JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 354 (sites) | 715 (forums)Créer un compte
Forums divers
Le Bar de la Taverne
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Mettez ici..... RSS
   
Fil fermé
Partager Outils Rechercher
Avatar de Un singe
Un singe
Roi
 
Avatar de Un singe
 
Citation:
Provient du message de Drags
Et moi j'veux connaître le rapport.
Balavoine... tu connais ?
Nan... c'est pas grave...tu dois être trop jeune...
Et écoute un peu ce que dis Yeuse !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Chandler
Chandler [APDW]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Chandler
 
Citation:
Provient du message de Yeuse
Une histoire de chanteur qui s'appellerait Henri peut-être
j'adore cette chanson.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Drags
Drags
Alpha & Oméga
 
Avatar de Drags
 
Citation:
Provient du message de NounO_ors
Balavoine... tu connais ?
Nan... c'est pas grave...tu dois être trop jeune...
Et écoute un peu ce que dis Yeuse !
Ah ok, j'ai compris.
Mais il nous faut, enfin en théorie, toutes les paroles des chansons sur ce thread.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Brouette Sanguinaire
Brouette Sanguinaire
Bagnard
 
Avatar de Brouette Sanguinaire
 
La Tordue : la Muerte

On se croit les plus mieux
En fait on est que dalle
On est que croque-monsieur
Quand la mort a la dalle

On se croit fortiche
On est pas très costaud
On est pris en sandwich
Quand la mort a les crocs

On joue les forts en gueule
On se targue de vivre
On finit amuse-gueule
Quand la mort s'enivre

On se voit fier comme l'éclair
On est déjà chocolat
Tout tordus de travers
Seule la mort nous fout droits

On y croit dur comme fer
Eternels intouchables
Et nous voilà dessert
Quand Madame passe à table

On la croise au hasard
Dans un lit dans la rue
Elle nous dit à plus tard
Je te mangerai tout cru

On pique-nique dans les champs
On parle de blé av'nue Foch
Et le soir au couchant
C'est la fin qui nous fauche

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rhivin
Rhivin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rhivin
 
Attention c'est trash, alors féministes et pokemon s'abstenirent.

(Cliquez le bouton ou survolez le contenu pour afficher ce spoiler.)
Tout simplement noir.
"Goutamafonkybite"

Hey ho toi tasspé, toi qui m'écoute
Vas y goute, à ma fonkybite!

Tu seras pas déçu, je te le garantis
Allez vas y, fais vite.

Ramène au ucq par ici
Qu'on s'amuse un peu rien que tous les deux.
Tu vas voir je connais un très bon jeu.

Un:
Commence déjà par te mettre à laise.
Arrete de faire des manières, tu sais qu'on est là pour la baise.

Ouais, deux:
Eclatons le bouteille de JP.
De quoi avoir la forme pour toute la nuit et prendre son pied.

Trois:
Montre moi tes belles cuisses, relève ta jupe.
Je sens que tu m'existe Grosse pute, pute.

Laisse moi faire, j'ai la situation bien en main.
Présente moi ton arrière train et tien! tien! tien!

........

Et désolé pour toutes les miss qui lisent ça.
Mais c'est un morceau qui est marrant à écouter.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Alhazred
Alhazred
Alpha & Oméga
 
Avatar de Alhazred
 
*Viens prendre le relais pour remonter le thread*

JJ Goldman: Je marche seul

Citation:
Comme un bateau dérive
Sans but et sans mobile
Je marche dans la ville
Tout seul et anonyme

La ville et ses pièges
Ce sont mes privilèges
Je suis riche de ça
Mais ça ne s'achète pas

Et j'm'en fous, j'm'en fous de tout
De ces chaînes qui pendent à nos cous
J'm'enfuis, j'oublie
Je m'offre une parenthèse, un sursis

Je marche seul
Dans les rues qui se donnent
Et la nuit me pardonne, je marche seul
En oubliant les heures,
Je marche seul
Sans témoin, sans personne
Que mes pas qui résonnent, je marche seul
Acteur et voyeur

Se rencontrer, séduire
Quand la nuit fait des siennes
Promettre sans le dire
Juste des yeux qui traînent

Oh, quand la vie s'obstine
En ces heures assasines
Je suis riche de ça
Mais ça ne s'achète pas

Et j'm'en fous, j'm'en fous de tout
De ces chaînes qui pendent à nos cous
J'm'enfuis, j'oublie
Je m'offre une parenthèse, un sursis

Je marche seul
Dans les rues qui se donnent
Et la nuit me pardonne, je marche seul
En oubliant les heures,
Je marche seul
Sans témoin, sans personne
Que mes pas qui résonnent, je marche seul
Acteur et voyeur

Je marche seul
Quand ma vie déraisonne
Quand l'envie m'abandonne
Je marche seul
Pour me noyer d'ailleur
Je marche seul...
__________________
Ich möchte ein Eisbär sein
im kalten Polar,
dann müßte ich nicht mehr schrei'n,
alles wär so klar.

Eisbären müssen nie weinen.
Lien direct vers le message - Vieux
Xeen
Invité
 
Charlélie Couture
Rachel (Elle adore Pandore)

Rachel est un oiseau de nuit
Qui n'aime que les hommes qui
Ont une faille
Comme un éclat dans l'émail
Les talents maladroits
Ou
Ceux qui ont la conscience en fracas
Les rockers déjantés
Ou les blues
Ou le jazz
Ou les voix cassées
Les débutants qui bredouillent
Ou les stars qu'ont la trouille
Les types en débardeur avec un regard d'enfant
Ou les petits éditeurs sous tranquillisant
Les poètes loosers
Ou les athlètes en sueur
Ou les comédiens qui pleurent
Rachel
adore une seule femme
Elle adore Pandore
Par amour propre ou amour sale
Rachel est un oiseau de nuit
Qui n'aime que les hommes qui
Ont une faille
Comme un éclat dans l'émail

Léo Ferré
Il n'aurait fallu

Il n'aurait fallu
Qu'un moment de plus
Pour que la mort vienne
Mais une main nue
Alors est venue
Qui a pris la mienne
Qui donc a rendu
Leurs couleurs perdues
Aux jours aux semaines
Sa réalité
A l'immense été
Des choses humaines
Moi qui frémissais
Toujours je ne sais
De quelle colère
Deux bras ont suffi
Pour faire à ma vie
Un grand collier d'air
Rien qu'un mouvement
Ce geste en dormant
Léger qui me frôle
Un souffle posé
Moins une rosée
Contre mon épaule
Un front qui s'appuie
A moi dans la nuit
Deux grands yeux ouverts
Et tout m'a semblé
Comme un champ de blé
Dans cet univers
Un tendre jardin
Dans l'herbe où soudain
La verveine pousse
Et mon c?ur défunt
Renaît au parfum
Qui fait l'ombre douce
Il n'aurait fallu
Qu'un moment de plus
Pour que la mort vienne
Mais une main nue
Alors est venue
Qui a pris la mienne
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Foxy
Foxy
Alpha & Oméga
 
Avatar de Foxy
 
Citation:
Parabellum - Les fantomes du pogo

Ils n'ont pas de cim'tière, Pas de pierre tombale
Ils sont tombés hier, brisés comm' du cristal
Tous ces amis d'un soir, rencontrés au hasard
Partis sans dir' bonsoir, une nuit… sans crier gare


Toujours au premier rang, ils en faisaient des tonnes
Ne f'sant couler qu'leur sang et finissant aphones
Le cuir carbonisé et les yeux injectés
Ils gueulaient " mort aux cons ! " sur toutes… Tout' les chansons


Se foutant des questions aussi bien qu' des réponses
Ils vécurent leur Passion sans la couronne de ronce
Tout au bout du chemin, il n'y avait qu'un mur
A quoi ça sert les freins quand la tête… la têt' est si dure ?


Je valais pas mieux qu'eux et je suis presqu' intact
P't'êt' qu'un jour j'prendrai feu en mettant le contact
En attendant pour eux, j'mets l'feu à ma guitare
J'espère qu'ils sont heureux au fond… de ma mémoire
Et parce que je viens de retrouver l'album:

Citation:
Pow Wow - Le Chat

Moi vouloir être chat
Me frotter contre tes bas
Je me ferai angora
Pour me blottir dans tes bras
Je te jure j'boirai plus
Que du lait je n'aime plus
La vodka
Moi vouloir être chat
Tous les soirs quand je te vois

Moi vouloir être chat
Retrouver les gouttières
Mes copines de litière
Mais toujours rester à toi
Prendre des mines chafouines
Me lécher les babines
Quand viennent tes copines
Moi vouloir être chat
Et ne risquer de tes doigts
Que leurs caresses sur moi

Moi vouloir être chat
Quand dehors il fait froid
Attendre mon repas
Tapi au creux de tes draps
Si un jour tu préfères
A mes félines caresses
Les canines d'un chien en laisse
Tu ne comptes pas sur moi
Pour dormir sur le sofa
Je te montrerai de quoi
Est capable un gros chat
A ce jeu là je suis le roi
Et la souris ce sera toi
Et la souris ce sera toi
Et la souris ce sera...
Lien direct vers le message - Vieux
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Encore une chanson que je n'écouterai plus seul quand je suis succeptible de devoir faire bonne figure derrière le comptoir...

Citation:
"Sacco & Vanzetti II" Enio Moriconne
Father, yes, I am a prisoner
Fear not to relay my crime
The crime is loving the forsaken
Only silence is shame

And now I'll tell you what's against us
An art that's lived for centuries
Go through the years and you will find
What's blackened all of history
Against us is the law
With its immensity of strength and power
Against us is the law!
Police know how to make a man
A guilty or an innocent
Against us is the power of police!
The shameless lies that men have told
Will ever more be paid in gold
Against us is the power of the gold!
Against us is racial hatred
And the simple fact that we are poor

My father dear, I am a prisoner
Don't be ashamed to tell my crime
The crime of love and brotherhood
And only silence is shame

With me I have my love, my innocence,
The workers, and the poor
For all of this I'm safe and strong
And hope is mine
Rebellion, revolution don't need dollars
They need this instead
Imagination, suffering, light and love
And care for every human being
You never steal, you never kill
You are a part of hope and life
The revolution goes from man to man
And heart to heart
And I sense when I look at the stars
That we are children of life
Death is small
Lien direct vers le message - Vieux
Myvain
Alpha & Oméga
 
Usé - Damien Saez


Usé par les hommes
Par le bruit qui rend fou
Usé par la vie
Par les hurlements
Usé par le silence
Usé par le vent
Usé par l'oubli
On oublie pourtant
Qu'un jour on s'est aimé,
Qu'un jour on a vécu,
Que la vie est passée,
Que le passé n'est plus
Qu'un jour on s'est aimé
Que ce jour n'est plus
Qu'une postérité
Noyée dans l'inconnu

Usé par un monde
Qu'on ne comprends plus
Qu'on a jamais compris
Mais qu'il continue
A tourner encore
A tourner toujours plus
A faire tourner la tête
A nos âmes perdues
A nos cœurs qui appellent
Et hurlent au secours
Mais non y a plus de ciel
Et non, y a plus d'amour
Et plus que des troupeaux
Des vendus, des vautours
Des vendeurs de merveilles
Des joueurs de tambours

Usé par l'avenir
Usé par un meilleur
Qui ressemble au pire
Et oui, ça fait mal au cœur !
Usé par l'ironie
Qui tua ma jeunesse
Usé par la comédie
Usé par les promesses
Usé par la folie
Usé par le dégoût
Usé d'être incompris
De marcher à genou
Usé par l'usure
Usé par les regrets
D'avoir fui l'aventure
D'avoir fui la beauté
Te voilà qui revient
Te voilà toi mon frère
Qui me dit prends ma main
Marchons vers la lumière

Et le cœur plein d'espoir
Et le cœur infini
On oublie qu'il fait noir
Alors enfin on vit
Et loin de leur tambours
Et loin de l'inhumain
On redevient fou à chaque matin
Un jour on s'est aimé
Et ce jour c'est demain
Un jour d'humanité
Un jour de gloire
Un jour on s'est aimé
Et ce jour c'est demain
Un jour d'humanité
Un jour d'humain
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Alhazred
Alhazred
Alpha & Oméga
 
Avatar de Alhazred
 
*Bump*

J.J Goldman: Envole-moi

Citation:
Minuit se lève en haut des tours
Les voix se taisent et tout devient aveugle et sourd
La nuit camoufle pour quelques heures
La zone sale et les épaves et la laideur

J'ai pas choisi de naître ici
Entre l'ignorance et la violence et l'ennui
J'm'en sortirai, j'me le promets
Et s'il le faut, j'emploierai des moyens légaux

Envole-moi {3x}
Loin de cette fatalité qui colle à ma peau
Envole-moi {2x}
Remplis ma tête d'autres horizons, d'autres mots
Envole-moi

Pas de question ni rebellion
Règles du jeu fixées mais les dés sont pipés
L'hiver est glace, l'été est feu
Ici, y a jamais de saison pour être mieux

J'ai pas choisi de vivre ici
Entre la soumission, la peur ou l'abandon
J'm'en sortirai, je te le jure
A coup de livres, je franchirai tous ces murs

Envole-moi {3x}
Loin de cette fatalité qui colle à ma peau
Envole-moi {2x}
Remplis ma tête d'autres horizons, d'autres mots
Envole-moi

Me laisse pas là, emmène-moi, envole-moi
Croiser d'autres yeux qui ne se résignent pas
Envole-moi, tire-moi de là
Montre-moi ces autres vies que je ne sais pas
Envole-moi {3x}
Regarde-moi bien, je ne leur ressemble pas
Me laisse pas là, envole-moi
Avec ou sans toi, je n'finirai pas comme ça
Envole-moi, envole-moi, envole-moi...
__________________
Ich möchte ein Eisbär sein
im kalten Polar,
dann müßte ich nicht mehr schrei'n,
alles wär so klar.

Eisbären müssen nie weinen.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Yzaline
Yzaline
Alpha & Oméga
 
Avatar de Yzaline
 
Citation:
Jewel - Don't

Don't walk too close
Don't breathe so soft
Don't talk so sweet
Don't sing
Don't lay oh so near
Please don't let me fall in love with you again
Please let me forget
all those sweet smiles
all of the passion
all of the peace, the heat, the pain
all those blue skies
where your words were my freedom
Please, don't let me fall in love with you again
Too many times
I've cared too much
I stood on the edge
and say that you held my hand
and knowing too well
I couldn't hide from those eyes
Please, don't let me fall in love with you again

Citation:
Jewel - Angel Standing By

All through the night I'll be standing over you
All through the night I'll be watching over you
And through bad dreams I'll be right there, baby,
Holding you hand, telling you everything is all right
And when you cry I'll be right there
Telling you were never anything less than beautiful
So don't you worry
I'm you Angel standing by


Citation:
Evanescence - Hello

Playground school bell rings again
Rain clouds come to play again
Has no one told you she's not breathing?
Hello i'm your mind giving you someone to talk to
Hello

If i smile and don't believe
Soon i know i'll wake from this dream
Don't try to fix me i'm not broken
Hello i'm the lie living for you so you can hide
Don't cry

Suddenly i know i'm not sleeping
Hello i'm still here
All that's left of yesterday
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Munak
Munak
Alpha & Oméga
 
Avatar de Munak
 
Citation:
Avantasia II - In Quest For

[Tree of Knowledge:]

Coming from the wastelands
Full of reason, common sense
Where their principles are blocking minds
And you don't understand
Giving you belief,
You never touch, you never see
But if you dare to try to grip it
You're accused for heresy

[Gabriel:]

Here I stand to find the truth
and for ought I know
You're the one to show me
You can tell my spirit how to grow

No, the more I try
The more confusion on my mind,
And no matter how I try
I feel my eyes seem to stay blind

[Tree of Knowledge:]

No use in analysing, forget about alchemy
because the secret of all truth
Is the quest for - and you'll feel

When you knock right on the door
"Forever loked" they say
A little man will let you in,
For you have always tried - to get inside

You're in quest for more to find the core
Your journey still ain't over
your quest is your purpose, go on
You're in quest for more to find the core,
It will be -never- over
Your quest is your purpose, go on...

You're in quest for more to find the core...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Kyna on t'aime
Kyna on t'aime
Bagnard
 
Avatar de Kyna on t'aime
 
11'30 Contre les Lois Rascistes: Cercle Rouge. Chanson d'anthologie du rap français.




JF Richet : Lois Defferre, lois Joxe, lois Pasqua ou Debré, une seule logique :
MADJ : La chasse à l'immigré. Et n'oublie pas tous les décrêts et circulaires. Nous ne pardonnerons jamais la barbarie de leur lois inhumaines.
JF Richet : Un état raciste ne peut que créer des lois racistes.
MADJ : Alors, assez de l'anti-racisme folklorique et bon enfant dans l'euphorie des jours de fête.
JF Richet : Régularisation immédiate de tous les sans papiers et de leurs familles.
MADJ : Abrogation de toutes les lois racistes régissant le séjour des immigrés en France.
JF Richet : Nous revendiquons l'émancipation de tous les exploités de ce pays.
MADJ : qu'ils soient Français ou immigrés. Et au fait, qu'est-ce t'en penses toi ?

[ROCKIN' SQUAT] :
Je ne veux pas faire politique, ma mission est artistique.
Mais quand je vois tout le trafic, on ne peut pas rester pacifique.
Les lois qu'ils veulent mettre en application
Corroborent mon accusation.
Trop de mes semblables pètant les plombs
Pris dans le tourbillon de l'immigration.
Tout pays au monde expulsent ses immigrés clandestins,
C'est vrai,
Mais la France a une autre réponsabilité entre les mains.
Les faits sont historiques,
Le peuple français a fait couler son sang
Pour écrire noir sur blanc
les bases d'une démocratie en Occident.
Que les dirigeants s'en souviennent, attends je les illumine :
Droit d'asile pour les populations victimes de la misère du globe,
Combattre le racisme, le facisme, le sexisme,
Et toutes sortes de xénophobes.
Sans-papiers, donc sans droits,
Sans droits donc écrasés par les lois,
La justice nique sa "reumdava"
Quand on voit ses desiderata au grand jour.
Je reste lucide dans mon faubourg,
et garde un oeil sur les vautours.

[AKHENATON] :
Plus d'excuses, les gens savent très bien pour qui ils votent,
52% de fils de putes à Vitrolles.
Une fois pour toutes, c'est clair.
Idem pour ces ministre mielleux, fielleux,
votant des lois pour séduire ce type d'électorat.
Rappelle-toi qui s'est battu pour la France,
Couteau entre les dents, rampant, et rien dans la panse.
Tu collaborais à l'époque, chien, un toutou docile,
Heureux de voir les arabes débouler pour libérer ta ville.
De Joxe à Debré, je traque les fafs en costard,
La gauche caviar, la droite de la droite au pouvoir.
Moyen resistenza, effet Independenza,
Tous égaux devant les lois, dixit Sentenza.

[MYSTIC et ARCO] :
Je suis comme un pionnier, je porte très haut le flambeau,
J'en place une pour les frères au préau,
Mes rêves d'autrefois disent au revoir.
Trop longtemps écrasé, étouffé, assoiffé je rêve de REVO,
Je dévore.
Je tacle l'obstacle, enflamme les consciences qui s'évaporent.
Les porcs s'installent, s'étalent et tèjent le peuple
Sur une étroite bordure.
TOUT LE MONDE SAIT QUE LEUR COEUR EST CREUX ET PLEIN D'ORDURES.
Ne voyez-vous pas jusqu'au pas de vos portes, je baise vos élites.
Je me sens plus fort, je prends des grades,
J'empoisonne avec le White Spirit la machine étatique,
Le rouleau compresseur qui est sans passions
Contre vos passions.
Je prends position, au micro je mets des coups de pressions
Les bâtards veulent me pousser dans l'impasse,
Que mon ombre perde ma trace.
Je reste dans la masse, l'arme efficace
Et je crame le système comme une charasse.
Ne pète pas plus haut que ton cul,
Si t'es membre des moins costauds.
Mais dis-toi mani tu déblatères, t'écrases tes frères
Comme des blattes à terre pour un drapeau.
Devant la lumière, sombre sabre reste sobre,
Pour l'Octobre, dans les décombres.
Réfléchis, jamais ne fléchis, dans l'ombre dénombre tes soldats
Qui ne tendent pas l'arme sur leurs tempes, n'est pas, y a pas.
J'casse trop, je reste fidèle a moi même,
Trop de gens parlent, l'argent parle, les agents parlent,
Procréent trop d'infidèles s'opposant, m'imposant,
Pour Karl je reste fidèle,
Même au bout d'une corde, miséricorde, j'casse trop.
Moi je fracasse est-ce une histoire de paperasse
Ou de couleur de peau, l'odeur de souffre de Méphisto,
Les gens souffrent à cause des lois racistos.
GALERIANOS signale les bastos,
Les fréros poussés dans la Seine, trop de peine.
Mi-dor devant Vincennes je prends position,
Car là où passent les bâtards c'est la désolation qu'ils sèment.

[SOLDAFADA et MENELIK] :
Quoique tu fasses, le melting pot français est ainsi fait,
Renoi, Céfran, Rabza, Spanish, Toss,
Portuguesh, Kung Fu, Macaroni.
Dans une cité ou pas, l'Etat nous dit zeubi, drôle de démocratie.
Ménélik, Soldafada sur la dalle, encaissent gauche, droite,
La tension extrême, l'issue bouchée, la porte trop étroite, direct.
Ils veulent nous manipuler comme des poupées,
Nous couper l'herbe sous le pied,
De façon à ce que les gens ne puissent plus respirer.
Nous sommes comme des parasites, surtout pas raciste, moi.
Donc, tes textes, tes lois, réécris-les, c'est pas les bons j'crois.
Nakk sent que ça sent le roussi pour ceux qui ont un accent,
Lois Debré ou de force et les droits de l'homme sont absents.
- C'est ça la France -
Ici c'est dur d'entrer comme une forteresse,
Dire qu'un cousin m'a dit, Nakk la France c'est fort je reste.
La marque de la bête, ici, en l'occurence c'est l'étranger.
Danger, danger, pour ceux qui par ce fait sont blasés, blasés.

[YAZID] :
Celui que le facho appelle bicot prend le micro,
Pour démentir les faux propos, stopper le complot.
JE jette un oeil sur le passé, vous pensiez l'effacer,
Hélas l'histoire se répète, revient nous offenser, c'en est assez !
Ils jettent encore le discrédit sur mon ethnie,
Sur tout ce qui est physiquement différent.
Mais l'harbi monte au créneau, j'ai le droit de véto,
Je serai le bourreau, je ferait front quoi qu'il advienne,
Je ne mâcherai pas mes mots.
La réapparition des vieux démons d'un passé pesant
Conforte l'idée que j'ai sur ce racisme latent, d'antan,
Datant du temps des premières crises dans
Un pays qui dans son total désarroi prétend
Encore une fois nous sommes la cause de ce marasme,
Que c'est notre faute si le France est prise de crise d'asthme.
Mais qu'ils sachent que je serai toujours sur la brèche, bref,
Je combats le facho et tous ceux qui sont de mèche.

[FABE] :
Vigipirate, carte de résident en danger, délation,
France aux français, Guerre avec un grand G.
Qu'est-ce que tu veux que je fasse face à ces panneaux
Qui sont tellement sales qu'ils me font penser à Brigitte Bardot.
Qu'est-ce qu'il y a ? T'es choqué quand j'dis ça ?
Ne bouge pas, j'ai pas fini, tu veux mon nom c'est Befa,
L'impertinent, celui qui écrit une lettre au Président,
Que Skyrock, Fun et NRJ censurent impunément, évidemment.
Personne se sent concerné, surtout que dans le pire des cas
C'est mes enfants qui seront enfermés.
Donc, fermez-la, une fois pour toutes, mon téléphone est sur écoute,
Pas de doutes, je bosse pas pour les scouts de France.
Je balance une idée révolutionnaire, Debré hors-la-loi,
Si tu l'attrape, mets lui un coup pour moi,
Un coup pour nous, un coup pour tout ce qu'ils nous ont fait,
Un coup pour dire qu'un jour ils finiront par payer leurs méfaits.
En effet, je l'ai fait, si tu veux me faire un procès,
T'as droit qu'à un seul essai.
Donc, essaie de laisser la vérité passer aux sujet des Français,
De ce qu'ils ont fait dans le passé à nos pères et à nos mères.
C'est que quand je pense à ce que le France a pris à l'Afrique noire et à l'Algérie.
De quoi tu nous parle aujourd'hui, 9-7,
De quelle dette ? De quels lois ? De quels papiers ?
De quelles droits ? De quels immigrés ?

[ROOTSNEG] :
(c'est du créole)
Jen' palé la dwoit
NOB con tout neg ka poté dread tchok les abus
Check le mike pok !
Bim an tet zot si zot kwé cé jé mè cè ki ca
Zafe l'éta ta la pi pa afé piès bagaye
Ban piès moun toujou minm lan ka pwofité
Ni sa ki ni, ni sa ki pa ni
Les fruits défendus j'aimerais tellement, tellement,
Oh oui, tellement y gouter,
Goûter le luxe qui orne la vie paisible de ces enculés.
Mais vers quel avenir allons-nous ?
Vers quelle société allons-nous ?
A cette vitesse, autant se tèj.
Si le mot d'ordre est à la haine,
Autant tout fracasser dès maintenant,
Ces fachos m'ont fâchée, ce système d'enfoirés
Une fois de plus a semé la haine.
Le racisme pourrit l'esprit faible.
Qui ça gêne, surtout pas l'Etat, surtout pas Le Pen qui se démène.
Ces fils de ... veulent la guerre pour mieux frapper l'étranger.
Restont fiers, restont fiers.

[DJOLOFF] :
(ca c'est du wolof)
Donou djoloff moye délloussie di lène
fatteli djeuf dji fi amone
N'dakheté sa ma khole mo fessatti
thie kaddou you bonne yi maye
dégue téye thie sa ma khette
thia fa gnouye wowé deuckou nassarane
togone naye fi diamono 1945
TIRAYEURE SENEGALAIS amone nagne
fi n'Dame téye seni dome ack séni seute
gnou léne di torokhale
di lene wowe immigrés fatté nagne
dembeu ndéye sane fatté nagnou sou gnouye ahlale
Sou gnouye niack dérrétte guigne léne
toureulone n'Dame quigne léne adilone
thie diamonoye thiossane

[SLEO] :
Je porte le grade de colonel pour qu'ils m'identifient,
A quand un matricule pour satisfaire à toutes leurs envies ?.
C'est comme un safari qu'on prépare sciemment, consciemment,
Une corde raide qu'on tend pour une pendaison d'antan,
pour le même coupable, celui qui a pas la couleur locale.
Ils votent une loi, une deuxième loi,
puis on s'en mordra tous les doigts.
Je ne veux pas que mes enfants grandissent comme moi dans le néant.
Si on les laisse faire ils nous préparent une troisième guerre.
Je veux plus être l'antilope,
le lion qu'on chasse du bout de son canon.
DROITE-GAUCHE MEME SON DE CLAIRON QUI SONNE FAUX.
Si jamais ça pète, je deviendrai leur casse-tête.
Camouflage tout-terrain, armes au poing,
comme dans une guerre de tranchées, déclenchée, orchestrée
par l'hypocrite politique, cas typique d'une mise au point
POUR MONTER L'IMMIGRE CONTRE SON FRERE IMMIGRE,
coulé, noyé dans une vieille stratégie nase, grillée
par les jeunes de ma génération, qui garde 1 OEIL OUVERT,
conscients de l'attitude de la France pendant la deuxième guerre.
Nationnale, radicale, faut que la réaction soit fatale, brutale,
pour pas qu'on ait à se plaindre, geindre sans voix
face aux sales lois qu'on a laissé passer sans s'opposer.
Rébellion organisée pour le 3 Majeur flow.
SLEO encore une fois porte le drapeau.

[KABAL] :
FRANCAIS, TU DORS !
C'est la fin, tes politiciens vont trop vite,
dès lors , que des artistes s'unissent contre la fourberie et le vice,
la piste suivie n'est plus strictement artistique, mais aussi politique.
SOIT LES LOIS PASSENT. QUOI ?
ELLES SONT DISSIMILEES COMME DE JUSTE
10 ans après on s'étonne que les immigrés dégustent.
SOIT ELLES SONT APPLIQUEES AVANT D'ETRE VOTEES.
et on s'étonne ensuite que certains
ne voient plus l'atteinte à leur liberté.
AH CA IRA, CA IRA, CA IRA, ça fait 200 ans qu'on attend ça.
Je doute, je pense, donc je suis.
Force est de constater à travers nos yeux de banlieusards éclairés
QUE LES AVIONS CHARTER TENTENT A REMPLACER LES BATEAUX NEGRIERS.
C'est un dilemme individuel,
ne pas se laisser abuser par le superficiel.
Jai vu, de mes yeux vu
retourner au pays mon ami, qui n'en voulait plus.
Méticuleusement, mais sûrement, les forces devraient s'unir
pour aller de l'avant en sachant
que ce qui n'est pas sous les feux
de leur actualité peut être révoltant.
LES CRIMES D'OCTOBRE 61 sont un exemple hurlant.
Emigration - papiers + prison = DOUBLE PEINE perdue.
FRANCAIS, TU DORS !

[AZE] :
Pas un centime de sentiment.
N'estime pas celui qui dit lutter pour la ce-Fran.
Pas de logique, l'idéologie part en couilles,
mais pour analyser, personne ne se mouille.
Tout le monde trippe sur son bulletin de vote,
trois mois après, allez hop, coup de botte.
Tu t'es fait bé-bar, mais tu l'as bien cherché.
Et par ta faute le blâme s'installe dans la face des immigrés.
Cesse de participer au massacre de la conscience.
Les partis politiques bidons rendent amère la douce France.
Pense à tes enfants, l'avenir est déjà flou.
Azé s'est posé, maintenant c'est à toi de gé-bou.

[RADICALKICKER] :
Prends mes empreintes digitales, fiche-moi,
quand je vais et viens, je m'en fiche, moi, des fichiers.
J'en ai déjà plein, c'est pas d'hier que je subis des humiliations.
les gouvernements changent mais il n'y a pas d'amélioration.
Je rêve plus, mes ambitions sont interdites, mon futur s'effrite,
mes droits me quittent, vite fait.
J'ai compris que l'éthique et l'équité
n'étaient pas les mêmes selon ta provenances et ta te-tê,
ton compte en banque, ta culture, ton language, ta religion,
tout ce qui nous divise est bon pour cette nation.
Donc vois, voilà ce qu'il ne faut pas faire :
on se nique entre nous, l'Etat, lui, fait ses affaires,
il n'aime pas notre unité, il n'aime pas nos différences.
Soyons tous différents et unis,
les consèquences se verront, ça paiera ou sinon ça pètera.
De toute façon, réaction !
On ne peut plus baisser les brascomme ça, gars.

[PASSI] :
ouais, maintenant, v'là le FREEMAN...

[FREEMAN] :
Assez sait, qui ne sait, si se taire sait.
Toute extrêmité est vice, frère.
La lumière poursuit l'aveugle, destin amer.
Je cherche le Bien mais je m'attends au Mal.,
je flaire Lucifer sur terre,
le sage passe en tête.
Ce que réserve le fou pour la fin.
Entêté.
La vérité n'est pas montrée nue, mais en chemise.
Plus on sait, moins on affirme.
Pour te servir. Freeman avec sa firme.

[STOMY BUGSY et PASSI] :
VOS MERES, VOS MERES, VOS MERES, VOS MERES...
Je commence quand la France défonce des églises à coups de hache.
- LEUR MERE -
Comment tu veux que je respecte tes lois, ton drapeau, ton Etat,
alors que tu ne respectes même pas Dieu !
Au sein du pays du pain, du vin, du Boursin, j'suis pas blond,
je nique la hala et j'ai pas les yeux bleus, non !
Mais comme eux je bouffe des pâtes et j'éclate même leur rates,
Exact !
Certains diront je m'en fous de vos trucs, de vos lois,
contre-lois, manifestations. Bande de bidons !
C'est pas un morceau de rappeur qui fera peur,
Mais on peut quand même engréner, engréner, engréner.
Allons enfants dans cette saloperie !
Bougez vos fions, question ! Ca parle de révolution.
Prendras-tu des munitions ?
Beaucoup jouent les hardis, pardi,
et ne veulent pas mourir !
Alors, vas-y toi, dis-moi comment tu veux le paradis...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Naos Etkhir
Naos Etkhir
Alpha & Oméga
 
Avatar de Naos Etkhir
 
By myself de Linkin Park

What do i do to ignore them behind me?
Do i follow my instincts blindly
Do i hide my pride from these bad dreams
And give in to sad thoughts that are maddening?
Do I sit here and try to stand it?
Or do i try to catch them red-handed?
Do i trust some and get fooled by phoniness
Or do I trust nobody and live in loneliness?

Because i can't hold on when i'm stretched so thin
I make the right moves but i'm lost within
I put on my daily facade but then
I just end up getting hurt again
By myself
I ask why, but in my mind
I find i can't rely on myself
I ask why, but in my mind
I find i can't rely on myself
Lien direct vers le message - Vieux
Fil fermé
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Mettez ici.....
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 08h57.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite