JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 778 (sites) | 1384 (forums)Créer un compte
Forums des temps anciens
Général
Les forums JOL > Forums des temps anciens > Arcanum > ARC - Général > Le chant des ormes... RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Aslio
Aslio
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aslio
 
J'ai hâte de visiter cette charmante ville en votre compagnie... Puisse le soleil se lever plus tôt demain matin ! Et l'elfe accompagna ses paroles d'un petit clin d'oeil à l'intention de May. Charmante jeune femme... pensa-t-il.

Puis Lintuläe contempla quelques secondes la dénommée Sally avant de lui adresser un large sourire. Enchanté Sally ! Et si vous voulez un peu d'aide pour préparer nos bains, ce serait avec plaisir !
La jeune fille parut amusée. Elle rétorqua que c'était son métier et qu'elle serait bien gênée d'accepter de l'aide d'un client ! Mais, en revanche, elle n'était pas contre un peu de compagnie pendant qu'elle travaillait. Lintuläe discuta donc avec elle pendant un moment, apprenant qu'elle avait tout juste 17 ans et qu'elle avait toujours été passionnée par tous ces aventuriers qui passaient de temps à autre dans l'auberge. L'elfe comprit qu'elle rêvait secrètement de partir à l'aventure...

Lorsque tout fut prêt, Sally se retira et Lintuläe put profiter de la douce caresse de l'eau et d'un véritable petit morceau de savon. La vie s'était faite un peu dure depuis quelques temps et, s'il faisait tous les jours l'effort de se laver dans l'eau glacée d'un lac ou d'une rivière, il n'avait pas assez d'argent pour se payer le luxe d'un savonnage régulier. Beaucoup d'hommes se satisfaisaient d'une telle vie mais pas l'elfe. Il se délectait de ce moment... Il faudra que je pense à remercier May pour tout ça... Elle est partie si précipitament ! Oui, vraiment, elle a eu une excellente idée... Et Lintuläe ferma les yeux et commença à s'endormir dans l'eau !

Quelques coups à la porte puis la voix de Sally le réveillèrent. Vous allez bien monsieur ? Ca fait longtemps que vous êtes là-dedans !
Lintuläe sortit de son bain. Excusez-moi Sally... Ce bain était un tel délice que je m'y suis assoupis ! Puis, après s'être rhabillé, il ouvrit la porte et sortit de la pièce réservée aux bains. Merci pour tout jeune demoiselle. Vous m'avez dit aimer les aventuriers... Voudriez-vous écouter un ou deux récits d'aventure après votre service, pour vous remercier ?
Sally hésitait. Elle ne connaissait l'elfe que depuis si peu. Celui-ci la rassura : Ne vous inquiétez pas ! Mon éducation m'interdit de commettre un acte qui irait à l'encontre de vos désirs ! Nous nous en tiendrons à nos récits, je vous le jure ! Et je suis homme de parole...
Après un instant de réflexion, la jeune femme accepta et, deux heures après, vint rejoindre l'elfe et le kite dans la chambre 7. Elle eut droit à deux magnifiques récits et à trois poèmes de la part des comparses et passa ainsi une heure des plus agréables avant de partir se coucher, le visage radieux.

Lintuläe était heureux d'avoir apporter un peu de lumière dans la vie un peu triste de Sally. Il lui avait donné le sourire et en ressentait une profonde joie. J'espère que James ne l'a pas vu venir sinon je vais devoir lui rendre des comptes... Mais qu'importait ! Les rires de son auditrice valait bien tous les problèmes qu'ils pouvaient lui causer...
Et l'elfe s'endormit en pensant à la divine May, si belle et si troublante, visage ressurgit de son passé... et à Sally, si jeune et si enjouée... J'ai hâte de visiter ce village qui recèle déjà deux magnifiques joyaux ! pensa-t-il...
Et la nuit se passa, douce et paisible, sans qu'aucune vision ne vienne troubler ce moment si tranquille...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Daima
Daima
Alpha & Oméga
 
Avatar de Daima
 
Gallard accepta l'invitation de May et partit dans ses appartements, sans demander son reste. La chambre lui convenait parfaitement et il fut soulagé de revoir son visage tel qu'il l'était à l'origine grâce à l'intervention de May. Bien sûr, Gallard aurait pu le faire lui même mais il n'aimait guère faire étalage de ses talents magiques en publique. Il se coucha donc de bonne heure, afin de rendre visite à son ami et maitre de bonne heure.
__________________
Quel est le pire des ennemis qui nous attende avec l'âge ?
Qu'est ce qui imprime la Rîde plus profondément au front ?
Voir chaque personne aimée effacée de la page de la vie,
Et être seul sur Terre comme je le suis maintenant.
Lien direct vers le message - Vieux
Xeen
Invité
 
*Un chant clair résonne dans les couloirs de l'auberge, il semblerait que ce soit une vieille chanson aux accents elfiques, deux voix féminines se mêlent, cascadent, s'entremêlent dans de baroques volutes sonores... après un silence de quelques secondes, qui faisait sûrement partie du morceau, deux rires éclatent, et vous pouvez reconnaître l'un deux, caractéristique de May. *
*Le soleil point à travers vos rideau, et une douce chaleur a envahit votre chambre... il fait très beau aujourd'hui. Et l'odeur de pain frais qui chatouille vos narines va peut-être vous décider à sortir de votre douillet édredon*
*L'auberge semble s'agiter doucement, le silence religieux qui avait suivi le chant est de nouveau comblé par le brouhaha des clients et des habitués*
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aslio
Aslio
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aslio
 
Cela faisait bien longtemps que Lintuläe n'avait pas dormi dans un lit si confortable ! Il se réveilla aux premières notes de cette si belle chanson elfique qui s'élevait soudain dans l'air frais de l'auberge.

Puis il se leva tranquillement, et laissa Trynak dormir encore un peu. Il l'avait bien mérité... L'elfe s'habilla puis descendit dans la salle principale qui commençait déjà à se remplir.

Il devait parler de son autre rêve à May et à Gallard... et voir s'ils étaient tentés de vivre la plus insensée des aventures avec lui... juste comme ça, pour le plaisir de sauver le monde...

Il commença alors à chercher May du regard...
Lien direct vers le message - Vieux
Xeen
Invité
 
*Dans l'agitation de l'auberge, les allées et venues des serveuses de jour distribuant à tour de bras pots de thé fumants et pain frais, deux silhouettes féminines se serrent dans les bras l'une de l'autre avec un sourire radieux. Ce sont Sally et May, et dans leurs regards complices, on peut lire toute l'affection qu'elles peuvent se porter, deux soeurs, deux amies. Elles se sourient, et comme mues par un instinct commun se tournent simultanément vers Lintuläe.*

*May prend la parole pendant que la jeune Sally se met à rougir en baissant les yeux*
- Tiens voici notre cascadeur, j'espère que vous aurez un endroit plus propice pour amortir votre chute quand le chien de James va venir vous faire la fête..

*... et une tornade de poil s'abat sur Lintuläe*... sous les rires taquins des deux jeunes filles.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Daima
Daima
Alpha & Oméga
 
Avatar de Daima
 
L'odeur de thé à la menthe chatouillait les papilles du nez délicat de Gallard. Il se leva dans la bonne humeur et fut comblé d'avoir passé une nuit si agréable. Il s'habilla et ouvrit les volets de sa chambre. Le soleil était presque à son zénith. Après avoir vu la position de l'astre-roi dans le ciel, Galllard vociféra une insulte dont il est le seul à avoir le secret, sauta dans ses chaussures et attrapa sa chemise. Il descendit à toute allure les escaliers et vit May le visage souriant, en train d'observer Lintuläe, sous un masse de poil le léchant de toute part. Il passa comme un coup de vent, dit un bonjour rapide et sortit de l'auberge en enfilant sa chemise. Il revint quelques secondes plus tard, la chemise encore déboutonnée et cria à May et Lintuläe : "Ce n'est pas la peine de m'attendre pour le déjeuner, je revindrai en fin de soirée. " et courut dehors.
Il chercha une heure durant la maison de son vieil ami. Lorsqu'il vit celle-ci, il renta sans même frapper à la porte et vit son mentor, assis, en train de lire. Le vieil homme leva la tête et ouvrit les bras. Gallard se jetta dans ses bras, les larmes aux yeux de revoir son mentor et ce dernier l' embrassa comme un père embrassa son fils, après de longues années de séparation. Ils prirent tous les deux un siège et parlèrent de leurs "aventures" durant ces années jusqu'à la fin de l'après-midi.
__________________
Quel est le pire des ennemis qui nous attende avec l'âge ?
Qu'est ce qui imprime la Rîde plus profondément au front ?
Voir chaque personne aimée effacée de la page de la vie,
Et être seul sur Terre comme je le suis maintenant.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aslio
Aslio
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aslio
 
Le chien s'était enfin lassé et Lintuläe se relevait péniblement avec l'air d'avoir été parachuté au milieu d'un nid de bébés Skronkfur qui n'auraient pas mangés depuis deux jours ! Ses vêtements déchirés, ses cheveux en bataille et sa petite moue boudeuse semblait être à l'origine des rires de May et de Sally. Hum... ça vous fait rire jeunes filles... dit-il avec un air faussement sérieux. Puis il se mit à rire lui aussi de la situation.

Bonjour mesdemoiselles ! Désolé pour cette nouvelle entrée mouvementée ! Vous avez bien dormi j'espère... Et l'elfe continua à discuter comme ça avec les deux jeunes femmes. James ne le regardait pas d'un air particulier... il ne devait probablement pas savoir que Sally était venue le voir le soir précédent...

En y repensant, Lintuläe avait vraiment passé une bonne soirée avec cette jeune femme. Et il la regardait à présent... elle s'était excusée puis était retournée servir quelque client un peu plus loin. Elle était si jeune, si pleine de vie, mais condamnée par cet endroit qui ne lui laissait aucun avenir...

Puis l'elfe se retourna vers May. Elle aussi possédait un charme subtile mais terriblement ravageur. Lintuläe s'avança vers elle et, délicatement mais avec un entrain non dissimulé, il lui prit le bras, en toute amitié bien sûr. Peut-être puis-je vous offrir quelque chose à boire ou à manger ? Pour vous remercier d'avoir pris soin de Trynak et de moi-même hier soir... votre attention m'a... touché... qu'en dites-vous ? Prenons un petit déjeuner, puis allons faire cette visite que vous m'avez promise... si vous en avez toujours envie bien entendu !

Puis, comme si le mot "petit déjeuner" avait retentit dans toute l'auberge, on vit Trynak descendre lentement les escaliers, la faim au ventre et les yeux encore tout endormis...
Lien direct vers le message - Vieux
Xeen
Invité
 
*Après avoir éclaté de rire devant l'embarras d'un Lintuläe étouffé de tant de tendresse canine, ouvert de grands yeux étonnés à la suite de la fuite de Galllard...
May perd aussitôt son air moqueur dès que le jeune homme lui prend le bras et se raidit un peu en rougissant, puis reprend rapidement son oeil brillant et taquin, et époussette son épaule en riant.*

- Volontiers pour le petit déjeuner mon cher Lintulaë, votre ami Kitte se joindra-t-il à nous ? Le chien est très affectueux, j'espère que vous n'en avez pas trop souffert. Une fois qu'il vous a pris en affection, il peut même vous défendre efficacement... Avez vous passé une bonne nuit ?

*Toujours souriante se tourne vers Sally et lui fait un clin d'oeil*

- Sally, quand tu aura fini pourras-tu nous apporter un coussin pour que Trynak soit correctement assit et en mesure de prendre son repas sans avoir l'assiette au niveau de son front...

*Elle s'agenouille au niveau de Trynak et le regarde d'un air perplexe, un sourire triste sur les lèvres...*

- Dis moi Trynak, ton compagnon Lintuläe m'a dit que tu étais très sage pour un Kitte... mais tes amis, ta famille ne te manquent pas ?

*...Puis s'installe à la table que lui présente Lintulaë et observe Sally d'un coin d'oeil tout en continuant a parler..*

- Dites moi Lintulaë, vous faites rougir Sally, peut-être lui auriez-vous fait frémir le coeur...

*Le sourire de May prend une teinte amère... et des flammes de colère brillent dans ses yeux*

- Cette jeune fille est très impressionnable, fragile. Ais-je besoin de vous mettre en garde ?

*Soudain étonnée par ce qu'elle vient de dire, elle se retourne vers Lintulaë et se mord les lèvres..*

- Excusez moi je n'aurais pas dû vous dire cela. Je suis idiote. Prenez donc place et .. régalez vous.. c'est Marthe, la femme de James qui a confectionné toutes ces bonnes choses...

*Tout en essayant de reprendre un air naturel et dégagé, elle boit son café la main un peu tremblante.*
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aslio
Aslio
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aslio
 
Lintuläe observait avec amusement les petites ondes qui parcouraient la surface du café de May et se mit à rire. Voyons May, vous n'avez pas à vous excuser ! Vous appréciez Sally et vous voulez la protéger, qu'y aurait-il de mal à ça ? Mais ne vous inquiétez pas... je suis conscient de tout ce dont vous parlez et je saurais garder mon bon sens... mais nous en reparlerons plus tard. Et je crois, si vous voulez mon avis, que cette jeune femme possède des ressources que nous sommes loin d'imaginer... et je trouve dommage qu'elle soit contrainte à perdre son temps ici ! Mais pour l'heure, déjeunons et profitons de cette belle journée !

Mais le visage de l'elfe s'assombrit un instant en se tournant vers son ami. May semblait connaître avec perfection l'art de la gaffe... Il se tourna vers elle et, frappé par la gentillesse dont elle rayonnait, il se dit qu'elle ne pouvait qu'être pardonnée. Après tout comment aurait-elle pu savoir ? Elle avait voulu connaître un peu plus Trynak, tout simplement, et c'était tout à son honneur ! Mais elle ignorait...

Trynak regardait d'un oeil perdu le fond de sa tasse. Oui... May avait cru bien faire... et elle n'avait pas fait mal de toute façon ! Cela faisait des années que le temps avait effacé la tristesse... pour ne laisser qu'une colère sourde et patiente, attendant l'heure de la vengeance. Mais ce qui préoccupait Trynak était d'une autre nature... son estomac se serrait un peu plus à chaque minute... et une douleur commençait à se faire sentir... une douleur malheureusement connue... trop connue...

La salle était remplie d'individus sympathiques et accueillants. L'elfe se félicitait d'être tombé sur une si charmante bourgade ! Rien ne pouvait présager une mauvaise journée et il eu soudain l'envie de chanter quelques airs de sa connaissance. Il tendit le bras pour attraper son instrument... au moment où Trynak s'accrocha à sa manche, le visage livide...

Lintuläe connaissait cette expression et comprit tout de suite ce qui se passait. Bientôt son ami serait parcouru de frissons, puis de spasmes... il devait faire vite...
Il regarda May et murmura : Il va nous falloir repousser notre petite visite... Nous devons avertir tous les villageois... et retrouver Gallard... que les hommes de la ville s'arment pour le soleil couchant et que les femmes et enfants s'enferment chez eux avant la nuit tombée... Ils arrivent...

Puis il se leva, prenant le kite fiévreux dans ses bras et le portant vers les escaliers. Au passage, il murmura aux oreilles de Sally : Si vous pouviez me trouver 3 ou 4 cordes résistantes, vous auriez toute ma reconnaissance... Trynak est malade et il pourrait se faire mal. Mais n'en dites rien à personne, je vous en conjure...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Daima
Daima
Alpha & Oméga
 
Avatar de Daima
 
Gallard revint environ deux heures après son départ, soulagé d'avoir vu son maître en aussi bonne santé. Mais l'agitation qui régnait depuis peu dans la ville le heurta : des gens couraient, fermaient volets et portes, installèrent des barricades. Gallard, ignorant tout de ce qui l'attendait se mit à courir en direction de la taverne. Il vit Lintuläe transportant Trynak et May à ses côtés.

Gallard très inquiet lança :
- Que ce passe t-il ici ? Que nous vaut ce branle-bas de combat ?

Lintuläe regarda Gallard, qui comprit tout de suite la gravité de la situation. Il ne posa plus de question et commença à aider les gens à renverser les tables et à trouver des armes.

Peu de temps après, il retourna voir Lintuläe et lui demanda :
- Bon... Qu'est ce qui nous attend ? Je tiens à connaître ce que je vais affronter et ce qui me conduira peut-être aux portes de la Mort. Dis m'en sur notre agresseur.
__________________
Quel est le pire des ennemis qui nous attende avec l'âge ?
Qu'est ce qui imprime la Rîde plus profondément au front ?
Voir chaque personne aimée effacée de la page de la vie,
Et être seul sur Terre comme je le suis maintenant.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de tanator
tanator
Bagnard
 
Avatar de tanator
 
alors un elfe arriva mais il ne fut gère bien acceuillit par le bourgade qui se préparait a une guerre imminente il partie proposer son aide bien qu'il ne serai pas d'une grande utilité car il n'avait pas prit son fusil a longue porter. il ne lui restait que son pistolet a silex.il se nommait lin'taene , ce dernier allait voir lintuläe pour lui demander qui était cette ennemies mais il nu guerres de réponse ce qui l'avait vexer mais il n'eus guère le temp de parler il devais se préparer a cette guerre qui ne devrai plus tarder.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Pierre-Loup
Pierre-Loup
Bagnard
 
Avatar de Pierre-Loup
 
Citation:
Provient du message de tanator
alors un elfe arriva mais il ne fut gère bien acceuillit par le bourgade qui se préparait a une guerre imminente il partie proposer son aide bien qu'il ne serai pas d'une grande utilité car il n'avait pas prit son fusil a longue porter. il ne lui restait que son pistolet a silex.il se nommait lin'taene , ce dernier allait voir lintuläe pour lui demander qui était cette ennemies mais il nu guerres de réponse ce qui l'avait vexer mais il n'eus guère le temp de parler il devais se préparer a cette guerre qui ne devrai plus tarder.


[EDIT d'Aslio : Ce genre de post n'a rien à faire sur ce sujet Geshir-Ouaf... j'en profite pour signaler à tous qu'il s'agit ici d'un thread RP dans lequel les commentaires n'ont pas leur place. Pour tout commentaire de ce type, ou d'un autre, il existe un thread HRP intitulé lui aussi Le chant des ormes. Merci de l'utiliser la prochaine fois...]
Lien direct vers le message - Vieux
Xeen
Invité
 
Désorientée dès les premières paroles de Lintuläe, May sembla se raffermir aussitôt et admettre d'emblée que le pressentiment de l'étrange Kitte devait être pris au sérieux. Elle avait déjà vécu ce genre de situation, elle n'aurait pu dire quand, dans quelles circonstances, mais une pesante sensation de déjà-vu lui intimait de faire confiance au jeune homme et à son petit compagnon, de réagir en conséquence à cet appel impérieux. Les mots jaillirent de sa bouche, rapides et sec :
- Bien Lintuläe. Occupez-vous de votre compagnon, je vais alerter les gardes et mon père. Quant à vous, rendez-vous utile ; mais pas de risques inconsidérés, vous êtes invité dans notre village - ne vous impliquez pas trop et pensez tout d'abord à votre famille.
Elle se tourne vers Gallard :
- Jeune homme, faites attention, je sais que vous terrassez des ogres d'une main, mais le siège qui nous attends risque d'être plus sanglant qu'une vulgaire prise de bec avec Urgl... prenez garde je vous en supplie.
Le teint pâle et l'air grave, May bondit aussitôt, mue par l'urgence de la sentence de l'elfe.
Avec une rapidité de félin, court à l'extérieur de l'auberge sonner l'alarme à la cloche du village. Le visage devenu méconnaissable, les traits figés et imprégnés d'autorité, May bat le rappel, avec une économie de geste digne d'une combattante aguerrie, distribuant les ordres à quelques hommes un peu paniqués.
Le village semble déjà avoir vécu des temps de sièges, chacun semble trouver sa place dans la panique, avec beaucoup de bousculade qu'essaient de contenir quelques anciens endurcis aux temps de guerre.

Sally pendant ce temps, les yeux grands ouverts et le feu aux joues, revint en courant avec les cordes demandées, l'air affolé et la bouche pincée. Son regard interrogateur ne cessait d'aller du Kitte à Lintuläe, ses mains crispées sur les cordes
- Monsieur... que se passe-t-il ? May semble vous faire confiance, mais je ne comprends pas... que va-t-il se passer ? Votre compagnon Kitte semble très faible... a quoi vont servir ces cordes ? ... Trynak... c'est ça ? Pourquoi ne pas prévenir May ?
Sally, petite et menue, avec ses cheveux dorés tressés de rubans et ses grands yeux noirs, ressemblait à une poupée. Les lourdes cordes dans ses petit bras semblaient, cependant, être aussi légers qu'une plume... Visiblement au bord des larmes, elle tentait de garder une contenance en serrant de toute ses forces les cordes, les articulations de sa main en blanchissaient, ses yeux brillants cherchaient l'approbation de Trynak pour suivre les consignes de l'étranger.
Si May avait opté avec prudence pour une action rapide et immédiate, elle se devait à son tour d'être forte et de combattre aux côtés des villageois... elle se sentirait enfin vivante et utile, il ne fallait pas faiblir maintenant !
Reprenant de l'aplomb, elle tendit les cordes a Lintuläe.
- Tenez, vous m'expliquerez, je dois aller rassembler les enfants dans le temple. Aidez les hommes dès que vous aurez fini, ils ont besoin de bras pour finir de fermer la grande porte... Avez-vous d'autres consignes ?
Sally maintenant bien campée sur ses jambes, le souffle court, attendait visiblement un signal de l'elfe, un mot, ce serait le coup de départ de sa vie rêvée ; celle d'une jeune femme mûre et sûre d'elle, comme son modèle de bravoure, May.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aslio
Aslio
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aslio
 
Lintuläe posa sa main sur celle de Sally. L'heure est grave... Ne vous inquiétez pas pour Trynak, il ne risque pas grand chose, mais prenez soin de vous, je vous en conjure ! J'aimerais vous conseiller de rester à l'écart, de ne prendre aucun risque, mais je ne peux que vous laisser seule juge de ce que vous allez faire. Mon seul conseil sera donc d'écouter votre coeur ! Je crois en vous Sally... L'elfe s'arrêta un instant, son regard plongé dans celui de la jeune fille. Puis il reprit : Il est temps Sally. Allez-y, s'il vous plaît... Et j'espère de tout mon coeur que nous nous reverrons en vie...
Sur ces mots, Lintuläe détourna le regard pendant que Sally quittait la chambre... Un elfe ne pleure pas devant des yeux étrangers...

Les pas de la jeune femme se firent entendre quelques instants avant de mourir dans l'escalier. L'elfe prit les cordes et entreprit d'attacher solidement son ami au lit. Après une dizaine de minutes, il était assez satisfait du résultat : les noeuds elfiques assureraient un immobilisme total. Trynak, tu ne m'entends pas mais sache que je suis toujours avec toi ! Mais le temps se faisait de plus en plus précieux, il le savait, et Lintuläe laissa son ami et sortit de l'auberge.

A sa grande stupéfaction, toute la ville s'affairait à la tâche. Celà faisait bien longtemps qu'il n'avait vu une ville si organisée et prompte à réagir, surtout sans en connaître les causes ! Les portes étaient fermées, les barricades en place et une distribution d 'armes s'organisait déjà. Montant sur une barricade pour être entendu de tous, il déclara : Ecoutez-moi tous ! Nous n'avons plus beaucoup de temps donc je serais bref : une légion démoniaque marche en ce moment en direction de votre village... Savoir pourquoi et comment je le sais ne vous apporterait rien pour le moment. Tous ce que je peux vous dire, c'est qu'ils sont à la recherche de Trynak et de moi-même. Il vous reste un choix à faire... vous pouvez partir et vous mettre à l'abri, je comprendrai. Vous retrouvrez vraisemblablement dans ce cas votre village sans dégâts importants et peut-être mon cadavre. Mais si vous désirez partir, faites-le. Si vous voulez rester, faites-le de votre plein gré.

Sentant une brise méphitique lui lécher la nuque, Lintuläe se retourna vers l'horizon. Au loin, ses yeux d'elfe lui permirent d'apercevoir huit silhouettes aux cornes luisantes qui s'avançaient dans un nuage de poussières et de cendres. Leurs griffes arrachaient le sol comme pour ouvrir la terre jusqu'à son coeur. Il se tourna à nouveau vers la foule. Vous avez encore le temps de partir... mais dans ce cas, faites vite... ils arrivent...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Daima
Daima
Alpha & Oméga
 
Avatar de Daima
 
Gallard regarda alors l'elfe, l'air grave. L'humain n'avait qu'une envie : partir. Mais, plusieurs raisons l'obligeait à rester : son vieil ami et maître se battrait sûrement pour assurer la sécurité de la ville. De plus, Gallard devait combattre pour des raisons morales et il savait très bien qu'il ne pourrait continuer à vivre s'il fuyait ou s'il ne portait pas aide à ces personnes.

Il retourna alors à l'entrée du bar, s'assit à une chaise non réquisitionnée pour les barricades et commença à charger son pistolet et sortit le second, caché au fond de son sac. Il les vérifia encore, encore et encore puis les plaça dans son pantalon, de chaque côté de ses hanches.

De nombreuses personnes se hâtaient de rassembler leurs affaires et quittaient la ville, pour atteindre la colline à l'opposée de celle-ci.

Il regarda alors, le regard vide vers la rue principale et vit son ami, son vieux maître, fusil au poing, prêt à combattre ces créatures démoniaques. Ce dernier se réfugia dans le bar et se plaça à une fenêtre, attendant l'arrivée des démons.

Le nuage de poussière déplacé par ses créatures se rapprochait et grandissait. Gallard essuya la sueur à son front, espérant pouvoir revoir son frère et ses parents dans cette vie.

A l'approche de cette menace, les oiseaux se turent et s'envolèrent, les chiens hurlaient à la mort, instinctivement.
Ils arrivent.
__________________
Quel est le pire des ennemis qui nous attende avec l'âge ?
Qu'est ce qui imprime la Rîde plus profondément au front ?
Voir chaque personne aimée effacée de la page de la vie,
Et être seul sur Terre comme je le suis maintenant.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums des temps anciens > Arcanum > ARC - Général > Le chant des ormes...
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les actualités de la section RSS
  • Aucune actualité pour le moment...
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 15h02.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite