JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 461 (sites) | 744 (forums)Créer un compte
Forum jeux-vidéo>Neverwinter Nights
le Théâtre des Illusions
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Merci à tous ceux qui permettent à ce fil de continuer à vivre. Je vous encourage vivement à y écrire encore et encore. Il y aurait bien là de quoi remplir un livre, ou du moins quelques pages plantées d'un somptueux décor...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ange Musicien
JOL Ange Musicien
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ange Musicien
 
Boh, ce n'est pas encore les 215 pages du post des BISOUS, mais bon... Depuis les temps, seulement 20 pages, snest pas assez rapide.

Bon, j'ai recommencé un brin le chant du barde, mais comme le début a été archivé depuis le temps, zaurez pas la suite quand elle sortira.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aërandis
JOL Aërandis
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aërandis
 
Voyage dans la brume

Perçant les ténèbres de la fumée
Et traversant un océan d'alcool
La musique, cet aigle déplumé,
M'emporte et alors je décolle.

Plongé dans cet épais brouillard d'opium
Et sous une pluie acide de delirium
Je vole, je plane, je plonge et je tombe,
Quand les ombres dessinent ma tombe.

Pourquoi commencer ce long voyage ?
Je ne sais plus, était-ce là mon but ?
Je me souviens juste qu'au décollage
Je fuyais ce doux visage qui m'ampute.

J'ai donc pris un aller pour l'enfer,
Pour un séjour au bord du léthé
Boire tout mon saoul l'eau enchantée,
Ecluser, jusqu'à ne plus pouvoir le faire.

Une ombre se dessine sur le chemin
Une barrière que l'on ne peut éviter,
Le point non-retour au petit matin
Où seule la mort t'empêche d'arrêter.

De la mort ou bien du réveil,
Quel est vraiment le plus dur ?
J'ai choisit de revoir le soleil,
Maso, j'endurerai ses brûlures.

Mais l'avion n'est jamais bien loin,
Et le billet simple pour l'Hadès
Se trouve dans le sourire d'une déesse,
Juste au creux d'un regard en coin.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ange Musicien
JOL Ange Musicien
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ange Musicien
 
Ce n'est pas possible, tu l'as fait exprès

Mouhahahaha, c'est vraiment trop drôle Aërandis, je ne sais pas comment tu as fait, mais je t'adore.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Eléldor
Eléldor [GDE]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Eléldor
 
oui c'est vraiment excellent
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Je ne puis que plussoiyer vigoureusement Eleldor. Zyva, ce poème c'est trop d'la balle !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ange Musicien
JOL Ange Musicien
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ange Musicien
 
Je disais moins ça pour la qualité du poème que pour les coïncidences effroyables qu'ils fait avec mon RP. C'est hallucinant
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aërandis
JOL Aërandis
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aërandis
 
Merci, ça fait plaisir.

Frönhir c'est pas bien de se moquer

@ange: comment ça ? il est pas beau mon poème
Lien direct vers le message - Vieux
Vvarwick
Dauphin / Dauphine
 
Bonjour à tous,

Je débarque sur ce forum qui a l'air très animé. C'est mon tout premier post (y en faut bien un ). J'ai 2 poèmes sans prétention à mon actif qui ont tous deux un rapport avec mes persos sur NWN. Barde est ma classe préférée, c'est pourquoi je m'y amuse de temps en temps.



Doux souvenir d’Erathia.

Je me souviens encore de cette belle forêt d’Erathia,
Des longs moments enchanteresques que j’y ai passé,
Des longues soirées d’apprentissage autour d’un feu de bois,
De mes amis, la plupart aujourd’hui mort en guerriers.

Sous son épais feuillage sombre et vert,
Arborée de diverses variétés s’élevant à des hauteurs impressionnantes,
La lumière du soleil filtrait tout juste au travers,
L’ambiance ainsi rendue, était des plus plaisantes.

A plusieurs pieds du sol où il n’y avait de place pour la peur,
La ville se pénétrait de par un unique escalier central.
Par de longues passerelles fabriquées de bois et de lianes,
Les résidents s’y déplaçaient de demeure en demeure.

Inoubliables, mes souvenirs demeurent gravés à jamais,
Aujourd’hui, ma mémoire reste emplie de ces images,
De cette profusion de beauté, je ne désire que le partage,
A Diganhwy ma voix enchantera, à Erathia plus rien ne me retenait

Vvarwick




Rêves d'un guerrier

Elle est si belle
Dans sa robe de dentelle,
Elle est si fraîche,
Ensoleillée de sa peau de pêche.

Un joli visage rose et rayonnant,
De longs cheveux fins et sombres s’en détachent,
Lorsque ses deux grands yeux verts vous figent,
Vous vous apercevez que vous êtes au firmament.

Sa façon de me parler, douce et sensuelle,
Tel un ange à qui elle adresse une prière,
Admirée par sa démarche souple et légère,
Je fonds de tout mon être quand je suis auprès d’elle.

Comment est-il possible de résister à tant de charme,
Faible et humain, je ne peux m’en défaire,
Mes principales tâches me semblent vite secondaires,
Seule ma conscience protectrice parvient à me ramener vers les armes.

Vvarwick
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sylfaen
Sylfaen
Alpha & Oméga
 
Avatar de Sylfaen
 
Bonjour bonjour...
Je me contenterais de poster mes poèmes ayant trait à un univers de D&D.

Sylfaën

Triste vagabond,
Voyageur oublié.
Explorant les vallons,
De contrées reculées.

Bretteur au cœur pur.
Adepte de l’épée.
Mais sous son armure,
Est une âme déchirée.

En blessant son parent,
Il tua sa moitié.
Pas à un seul instant,
Il ne peut l’oublier.

Sa vie de rédemption,
De vengeances ponctuée,
A pour toile de fond,
La mort d’une femme aimée.

De l’histoire méconnu,
Il ne cesse de marcher,
Vers un but inconnu,
Par son cœur dirigé.

Justice et honneur,
Ses principes premiers,
Par une folle fureur,
Se voient contrastés.

Triste vagabond,
Voyageur oublié.
Ses pas le mèneront,
Là où se cache la Vérité.




Lyonesse

Dans les souterrains méconnus de Faerûn
Là où règnent les ténèbres les plus obscures
Sont les elfes noirs, loin de l’éclat de la Lune.
A Menzoberranzan, le Bien a la vie dure.

Oui, c’est un fait. Mais malgré tout ce que l’on dit,
On trouve en ces lieux une beauté magnifique.
Même dans le noir, cette barde resplendit,
Sa pureté lui donne une aura féerique.

Elle évolue dans cet univers malveillant
Sans que la bonté de son âme soit altérée.
Artiste et poétesse, elle est pleine de talents.

Belle par-dessus tout, chacun rêve de ses caresses,
Oh oui parfois on aimerait être un drow
Pour pouvoir côtoyer une elfe telle que Lyonesse.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aërandis
JOL Aërandis
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aërandis
 
Thumbs up
Moi j'aime beaucoup les poèmes de sylfaën, t'as le droit de nous poster les autres ici aussi, y a pas de raison que le bar soit priviliégié.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Ouais, je dirais même que faisant partie de l'équipe NWN, tu DOIS impérativement privilégier les forums NWN et donc le TDI. Qui plus est, ce fil n'est pas réservé aux poèmes Dragonzédonjonnesques. Tous les styles sont les bienvenus.

A bon entendeur...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sylfaen
Sylfaen
Alpha & Oméga
 
Avatar de Sylfaen
 
Bon d'accord, à l'avenir je posterais mes Poèmes en double, mais c'est bien parce que je viens de me rappeller que les posts étaient comptabilisés ici !
Mon poème posté sur le Bar :

Citation:
Envoyé par Sylfaën
Le Soldat

I

L'aube était proche, nous étions tous exténués,
La nuit avait semblé sans fin.
Nous avions faim, n'ayant vraiment rien à manger.
Pas même une miche de pain.

Statues immobiles dans la nuit inquiétante,
Nous attendions le bon signal.
Tandis que venait une lueur tremblante,
La tension était optimale.

Durant cette longue attente silencieuse
Chacun regardait son voisin.
Dans nos yeux brillait une lueur impérieuse.
Vaillants, courageux et crétins.

Silence, silence, puis vague grondement.
Est-ce l'orage ' Non, un canon.
Nos tambours débutent enfin leurs longs roulements.
Arme à la main, nous attendons.


II

Une détonation, puis deux, puis trois. La mort vient.
Des boulets tombent du ciel.
Une, deux explosions ! La mort emporte certains.
Et voilà la guerre nouvelle.

Nos chefs, loin derrière nous sur une colline
Observent le champ de bataille.
Courageux, ils lancent les trompettes cristallines.
Nous courrons à la mitraille !

Soldats enorgueillis ne craignant pas la mort,
Nous avancions vers l'ennemi.
C'est avec honneur que des âmes quittaient leur corps.
Les balles sifflaient sans répit.

Tel un raz de marée, l'ennemi attaqua.
La peur nous prit jusqu'aux tripes.
Nous avions raison car souvent la mort frappa.
Pas un n'évitait la panique.


III

Alors que les survivants essayaient de fuir,
Nous eûmes un ultime espoir.
Nos généraux qui gardaient toujours le sourire
Gardaient des renforts dans le noir.

Nous comprîmes alors pourquoi nous étions si peu
Face à ce puissant ennemi.
Nous étions des appâts même si c'est malheureux.
Bien sûr on ne nous a rien dit.

Mes compagnons tombèrent sous le feu ennemi.
J'étais bien le seul survivant.
Notre cavalerie s'élança dans un cri,
C'était vraiment impressionnant.

Ces braves cavaliers eurent bien du mérite
Dans ce combat violent, affreux.
Cette méprisable guerre se termina vite
Grâce à nos soldats valeureux.


IV

Cette bataille est depuis longtemps terminée.
C'est un très grand apaisement.
Sur les lieux du massacre j'étais appelé.
J'y arrivais tout chancelant.

Des corps et des corps s'amoncelaient dans la boue.
J'eu soudain envie de vomir.
L'herbe verte était tâchée par le sang des fous
Que la guerre a fait repartir.

Pris de remords, je baissais les yeux sur mes mains.
Elles étaient tâchées de leur sang.
Je me sentis si mal, j'étais un assassin.
Je partis vite en courant.

Des années durant ces images me hantèrent.
La honte avait planté sa graine.
Et je n'en pouvais plus de cette vie amère.
Enfin, je me fendis les veines.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aërandis
JOL Aërandis
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aërandis
 
J'aime bien ce second poème, par contre je trouve le rythme très très bizarre (12,8,12,8). Mais bon, ça n'engage que moi. Je post un petit peu en passant moi aussi.:

Prières


Le ciel a dessiné l'aurore
Dans une brume rouge sang,
Et c'est une fumée de mort
Que brûle aujourd'hui l'encens.

Aux quatres coins du monde
Que chaque jours l'on dépeuple,
L'homme contre l'homme gronde
Soumis par l'opium du peuple.

La terre se déchire et saigne
Lorsque les cieux s'affrontent,
Et c'est une pluie de haine
Qui nous couvre de honte.

Cette pluie s'infiltre dans la terre
Pour s'échouer sur les plages
Que chaque jour la mer
Couvre d'un nouveau visage.

C'est alors à cet océan
Que s'adresse mes prières,
En espérant que notre terre
Soit lavée de tout ce sang.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aërandis
JOL Aërandis
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aërandis
 
Le livre

Doucement, mes doigts comme mon regard
Courent et parcourent chaque pouce,
Chaque centimètre de ton corps blafard.
Je te caresse, puis te détrousse,
Emportant avec moi ta vie et ton être
Ton histoire et ton savoir, j'emporte tout !
Semblable à toutes les autres, je m'arrête
Devant ta beauté banale, suis-je fou ?
Mais face à ces dorures, tatouages d'or
Et de vermeille, je ne peux m'empêcher
De te questionner sur ce que tu arbores.
Ta beauté me fait sombrer dans le pêcher.

L'homme est jaloux belle créatur, l'homme est jaloux,
Quoi ? Tu ne le saurais donc point ? Il te prendra !
Violeras ton intimité, tes secrets et tes tabous !
Puis il t'emportera, loin de chez toi, des parades,
Il t'emportera au loin en son royaume caché,
Il te fera princesse, ô belle Schéhérazade
Suprême parure à cette sombre âme entachée.

Ma douce, ma tendre compagne de délice,
Je ne peux imaginer de semblables bonheurs
Que de m'offrir tout à toi et à tes caprices,
A tes craintes frémissantes et tes crises de fureur,
Je fais ta vie mienne, tes douleurs mes supplices,
Plongé dans ton monde, respirant ton odeur,
C'est là un doux parfum, riche et capiteux,
Souvenir des jours anciens, de moments heureux
Où tout notre univers se limitait à nous deux.
Mais tout a une fin, et je ce soir me fais las,
Je me fais las de toi, de ces bras qui m'enlacent,
Partir sans oublier, il est des choses que rien n'efface.

Enfin ta maison tu retrouveras comme toujours
Attendant un autre, un esprit aventureux
Qui t'emporteras à nouveau, tout épris d'amour,
Ô fille de joie méconnue, fée des hivers doucereux.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forum jeux-vidéo > Neverwinter Nights > NWN - le Théâtre des Illusions > Recueil de Poèmes
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Neverwinter Nights RSS
  • Aucune vidéo pour le moment...
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h07.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite