defies p't'être X-Or , c'qui fera pas de trop un cador.
King de la récupe et sans répute ; ta révolution c'est "Virgin", le pognon, on sait même pas si c'est un râteau ou un cageot.
Eh, tu te prends pour le nombril du monde, alors que t'en est que le trou du cul.
Continue l'impro !
Tellement de trous de balle qui parlent de rue.
À croire qu'c'est tous des S.D.F. .
Mais y'en a pas Bezef.
En bref : Mc Jean Gab'1, n'est pas une putain.
Retiens le bien.
"J'te l'avais dis ma gueule ; tin-tin-tin".
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Muska
Muska
Alpha & Oméga
 
Avatar de Muska
 
SAMAIR

Pour Angel of death...

Citation:
Mano Negra - Puta's Fever - Pas Assez De Toi

J'ai comme une envie de tourner le gaz
Comme envie de m'faire sauter les plombs
Comme envie de t'expliquer comme ça
Que ton indifférence, elle ne me touche pas
Je peux très bien me passer de toi
Comme envie de sang sur les murs
Comme envie d'accident d'voiture
Comme envie d'expliquer comme ça
Que ton inddifférence elle ne me touche pas
Je peux très bien me passer de toi
J'ai comme envie d'n'importe quoi
Comme envie de crever ton chat
Comme envie d'tout casser chez toi
Comme envie d'expliquer comme ça
Je peux très bien me passer de toi
J'ai comme envie d'une fin torride
Comme on en voit qu'au cinéma
J'ai comme envie qu'ce soit terrible
Et qu'ça se passe juste en bas de chez toi
Je peux très bien me passer de toi
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de HolyBTN
HolyBTN
Alpha & Oméga
 
Avatar de HolyBTN
 
En voila 2 de rage, je ne saurais trop vous conseiller les 2 premiers albums qui sont des chefs-d'oeuvres selon moi.
A ne pas louper


Rage against the machine
Bullet in the head

This time the bullet cold rocked ya
A yellow ribbon instead of a swastika
Nothin' proper about ya propaganda
Fools follow rules when the set commands ya
Said it was blue
When ya blood was red
That's how ya got a bullet blasted through ya head
Blasted through ya head
Blasted through ya head
I give a shout out to the living dead
Who stood and watched as the feds cold centralised?
So serene on the screen
You was mesmerised
Cellular phones soundin' a death tone
Corporations cold
Turn ya to stone before ya realise
They load the clip in omnicolour
Said they pack the 9, they fire it at prime time
The sleeping gas, every home was like Alcatraz
And mutha fuckas lost their minds
Just victims of the in-house drive-by
They say jump, you say how high
Yeah
Just victims of the in-house drive-by
They say jump, you say how high
Run it!
Just victims of the in-house drive-by
They say jump, you say how high
Just victims of the in-house drive-by
They say jump, you say how high
Check-a, check-a, check it out
They load the clip in omnicolour
Said they pack the 9, they fire it at prime time
The sleeping gas, every home was like Alcatraz
And mutha fuckas lost their minds
No escape from the mass mind rape
Play it again jack and then rewind the tape
And then play it again and again and again
Until ya mind is locked in
Believin' all the lies that they're tellin' ya
Buyin' all the products that they're sellin' ya
They say jump and ya say how high
Ya brain-dead
Ya gotta fuckin' bullet in ya head
Just victims of the in-house drive-by
They say jump, you say how high
Yeah
Just victims of the in-house drive-by
They say jump, you say how high
Uggh! Yeah! Yea!
Ya standin' in line
Believin' the lies
Ya bowin' down to the flag
Ya gotta bullet in ya head
Ya standin' in line
Believin' the lies
Ya bowin' down to the flag
Ya gotta bullet in ya head
A bullet in ya head (8 times, building to a shout)
A bullet in ya head (7 times, shouted/screamed)
Ya gotta bullet in ya fuckin' head!
Yeah!
Yeah!



Rage Against the Machine
Township rebellion

Rebell, rebel and yell
'Cause our people still dwell in hell
Locked in a cell
Yes, the structure's a cell
Mad is the story I tell
How long can we wait?
Come on, seein' what's at stake
Action for reaction
If your mind's in a somewhat complacent state
Get a check up
This is a stick up
Our freedom or your life
Lord, I wish I could be peacful
But there can be no sequel
Now freedom must be fundamental
In Johannesburg or South Central
On the mic, 'cause someone should tell 'em
To kick in the township rebellion
Yeah, what about that sucker?
Yeah, so you thought you could get with the hardlines
That fill your mind
Thoughts, battles fought
And lessons taught
Yes I'll display the fitness
And flip like a gymnast
Raise my fist and resist
Asleep, though we stand in the midst
Of th war
Gotta get mine
Gotta get more
Keepin' the mic warm against the norm
'Cause what does it offer me?
I think often it's nothin' but a coffin
Gotta get wreck
'Till our necks never swing on a rope
From here to the cape of no hope
Now freedom must be fundamental
In Johannesburg or South Central
On the mic, 'cause someone should tell 'em
To kick in the township rebellion
Why stand on a silent platform?
Fight the war, fuck the norm
Why stand on a silent platform?
Fight the war, fuck the norm
Why stand on a silent platform?
Fight the war, fuck the norm
Why stand on a silent platform?
Fight the war, fuck the norm
Why stand on a silent platform?
Fight the war, fuck the norm
Why stand on a silent platform?
Fight the war, fuck the norm
Why stand on a silent platform?
Fight the war, fuck the norm
Why stand on a silent platform?
Fight the war, fuck the norm
What's it gonna take?
Euuurrrggghhhhh!
Shackle their minds when they're bent on the cross
When ignorance reigns, life is lost
Shackle their minds when they're left on the cross
When ignorance reigns, life is lost
Shackled our minds when we're bent on the cross
When ignorance reigns, life is lost
Shackled our minds when we're left on the cross
When ignorance reigns, life is lost, lost, lost!
Shackle your minds and you're left on the cross!
When ignorance reigns, life is lost!
Just shackle your minds when you're bent on the cross!
When ignorance reigns, life is lost, lost!
Why stand on a silent platform?
Fight the war, fuck the norm
Why stand on a silent platform?
Fight the war, fuck the norm
Why stand on a silent platform?
Fight the war, fuck the norm
Why stand on a silent platform?
Fight the war, fuck the norm
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Pandaren
Pandaren
Alpha & Oméga
 
Avatar de Pandaren
 
Citation:
Provient du message de Muska
Pour Angel of death...

MErsi meissir


Cradle of Filth

Citation:
In the beginning
Rimmed with wind and storm
A great black wrath of infinite math
Spat snarling into form
And there was Heaven
Lit up with precious stones
Each one could fall but for the rule
Of Faith and love and stronger thrones

And therein rose vast wonders
Affections to be seen
Fathered from the plundered
Reflections of a dream

Fogging into nightmare
For him the place was set
With wayward stars that absent, marred
All creation with their theft

In the beginning
Bewinged and ringed with dawn
This favoured Avatar, enthralled
Swansongs from those that thronged this shore
With Gabriel and Michael
He shone with fierce intent
For loyalty, they're joy to see
Him spur the hymns to Heaven

For sculptured lips of seraphim
Whom fate then cruelly rent
(With sleight fingered strains of harmony)
Each note to grim portent

As grinning nimbus gathered
Over spires arabesque
For Him that blazed with holy praise
That for a jealous God was meant

[Shining Feriluce
Lustrous scourge of fallen spirits
Basked in glory, flew
To lakes in sacred altitudes]

Sweet haunting music swathed the breeze
With curling tongues that lapped the lead
As through thick mountain mist
Until at last, past grasping trees

He paused to draught forbidden streams
That whispered siren promises
To drown his thirst

These waters held secrets
Like raped Russian dolls
Wherein evil and good
Tore his soul for control

And drunk with the verse of desire's first words
The weight of the universe
Slunk in rehearsed

Horror in numbers too great to discern
The rotting of worlds to the conqueror worm
And love a rare orchid so fragile in bloom
Espied gasping breath under dark sheeted moons

[Shining Feriluce
Reflected in jaded mirror
Climbing from the noose
Of time in divine servitude]

And thus a strange new melody
Of will and wanton fantasies
Whetted by the veiled, seen
Danced from his ashen lips
In red dawn scores, the silver scream
Of truth and her deleted scenes
Was taken up as far, it seemed
As God his words eclipsed

Those waters hid visions
Like butchers in war
Perverting the course
Of life's blood evermore

In the beginning
Skinned wall with gibbous tones
Of countenance and ignorance
In equal measures sewn
A marbled arc of Angels
Sworn to the morningstar
Shared His pride and sleep inside
Felt Chill Shadows sweep their cards
Je ne m'en rapelle plus du titre arrrgh
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de the_tioutiou
the_tioutiou
Dauphin
 
Avatar de the_tioutiou
 
Une de mes chansons prefere ^^ et les paroles déchirent trop

Lofofora
Histoire naturelle

2003

--------------------------------------------------------------------------------


Depuis longtemps déjà on sait nous plier sans trop nous supplier, éprouver notre malléabilité
Parfois tu sembles oublier alors tu questionnes pas
Pourvu que ça fonctionne un peu et que tout le monde marche au pas
Pourquoi s'étonner faire semblant de rien voir ni entendre
Si facile de prendre l'air de rien y comprendre
Mais garde roulée sous l'oreiller la corde pour pendre
Tant qu'il restera une poutre au plafond, on aura qu'à prétendre
Qu'on en a rien à foutre au fond de la galère des autres
Et que le jour où ça saute, ça sera pas de notre faute
Tous coulés dans la merde, on remarquera ce qui nous soude
Comme une bande de toxs qui se battent autour du dernier paquet de poudre
Ca risque de flipper sec les HLM à la jetset
A moins qu'avant, la planète nous mette d'elle-même sur eject
Panique complète, radical changement de décor
Si elle nous réserve le même sort qu'aux dinosaures
Elle aurait tant tort de se gêner vu ce qu'on lui a fait subir
Comment imaginer que sans nous ça puisse être pire ?
Et me voilà accablé par ce constat macabre, pourquoi ce maudit macaque est-il descendu de son arbre ?
Pour se raser les poils, porter une cravate
Inventer le travail, la pensée étroite et les mains moites
Aller faire chier les girafes, bétonner la savane
Depuis les chiens aboient quand passe une caravane

Criez encore si vous pouvez
Alerte, notre monde est périmé
Nos modèles de pensée prochainement supprimés
Avant d'agoniser sur le versant mauvais
Désormais laissez l'animal s'exprimer

Et voilà, le Dieu média a construit l'homme à son image
Tant que la rumeur se propage, les caves se tiennent à la page
Vise le poids des mots admire la profondeur du message
Au jeu du "qui baise qui ?", ils feront figure de sages
La compassion, le partage, ça reste dans les livres mais quel est cet héritage qu'on laisse à ceux qui arrivent ?
"On ne lègue pas la terre à nos enfants c'est eux qui nous la prêtent"
Dit le proverbe indien mais on a choisi la compet'
Nos descendants nous trouveront décadents quand ils devront faire face
Aux déchets dégueulasses qui remonteront à la surface
Vestige d'un peuple qui dissimulait sa crasse
Pauvre civilisation synonyme de menace
Je peux pas m'empêcher d'éprouver comme un sentiment de honte
J'ai le moral qui s'écroule et les boules qui remontent à chaque fois qu'on me raconte
Que l'important, tout ce qui compte, c'est la spéculation doublée d'une course contre la montre
Comme veulent nous faire gober les bouffons ternes qui nous gouvernent
Sur ces propos obscènes j'm'en vais regagner ma caverne
Faire l'amour à ma douce près du feu sur une peau d'ours
Peinards dans la brousse, on vous laisse la haine et la frousse
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ro.bin
Ro.bin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ro.bin
 
Exclamation
En voila un sujet qui n'aurait pas du couler

Queen - I Want to Break Free


I want to break free
I want to break free
I want to break free from your lies
You’re so self satisfied I don’t need you
I’ve got to break free
God knows God knows I want to break free

I’ve fallen in love
I’ve fallen in love for the first time
And this time I know it’s for real
I’ve fallen in love yeah
God knows God knows I’ve fallen in love

It’s strange but it’s true
I can’t get over the way you love me like you do
But I have to be sure
When I walk out that door
Oh how I want to be free baby
Oh how I want to be free
Oh how I want to break free

But life still goes on
I can’t get used to living without living without
Living without you by my side
I don’t want to live alone hey
God knows got to make it on my own
So baby can’t you see
I’ve got to break free

I’ve got to break free
I want to break free yeah

I want I want I want I want to break free....
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de hiboubou
hiboubou
Dauphine
 
Avatar de hiboubou
 
Hyperballad
Artist: Bjork
Album: Post


We live on a mountain
Right at the top
There's a beautiful view
From the top of the mountain
Every morning I walk towards the edge
And throw little things off
Like:
Car parts, bottles and cutlery
Or whatever I find lying around

It's become a habit
A way
To start the day

I go through all this
Before you wake up
So I can feel happier
To be safe up here with you

It's early morning
No one is awake
I'm back at my cliff
Still throwing things off
I listen to the sounds they make
On their way down
I follow with my eyes 'til they crash
Imagine what my body would sound like
Slamming against those rocks

When it lands
Will my eyes
Be closed or open?

I go through all this
Before you wake up
So I can feel happier
To be safe up here with you
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Onouris
Onouris
Roi
 
Avatar de Onouris
 
.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Monica
Monica
Dauphine
 
Avatar de Monica
 
Citation:
Provient du message de Dreadskulo
Speciale dedicace a Notre modo prefere, le chat garfield en Pyjama, j ai nomme Elladan
Ne me remercie pas surtout ...... c est un plaisir

Hugues Aufray
Celine

Dis moi, Céline, les années ont passé.
Pourquoi n'as tu jamais pensé à te marier ?
De toutes mes sœurs qui vivaient ici,
Tu es la seule sans mari.

Non, non, non, ne rougis pas, non, ne rougis pas.
Tu as, tu as toujours de beaux yeux.
Ne rougis pas, non, ne rougis pas.
Tu aurais pu rendre un homme heureux.

Dis moi, Céline, toi qui es notre aînée,
Toi qui fus notre mère, toi qui l'as remplacée,
N'as tu vécu pour nous autrefois
Que sans jamais penser à toi ?

Non, non, non, ne rougis pas, non, ne rougis pas.
Tu as, tu as toujours de beaux yeux.
Ne rougis pas, non, ne rougis pas.
Tu aurais pu rendre un homme heureux.

Dis moi, Céline, qu'est il donc devenu
Ce gentil fiancé qu'on n'a jamais revu ?
Est ce pour ne pas nous abandonner
Que tu l'as laissée s'en aller ?

Non, non, non, ne rougis pas, non, ne rougis pas.
Tu as, tu as toujours de beaux yeux.
Ne rougis pas, non, ne rougis pas.
Tu aurais pu rendre un homme heureux.

Mais non, Céline, ta vie n'est pas perdue.
Nous sommes les enfants que tu n'as jamais eus.
Il y a longtemps que je le savais
Et je ne l'oublierai jamais.

Ne pleure pas, non, ne pleure pas.
Tu as toujours les yeux d'autrefois.
Ne pleure pas, non, ne pleure pas.
Nous resterons toujours près de toi,
Nous resterons toujours près de toi.
J'adore cette chanson
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Monica
Monica
Dauphine
 
Avatar de Monica
 
Début de la semaine prochaine quand j'aurais plus le temps je mettrais d'autres chansons (notamment de Goldman, Brel, Sardou et Céline Dion)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Louloune
Louloune
Alpha & Oméga
 
Avatar de Louloune
 
Wish you were here - Within temptation

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Brouette Sanguinaire
Brouette Sanguinaire
Bagnard
 
Avatar de Brouette Sanguinaire
 
Nirvana - Smells like teen spirit

Load up on guns and bring your friends
It's fun to lose and to pretend
She's over bored and self assured
Oh no, I know a dirty word

Hello, hello, hello, how low?
Hello, hello, hello, how low?
Hello, hello, hello, how low?
Hello, hello, hello.

With the lights out, it's less dangerous
Here we are now. entertain us
I feel stupid and contageous
Here we are now. entertain us
A mulatto
An albino
A mosquito
My libido
Yay.

I'm worse at what I do best
And for this gift I feel blessed
Our little group has always been
And always will until the end

Hello, hello, hello, how low?
Hello, hello, hello, how low?
Hello, hello, hello, how low?
Hello, hello, hello.

With the lights out, it's less dangerous
Here we are now. entertain us
I feel stupid and contageous
Here we are now. entertain us
A mulatto
An albino
A mosquito
My libido
Yay.

And I forget just why I taste
Oh yeah, I guess it makes me smile
I found it hard, it was hard to find
Oh well, whatever, nevermind

Hello, hello, hello, how low?
Hello, hello, hello, how low?
Hello, hello, hello, how low?
Hello, hello, hello.

With the lights out, it's less dangerous
Here we are now. entertain us
I feel stupid and contageous
Here we are now. entertain us
A mulatto
An albino
A mosquito
My libido

A denial
A denial
A denial
A denial
A denial
A denial
A denial
A denial
A denial


Nirvana - Come As You Are

Come as you are, as you were,
As I want you to be
As a friend, as a friend, as an old enemy
Take your time, hurry up,
The choice is yours, don't be late
Take a rest as a friend, as an old memoria
Memoria
Memoria
Memoria

Come dowsed in mud, soaked in bleach
As I want you to be
As a trend, as a friend, as an old memoria
Memoria
Memoria
Memoria

And I swear that I don't have a gun
No I don't have a gun
No I don't have a gun

Memoria
Memoria
Memoria
Memoria
No I don't have a gun

And I swear that I don't have a gun
No I don't have a gun
No I don't have a gun
No I don't have a gun
No I don't have a gun


Nirvana - Something In The Way

Underneath the bridge,
The tarp has sprung a leak
And the animals I've trapped
Have all become my pets
And I'm living off of grass
And the drippings from the ceiling
But it's okay to eat fish,
'Cause they don't have any feelings

Something in the way
Something in the way, ya
Something in the way
Something in the way, ya
Something in the way
Something in the way, ya

(x2)
Lien direct vers le message - Vieux
Fil fermé
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Mettez ici.....
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 09h46.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite