JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 413 (sites) | 849 (forums)Créer un compte
Forums divers
L'Agora
Fil fermé
Partager Outils Rechercher
Avatar de Alleria Windrunner
Alleria Windrunner [FED]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Alleria Windrunner
 
Au-dessus : mdr "La vraie gauche c'est lui", joli skud.

Citation:
Envoyé par Gratiano Voir le message
Actuellement je ne parierais pas ma chemise mais le non risquerait de l'emporter comme au RU et pour les mêmes mauvaises raisons et mensonges...
Le RU est entrain de s'effondrer sur lui-même, autant d'un point de vue économique que politique, mais ça ne sert pas de leçon aux souverainistes. C'est le propre de l'idéologie, ce n'est pas à elle de s'adapter à la réalité, mais à la réalité de se plier à l'idéologie (Hannah Arendt).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dunning-Kruger
Dunning-Kruger
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dunning-Kruger
 
Citation:
Envoyé par N° 44 636 Voir le message
wtf ?
http://www.rtl.fr/actu/politique/le-...one-7787784884

Ca met un peu plus la tete de Hamon sous l'eau au passage
Tactiquement c'est très logique. Melenchon comme Macron se partageraient probablement l'électorat Hamon s'il n'avait pas été dans la course. Donc ils ont tous les deux un avantage à se considérer comme adversaires sans le prendre en compte lui au milieu.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Doudou
JOL Doudou
 
Avatar de Doudou
 
Hamon est ignoré par les poids lourds du PS et se fait snober par ses adversaires, c'est un peu la lose. Le pire c'est qu'il se débrouille pourtant pas si mal, mais vu le contexte, c'est un peu mission impossible de réussir à faire quelque chose.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grukfol
Grukfol
Héros
 
Avatar de Grukfol
 
Citation:
Envoyé par Doudou Voir le message
Hamon est ignoré par les poids lourds du PS et se fait snober par ses adversaires, c'est un peu la lose. Le pire c'est qu'il se débrouille pourtant pas si mal, mais vu le contexte, c'est un peu mission impossible de réussir à faire quelque chose.
D'après ce que je lis à droite et à gauche, ça a été le grand perdant du débat. Personne ne parle de ce qu'il a dit, son attaque contre les dons de Macron est apparu comme mesquine, il passe derrière Mélenchon dans les sondages, à tel point qu'il est désormais plus proche du score de Dupont-Aignan que celui de Macron (je passerais sur les commentaires "sondages vendus" toussa toussa), et il a désormais un socle plus volatil que celui de Macron. Même la petite larme pour Emmanuelli () ne lui a pas valu de sympathie.

Il y a une indifférence généralisée à ce que Hamon pourrait dire malgré son grand meeting de Bercy, c'est assez impressionnant.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Tchrek
Tchrek
Alpha & Oméga
 
Avatar de Tchrek
 
C'est ma mentalité de français qui se sent obligé de préférer les losers qui veut ça, mais perso ça me le rend sacrément sympathique

C'est marrant, la phrase était déjà sortie pour Hollande, mais je vois encore plus en Hamon un candidat "normal", quelqu'un qui a pas de mal à rire de lui-même et des emmerdes de sa campagne (le "vous êtes dur avec ceux qui vous soutiennent" à Macron pendant le débat par exemple). Il y avait un extrait de Quotidien où tu le voyais dans les coulisses avant de monter sur scène pendant un meeting, à faire des petits blagues ratées et à trembler avant de rentrer, ça m'a rappellé mes exposés à la fac quoi

Après clairement je vois pas ce qu'il peut faire maintenant, sa campagne est beaucoup trop classique pour une élection aussi bordélique.
Lien direct vers le message - Vieux
Sadd Black
Alpha & Oméga
 
Hamon n'a tout simplement pas les épaules.

Il a toutes les cartes en main et il n'en fait rien. Il devrait poser ses couilles sur la table, cogner sur l'aile droite du PS comme un sourd tant qu'il a la légitimité que lui a conféré les primaires. Imposer son leadership quitte à forcer le passage.

Là, il se laisse déborder de tous les côtés, il va faire un score misérable et n'aura aucune cartouche ni aucun soutien pour la recomposition d'après le scrutin.

Bref, pas besoin d'être un grand politologue pour comprendre que hamon n'avait jamais envisagé de remporter les primaires. Son RU sorti du chapeau pour faire le buzz pendant les primaires a trop bien fonctionné et il a terminé 1er au lieu de la 2nde place qu'il espérait.

Enfin bon, il lui reste encore 1 semaine max pour se réveiller.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de blackbird
blackbird
Alpha & Oméga
 
Avatar de blackbird
 
Citation:
Envoyé par Doudou Voir le message
Bah, c'est juste que la notion de gauche et droite risque de changer, si Macron passe, les LR vont devenir de plus en plus souverainistes imo et le clivage souverainistes/mondialistes va redevenir un clivage droite/gauche.
Je ne le pense pas. Les questions migratoires sont au coeur de ce clivage et vont devenir de plus en plus pressantes. De plus ce clivage traverse toutes les couches de la société.
Lien direct vers le message - Vieux
Yasujiro Ozu
Dieu souverain
 
Citation:
Envoyé par blackbird Voir le message
Je ne le pense pas. Les questions migratoires sont au coeur de ce clivage et vont devenir de plus en plus pressantes. De plus ce clivage traverse toutes les couches de la société.
Euh... je n'ai pas compris à quelle forme de clivage tu fais référence. Au clivage gauche/droite ? Au clivage souverainistes/européistes ? Aux deux ?

Si Macron passe - ce qui me parait à ce jour possible - le clivage gauche/droite explose. Le P"S" meurt garanti sur facture (et Valls rejoindra la ligne politique de Macron). Les Républicains explosent de même, sa composante la moins "brutale" se rassemblant peut-être autour de Macron, etc.

Le clivage se situera dès lors entre européistes (UDI, En Marche, Modem, LR modérés) et souverainistes (LR version dure, FN bien entendu, UPR, NDA, voire Mélenchon et la FI).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dunning-Kruger
Dunning-Kruger
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dunning-Kruger
 
Citation:
Envoyé par Yasujiro Ozu Voir le message
Le clivage se situera dès lors entre européistes (UDI, En Marche, Modem, LR modérés) et souverainistes (LR version dure, FN bien entendu, UPR, NDA, voire Mélenchon et la FI).
Il y a un vide politique d'ailleurs dans ce clivage là : les européistes anticapitalistes, ils vont où ?
On va voir EELV devenir un parti anticapitaliste ? (Oui, je plaisante, pas taper !)
Lien direct vers le message - Vieux
N° 44 636
 
Citation:
Envoyé par Kaleos - Jack Voir le message
Il y a un vide politique d'ailleurs dans ce clivage là : les européistes anticapitalistes, ils vont où ?
On va voir EELV devenir un parti anticapitaliste ? (Oui, je plaisante, pas taper !)
Ouais comme d'habitude en politique, en se limitant a une analyse mono-dimensionelle, on perd beaucoup trop de finesse.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dunning-Kruger
Dunning-Kruger
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dunning-Kruger
 
Citation:
Envoyé par N° 44 636 Voir le message
Ouais comme d'habitude en politique, en se limitant a une analyse mono-dimensionelle, on perd beaucoup trop de finesse.
Oui, ou alors simplement cette offre politique là n'existe pas encore. Ca pourrait être intéressant pour un parti contestataire comme le PP de s'emparer de ce type de problématiques, ça peut enlèverait leur étiquette "web only" qui les empêche d'être pertinents sur plus de sujets.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Adau
Adau
Alpha & Oméga
 
Avatar de Adau
 
Citation:
Envoyé par Kaleos - Jack Voir le message
Il y a un vide politique d'ailleurs dans ce clivage là : les européistes anticapitalistes, ils vont où ?
Quid du PS de Hamon ?
Et Melenchon semble être contre une idée purement libérale/capitaliste de l'Europe; je le vois plus comme un réformateur de l'Europe, dans lequel il voudrait apporter des volets fiscaux et sociaux, qu'un simple anti-européen.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dunning-Kruger
Dunning-Kruger
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dunning-Kruger
 
Citation:
Envoyé par Adau Voir le message
Quid du PS de Hamon ?
Et Melenchon semble être contre une idée purement libérale/capitaliste de l'Europe; je le vois plus comme un réformateur de l'Europe, dans lequel il voudrait apporter des volets fiscaux et sociaux, qu'un simple anti-européen.
Il a pas mal évolué sur ces sujets ces derniers temps, mais Melenchon il y a quelques années était un souverainiste de gauche opposé à l'emprise Américaine sur la France et l'Europe. Vu que l'UE est maintenant vue comme une force strictement ultra-libérale il s'appuie là dessus pour pousser un discours anticapitaliste et anti-européen. Il n'a pas un positionnement aussi frontal que MLP sur le sujet mais si on lui posait la question frontalement de choisir entre être plus à gauche et conserver l'Europe, je crois qu'il choisirait être plus à gauche.

Il n'y a pas aujourd'hui d'offre qui permette à la génération Erasmus des jeunes idéalistes européistes de s'exprimer. Paradoxalement, il y en a aujourd'hui plus chez Macron que chez Melenchon je crois.

Je ne pense pas que le PS puisse faire une mue aussi violente. Ils ont trop de passif et trop d'histoire à traîner. Mais on ne sait jamais, ça serait cohérent avec le positionnement politique d'Hamon en tout cas.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Xotraz
Xotraz
Alpha & Oméga
 
Avatar de Xotraz
 
Citation:
Envoyé par Kaleos - Jack Voir le message
Il n'y a pas aujourd'hui d'offre qui permette à la génération Erasmus des jeunes idéalistes européistes de s'exprimer. Paradoxalement, il y en a aujourd'hui plus chez Macron que chez Melenchon je crois. .
Je ne vois vraiment pas ce qui est paradoxale. Je ne sais pas si dans l'ancien clivage Erasmus était un truc à gauche, mais aujourd'hui c'est normal que la génération européiste (et plus généralement mondialiste) se retrouve dans Macron. Leur seul dénominateur commun c'est quand même la mobilité, et donc la flexibilité tant apprécié par l'idéologie mondialiste.
Et je dis idéologie parce que l'amour pour les échanges internationaux, ou les trucs comme les young leaders c'est vraiment idéologique avant d'être pragmatique.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de blackbird
blackbird
Alpha & Oméga
 
Avatar de blackbird
 
Citation:
Envoyé par Yasujiro Ozu Voir le message
Euh... je n'ai pas compris à quelle forme de clivage tu fais référence. Au clivage gauche/droite ? Au clivage souverainistes/européistes ? Aux deux ?

Si Macron passe - ce qui me parait à ce jour possible - le clivage gauche/droite explose. Le P"S" meurt garanti sur facture (et Valls rejoindra la ligne politique de Macron). Les Républicains explosent de même, sa composante la moins "brutale" se rassemblant peut-être autour de Macron, etc.

Le clivage se situera dès lors entre européistes (UDI, En Marche, Modem, LR modérés) et souverainistes (LR version dure, FN bien entendu, UPR, NDA, voire Mélenchon et la FI).
C'est le clivage entre repli sur soi et ouverture aux autres, bien plus qu'être pour ou contre l'appartenance à l'UE qui est une question qui en découle.

On parle de préférence nationale, de contrôle des frontières, de travailleurs détachés, de quotas de réfugiés et ces questions traversent toutes les couches de la société et tous les partis.

Cette différence serait exacerbée en cas d'un second tour entre LePen et Macron.

A part ça, et sur un autre sujet, je n'enterrerais pas trop vite Mélenchon. Il pourrait très bien engendrer une dynamique et tirer profit de l'affaiblissement de Hamon. Et si dans le même temps Macron ou LePen commettaient des erreurs il pourrait très bien en bénéficier et se retrouver en position d'accéder au second tour. Il est d'autre part rompu à l'exercice d'une campagne présidentielle et est à la tête d'une force politique organisée et militante.
Lien direct vers le message - Vieux
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h09.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite