Les forums JOL

Les forums JOL (http://forums.jeuxonline.info/index.php)
-   La Taverne (http://forums.jeuxonline.info/forumdisplay.php?f=45)
-   -   [le monde diplomatique] Mourir au travail (http://forums.jeuxonline.info/showthread.php?t=198747)

Esprit 02/06/2003 11h44

[le monde diplomatique] Mourir au travail
 
http://www.monde-diplomatique.fr/2003/06/RAMONET/10125

Je vous laisse lire ces réjouissantes nouvelles.

Ashraam Darken 02/06/2003 11h48

Citation:

En France, chaque année, selon la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM), 780 salariés sont également tués par leur travail (plus de 2 par jour !). Là aussi, « les chiffres sont sous-estimés ». Et il y a 1 350 000 accidents du travail environ (3), ce qui correspond à 3 700 victimes par jour, soit, pour une journée de huit heures, à 8 blessés par minute...
Ca craint, je veux plus travailler :D

02/06/2003 11h49

Le travail c'est la santé!

Gilthoniel 02/06/2003 11h50

Citation:

Provient du message de Urian Nikui
Le travail c'est la santé!
:monstre:

Ne rien faire, c'est la conserver :cool:

Pitit Flo -TMP 02/06/2003 11h58

Comme disent les Zourilles :
Citation:

La fortune vient en dormant, man....
Les emmerdes en se reveillant !

kalea 02/06/2003 12h00

:eek:

Lango 02/06/2003 12h38

Le début de l'article est intéressant, dommage que la fin soit de la propagande anti-réforme des retraites de bas étage.

Stefenn 02/06/2003 12h43

Comment payer mes nouveaux ordis et MMORPG sans aller au boulot, j'ai toujours pensé que c'était mes persos qui prenait des risques.:rasta:

baai 02/06/2003 13h25

Ah, Ignacio Ramonet ! Un type chouette, l'inventeur du "robinet d'eau tiède" appliqué à la télé et de tout un tas d'autres trucs.

Ca me fait plaisir de le voir intervenir sur les retraites - il ne doit plus en être loin - mais l'article demeure un peu évident. Quoique, rappeler la concession chirac-jospin à Barcelone, ça fait du bien à la mémoire.

Ulgrim 02/06/2003 13h42

Intéressant article, mais plus intéressante est l'étude de l'OIT. Je l'ai survolée, ainsi que l'article de Libé concernant les revenus des grands patrons français.
Préalablement, je rejoins Lango sur ce point, l'article est profondément orienté. Décidément, le Monde Diplomatique malgré des articles intéressants, ne cessent de me décevoir. L'auteur de l'article dit :
Citation:

Alors que les classes moyennes sont laminées, appauvries, la richesse continue de se concentrer au sommet : il y a trente ans, un patron touchait environ quarante fois le salaire moyen d'un travailleur ; aujourd'hui, il gagne mille fois plus (10)... Et peut voir venir, sans inquiétude, l'heure de la cessation d'activité. Ce qui est loin d'être le cas des salariés ordinaires, en particulier des enseignants.
Généralités !!! Je suis allé lire l'article en question, celui-ci ne parle pas des revenus de tous les patrons, dans le monde et en France, mais de celui des grands patrons français, qui effectivement ont vu, par le jeu des stock-options notamment, augmenté leur salaire de façon exponentielle ! Mais que dire des milliers d'artisans en France, qui sont leur propre patron, ont-ils vu leur salaire multiplié par dix ?? Monsieur Ignacio, c'est pas très bien de généraliser .........

Quant à l'appréciation portée sur la réforme des retraites en cours, l'auteur doit s'arracher la main pour admettre que la réforme est nécessaire, envoyant au passage l'argument démographique, devenu tarte à la crème
Citation:

Elle l'est d'autant moins que la réforme du système par répartition n'est envisagée qu'aux dépens des salariés. Comme s'il ne s'agissait que d'un problème technique, sans conséquences pour l'ensemble de la société. Toutes les variables - montant et allongement des cotisations, âge de départ à la retraite, montant des pensions - sont modifiées systématiquement au détriment du salarié et des revenus du travail. Aucune solution alternative, mettant à contribution les entreprises ou taxant les profits financiers, n'a été retenue.
Mais oui, d'ailleurs les salariés ont toujours été maltraités. :rolleyes:

Bref, revenons en au sujet principal. La mort sur le lieu de travail. En ce qui concerne la France, les stats sont à mon sens légèrement faussées. En effet, un salarié peut-être reconnu mort par accident de travail sur le trajet en allant à son boulot. Selon les pays, les législations sont différentes, et la qualification d'un accident en accident du travail varie énormément d'un pays à l'autre, allant du néant juridique à la surprotection légale.
Hormis ces disparités, l'OIT se dédouane au début de son étude en disant que si la mort au travail apparait comme accidentelle, beaucoup de ces morts peuvent être évitées. J'en conviens. Cependant, cela ne retire rien du caractère accidentel de ces morts.
Vu le ton de l'article, appuyé par l'étude de l'OIT, on a l'impression que les employeurs et les gouvernements méprisent les salariés au point de les envoyer à l'abattoir. "L'impôt du sang", laissez moi rire. Mais le sieur Ramonet sort d'où ? D'un colloque de la LCR pour parler un tel langage ?
La mort est partout présente, qu'elle puisse être diminuée sur les lieux de travail, soit. Mais ce n'est pas parce que l'on aura 65 ans, ou 60, que l'on évitera plus facilement l'attaque cardiaque au travail, qui soit dit en passant, à part les enseignants, les policiers, pompiers et gendarmes, n'est pas encourue par de nombreux fonctionnaires et la plupart des salariés français....... Je ne généralise pas, certainement pas, mais pour rester très honnête, la mort ne guette pas à chaque couloir le fonctionnaire ou le salarié en France.
Si l'OIT peut faire progresser la sécurité au travail, je suis 100% pour, et d'ailleurs, qui serait contre ..... Mais que le Ramonet s'en serve comme prétexte pour faire passer certaines idées plus que contestables, il y a un pas, que je ne pensais pas voir franchi par le Monde Diplomatique.

P.S. : Un conseil : ne lisez pas l'article, très mauvais, mais plutôt l'étude de l'OIT et l'article de libé, encore en accès libre sur le site.

Inoceram 02/06/2003 14h35

C'est vrai que le rapport entre les accident de travail et la réforme des retraites est contestable.
(on fait dire ce que l'ont veut ce genre de chiffres.)

Néanmoins, J'ai tjs considéré le Monde diplomatique comme un excellent journal. Ce n'est pas la lecture d'un article contestable qui me ferra changer d'avis. (De la à l'appeler propagande de bas etage... il faut pas exagérer non plus)
Pourquoi ne pas citer des articles qui le mettent en valeur plutot?
(je vais y songer de mon coté...)

Aloïsius 02/06/2003 15h05

Les opinions du Diplo sont connus et revendiqués. Pour certain ça suffit à en fire de la "propagande de bas étage" puisqu'ils n'encense pas la Vérité tel que défini et présenté par le ministère approprié.
Il va de soi que quand le diplo parle des patrons, ce ne sont pas les boulangers ou les cordonier indépendants qui sont visés, mais la caste qui contrôle les 100 ou 200 plus grosses entreprises françaises (ou les 1000 ou 2000 plus grosses boîtes mondiales).

Alhazred 02/06/2003 15h17

Citation:

Provient du message de Ulgrim
Généralités !!! Je suis allé lire l'article en question, celui-ci ne parle pas des revenus de tous les patrons, dans le monde et en France, mais de celui des grands patrons français, qui effectivement ont vu, par le jeu des stock-options notamment, augmenté leur salaire de façon exponentielle ! Mais que dire des milliers d'artisans en France, qui sont leur propre patron, ont-ils vu leur salaire multiplié par dix ?? Monsieur Ignacio, c'est pas très bien de généraliser .........

Surtout que c est ce genre de conneries qui font que la majorité des employés crachent allègrement sur leur patron et les foutent dans la merde sans remords ni scrupules des que l ocçasion se présente ( faut dire que même lorsqu ils sont en situation illégale, les employés sont surprotégés par les prud'hommes ) .......... sauf que c est pas les grands patrons qui souffrent de ce manque total de respect, mais bel et bien les entrepreneurs courageux des PME-PMI

Alors "les patrons tous des salauds" ca me fait bien marrer......... les salaries feraient bien de se regarder dans une glace des fois aussi

Yeuse 02/06/2003 15h27

Toujours est-il que le travail engendre souvent du stress et que si l'on retarde l'âge de la retraite on se retrouve avec une population plus à risque qu'aujourd'hui par exemple pour les crises cardiaques.

* fait un clin d'oeil à son collègue décédé au bureau lundi dernier *

Seiyar 02/06/2003 15h28

Je me rappelles de mon patron l'année derniere, il avait perdu un doigt a cause d'un fenwick.


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 03h00.

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés.